La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mr L, 46 ans HDM: - traumatisme L1/L2 en 1982 avec tt orthopédique - diag de syringomyélie en 1986 sur tbles sensitifs - pose de 3 dérivations médulo-péritonéales,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mr L, 46 ans HDM: - traumatisme L1/L2 en 1982 avec tt orthopédique - diag de syringomyélie en 1986 sur tbles sensitifs - pose de 3 dérivations médulo-péritonéales,"— Transcription de la présentation:

1 Mr L, 46 ans HDM: - traumatisme L1/L2 en 1982 avec tt orthopédique - diag de syringomyélie en 1986 sur tbles sensitifs - pose de 3 dérivations médulo-péritonéales, dernière en Ex.clin: - douleurs neuropathiques des 4 membres prédominantes à dte (tté par skenan, actiskenan, lyrica, laroxyl,rivotril) -Tbles sens superficiels et profonds de lhémicorps dt -Tbles VS à type dimpériosités avec hyperactivité sur BUD de 2003, tté par CERIS avec amélioration partielle.

2 TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS Mictions spontanées avec impériosités (15- 20/j) réveils nocturnes Fuites 1 à 2/sem sur impériosités Mictions parfois dysuriques, notions de poussées abdominales en fin de miction Constipation chronique non-traitée

3 TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS 1er BUD en nov 2009 sous CERIS (2/j): hyperactivité détrusorienne avec P>40cmH20, DVS > proposition apprentissage auto-sondages + toxine botulique. Après apprentissage auto-sondages: sondage traumatique avec FR> arrêt par le patient, mis sous OMEXEL et réévaluation avec BUD.

4 Bilan para clinique Clairance créatinine: 73ml/min Échographie rénale (mars 2010): vessie à paroi fine, pas danomalies rénales, pas dilatation CPC. Calendrier mictionnel: mictions /j, 1-2 levers la nuit BUD (juin 2010): hyperactivité détrusorienne et DVS, hypertonie sphinctérienne ( sous OMEXEL et CERIS)

5

6

7

8 Prise en charge? Alternative à toxine + autosondages ? Petites doses de toxine botulique? Surveillance ?

9 Avis du staff Refaire une endoscopie uréthrale Risque de majoration de la syringomyélie sur les poussées abdominales Tenter de la convaincre de reprendre les auto- sondages en fonction du bilan avec inactivation de la vessie


Télécharger ppt "Mr L, 46 ans HDM: - traumatisme L1/L2 en 1982 avec tt orthopédique - diag de syringomyélie en 1986 sur tbles sensitifs - pose de 3 dérivations médulo-péritonéales,"

Présentations similaires


Annonces Google