La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Notre Vision En tant que leader mondial de léducation en conditionnement physique et mieux-être, Can-Fit-Pro motive chaque personne à jouir dune vie passionnée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Notre Vision En tant que leader mondial de léducation en conditionnement physique et mieux-être, Can-Fit-Pro motive chaque personne à jouir dune vie passionnée."— Transcription de la présentation:

1

2 Notre Vision En tant que leader mondial de léducation en conditionnement physique et mieux-être, Can-Fit-Pro motive chaque personne à jouir dune vie passionnée et comblée grâce à une activité physique dynamique, sécuritaire et efficace.

3 Notre Mission Forte de lunion de ses membres, Can- Fit-Pro fournit les meilleures expériences et formations en conditionnement physique des plus accessibles, abordables et réalisables au monde.

4 Vos qualifications sont importantes

5 Pourquoi devrais-je minscrire à repscanada? Énoncé de la mission. La mission de repscanada est daccroitre la crédibilité de la profession du conditionnement physique en fournissant un endroit central ou les consommateurs et les employeurs pourront identifier et vérifier les certifications et les normes du conditionnement physique.

6 Concepts du conditionnement physique, de la santé et du bien-être Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 1

7 Composantesde la condition physique Composantes de la condition physique Composantes primaires Capacité cardiovasculaire Capacité musculaire Flexibilité Composition corporelle Composantes secondaires Équilibre Coordination Agilité Temps de réaction Vitesse Puissance Capacité mentale

8 Santé et bien-être

9 Avantages de lactivité physique Quels sont-ils?

10 Guide dactivité Santé Canada 60 minutes dactivité physique par jour Endurance – 4-7 jours par semaine Force – 2-4 jours par semaine Flexibilité – 4-7 jours par semaine ACSM Endurance – 30 min. ou plus presque tous les jours Force – Compléter une série de 8 à 12 répétitions pour chaque groupe musculaire du corps Flexibilité – Étirer tous les principaux groupes musculaires quotidiennement

11 Les principes dentraînement de canfitpro FITT Individualisation Spécificité Surcharge progressive Récupération Tolérance structurelle Développement global Réversibilité Maintien

12 Concept de nutrition pour entraîneurs personnels Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 2

13 Nutrition La nutrition est létude des aliments et de leurs fonctions pour lorganisme. Les nutriments sont les composés chimiques des aliments. Ils sont essentiels à la production dénergie, à la croissance, à la régénération cellulaire et à la régularisation des fonctions métaboliques du corps.

14 Limite du poste(Définition) Limite du poste (Définition) Limite du poste est un terme utilisé pour déterminer les limites dans diverses professions afin de définir les procédures, actions, et processus permis dans la pratique. Les limites du poste font référence aux actions pour lesquelles une personne a été éduquée et pour lesquelles on la considère compétente, en général, après avoir complété avec succès des examens.

15 Limites du poste et entraînement personnel Concernant les conseils en nutrition, les entraîneurs personnels devraient : développer un système de référence (diététicien, naturopathe, médecin) parfaire leurs connaissances (Spécialiste en nutrition et mieux-être) offrir des conseils généraux basés sur le Guide alimentaire canadien.

16 Limites du poste et entraînement personnel (suite) Lentraîneur personnel na pas les qualifications nécessaires pour: prescrire ou recommander des suppléments alimentaires faire une analyse nutritionnelle

17 Nutriments essentiels Glucides Gras (lipides) Protéines Vitamines Minéraux

18 Glucides Quest-ce quun glucide et quelle est sa fonction? 2 catégories de glucides : Simples (sucres confiture, sirop, miel, fruit) Complexes (pain, pâtes, céréales, pommes de terre, légumes) Quelles sont les meilleures sources de glucides?

19 Glucides et calories Un gramme de glucides = 4 calories Une barre granola contient 23 g de glucides. Quel est le nombre total de calories provenant des glucides pour une barre? Une tasse de céréales Cheerios contient un total de 80 calories provenant des glucides. Combien de grammes de glucides une tasse de céréales contient-elle? » 45% à 65% de lapport calorique » Pas plus de 25% devrait provenir des sucres simples

20 Glucides et Exercice Plus lintensité de lexercice est élevée, plus les glucides ont un rôle important à jouer. Reliés au métabolisme anaérobique, qui nutilise que du glucose comme carburant. Même les activités de faible intensité nécessitent lutilisation des glucides, mais à un degré moindre vu que le gras peut aussi être utilisé dans ce cas. Idéalement, les gens actifs devraient consommer une majorité de glucides complexes et consommer les glucides simples pendant et immédiatement après lexercice.

21 Gras (lipides) Quest-ce quun gras et quelle est sa fonction? 3 types de lipides dans lalimentation : Triglycérides (95% du gras que lon mange ) – La longueur des chaînes détermine la méthode de digestion et dabsorption, en plus de la fonction du gras dans le corps. Phospholipides Stérols Quelles sont les meilleures sources de gras?

22 Gras et Calories Un gramme de gras = 9 calories Une barre granola contient 3 g de gras. Quel est le nombre total de calories provenant des gras pour une barre? Une tasse de céréales Cheerios contient un total de 18 calories provenant des gras. Combien de grammes de gras une tasse de céréales contient- elle? » 20% à 35 % du total des calories

23 Gras et Exercice Comment les lipides sont-ils utilisés pendant lexercice? Plus lintensité dun exercice est faible, plus cest le gras qui est brûlé pour répondre à la demande dénergie Plus lintensité de lexercice augmente, la proportion de gras brûlé diminue et la proportion de glucides brûlés augmente Quand lexercice sintensifie, le nombre total de calories brûlées augmente Bien que la proportion de gras brûlé diminue pour satisfaire les besoins dénergie de lactivité à intensité élevée, la demande totale dénergie augmente et donc le volume total de gras brûlé est plus grand

24 Protéines Quest-ce quune protéine et quelle est sa fonction? Faite dacides aminés Protéine complète Protéine incomplète Quelles sont les meilleures sources de protéines?

25 Protéines et Calories Un gramme de protéine = 4 calories Une barre granola contient 2 g de protéines. Quel est le nombre total de calories provenant des protéines pour une barre? Une tasse de céréales Cheerios contient un total de 12 calories provenant des protéines. Combien de grammes de protéines une tasse de céréales contient-elle? » 10% à 35 % du total des calories » 0,8 à 1 gramme de protéines par tranche dun kilogramme de son poids total

26 Protéines et Exercice Protéines et Exercice Si les protéines servent de carburant pendant lexercice, cest que la consommation de glucides était insuffisante Elles servent mieux les autres fonctions du corps Les aliments très riches en protéines prennent beaucoup de temps à digérer et ne sont donc pas recommandés immédiatement avant ou pendant lexercice.

27 Vitamines Que sont les vitamines et quelle est leur fonction? 2 catégories de vitamines : Solubles dans leau – vitamines de complexe B et vitamine C Solubles dans le gras – vitamines A, D, E, K Comment peut-on maximiser lapport de vitamines de la nourriture?

28 Minéraux Que sont les minéraux et quelle est leur fonction? Exemples: Sodium, potassium régularise le niveau des fluides corporels Calcium, phosphore santé des os Fer important pour lhémoglobine et le transport doxygène Iode régularise le métabolisme

29 Eau Quelle est limportance de la consommation deau? Quelle est la fonction de leau? Eau et exercice 250 à 500 ml deau une heure avant 250 ml 20 minutes avant 125 à 250 ml à chaque minutes 500 ml pour chaque livre perdue après lexercice

30 Conçues dans le but daméliorer les fonctions physiologiques ou psychologiques. En tant quentraîneur personnel : Respectez la limite de vos compétences et référez vos clients à un nutritionniste Votre responsabilité est daider les clients en leur donnant de linformation et des conseils nutritionnels généraux Ne recommandez aucun supplément ni aucune aide ergogénique Aides ergogéniques

31 Stratégie pour une meilleure alimentation Comment peut-on aider les clients à mieux manger ? Quels sont les 5 conseils pour une meilleure alimentation?

32 Alimentation - Association Nutriment A) Glucides B) Eau C) Minéraux D) Protéines E) Vitamines F) Gras Fonction 1. Nécessaire pour le bon fonctionnement du corps; besoins individuels 2. Source importante de carburant; essentiel à la production dhormones, peau saine, transport de vitamines 3. Croissance et réparation des tissus 4. Compose 60% du corps; utilisé dans toutes les fonctions du corps 5. Soluble dans leau et le gras 6. Carburant du cerveau et du système nerveux

33 Concepts bioénergétiques Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 3

34 Bioénergétique La bioénergétique est létude des systèmes de production dénergie dans le corps humain.

35 Bioénergétique Termes importants : Énergie Homéostasie Métabolisme

36 Adénosine Triphosphate (ATP) Quest-ce que lATP? Adénosine - P ~ P ~ P Comment lATP est-elle créée? Métabolisme danaérobie – Système des phosphagènes ATP-CP – Système de glycolyse Métabolisme daérobie – Aérobie ou système dénergie oxydatif

37 Le système des phosphagènes ATP-CP ATP-CP Phase 1 Utilise les réserves dATP (énergie pour 1-2 secondes deffort maximal) ATP (division) ADP + P + énergie ATP-CP Phase 2 la CP se divise pour créer plus dATP (10 secondes deffort intense) ADP + CP ATP + créatine créatine kinase

38 Le système de glycolyse Fournit de lénergie pour un maximum de 2 minutes à intensité maximale Décomposition de glucides sous forme de glycogène stocké dans la cellule musculaire Glycogène 3ATP Décompostion de glucides sous forme de glucose stocké dans le sang Glucose 2ATP + 2AL (acide lactique) + chaleur La production dacide lactique est proportionnelle à la quantité de glucose métabolisé – acide lactique dans la cellule = acidité de la cellule = vitesse de contraction et force musculaire

39 Glycolyse en aérobie Permet de carburer plus de deux minutes dexercices dintensité modérée Décomposition du glucose ou du glycogène (en présence doxygène) Glucose + O 2 38ATP + CO 2 + H 2 O + chaleur La mitochondrie est le site du métabolisme aérobique Ce système est limité par la capacité du système cardiorespiratoire à fournir de loxygène

40 Oxydation des acides gras Procure de lénergie pour plus de 2 minutes pendant les exercices de faible intensité Décomposition des acides gras (en présence doxygène) Acides gras + O 2 100ATP + CO 2 + H 2 O + chaleur Les acides gras sont une importante source dénergie mais leur transformation requiert une grande quantité doxygène Ce système énergétique est presque illimité, mais peu de gens sentraînent pendant des périodes extrêmement longues; ceux qui le font utilisent une quantité impressionnante de gras corporel

41 Seuil de lactate Quand il sagit dexercice exigeant, il est important de comprendre le concept du seuil de lactate (lactic threshold, LT) Le seuil de lactate est la limite à laquelle le système daérobie ne peut plus fournir assez dATP pour répondre aux besoins du corps, forçant donc les systèmes danaérobies à augmenter leur contribution dATP.

42 Seuil de lactate (suite) Quand survient-il? Quel en est le sous-produit? Quest-ce que ça signifie pour les gens plus en forme/plus entraînés?

43 Interaction entre les systèmes Au repos Au début de lexercice Durant un exercice de niveau stable Durant un exercice exigeant Durant la récupération

44 Demandes doxygène Déficit doxygène Le volume doxygène manquant dans les premières minutes dun exercice Dette doxygène Lorsque lexercice cesse, le corps continue à recevoir beaucoup doxygène et ce surplus doxygène sert au réapprovisionnement dATP et de CP ainsi quà aider le foie dans la décomposition de lacide lactique restante

45 Développer les systèmes énergétiques avec lentraînement en intervalles Variables du programme Ratio travail-repos Type de repos – ATP-CP, glycolyse, oxydatif Niveau dintensité Organisation des périodes dentraînement et de repos Considérations importantes

46 CONCEPTS CARDIORESPIRATOIRES Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 4

47 Système cardiovasculaire Coeur Artères Veines

48 Fonctions du système cardiovasculaire Transporter les nutriments, loxygène, le dioxyde de carbone, les déchets du métabolisme et les hormones Maintenir la température corporelle centrale

49 Anatomie cardiovasculaire

50 La circulation Les veines transportent le sang vers le coeur Les artères transportent le sang à partir du coeur Le côté droit avant le gauche Loreillette avant le ventricule

51 Tension artérielle Pression systolique Pression diastolique La TA moyenne au repos est 120/80 Quest-ce qui arrive à la tension artérielle durant lexercice?

52 Fréquences cardiaques FC au repos = environ 72 bpm Pouls – senti aux artères passant sous la peau Artère carotide Artère temporale Artère radiale FC Max = 220 – âge demande en oxygène FC

53 Volume sanguin Quantité de sang que le ventricule gauche éjecte en un battement Le volume sanguin au repos pour un homme est en moyenne de 70 millilitres Plus un client est en forme = plus le VS augmente

54 Débit cardiaque Q= VS X FC Comment le débit cardiaque change-t-il durant lexercice?

55 Le système respiratoire Composé du poumon droit, du poumon gauche et des voies respiratoires Fait léchange des gaz entre le sang et lenvironnement

56 Anatomie respiratoire

57 Réponse à lexercice Système cardiovasculaire de FC, VS, Q Vasoconstriction, Vasodilatation TA – pression systolique – Diastolique demeure la même ou diminue légèrement Système respiratoire vitesse de respiration – Ventilation pulmonaire Au repos = 10 L/min Dans la première minute dexercice, elle peut à 45 L/min Après 2 min, quand la personne atteint un niveau stable, elle peut à 60 L/min

58 Avantages physiologiques Résumé VS livraison doxygène globules rouges densité capillaire taille et du nombre de mitochondries enzymes daérobie

59 Intégration des systèmes Efficacité des systèmes cardiovasculaire, respiratoire et musculaire Mesure de la capacité aérobique = VO 2 max Quantité maximale doxygène que le corps peut extraire et utiliser dans le processus de production dénergie Santé du système daérobie

60 Récupération cardiorespiratoire Après la fin de lexercice, la consommation doxygène reste élevée (EPOC) Activité légère = courte période de récupération qui passe relativement inaperçue Activité intense = période de récupération de plusieurs heures, même de plusieurs jours Récupération active

61 Récupération cardiorespiratoire Comment un entraîneur personnel peut- il aider ses clients dans leur récupération cardiorespiratoire?

62 Avantages de lentraînement cardiorespiratoire Quels sont-ils?

63 Prescription dexercice Entraînement cardiorespiratoire FITT Considérations – Nombre de séances auxquelles un client est prêt à sengager – Niveau actuel de forme physique du client – Objectifs du client pour le conditionnement cardiorespiratoire

64 Recommandations cardiorespiratoires

65 Évaluer lintensité FC Évaluation de la perception de leffort Le test de la parole

66 Calcul de la zone cible de FC Marie est une débutante de 25 ans ayant une FC au repos de 75. Calculer sa zone cible dentraînement.

67 Réponses Cible FC minimal = (220 – 25) x.55 = 195 x.55 = 107 bpm Cible FC maximal = (220 – 25) x.64 = 195 x.64 = 125 bpm

68 Calcul de la fréquence cardiaque de réserve Maxime est un client intermédiaire de 30 ans avec une FC au repos de 70 bpm. Calculer sa zone cible dentraînement.

69 Réponses Zone cible inférieur de FC = {[(220 – 30) – 70] x.65} + 70 = [(190 – 70) x.65] + 70 = (120 x.65) + 70 = = 148 bpm

70 Réponses Zone cible supérieure de FC = {[(220 – 30) – 70] x.74} + 70 = [(190 – 70) x.74] + 70 = (120 x.74) + 70 = = 159 bpm

71 Évaluation de la perception de leffort Échelle de Borg Échelle de Borg modifiée

72 Étude de cas Jean est un conseiller financier de 35 ans qui veut augmenter sa masse musculaire maigre, améliorer son VO 2 max et perdre les 20 livres quil a gagnées au fil de trop nombreux dîners daffaires. Jean joue au golf lété et au hockey lhiver. Il sest entraîné durant son cours universitaire mais na pas fréquenté de gym depuis 5 ans. Sa FC au repos est 78 bpm et sa TA est 122/84. Il mesure 6 pieds et pèse 210 livres. Jean peut sentraîner 5 fois par semaine durant 1 heure.

73 Anatomie squelettique et concepts de flexibilité Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 5

74 Aperçu du système squelettique Le squelette normal dun adulte est composé de 206 os Les bébés naissent avec 270 os Fusionnent à 206 vers lâge de ans Différences mineures entre les hommes et les femmes : Hommes généralement plus gros et plus lourds Femmes cavité pelvienne plus large pour faciliter laccouchement

75 Aperçu du système squelettique (suite) Le squelette a quatre fonctions essentielles : Protège les organes vitaux et les tissus souples Sert dusine de fabrication des globules rouges Sert comme réservoir pour minéraux Sert de points dattache pour les muscles pour permettre le mouvement

76 Le squelette humain

77

78 Les catégories dos

79 Parties du squelette Squelette axial Composé de 80 os – Crâne – Colonne vertébrale – Côtes – Sternum Squelette périphérique Composé de 126 os – Épaules – Pelvis – Membres inférieurs et supérieurs

80 Position anatomique Quest-ce que la position anatomique?

81 Terminologie anatomique Antérieur/postérieur Médiale/latérale Supérieure/inférieure Couché sur le dos/couché sur le ventre Dorsale/plantaire Proximale/distale

82 Terminologie des mouvements des articulations Articulation = point de rencontre des os Flexion / Extension Hyperextension Abduction (protraction) / Adduction (rétraction) Circumduction

83 Terminologie des mouvements des articulations (suite) Rotation médiale / Rotation latérale Supination / Pronation Inversion / Éversion Élévation / Dépression

84 Catégories des articulations ClassificationDescriptionExemples FibreusesConnectent les os et empêchent tout mouvement Crâne, pelvis, processus épineux et vertèbres CartilagineusesLes os sont attachés à du cartilage; faible amplitude de mouvement Colonne vertébrale, côtes SynovialesGrande liberté de mouvement; englobées par une capsule articulatoire remplie de liquide synovial Épaules, hanche, genou, coude, poignet, cheville

85 Types darticulations synoviales

86 Flexibilité FITT Fréquence Intensité Temps Type

87 Techniques détirement Étirement statique Quest-ce que cest? But Exemple Avantage/Désavantage Étirement dynamique Quest-ce que cest? But Exemple Avantage/Désavantage

88 Recommandations pour les étirements Quelles sont-elles?

89 Étirements pour chacun des principaux groupes musculaires Se référer à lannexe B

90 Concepts musculaires Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 6

91

92 La théorie du glissement des filaments

93 Types de contractions musculaires Isotonique concentrique Isotonique eccentrique Isométrique

94 Système nerveux Organisation de base Pour faire des mouvements habiles et coordonnés, il doit y avoir une bonne coordination entre les systèmes musculaire et nerveux Système nerveux divisé en deux – système nerveux central (SNC) – système nerveux périphérique (SNP)

95 Organisation du système nerveux SNC Composé du cerveau et de la moelle épinière Poste de commande SNP Composé de nerfs reliant les extrémités du corps au cerveau envoie de linformation provenant de toutes les parties du corps au cerveau pour quil les traite

96 Organisation du système nerveux

97 Types de fibres musculaires Fibres à contraction lente Fibres à contraction rapide

98 Anatomie musculaire Les muscles tirent sur les os pour créer un mouvement en se servant des articulations Solliciteurs primaires/agonistes Antagonistes Synergistes

99 Principaux muscles Plus de 600 muscles dans le corps humain Les muscles squelettiques produisent des mouvements en exerçant une force sur les tendons qui tirent ensuite sur les os La plupart des muscles croisent une articulation et sattachent à los articulé qui forme le joint

100 Principaux muscles (suite) Origine Lendroit où le tendon musculaire sattache à los stationnaire (proximal) Insertion Lendroit où le tendon musculaire sattache à los mobile (distal) Quand un muscle se contracte, il tire son insertion vers son origine

101 Muscle de la ceinture scapulaire - Trapèzes Trapèze supérieur Trapèze moyen Trapèze inférieur

102 Trapèzes (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Trapèzes 1, 2 fibres supérieures 3 fibres moyennes 4 fibres inférieures Base du crâne Vertèbres C1 à T12 Clavicule Scapula (omoplate) 1 et 2 : Élévation 3 : Adduction ou rétraction 4 : Dépression et rotation vers le haut et stabilisation de la scapula

103 Élévateur de la scapula

104 (suite) Élévateur de la scapula (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Élévateur de la scapula Vertèbres C1 à C4 Scapula (surface supérieure- médiane Élévation de la scapula

105 Exercices: Trapèzes et élévateur de la scapula Haussement dépaules avec haltères (assis)

106 Rhomboïdes Petits rhomboïdes Grands rhomboïdes

107 Rhomboïdes (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Rhomboïdes Grands Petits Vertèbres C1 à T5Scapula (surface médiane) Adduction ou rétraction de la scapula

108 Exercice: Rhomboïdes Tirage à la poulie basse prise serrée, mains en semi-pronation

109 Muscles de lépaule Grand pectoral Grand pectoral – Claviculaire Grand pectoral - Sternale

110 Grand pectoral (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Grand pectoral Claviculaire Sternale Clavicule, sternum, 6 côtes supérieures Humérus proximalFlexion, adduction, rotation médiane, adduction horizontale

111 Exercice: Grand pectoral Développé-couché avec barre

112 Deltoïde Deltoïde médian Deltoïde antérieur Deltoïde postérieur

113 Deltoïde (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Deltoïde Antérieur Médian Postérieur Clavicule, scapula (épine de la scapula) Humérus proximal Abduction, rotation externe, participe à la flexion, extension, abduction horizontale

114 Exercice: Deltoïde Développé assis avec haltères (Dumbbell shoulder press)

115 Grand dorsal

116 Grand dorsal (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Grand dorsalVertèbres T6 à S5Humérus proximalExtension, adduction, rotation médiane

117 Exercice: Grand dorsal Tirage-poitrine à la poulie haute, prise large (lat pulldown)

118 Coiffe des rotateurs Supra-épineux Infra-épineux

119 Coiffe des rotateurs Petit rond Subscapulaire

120 Coiffe des rotateurs (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Supra-épineux (postérieur) Infra-épineux (postérieur) Petit rond (postérieur) Subscapulaire (antérieur) ScapulaHumérus proximal Rotation et stabilisation de larticulation de lépaule

121 Exercices: Coiffe des rotateurs Rotation externe de la coiffe des rotateurs avec élastique (debout) Rotation interne de la coiffe des rotateurs avec élastique (debout)

122 Biceps Muscles du coude Biceps brachial

123 Biceps Biceps brachial (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Biceps brachial longue portion courte portion ScapulaRadiusFlexion du coude, supination de lavant-bras

124 Exercice: Biceps brachial Flexion des avant-bras avec rotation des poignets (assis)

125 Brachio-radial

126 Brachio-radial (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Brachio-radialHumérusRadiusFlexion

127 Exercice: Exercice: Brachio-radial Flexion des avant-bras avec haltères tenus en prise marteau

128 Triceps brachial Triceps brachial – Chef latéral Triceps brachial – Long chef

129 Triceps brachial (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Triceps brachial Chef latéral Long chef Humérus proximal, scapula UlnaExtension du coude

130 Exercice: Triceps brachial Triceps à la poulie haute, mains en pronation (debout, barre en V)

131 Muscles du torse Droit de labdomen

132 Droit de labdomen (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Droit de labdomen PubisCôtes 5 à 7, sternum Flexion de la colonne, rétroversion du bassin

133 Exercice: Droit de labdomen Relever du buste au sol

134 Oblique externe/interne Oblique externe Oblique interne

135 Oblique externe/interne (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Oblique externe8 dernières côtes du bas Bassin Rotation de la colonne, flexion latérale, rétroversion du bassin Oblique interne BassinCôtes inférieuresRotation de la colonne, flexion latérale, rétroversion du bassin

136 Exercice : Exercice : Oblique externe/interne Redressement assis partiel croisé : épaule-genou

137 Extenseurs dorsaux

138 Extenseurs dorsaux (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Extenseurs dorsaux Dernières vertèbres thoraciques du bas et colonne lombaire Vertèbres cervicale et thoracique, côtes, base du crâne Extension de la colonne

139 Exercice : Extenseurs dorsaux Extension du dos (couché sur le ventre, haut du corps)

140 Muscles des hanches Groupe dadducteurs Pectiné Grand adducteur Gracile

141 Muscles des hanches Groupe dadducteurs Court adducteur Long adducteur

142 Groupe dadducteurs (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Long adducteur Grand adducteur Court adducteur Gracile Pectiné Base du bassin Face interne du fémur Adduction

143 Exercice: Groupe dadducteurs Adduction de la hanche à la poulie (debout)

144 Grand psoas et iliaque

145 Grand psoas et iliaque (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Grand psoasLes quelques dernières vertèbres thoraciques du bas et vertèbres lombaires FémurFlexion de la hanche IliaqueBassin (crête iliaque) FémurFlexion de la hanche

146 Muscles du genou – Ischio-jambiers Biceps Fémoral Semi-tendineux Semi-membraneux

147 Ischio-jambiers (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Ischio-jambiers Biceps fémoral Semi-Tendineux Semi-Membraneux Base du bassin Haut du tibia, fibula Flexion du genou

148 Exercice: Ischio-jambiers Ischio-jambiers, couché à la machine ouleg curl

149 Quadriceps Vaste intermédiaire & Vaste latéral Droit antérieur Vaste médial

150 Quadriceps (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Quadriceps Droit antérieur Vaste latéral Vaste médial Vaste intermédiaire Bassin (droit antérieur seulement) Autres muscles: haut du fémur Patella et tendon patellaire (jusquau tibia) Extension du genou

151 Exercice: Quadriceps Extension des jambes à la machine

152 Exercice: Ischio-jambiers, Quads, Adducteurs Squat avec barre Fente avec haltères

153 Muscles de la cheville - Gastrocnémien

154 Gastrocnémien (suite) MuscleOrigineInsertionFonction GastrocnémienBase du fémurTalon (tendon d Achille) Flexion du genou, flexion plantaire

155 Soléaire

156 Soléaire (suite) MuscleOrigineInsertionFonction SoléaireHaut du tibia, fibula Talon (tendon dAchille) Flexion plantaire

157 Exercice: Gastrocnémien et Soléaire Extension des pieds avec haltères (debout)

158 Tibial antérieur

159 Tibial antérieur (suite) MuscleOrigineInsertionFonction Tibial antérieur2/3 supérieur du tibia MétatarseDorsiflexion, inversion

160 Avantages de la musculation Quels sont-ils?

161 Sentraîner pour? Force musculaire Puissance musculaire Endurance musculaire

162 Suggestion dexercice Musculation FITT Considérations : – Nombre de séances que le client peut faire par semaine – Niveau de forme physique actuel du client – Objectifs du client en matière de musculation

163 Intensité de la musculation

164 Recrutement des fibres musculaires

165 Conseils de musculation

166 Type dentraînement en musculation Entraînement isotonique Entraînement isométrique Entraînement isocinétique

167 Entraînement isotonique Contractions musculaires concentriques et excentriques Résistance constante flexion des avant- bras avec haltère Résistance variable équipement Nautilus (cames), équipement Universal (levier)

168 Entraînement isométrique Contraction musculaire statique Ne modifie pas la longueur du muscle lorsquil force contre une résistance fixe Ne nécessite pas de mouvements des membres Larticulation est renforcée seulement dans langle où lexercice a été effectué

169 Entraînement isocinétique Fait à laide dun équipement spécialisé qui contrôle la vitesse du mouvement pendant toute son amplitude Résistance adaptable la résistance sajuste à la force musculaire et sadapte en fonction de lavantage mécanique

170 Concepts de reconnaissance de blessures Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 7

171 Limites du poste dentraîneur personnel Les entraîneurs personnels: NE peuvent diagnostiquer une blessure ou une maladie NE peuvent diagnostiquer la source dune douleur NE peuvent suggérer de thérapies en labsence de communication directe avec un professionnel de la santé (ex.: médecin, physiothérapeute) Doivent référer au professionnel de la santé concerné

172 Scénarios communs pour les entraîneurs personnels Que dois-je faire si mon client se présente à moi… Avec une douleur non-diagnostiquée Avec une douleur diagnostiquée Et demande mon opinion au sujet du traîtement quil reçoit dun professionnel de la santé Et veut commencer lentraînement alors quil est toujours en traîtement Et suggère dignorer lavis médical darrêter lentraînement

173 Douleur La douleur est un message quenvoie le corps pour indiquer une lacune dans le fonctionnement normal des tissus ou dans lhoméostasie.

174 Deux types de douleur Douleur mécanique résultat dun endommagement du système musculo- squelettique causée par une action mécanique ou un mouvement Exemple tomber, trébucher Douleur systémique résultat dune maladie, dune infection ou dune condition médicale Exemple polyarthrite rhumatoïde, maladie du cœur

175 Deux catégories de blessures musculo-squelettiques Blessures aiguës le résultat dune seule charge ou dun seul effort, endommageant les tissus et causant une dysfonction et une douleur immédiates Exemple Fracture, entorse, contusion Blessure de surmenage le résultat de charges répétitives, causant une douleur et une dysfonction progressives pendant une période de plusieurs jours ou de plusieurs semaines Exemple fracture de stress, bursite

176 Signes et symptômes dune blessure Symptôme : ce que le client ressent par rapport à sa blessure Signe : limpact de la blessure Ainsi un client pourrait dire : Je sens une raideur dans mon ischio-jambier (symptôme). Ensuite, en courant, son ischio-jambier déchire puis enfle (signe).

177 Gestion immédiate en cas de blessure aiguë Objectifs diminution des dommages aux tissus et de linflammation Importance des premières 72 heures Toute douleur non diagnostiquée doit être référée à un médecin Repos, glace, compression, élévation (RICE)

178 Prévention des blessures aiguës Facteurs intrinsèques Propre au client (caractéristiques physiques et psychologiques) Exemples faiblesse musculaire, inflexibilité, déséquilibre musculaire, relâchement des articulations, fonctions cognitives Facteurs extrinsèques Facteurs externes qui affectent le client Exemples facteurs environnementaux comme la température et lhumidité, léquipement, les vêtements

179 Étapes pour la prévention des blessures aiguës Profil du client Q-AAP, rencontre et évaluation Dosage sécuritaire et approprié des exercices Échauffement et retour au calme Enseignement de la bonne technique et de la bonne utilisation de léquipement Environnement et équipement sécuritaires

180 Gestion immédiate en cas de blessure de surmenage Ne pas minimiser une douleur chronique Les premières 72 heures sont très importantes (RICE) Diminuer ou limiter le volume et lintensité de lentraînement Toujours consulter un médecin si une douleur non diagnostiquée persiste plus de 3 jours

181 Étapes pour la prévention des blessures chroniques Identifier les facteurs de risque intrinsèques et extrinsèques Respecter la biomécanique Q-AAP, rencontre, évaluation Suivez les principes FITT pour déterminer le dosage dexercices Développer une approche équilibrée Enseigner les bienfaits du repos et de lentraînement varié (cross training )

182 Bilan de santé pré-entraînement Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 8

183 Bilan de santé pré-entraînement Être professionnel et respecter vos responsabilités légales Identifier le besoin possible de référer le client à dautres professionnels de la santé Mieux comprendre le client et établir une bonne communication Identifier les forces et les faiblesses du client relativement à ses blessures antérieures Développer un programme dexercices précis et individualisé Choisir des exercices sécuritaires et efficaces Pour trouver chez les clients des conditions médicales qui risqueraient de causer une blessure ou même la mort pendant un exercice physique modéré ou vigoureux, les points suivants devraient être respectés

184 Bilan de santé pré-entraînement Éléments-clés Obligation de prudence et de prévoyance Maladie (diagnostic établi) Signes et symptômes Risque de maladie cardiaque Risque selon lâge

185 Obligation de prudence et de prévoyance Tout centre de conditionnement physique, de même que tout entraîneur, a lobligation éthique et légale dassurer, de manière raisonnable, la sécurité des clients Tout manquement à cette responsabilité peut mener à une accusation de négligence La négligence peut rendre lentraîneur ou le centre (ou les deux) responsable des blessures causées Par conséquent, afin de fournir un lieu dentraînement sécuritaire et efficace, chaque centre de conditionnement physique et chaque entraîneur doit tenter de détecter les conditions médicales des clients avant.

186 Maladie Les gens qui ont reçu un diagnostic de maladie doivent avoir lautorisation de leur médecin avant de sentraîner Ce dernier devrait conseiller certaines activités

187 Signes et symptômes Peuvent se manifester bien avant quun diagnostic ne soit confirmé par un professionnel de la santé Il sagit de signaux davertissement du corps Exemples qui doivent inciter à la consultation dun médecin: douleur et inconfort à la poitrine, à la mâchoire inférieure ou à lépaule gauche enflure des chevilles sensation de battements cardiaques rapides, de palpitations douleur intense dans les muscles des jambes en marchant fatigue inhabituelle et sentiment général de léthargie respiration difficile en position debout ou pendant la nuit souffle court au repos ou pendant une activité de faible intensité sensation détourdissement ou évanouissement

188 Risque accru de maladie cardiaque Les entraîneurs devraient être à laffût des risques cardiovasculaires et pouvoir dépister les facteurs de risque auprès des clients Âge (hommes > 45 ans et femmes > 55 ans) Historique familial de maladie cardiovasculaire Fumer Tension artérielle élevée ou hypertension(>139 / >89) Niveaux de cholestérol élevé (total supérier à 200 mg/dl ) Diabète Mode de vie sédentaire

189 Risque selon lâge Hommes > 45 ans et femmes > 55 ans devraient consulter un médecin avant de commencer un programme dentraînement Il devrait être obligatoire : – pour les gens sédentaires, qui commencent un nouveau programme – ou pour lesquels un autre risque sajoute au risque lié à lâge

190 Questionnaire sur laptitude à lactivité physique(Q-AAP) Qui devrait compléter un Q-AAP? Quel est le but du Q-AAP? Quand les clients devraient-ils le remplir? Quand un entraîneur personnel devrait-il suggérer à un client dobtenir un avis médical?

191 Questionnaire dhistorique médical Pour obtenir plus de précisions sur la santé dun client, en supplément au Q-AAP Renseignements sur le client Conditions médicales actuelles Médicaments et allergies Blessures actuelles ou antérieures Traîtement par des professionnels de la santé Risques cardiaques

192 Questionnaire dhistorique médical (suite) Historique médical familial Historique dexercice actuel et passé Information nutritionnelle actuelle et passée Historique demploi actuel et passé Les entraîneurs personnels utilisent des questionnaires standardisés pour tous leurs clients ou ils créent leur propre questionnaire

193 Identification du risque pour le client Combiner les réponses du questionnaire dhistorique médical à celles du Q-AAP Identifier les risques auxquels le client sexpose en commençant un programme dentraînement Identifier les précautions quil doit prendre Identifiez votre client à une des trois catégories: – Semble en santé – Risque accru – Diagnostic de maladie

194 Références Nous recommandons aux entraîneurs personnels de ne pas travailler avec des gens qui souffrent de conditions médicales sérieuses Si un client répond «oui» à une question du Q- AAP ou sil a au moins deux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires en plus de signes et de symptômes positifs, il doit tout dabord consulter son médecin

195 Références (suite) Entreprenez seulement un programme dentraînement après quun médecin ait donné carte blanche pour des activités physiques sans restriction Le X-AAP est alors utilisé

196 Évaluation de la condition physique Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 9

197 Pourquoi faire des évaluations de la condition physique? Offre une indication claire de létat de santé et de la condition physique du client (grâce à la FC et à la TA au repos) Pour une prescription minutieuse des exercices Pour établir un point de départ et un standard auxquels le client pourra se mesurer pour mieux évaluer sa progression Pour identifier les facteurs qui nuisent à latteinte des objectifs de mise en forme du client

198 Pourquoi faire des évaluations de la condition physique? (suite) Pour identifier les forces et les faiblesses du client pour mieux le conseiller et établir les objectifs Pour identifier les blessures importantes ou les facteurs de risque Pour développer une prescription dexercices unique, individualisée et précise pour chaque client Pour motiver les clients, augmentant ainsi leur chance de faire les exercices correctement et régulièrement

199 Procédures dévaluation Il y doit y avoir une période «pré-test» avant les tests et la prise de mesures: Informer le client du genre de vêtements quil doit porter Quand et où? Ne pas sentraîner, de ne pas boire dalcool ou de caféine pendant les 12 heures avant le test Compléter le Q-AAP Expliquer le déroulement de la séance dévaluation Signer un document de consentement informé Commencer les tests et les mesures

200 Procédures dévaluation (suite) Suivre un ordre logique et conséquent – Pré-test (FC et TA) – Mesures et composition corporelle – Léger échauffement – Évaluation de la forme cardiovasculaire – Évaluation de la force et de lendurance musculaires – Évaluation de la flexibilité

201 Pré-test Fréquence cardiaque au repos Doit être < 100 bpm pour continuer lévaluation 70 bpm normale pour les hommes; 75 bpm normale pour les femmes Quand la forme CV FC au repos devrait

202 Procédures pour prendre la FC au repos Équipement Montre Moniteur de FC (optionnel) Procédure 1. Sasseoir calmement 2. Placer lindex et le majeur à la carotide ou à lartère radiale 3. Commencer à compter (le premier battement comme zéro) et continuer pendant 30 secondes 4. Multipliez le nombre obtenu par 2 pour obtenir le nombre de BPM

203 Pré-test TA au repos Doit être inférieure à 140/100 mmHg pour continuer lévaluation La TA normale est de 120/80 mmHg Quand la forme CV une TA élevée devrait diminuer

204 Procédures pour prendre la TA au repos Équipement Stéthoscope et sphygmomanomètre Chaise et table Procédure 1. Le client sassoit confortablement et pose son bras gauche sur une surface. 2. Placez le brassard sur le haut du bras gauche du client approximativement 1 au-dessus du pli du coude. 3. Pompez de manière à atteindre au moins 200 mmHg et placez le stéthoscope sur lartère brachiale. 4. Laissez dégonfler doucement le brassard (2 mmHg par seconde) écouter le premier bruit (tapement) du cœur – pression systolique. 5. Continuez à laisser lair sortir du sphygmomanomètre jusquà ce que le bruit sestompe – pression diastolique.

205 Évaluation de la composition corporelle Plis cutanés et circonférences Analyse de limpédance bioélectrique Mesures de la circonférence de la taille Indice de masse corporelle (IMC)

206 Procédure pour les mesures de la circonférence de la taille Équipement Ruban à mesurer flexible Procédure 1. Le client doit être debout, le poids distribué également sur ses deux pieds placés à la largeur de ses épaules. 2. On place alors un ruban à mesurer flexible à lendroit le plus étroit de la taille en sassurant quil reste parallèle au sol. Il ne faut pas enfoncer le ruban dans la peau. 3. Sil ny a pas une partie de la taille visiblement plus étroite, prenez la circonférence au point central entre la dernière côte flottante et le haut de los de la hanche (crête iliaque). 4. Les données sont calculées en cm.

207 Procédure pour lIMC Équipement Papier et crayon Calculatrice Procédure 1. Obtenir le poids du client en kilogrammes. 2. Obtenir la grandeur du client en mètres. 3. Utiliser léquation (IMC = kg/m 2 ) 4. IMC 25 signifie que le client est à risque 5. IMC > 30 indique souvent lobésité (exception : Un culturiste très musclé peut aussi avoir un IMC supérieur à 30, votre interprétation de lIMC doit être réfléchie)

208 Évaluer la condition cardiorespiratoire Test dexercice maximal progressif Utilise le step, le tapis roulant ou la bicyclette stationnaire, etc Test de marche de Rockport Mesure le VO 2 max

209 Procédure pour le Procédure pour le Test de marche de Rockport Équipement Montre Chronomètre Moniteur de FC (optionnel) Piste de 400 m (voie la plus proche de lintérieur) ou distance de 1 mile pré-mesurée Procédure 1. Le client séchauffe et sétire activement de 5 à 10 minutes avant le test. 2. Demander à votre client de marcher 1 mile le plus rapidement possible. 3. Noter la durée de la marche en minutes. 4. Noter le pouls radial du client immédiatement à la fin du test pendant 15 secondes et convertir en BPM. 5. Utiliser léquation de la diapositive suivante.

210 Équation pour le Équation pour le Test de marche de Rockport VO 2 max (ml/kg/min) = – (PC) – (âge) (sexe) – (durée) – (FC) *PC = poids corporel en livres *Sexe = 1 pour hommes et 0 pour femmes *Durée = en minutes

211 Évaluer la force musculaire Tests de force normatifs Force de préhension 10 répétitions maximales Tests de force non normatifs Pourcentage damélioration

212 Procédure pour le Test de 10 répétitions maximales Équipement Vous pouvez utiliser nimporte quel exercice de résistance avec lequel votre client est familier pour faire ce test (ex : développés- couchés avec barre, presse à cuisse inclinée, squat, tirage-poitrine à la poulie haute, prise large) Procédure 1. Demandez au client de séchauffer pendant 5 à 10 min. 2. Demandez au client de faire 5 à 10 répétitions à 50 % de ce quil croit être son 10RM. 3. Après une minute de repos et de légers étirements actifs, le client doit faire 5 répétitions à 75 % de ce quil croit être son 10RM. 4. Augmentez le poids pour atteindre les 10RM selon la perception du client. 5. Pour prédire la valeur de 1RM à partir de 10RM, divisez-le simplement par 0.75

213 Évaluer lendurance musculaire Pompes (Push-up) Redressements assis

214 Procédure pour le test des pompes Équipement Matelas ou serviette Procédure 1. Le client fait quelques pompes. Vous observez la technique. 2. Les mains pointent vers lavant et sont placées sous les épaules. 3. Le client se soulève du matelas en dépliant complètement les coudes et en utilisant les orteils comme pivot. Le haut du corps doit être droit. 4. Retourner à la position de départ, le menton touchant au matelas. Le ventre et les cuisses ne devraient pas toucher au matelas. 5. Si le client nest pas capable de faire une pompe complète, le pivot doit se faire aux genoux les pieds en contact avec le matelas. 6. Le client fait le maximum de répétitions, jusquà ce quil ne soit plus capable de faire deux pompes consécutives selon la bonne technique, ou sil est évident quil force excessivement.

215 Évaluer la flexibilité Test de flexibilité de la chaîne postérieure (Sit and reach) Test de flexibilité des épaules

216 Procédure pour le test de flexibilité des épaules Équipement Ruban à mesurer ou règle Procédure 1. Le client lève un bras, plie le coude et tend sa main dans son dos le plus bas possible. 2.Au même moment, le client passe son autre main par-dessous et tente de toucher sa main et de croiser ses doigts. 3.Mesurez la distance séparant les deux mains au centimètre près. Si les doigts se chevauchent, cest une note positive, si les doigts ne se touchent pas, cest une note négative. 4.Répétez lexercice, en inversant la position des bras. Faites la moyenne de deux résultats.

217 Sources derreur lors des tests La validité et la fiabilité des tests peuvent être affectées par : Facteurs relatifs au client Équipement Habiletés de lentraîneur Environnement

218 Conception de programmes Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 10

219 Les quatre éléments de la conception de bons programmes dentraînement

220 La périodisation La périodisation est lorganisation systématique des périodes dentraînement (mesurées en temps) qui implique des cycles progressifs daspects variés du programme dentraînement durant une période de temps spécifique.

221 Application de la périodisation à la conception de programme Le but de la périodisation est doptimiser lentraînement à court terme (semaines, mois) et à long terme (années). En utilisant la périodisation, un athlète de compétition peut atteindre le sommet de sa performance physique à un moment précis. Le même principe sapplique si votre but est datteindre la bonne forme et la bonne santé en général. Donc…la périodisation aidera à maximiser les résultats dans un minimum de temps!

222 Les composantes de la périodisation Macrocycle Composante la plus longue du programme périodisé En général dune durée de plusieurs mois à plusieurs années (ex. : un programme de 4 ans dun athlète olympique)

223 Les composantes de la périodisation (suite) Méso cycle Composante intermédiaire du programme périodisé En général dune durée dun à plusieurs mois

224 Les composantes de la périodisation (suite) Microcycle La plus courte composante du programme périodisé En général dune durée dune à plusieurs semaines, mais pas plus court que 1-2 semaines

225 Vue densemble

226 Athlète vs Client régulier - Différences entre les modèles de périodisation Athlète La périodisation est basée sur la préparation pour une performance compétitive La forme physique est importante mais le sont aussi: la préparation mentale, les habiletés techniques, lentraînement spécifique, la compétition, etc. Client régulier La périodisation se concentre presque exclusivement sur le développement de la forme physique à travers : – La musculation – Lentraînement cardiorespiratoire – Lentraînement de la flexibilité Les buts visés sont la santé et le bien-être à long terme

227 Cycle de supercompensation

228 Réponse optimale à lentraînement (Somme des effets dentraînement)

229 Paradigme du surentraînement

230 Principes dentraînement canfitpro FITT Individualisation Spécificité Surcharge progressive Récupération Tolérance structurelle Développement global Réversibilité Maintien

231 Conception de programmes Bien quil y ait un grand nombre de recherches scientifiques traîtant de la meilleure façon de sentraîner, la création dun programme dentraînement de qualité est à la fois un art et une science. Votre défi est de prendre cette science, de la mêler à votre philosophie et de lappliquer à un programme personnalisé à votre client et qui respecte ses objectifs!

232 Cinq étapes vers la conception réussie dun programme Étape 1 Accumuler linformation Étape 2 Établir la priorité des objectifs du programme Étape 3 Création et évaluation du programme Étape 4 Remise du programme Étape 5 Ré-évaluation

233 Étape 3 Création et évaluation du programme En créant le programme, posez-vous ces questions : Pourquoi jinclus cet exercice? Est-ce que le programme est équilibré? Est-ce quil rencontre les objectifs SMART du client? Est-il sécuritaire, efficace et agréable? Est-ce quil comprend de la musculation, du cardio et de la flexibilité?

234 Étape 3 (suite) Inclure : Les composantes de base dun programme Utilisation de la bonne terminologie Considérer : Les différentes options pour la musculation : – Choix déquipement – Exécution des séries – Possibilités dentraînement divisé

235 Étape 3 (suite) Considérer: Options dentraînement cardiorespiratoire – Choix déquipement Options dentraînement de la flexibilité – Avec équipement vs sans équipement

236 Verbalisation La démonstration de nouveaux mouvements ou lutilisation de nouvel équipement doit être faite de façon claire et avec confiance Vos connaissances et votre expertise sont démontrées en incorporant des explications et des conseils variés

237 Programmes dentraînement personnel typiques Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 11

238 Considérations importantes Concevoir un programme personnalisé efficace demande de bien comprendre le client Ses buts, son état de santé et son expérience Ses résultats dévaluation et son niveau de condition physique Où il sentraîne et ses choix déquipement Son nombre de séances par semaine Le temps alloué à chaque séance

239 Concevoir le programme (autres considérations) Débutant, intermédiaire, avancé Body Building vs. performance athlétique Esthétique vs. Entraînement fonctionnel Machine vs. Poids libres Équilibré vs. Non-équilibré Perte de poids vs. Gain de poids Force vs. endurance

240 Tout ceci influencera de façon importante le type de programme que vous développez ainsi que les exercices que vous choisissez. Par exemple…

241 Un entraînement non-équilibré (ex.: Travailler le dos plus que la poitrine) est une stratégie inappropriée pour les clients qui ont une partie du corps prédominante par rapport à une autre, spécialement quand il y a une contrainte de temps. Ceci sapplique aussi aux étirements pendant lesquels vous devriez focaliser sur les régions où une amélioration de la mobilité est requise plutôt que de faire étirer tous les groupes musculaires au client. Entraînement équilibré vs Non- équilibré

242 Modifier les programmes Modification = simples manipulations de séries, répétitions, charge, tempo, exercice Le corps sadapte (en 2-6 semaines) au stimulus quon lui donne (principe de ladaptation) ce qui donne comme résultat une amélioration de la performance (supercompensation) Si le stimulus nest pas modifié il ny a plus dadaptation Un programme entièrement nouveau nest pas requis pour continuer à saméliorer et ceci devrait être évité dans le cas dun débutant qui vient juste dapprendre lexercice.

243 En tant quentraîneur personnel, vous devez connaître différentes façons de changer un exercice de manière à mettre le corps au défi pour quil continue à saméliorer. Pratique, pratique, pratique et éducation continue sont primordiales pour augmenter vos connaissances et améliorer vos techniques.

244 La carte du programme La carte du programme devrait inclure : Le nom du client Les exercices Les séries et la manière de les faire Les répétitions et le tempo des répétitions Le repos entre les séries Les conseils ou les commentaires pour rappeler au client comment faire lexercice

245 La psychologie de lentraînement personnel Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 12

246 Quelles qualités doit posséder un bon entraîneur personnel?

247 Qualités dun bon entraîneur personnel Être bien informé Offrir du soutien Être un modèle sain Être digne de confiance Enthousiaste Innovateur Patient Sensible Flexible Avoir accès aux ressources matérielles et aux services Capable de créer une attente de réussite Prêt à donner des commentaires spécifiques au bon moment Capable de fournir des instructions et des plans clairs et raisonnables

248 Changement de comportement Étapes du changement Pré-contemplation Contemplation Préparation Action Maintien

249 À quelle étape se trouve votre client? Le questionnaire des étapes du changement du niveau dactivité physique est utilisé pour déterminer à quelle étape se situe votre client.

250 Stratégies dintervention Comment ajusteriez-vous votre approche? 1. Un client fait de lexercice régulièrement depuis 6 mois. 2. Un client qui na jamais fait dexercice et qui vient de se faire dire par son médecin quil doit commencer. 3. Un client qui a cessé de faire de lexercice mais qui connaît les bénéfices qui y sont reliés.

251 Stratégies de motivation Comment un entraîneur personnel peut motiver ses clients vers le succès?

252 Déterminants de lengagement envers lexercice Variables démographiques Variables cognitives et personnalité Comportements Facteurs environnementaux Environnement social Environnement physique Les caractéristiques dactivité physique Durée et intensité de lexercice Perception de leffort Programme dexercice en groupe Qualités de leader

253 Objectifs SMART Un client qui veut perdre du poids. Un client qui veut augmenter son niveau dénergie.

254 Styles de personnalités et stratégies dapproche Technique Sociable Confiant

255 Perceptions et craintes des clients Le manque dexpérience ou des expériences négatives peuvent amener les clients à être craintifs Tenter de connaître lexpérience et les perceptions des clients en lien à lexercice Vous pourrez concevoir un programme qui convient au client, seulement si vous avez bien géré tout ceci!

256 Lentraînement personnel et les affaires Les fondements de la profession dentraîneur personnel Chapitre 13

257 Opportunités de carrière Travailler Dans un centre de conditionnement physique Dans un studio dentraînement personnel Indépendamment, en tant que travailleur autonome

258 La mise en marché de vos services Produit Prix Promotion Place

259 Produit Différenciation Développement Positionnement

260 Prix Prix élevé/bas ou dans la moyenne Quest-ce qui est le plus approprié selon vous? Différentes façons de fixer un prix pour les séances dentraînement personnel Différentes options de tarification

261 Promotions Courrier Espaces publicitaires, publicité dans les journaux, les magazines, etc. Média électronique Réseautage général Guerilla marketing Prospection Références

262 Il est important dobserver et danalyser vos efforts de promotion. Pourquoi?

263 Place Importance de lemplacement

264 Vendre vos services Concentrez-vous sur les clients potentiels et sur ce quils veulent Montrez-leur comment vous pouvez les aider Développez un plan daction Demandez ce quils pensent du plan Présentez votre tarification Surmontez les objections Faites le suivi

265 Quelle devrait-être votre image professionnelle?

266 Relation client-entraîneur

267 Mettre fin à la relation professionnelle

268 Gestion du risque Respect des limites de votre poste Assurance Situations litigieuses Politiques et procédures

269 Can-Fit-Pro recommande aux entraîneurs personnels dadopter les politiques suivantes : Établir une politique de tarification ferme et nen déroger quen cas exceptionnel Établir une politique de 24 heures pour toute cancellation Offrir une garantie argent remis

270 Le chemin vers la certification PTS Que dois-je faire à partir dici?

271 Étapes vers la certification PTS 25 heures de cours Obtenir la certification RCR (ou la re- certification) Obligatoire pour obtenir votre certificat Examen théorique Habituellement prévu 3-4 semaines après la fin de votre cours Examen pratique Doit être fait moins de 6 mois après avoir réussi lexamen théorique

272 Détails pour lexamen théorique PTS Examen théorique (3-4 semaines après le cours) 100 questions à choix multiples et une étude de cas La note de passage est de 80% (moyenne entre les 2 composantes de lexamen) Lexamen est dune durée de 3 heures Les résultats de lexamen seront donnés individuellement à chaque candidat, par le PRO formateur, au plus tard 1 semaine après la date de lexamen

273 Détails pour lexamen pratique PTS Lexamen pratique doit être fait moins de 6 mois après la réussite de lexamen théorique Une fois la date dexamen prévue avec le PRO Formateur, le candidat recevra par courriel une étude de cas hypothétique Le candidat prépare un programme dentraînement de 60 minutes pour le client hypothétique et se présente à lexamen prêt à démontrer toutes les notions nécessaires Le candidat doit amener un cobaye Les résultats de lexamen pratique seront donnés individuellement à chaque candidat immédiatement après lexamen


Télécharger ppt "Notre Vision En tant que leader mondial de léducation en conditionnement physique et mieux-être, Can-Fit-Pro motive chaque personne à jouir dune vie passionnée."

Présentations similaires


Annonces Google