La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Erreur médicale : le soignant, deuxième victime et premier acteur Pr Eric GALAM Département de Médecine Générale Université Paris Diderot

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Erreur médicale : le soignant, deuxième victime et premier acteur Pr Eric GALAM Département de Médecine Générale Université Paris Diderot"— Transcription de la présentation:

1 1 Erreur médicale : le soignant, deuxième victime et premier acteur Pr Eric GALAM Département de Médecine Générale Université Paris Diderot 5 ème Congrès de la Médecine Générale de France Nice 24 juin 2011 RECONNAÎTRE DÉVELOPPER la COMPÉTENCE HUMAINE du MÉDECIN G R O U P E R E P È R E S

2 2 Serment dHippocrate J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses Que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j'y manque

3 Principes IMPLICATION Le vécu : réflexivité et variabilité METABOLISATION Le temps : métabolisme et dynamiques CONTEXTUALISATION Lespace : interactions et systémique PERTINENCE Le réalisme et la perfectibilité

4 4 Devenir médecin…et le rester « hidden curriculum » Le médecin nexiste pas… Limportant cest lautre (patient, médecine) Le médecin ne compte pas …. Il faut quil fonctionne Le médecin ne flanche pas ….. Il surmonte : fais des efforts ! Il est admirable : sois parfait ! Le médecin ne se plaint pas …. Il assume : brebis galeuse Eric Galam

5 5 Un vécu délicat Ca narrive quaux autres « Accident du travail » (*) pour le médecin Implication et émotion Source de stress et de burnout Psychologique, juridique, professionnel (*) Galam É Dédramatiser et travailler nos erreurs Rev Prat 2005 ; 19 (686/687) :

6 Le médecin est (aussi) un être humain 6 Comme je suis Jassume Je me trompe Je gère Reproche Culpabilité Erreur Echec Je soigne

7 7 La deuxième victime (1) « Quand jétais « house officer » un autre résident na pas identifié les signes ECG dune tamponnade péricardique qui aurait dû conduire le patient en urgence en salle dopérations. La nouvelle a diffusé rapidement, le cas a été jugé de façon répétée par un jury incrédule de « pairs » et le verdict général a été quil sagissait dincompétence. Jai été effrayé par labsence de sympathie et je me suis demandé secrètement si jaurais pu faire la même erreur et devenir, comme le résident malchanceux, la deuxième victime. » (*) Albert W WU British Medical Journal du 18 Mars 2000

8 8 La deuxième victime (2) soignant impliqué dans un événement indésirable, une erreur médicale et/ou dommages aux patients traumatisé par l'événement se sentant personnellement responsable des effets indésirables survenus au patient sentiment déchec remettant en question expérience clinique et connaissances de base ( Scott S.D., et al.: The natural history of recovery for the health care provider second victim after adverse patient events. Qual Saf Health Care18:325–330, Oct. 2009)

9 9 Chaneliere M 2005 Impact des événements indésirables sur la pratique des médecins généralistes: étude qualitative auprès de 15 praticiens de la région Rhône-Alpes Thèse médecine Lyon 1

10 10 Mécanismes de défense Fortement concernés par les erreurs médicales Représentations individuelles et collectives de la responsabilité Culture de lorganisation Rien pour travailler vulnérabilité et ambiguïté DENI : « art médical », oubli MINIMISATION : bureaucratie, les autres (supérieurs, subalternes, collègues) la médecine imparfaite, le patient DISTANCIATION : Tout le monde fait des erreurs » « jai fait du mieux que jai pu » « ça naurait pas pu mieux se passer » 83 entretiens et 207 questionnaires auto-administrés recueillis durant une période de 3 ans Terry Mizrahi (Mizrahi T. Managing medical mistakes : ideology, insularity and accountability among internists in training. Soc Sci Med. 1984;19(2):135-46

11 11 Changements constructifs : 98% Attention aux détails, confirmation personnelle des données, demande davis, organisation de linformation, diminution de la confiance dans le jugement des autres Associés à genre féminin conséquences graves inexpérience complexité des cas en tant que causes de l'erreur acceptation de la responsabilité de l'erreur ampleur des discussions à propos de l'erreur plus grande acceptation de responsabilité Questionnaire auprès de 254 internistes en formation Wu A W, Folkman S, McPhee S J, Lo B Do house officers learn from their mistakes? Qual Saf Health Care 2003;12:221–228. reprint of a paper that appeared in JAMA, 1991, Volume 265, pages 2089–2094)

12 12 Changements défensifs : 18 % Garder lerreur pour soi, éviter des patients semblables, demander plus d'examens complémentaires Associés à réponse institutionnelle de jugement par rapport à l'erreur perception de la surcharge de travail comme cause de l'erreur Acceptation responsabilité personnelle prédictive de capacité à - faire face - apprendre des erreurs et tirer des changements constructifs - détresse émotionnelle initiale

13 13 La double peine Souffrance différente mais réelle Impact professionnel immédiat Impact professionnel fondamental : étendue Impact personnel parfois profond et prolongé Retentissement sur la qualité des soins et lexercice : abandon, suicide Double peine : Continuer à travailler après et pendant la procédure Etre encore plus parfait Sensibilisation à outrance (le mille pattes) Injustice : une erreur remet tout en question Insécurité juridique Galam E. La souffrance du médecin mis en cause par un patient, Responsabilité, 2009, 9, 3

14 14 « RCED » RESPONSABILITE CONSEQUENCES EVITABILITE DETECTABILITE Médecin Malade Maladie Contexte Implication Gravité Potentiel amélioration Potentiel juridique

15 15 Quelles prises en charge ? Dispositif idéal Plus d'un tiers (354/898) 83% : interventions de soutien internes. 22% : interruption institutionnelle participation à l'environnement de soin 20% : instauration dune culture non blâmante 15% : éducation investigation des EI et phénomène de la seconde victime 13% : suivi systématique des événements indésirables 10% : équipe de support interne est disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7 10% : garantie dun suivi prévisible pour la seconde victime 8% : stricte confidentialité 2% : soins individuels basés sur les besoins de la seconde victime Caractéristiques générales d'infrastructure de soutien (45%) support interne impliquant des personnes connues du soignant immédiatement accessible sur le lieu du travail réassurance en face à face avec retour des collègues sur lévénement. Caring for Our Own: Deploying a Systemwide Second Victim Rapid Response Team Susan D. Scott, et coll Joint Commission Journal of Quality and Patient Safety May 2010 Volume 36 Number 5 p

16 16 Dispositifs de soutien MITSS (Medically Induced Trauma Support Services (MITSS ) mai 2002www.mitss.org 2004 : Programme pour l'appui aux cliniciens à Kaiser Permanente réponse critique à l'événement, formation en amont et suivi 2004 : programme de soutien aux cliniciens de l'hôpital d'enfants de Boston par le bureau de soutien au clinicien (OCS : Office of Clinician Support) : aider les personnes à comprendre ce à quoi elles font face 2006 : soutien par les pairs à lhôpital des femmes de Brigham de Boston culture et expérience clinique commune respectés pour leur expérience clinique aussi bien que pour leur capacité à écouter sans juger et à aller vers leurs collègues crédibilité et sécurité permettant de dépasser le stigma de la thérapie Formés à laide de méthodes employées avec succès depuis déjà de nombreuses années par des intervenants de premier niveau (policiers, pompiers, services médicaux) Rapid Response System MUHC Missoury University Health Care : personnes enseignants, personnels, étudiants, et volontaires mars heures sur 24 et 7 jours sur 7 (24/7) Pelt F van. Peer support : health care professionals supporting each others after adverse medical events. Qual Saf Health Care 2008 : 17:

17 Signes des temps AAPML Pôle Santé et Sécurité des Soins : cellule d'accompagnement et de soutien des professionnels professionnels_fr_18_04.html Médiateur de la République : Numéro AZUR professionnels_fr_18_04.html 17

18 18 Le premier acteur : travailler nos erreurs Quelle(s) erreur(s) (description) ? Pourquoi est-elle survenue ? (mécanisme) Comment la gérer (métabolisation) ? Quest-ce que jen apprends (enrichissement)? Comment maméliorer ? (prévention) Galam E Erreur médicale : à dédramatiser et travailler Présentation du guide pédagogique d'une formation REPÈRES Médecine. Volume 5, Numéro 9, 410-4, Novembre 2009, Concepts et outils DOI : /med Médecine. Volume 5, Numéro 9, 410-4, Novembre 2009, Concepts et outils

19 19 Eric GALAM Paris « SQS » SECURITE des patients QUALITE des soins SERENITE des soignants

20 20 « AGIR » ANALYSE de lévénement indésirable GESTION par le système IMPACT sur les personnes Reconnaissance, accompagnement

21 21 Sécurité Qualité Sérénité analyse impact Gestion

22 Outils : analyser et parler Réflexivité (RSCA) Analyse des risques : après, pendant, avant Risques de lanalyse : individualisation (dernier maillon) biais de rétrospection, instrumentalisation des soignants, Signaler ( Eviter lEvitable Prescrire ) Discuter : Revue Morbi-Mortalité, Ecoute active, questionnement éthique, Balint Annoncer dommage associé aux soins Guide HAS mars 2011 Prises en charge, gestion collective 22

23 23 La vraie vie : to err is human (*) La vie nest pas parfaite mais perfectible La médecine nest pas une science exacte Le médecin fait partie de la médecine Patients et soignants sont solidaires Patient et médecin sont des êtres humains Et cest une chance ! (*) Kohn LT, Corrigan JM, Donaldson MS (eds). To Err Is Human: Building a Safer Health System Washington, DC: National Academy Press, 1999

24 Lucidité et opportunités Sans peur et sans reproches Demander de l'aide, c'est fort ! Prendre soin de soi, c'est juste ! Réussir sa vie, c'est bien !


Télécharger ppt "1 Erreur médicale : le soignant, deuxième victime et premier acteur Pr Eric GALAM Département de Médecine Générale Université Paris Diderot"

Présentations similaires


Annonces Google