La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Penser le langage Chapitre 1 De la prose du monde à larbitraire du signe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Penser le langage Chapitre 1 De la prose du monde à larbitraire du signe."— Transcription de la présentation:

1 Penser le langage Chapitre 1 De la prose du monde à larbitraire du signe

2 1. De la prose du monde à larbitraire du signe Pour prolonger la s é ance : Michel Foucault, Les Mots et les choses, Gallimard, Coll. « Tel », p ; Umberto Eco, La Recherche de la langue parfaite dans la culture europ é enne, Seuil, Coll. « Faire l Europe », p ; Paulo Coelho, L Alchimiste, Ed. J ai lu.

3 1. De la prose du monde à larbitraire du signe A. La prose du monde Michel Foucault : « Le monde est couvert de signes qu il faut d é chiffrer. » Chiromancie

4 A. De la prose du monde à larbitraire du signe 1. La Nature se présente comme un livre Ressemblances Macrocosme et microcosme Paracelse Le monde des Dogon Divination

5 A. La prose du monde 2. Les mots se pr é sentent comme des choses Michel Foucault : « Les mots se proposent aux hommes comme des choses à déchiffrer. »

6 A. La prose du monde 2. Les mots se pr é sentent comme des choses -Le rapport immédiat entre les mots et les choses selon la Kabbale Torah Acrostiche « Qui ira pour nous dans les cieux ? », demande Moïse Première lettre de chacun des mots de la phrase en hébreu = circoncision Dernière lettre de chacun des mots de la phrase en hébreu = le mot qui désigne Dieu ==> le circoncis rejoindra Dieu.

7 A. La prose du monde 2. Les mots se pr é sentent comme des choses -Le rapport immédiat entre les mots et les choses selon la Kabbale Valeur numérique Serpent associé à Moïse = 358 Messie = 358 ==> Le serpent de Moïse est une préfiguration du Messie

8 A. La prose du monde 2. Les mots se pr é sentent comme des choses - Les mots et les choses dans la Genèse Cr é ation du monde à partir de la parole de Dieu. « Dieu dit : « Que la lumi è re soit ! ». Et la lumi è re fut. » La langue adamique et le mythe du mot juste Femme en h é breu = isha Homme = ish Le mythe de Babel

9 A. La prose du monde 2. Les mots se pr é sentent comme des choses - Le corps : signe, tombeau, prison chez Platon (Cratyle) sôma sêma

10 A. La prose du monde 2. Les mots se pr é sentent comme des choses - Le poème de Ramus (Raban Maur)

11

12 A. La prose du monde 2. Les mots se pr é sentent comme des choses - Le poème de Ramus (Raban Maur) Palindrome ORO TE RAMUS ARAM ARA SUMAR ET ORO « Je te prie, moi Ramus ; que je sois brûlé sur lautel ; et je te prie à nouveau. »

13 Michel Foucault : « La profonde appartenance du langage et du monde se trouve d é faite. »

14 B. La pensée classique du langage Pour prolonger la réflexion : Ludwig,

15 REALITE - LANGAGE LANGAGE CONCEPT REALITE

16 Velasquez, Les M é nines (1656)

17 B. La pensée classique du langage 1)La triple analogie 2)La M é thode La Grammaire (1660) et La Logique (1662) de Port- Royal « Ce qui se con ç oit bien sé nonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent ais é ment. » (Boileau)

18 C. L arbitraire du signe 1) Nature ou convention : le d é bat du Cratyle de Platon Hermog è ne Le mot « Skl è rot è s »

19 C. L arbitraire du signe 2) L approche linguistique de Ferdinand de Saussure À lire : Farago, pp ; Ludwig, 86-93

20 2) L approche linguistique de Ferdinand de Saussure - « La langue est un tout en soi » - Langage, langue, parole - Synchronie, diachronie - Le signe : signifiant et signifié Signifié / Référent - Valeur et signification - Signe et Symbole Prolongement : Alice au pays du langage,

21 D. R é surgences contemporaines de la Prose du Monde 1) L Alchimiste de Paulo Coelho mektoub

22 D. R é surgences contemporaines de la Prose du Monde 2) Le Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien

23 « Frodon vit alors des lignes fines, plus fines que les plus fins traits de plume, qui couraient le long de l anneau, à lintérieur et à l ext é rieur : des lignes de feu [lines of fire] qui paraissaient former les lettres d une gracieuse inscription. Elles brillaient d un é clat per ç ant et pourtant lointain, comme d une grande profondeur. »

24 D. R é surgences contemporaines de la Prose du Monde 3°) Echos de la Prose du Monde dans certains projets poétiques - la fonction po é tique du langage (Jakobson) Babybel, 360 degr é s de bonheur Pains à la ligne Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? Prolongement : Alice au pays du langage, Michel Leiris VIE : un dé la sépare du vide

25 3°) Echos de la Prose du Monde dans certains projets poétiques - Saint-John Perse, Amers (1957) Nous tinvoquons enfin toi-même, hors de la strophe du Poète. Qu'il n'y ait plus pour nous, entre la foule et toi, léclat insoutenable du langage : «... Ah ! nous avions des mots pour toi et nous navions assez de mots, « Et voici que l'amour nous confond à lobjet même de ces mots, « Et mots pour nous ils ne sont plus, nétant plus signes ni parures, « Mais la chose même quils figurent et la chose même quils paraient; « Ou mieux, te récitant toi-même, le récit, voici que nous te devenons toi-même, le récit, « Et toi-même sommes-nous, qui nous étais lInconciliable : le texte même et sa substance et son mouvement de mer, « Et la grande robe prosodique dont nous nous revêtons… » En toi, mouvante, nous mouvant, en toi, vivante, nous taisant, nous te vivons enfin, mer d'alliance […] »

26 3°) Echos de la Prose du Monde dans certains projets poétiques - Francis Ponge « la nouvelle é treinte » « tenter de les faire se rencontrer (choses et noms), rentrer les uns dans les autres (choses et noms) »

27 Conclusion : les mots et les choses – distance et proximité Le nom propre : plus qu une é tiquette Connaissance des mots, connaissance des choses


Télécharger ppt "Penser le langage Chapitre 1 De la prose du monde à larbitraire du signe."

Présentations similaires


Annonces Google