La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE 1 LA THEORIE DU CONSOMMATEUR. 1- Utilité et préférences Toile de fond : référence à l'utilitarisme : individu a des préférences et cherche à

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE 1 LA THEORIE DU CONSOMMATEUR. 1- Utilité et préférences Toile de fond : référence à l'utilitarisme : individu a des préférences et cherche à"— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE 1 LA THEORIE DU CONSOMMATEUR

2 1- Utilité et préférences Toile de fond : référence à l'utilitarisme : individu a des préférences et cherche à atteindre la satisfaction la plus forte possible 1.1 La réflexion sur lutilité Référence à la notion de valeur utilité Question de la mesure de l'utilité : cardinale ou ordinale 2 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur

3 3 La loi de Gossen : Lorsque la consommation d'un bien augmente, l'utilité ressentie par l'individu augmente mais d'un montant plus faible que pour l'unité précédente Introduction de deux outils fondamentaux : - utilité marginale - utilité marginale décroissante UT Um Q Q LUT augmente avec les quantités LUm diminue avec les quantités

4 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 4 Choix du consommateur s'effectue entre des "paniers de biens" identification d'une relation de préférence si 3 conditions sont respectées - Préférences complètes - Préférences réflexives - Préférences transitives Identification d'une relation de pré-ordre (construction dune fonction dutilité) 1.2 La relation de préférence

5 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur Les interrogations sur la rationalité Analyse néo-classique renvoie à une rationalité « savagienne » : acteurs traitent efficacement linformation disponible Réflexion dH. Simon : prise en compte dune rationalité « située » (ou sous contrainte) avec maximisation incomplète Kahneman – Tversky : prise en compte de biais dans les processus de décision des agents + complexité du processus de rationalité

6 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 6 Expérience des billets de théâtre Question de laversion au risque Existence de biais heuristiques

7 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 7 Deutsche Bank

8 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur Le principe Courbe d'indifférence : ensemble des paniers de biens qui sont indifférents pour le consommateur Bien 1 Bien 2 A B C D 2- Les courbes dindifférence

9 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 9 Courbes éloignées de l'origine sont préférées (hypothèse de non-saturation) Courbes sont décroissantes Courbes ne peuvent se couper X 2.2 Les caractéristiques

10 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 10 Courbes sont convexes par rapport à l'origine Bien 1 Bien 2 A B C « les consommateurs préfèrent les mélanges »

11 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 11

12 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 12 Nourriture Vêtements A B D E TMS = 6 TMS = 2 TMS XY = - Y/ X Le TMS correspond à la pente de la courbe d'indifférence Le Taux Marginal de Substitution

13 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 13 Substitution d'un bien à un autre diminution de consommation de vêtements entraîne une perte d'utilité : augmentation de consommation de nourriture entraîne un gain d'utilité : On doit avoir : Ce qui donne : Le Taux Marginal de Substitution est égal au rapport des utilités marginales des biens consommés

14 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur Les cas particuliers

15 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur Contrainte budgétaire et équilibre du consommateur 3.1 La contrainte budgétaire Choix du consommateur est contraint par ses ressources Hyp : la totalité du revenu est consacrée à la consommation Soit :

16 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 16

17 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 17 Modifications de la droite de budget : 1- Variation du revenu L1L1 Hausse de revenu: déplacement vers la droite L2L2 L3L3 Baisse de revenu: déplacement vers la gauche Nourriture Vêtements

18 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur Variation d'un prix Lorsque P N augmente, la droite de budget devient plus verticale Nourriture Vêtements Lorsque P N diminue, la droite de budget devient plus horizontale

19 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur Le choix du consommateur Bien 2 Bien 1

20 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 20 Caractéristique de l'optimum du consommateur A l'optimum, la pente de la droite de budget et celle de la courbe d'indifférence (TMS) sont égales Or, le TMS est égal au rapport des utilités marginales, donc Soit aussi

21 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur 21 A l'optimum, le rapport des utilités marginales par les prix des deux biens concernés sont égaux, c'est-à-dire qu'il est indifférent pour le consommateur d'acquérir l'un ou l'autre de ces biens On en déduit :

22 Module 1 - Ch.1 - La théorie du consommateur Lélargissement du modèle « J'ai commencé à m'interroger sur le crime dans les années 1960 alors que je me rendais à l'Université de Columbia pour la soutenance d'un étudiant en théorie économique. J'étais en retard et j'ai dû décider rapidement entre laisser ma voiture dans un parking payant ou risquer une contravention pour l'avoir garée illégalement dans la rue. J'ai calculé la probabilité d'avoir une contravention, l'importance de l'amende et le coût d'une place de parking. J'ai décide de prendre le risque et de me garer clans la rue. (Je n'ai pas eu de contravention). Comme je me dirigeais vers la salle d'examen en marchant le long des bâtiments, il me vint à l'esprit que les autorités de la ville avaient probablement fait la même analyse. La fréquence des inspections des véhicules en stationnement et l'importance de l'amende imposée aux contrevenants devaient dépendre de leurs estimations des calculs effectués par les contrevenants potentiels comme moi. Bien entendu, la première question que j'ai posée à ce malheureux étudiant fut d'élaborer le comportement optimal des délinquants et de la police, chose que je n'avais pas encore faite. (…) Le point de départ de mes recherches sur la famille est l'hypothèse que quand des hommes et des femmes décident de se marier, d'avoir des enfants ou de divorcer, ils cherchent à maximiser leurs utilités en comparant les avantages et les coûts. Donc, ils se marient s'ils espèrent vivre mieux qu'en restant célibataires, et ils divorcent s'ils espèrent améliorer leur bien-être. » Gary BECKER - Journal des Économistes et des Études Humaines, vol.4 n°2&3 - Juin/Septembre 1993.


Télécharger ppt "CHAPITRE 1 LA THEORIE DU CONSOMMATEUR. 1- Utilité et préférences Toile de fond : référence à l'utilitarisme : individu a des préférences et cherche à"

Présentations similaires


Annonces Google