La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Faidherbe Christophe BAC PRO SEN SECONDE PROFESSIONNELLE Conducteurs et Câbles Période prévue : 2ème trimestreDurée de la séquence: XXX H Liaison avec.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Faidherbe Christophe BAC PRO SEN SECONDE PROFESSIONNELLE Conducteurs et Câbles Période prévue : 2ème trimestreDurée de la séquence: XXX H Liaison avec."— Transcription de la présentation:

1 Faidherbe Christophe BAC PRO SEN SECONDE PROFESSIONNELLE Conducteurs et Câbles Période prévue : 2ème trimestreDurée de la séquence: XXX H Liaison avec le référentiel CAPACITES C1: SInformer COMPETENCES C1.2: Exploiter les consignes verbales ou écrites des tâches proposées. SAVOIRS ASSOCIES S0: Electrotechnique. Expérimentation. Mesures sur des applications professionnelles. S0.1: Circuits parcourus par un courant continu. Pré-requis Aucun Objectif de la séquence Rendre l'élève capable de: Reconnaitre différents types de conducteurs et câbles. Faire le choix entre les conducteurs et câbles lors de la réalisation dune installation électrique. Évaluation prévue ……………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………. FICHE DE PREPARATION DUNE SEQUENCE DE COURS

2 Seconde Bac Professionnel ELEEC Synthèse M.FAIDHERBE, Professeur au Lycée Privé Saint Rémi Pôle professionnel Léonard de Vinci I).Définition II).Électricité dans la matière III).Courant électrique III.1Définition III.2Mesure de lintensité du courant électrique IV).Formules IV.1Intensité IV.2Densité du courant(J) IV.3Application V).Différence de potentiel ( tension) V.1Définition V.2Analogie (circuit hydraulique) V.3Application Exercices Expérience Cours Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Liaison avec le référentiel C7 BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles C6 C5 C4 Seconde Professionnelle C3 C2 Lieu dActivité: Classe C1 S0S1S2S3S4S5S6S7 Plan du Cours

3 Page: 3/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Objectif: Reconnaitre différents types de conducteurs et câbles. Faire le choix entre les conducteurs et câbles lors de la réalisation dune installation électrique. Les conducteurs et câbles représentent les élèments actifs des liaisons électriques puisque leur rôle essentiel est de conduire le courant électrique. Il en existe une très grande variété, pour satisfaire à toutes les utilisations de l'électricité. I.DEFINITION a) Conducteur isolé Un conducteur isolé est un ensemble comportant: -Une âme conductrice dont le rôle est de conduire le courant. L'âme conductrice doit présenter une faible résistivité afin d'éviter les pertes par échauffement. Le cuivre et l'aluminium sont généralement utilisés. (Résistivité : ϱ cuivre = 17, mm 2 /m ; ϱ aluminium = 28, mm 2 /m). -Une enveloppe isolante qui doit présenter une très grande résistivité.. On emploie généralement Du PVC : polychlorure de vinyle, Du PRC : caoutchouc butyle vulcanisé. Fig.1 Fig.2 b) Câble Ensemble constitué par : un ou plusieurs conducteurs isolés ; leur revêtement individuel éventuel ; la protection dassemblage éventuelle ; le ou les revêtements de protection éventuels. Il peut comporter en plus un ou plusieurs conducteurs non isolés (figures 3 et 4). Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie Liaison avec le référentiel C7 C6 BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles C5 C4 Seconde Professionnelle C3 Nom:………………… C2 Prénom:……………. C1 S0S1S2S3S4S5S6S7 Classe:………………….

4 Page: 4/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Fig. 4 - Câble pour enrouleur. Fig. 3 – Câble pour boîte à boutons. c) Câble à un conducteur ou câble unipolaire comprenant un seul conducteur isolé (figures 5 et 6). d) Câble multiconducteur ou câble multi-polaire Câble comprenant plus dune âme, dont éventuellement non isolées (figures 7 et 8). e) Gaine (dun câble) Revêtement tubulaire continu entourant le conducteur ou lensemble des conducteurs et destiné à assurer leur protection >> isolant externe Fig. 5 - Câble unipolaire pour la moyenne tension. Fig. 6 - Câble unipolaire pour léclairage public. Fig. 7 – Câble multiconducteur (36 kV). Fig. 8 – Câble multiconducteur pour pompes. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 4/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

5 Page: 5/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC II. PARTIES CONSTITUTIVES 1) Conducteur isolé a) lâme Caractéristiques générales Elle doit satisfaire aux conditions suivantes : Bonne conductibilité pour réduire les pertes lors du transport de lénergie doù le choix : - du cuivre : r = 18,51 mW.mm²/m à 20 °C ; - ou de laluminium : r =29,41 mW.mm²/m à 20 °C. Résistance mécanique suffisante pour éviter la rupture du conducteur sous les efforts au moment de la pose, des fixations, du serrage des connexions ; Bonne souplesse pour : faciliter le passage des conducteurs dans les conduits, respecter le tracé des canalisations, alimenter les appareils mobiles Bonne tenue à la corrosion due aux agents atmosphériques et aux environnements chimiques ; Bonne fiabilité des raccordements par une bonne résistance aux effets physico- chimiques des contacts. Classes de souplesse La norme définit une gamme de sections nominales pour les âmes conductrices et les répartit en quatre classes, en ordre de souplesse croissante : - classe 1 : âmes rigides massives, - classe 2 : âmes rigides câblées, - classe 5 : âmes souples - classe 6 : âmes les plus souples. Classe 1 Classe 2 Classe 6 7 brins 19 brins 702 brins Ø 2,93 mm Ø 1,78m Ø 0,3mm Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 5/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

6 Page: 6/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Tableau 1 – Constitution des âmes conductrices. Section nominale (mm²) Ames des conducteurs Nombres de brins x Diamètre d'un brin en mm Section nominale (mm²) Ames des conducteurs Nombres de brins x Diamètre d'un brin en mm Classe1Classe2Classe 5Classe 6 1,51 x 1,387 x 0,500,516 x 0,2028 x 0,15 2,51 x 1,787 x 0,670,7524 x 0,2042 x 0,15 41 x 2,257 x 0,85132 x 0,2056 x 0,15 61 x 2,767 x 1,041,530 x 0,2585 x 0, x 3,577 x 1,352,550 x 0,25140 x 0, x 4,507 x 1,70456 x 0,30228 x 0, x 5,657 x 2,14684 x 0,30189 X 0, x 6,607 x 2, x 0,40324 X 0, x 2,9319 x 1, x 0,40513 X 0, x 2, x 0,40783 X 0, x 2, x 0, X 0, x 2,537 x 2, x 0,40702 X 0, x 3,2037 x 2, x 0,50909 X 0, x 2, x 0, X 0, x 2,8561 x 2, x 0, X 0, x 3,2061 x 2, x 0, X 0, x 2, x 0, X 0, x 3, x 0, X 0, x 2, x 0, X 0, x 2, x 0, x 3, x 0,60 Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 6/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

7 Page: 7/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Matière Les âmes peuvent être : en cuivre recuit, nu ou revêtu dune couche métallique ; ou en aluminium ou en alliage daluminium, nu ou revêtu dune couche métallique ou en aluminium plaqué de métal revêtu ou non dune couche métallique. La couche métallique de revêtement peut être : dans le cas du cuivre : de létain, un alliage détain ou de plomb ; dans le cas de laluminium : du cuivre, du nickel ou de létain. Equivalence Aluminium-Cuivre Laluminium est autorisé à partir dune section de 2,5 mm². Pour une même résistance électrique : Ce qui se traduit par le choix dune section dâme en aluminium immédiatement supérieure à celle dun conducteur en cuivre, dans léchelonnement normalisé des sections des conducteurs. Tableau 2: Section Aluminium ρ Al 29,41 Section Cuivre ρ Cu 18,51 = 1,59== Section Cuivre (mm²) 1,52, Section Aluminium (mm²) 2, Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 7/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

8 Page: 8/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC b) lenveloppe isolante Caractéristiques générales Cette enveloppe isolante doit assurer une bonne isolation de lâme conductrice et présenter les caractéristiques : générales de tout bon isolant : - résistivité élevée ; - très bonne rigidité électrique ; - faibles pertes diélectriques. particulières à lemploi des conducteurs et des câbles : - bonne tenue au vieillissement ; - bonne résistance au froid, à la chaleur et au feu ; - insensibilité aux vibrations et aux chocs ; -bon comportement à lattaque des agents chimiques. Principaux matériaux synthétiques utilisés pour lenveloppe isolante Matières thermoplastiques La température provoque, de manière réversible, une variation de la plasticité, cest le cas : Du polychlorure de vinyle (PVC), très employé pour ses bonnes caractéristiques : électriques, mécaniques, de tenue au froid et au vieillissement thermique, de résistance à leau et aux produits chimiques courants ainsi quà la propagation de la flamme. Toutefois sa combustion saccompagne de dégagements nocifs et corrosifs. Du polyéthylène (PE), ses remarquables caractéristiques en font un isolant de choix pour les câbles HT et THT ; il équipe actuellement le réseau 400 kV. De plus sa combustion ne saccompagne pas de dégagements nocifs et corrosifs. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 8/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

9 Page: 9/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Elastomères et polymères réticulables Ils présentent un long domaine délasticité, cest-à-dire une aptitude à de grandes déformations, cest le cas : Du polyéthylène réticulé (PR), principalement utilisé dans la perspective de surcharges temporaires et dun environnement thermique défavorable. On peut noter également sa bonne tenue au froid et labsence de dégagements gazeux corrosifs en cas de combustion. Des copolymères déthylène-propylène, employés en basse et moyenne tension pour les câbles rigides et surtout pour les câbles souples. Ce matériau offre une tenue médiocre à lhuile et présente peu de résistance à la propagation de la flamme, mais ne dégage pas de produits nocifs pendant la combustion. Du caoutchouc de silicone, qui se caractérise par une haute tenue aux températures extrêmes (-80 °C à °C) et une bonne résistance aux agents extérieurs, ce qui entraîne un vieillissement remarquable. Tableau 3 – Températures maximales de fonctionnement pour les isolations. Type disolationTempérature maximale de fonctionnement (°C) PolyChlorure de Vinyle (PVC) Conducteur : 70 Polyéthylène Réticulé (PR) et Ethylène-PRopylène (EPR) Conducteur : 90 Caoutchouc de siliconeConducteur : 90 Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 9/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

10 Page: 10/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC c) La gaine de protection Le choix des matériaux qui constituent la gaine de protection doit être fait en tenant compte : des contraintes externes auxquelles est soumis le câble ; des conditions de fonctionnement, température maximale ; des conditions dinstallation, température minimale ; de la nature des matériaux de lenveloppe isolante en particulier quant a leur tenue à la chaleur. Les matériaux utilisés sont : des isolants tels que ceux déjà utilisés pour lenveloppe isolante (voir paragraphe précédent) ; ou du plomb, ou un alliage de plomb. Les gaines en plomb présentent : une parfaite étanchéité ; une excellente inertie chimique ; une sensibilité aux vibrations et aux déformations répétées ; des propriétés mécaniques médiocres, ce qui nécessite une protection par armure ou la pose en caniveaux ; une vulnérabilité à certaines formes de corrosion électrochimique ou électrolytique. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 10/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

11 Page: 11/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC II. DENOMINATION SYMBOLIQUES DES CONDUCTEURS ET CABLES Les conducteurs et câbles sont définis par DEUX normes: La norme UTE (Union Technique de lÉlectricité) sont désignés à laide dun système harmonisé ou Le système UTE traditionnel selon quil sagit de modèles concernés ou non par lharmonisation en vigueur dans le cadre du CENELEC (Comité Européen de Normalisation de lÉLECtrotechnique). Voir Dossier technique : page 15. Ces deux systèmes de désignation comprennent une suite de symboles disposés de gauche à droite. Exemple de désignation dun conducteur isolé dans le système harmonisé CENELEC : H07 V-U. Exemple de désignation dun câble dans le système UTE : H07 RN-F. Exemple 1 : U-1000 R2V 4G2,5 (figure 9). U : câble faisant lobjet dune norme UTE 1000 : tension nominale = V R : enveloppe isolante des conduc- teurs en polyéthylène réticulé (PR) 2V : gaine de protection épaisse en polychlorure de vinyle (PVC) 4G : 4 conducteurs dont le vert-et-jaune 2,5 : section en mm² Applications : dotés dune gaine épaisse ces câbles sont couramment utilisés dans les instalations industrielles où ils peuvent résister à des conditions dutilisation sévères. Fig. 9 – Constitution du câble U-1000 R2V 4G2,5. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 11/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

12 Page: 12/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Désignation HARCENELEC Signification du symbole symbole Série harmonisée H Série nationale reconnueA Série nationale autre FR-N 300/300 V /500 V /750 V 07 0,6/1 kV 1 PVC V Caoutchouc vulcanisé R Polyéthylène réticulé X Ruban en acier ceinturant D les conducteurs Armure en feuillard acierZ4 PVC V Caoutchouc vulcanisé R Polyéthylène réticulé N Câbles rond absence de lettre Câbles méplat "divisible" H Câble méplat "non divisible" H6 Cuivre absence de lettre Aluminium -A Rigide, massive, ronde-U* Rigide, câblée, ronde-R* Rigide, câblée, sectorale -S* Rigide, massive, sectorale-W* Souple, classe 5 pour -K installation fixe Souple, classe 5 -F Souple, classe 6 -H Souple pour soudure -D Extra-souple pour soudure -E La désignation peut-être complétée par l'indication éventuelle d'un conducteur vert/jaune dans le câble:. Câble sans V/J: nXS. Câble avec V/J: nGS n=nb conducteurs, s=section * pour les câbles à âmes en aluminium, le tiret précédant le symbole est à supprimer Désignation NF- USE Symbole Signification du symbole UCâble faisant l'objet d'une norme UTE V V V absence de lettreAme rigide SAme souple absence de lettreCuivre AAluminium CCaoutchouc vulcanisé RPolyéthylène réticulé VPolychlorure de vinyle GGaine vulcanisée OAucun bourrage ou bourrage ne formant pas gaine 1Gaine d'assemblage et de protection formant bourrage 2Gaine de protection épaisse CCaoutchouc vulcanisé NPolychloroprène ou équivalent VPVC PGaine de plomb FFeuillards acier ZZinc ou autre métal absence de lettreCâble rond MCâble méplat Type de la série Tension nominale Souplesse et nature de lâme Enveloppe isolante Bourrage Gaine de protection non métallique Revêtement métallique Forme du câble Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 12/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

13 Page: 13/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Exemple 2 : H07 V-U (figure 10). H: série harmonisée 07: tension nominale = 450/750 V * V: enveloppe isolante en PVC -U: âme rigide, massive, ronde en cuivre Fig. 10 – Constitution dun conducteur isolé H07 V-U. Applications: équipement des circuits des locaux dhabitation, bureaux… Exemple 3 : H05 V-K (figure 11). H : série harmonisée 05 : tension nominale = 300/500 V V : enveloppe isolante en PVC Fig. 11 – Constitution dun conducteur isolé H05 V-K. Applications: équipement de filerie et de câblage de tableaux et dappareils électriques (emploi conseillé pour des liaisons soumises aux vibrations et aux déformations). * Uo/U Uo : Tension efficace assignée entre phase et terre, utilisée notamment comme valeur de base pour les essais. U : Tension efficace assignée entre phases utilisée notamment comme valeur de base pour les essais, (U = Uo. 3). Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 13/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

14 Page: 14/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Exemple 4 : H07 VVH6-F (figure 12). H : série harmonisée 07 : tension nominale = 450/750 V V : enveloppe isolante en PVC V : gaine de protection en PVC H6 : câble méplat non divisible Fig. 12 – Constitution dun câble H07 VVH6-F. Applications: câbles méplats souples pour lalimentation de chariots de pont- roulant et diverses machines-outils qui se déplacent dans le même plan et nécessitant une utilisation en festons serrés. Exemple 5 : U-1000 ARVFV (figure 13). U : câble faisant lobjet dune norme UTE : tension nominale = V A : âme en aluminium R : enveloppe isolante des conducteurs en polyéthylène réticulé (PR) V : gaine détanchéité en polychlorure de vinyle (PVC) F : revêtement métallique = feuillard dacier V : gaine de protection en polychlorure de vinyle (PVC) Applications: dotés dune gaine détanchéité et dune armure, ces câbles sont une version renforcée des câbles U R2V et U-1000 AR2V, ils peuvent être utilisés dans toutes les installations industrielles nécessitant une protection mécanique. Fig. 13 – Constitution dun câble U-1000 Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 14/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

15 Page: 15/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Exemple 6 : H05 VVC4V5-F (figure 14). H : série harmonisée 05 : tension nominale = 300/500 V V : enveloppe isolante en PVC V : gaine interne en PVC C4 : écran (tresse en fils de cuivre) V : gaine extérieure en PVC Fig. 14 – Constitution dun câble H05 VVC4V5-F avec écran. Applications: ces câbles souples sont destinés à être utilisés pour léquipement des machines-outils et dans les installations industrielles pour liaisons fixes ou mobiles, ils sont très résistants aux huiles minérales ainsi quaux huiles de coupe. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 15/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

16 Page: 16/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC III. REPERAGE DES CONDUCTEURS selon norme NF C (édition 2002) Les dispositions énoncées ci-après en a, b, c sappliquent aux canalisations constituées de conducteurs isolés et aux câbles multiconducteurs, à âmes circulaires ou sectorale : a) Lorsque le circuit comporte un conducteur de protection, ce conducteur doit être repéré par la double coloration vert-et-jaune. Lorsque le circuit ne comporte pas de conducteur de protection : dans le cas de câbles multiconducteurs, il ne doit pas être fait usage de câbles comportant un conducteur repéré par la double coloration vert-et-jaune. Toutefois, dans le cas où on ne dispose que de câbles comportant un conducteur repéré par la double coloration vert-et-jaune pour la section choisie, il est admis demployer un tel câble sous réserve de ne pas utiliser le conducteur repéré par la double coloration vert-et-jaune : dans le cas de conducteurs isolé, il ne doit pas être fait usage de conducteur repéré par la double coloration vert-et-jaune. b)Lorsque le circuit comporte un conducteur neutre, ce conducteur doit être repéré par la couleur bleu clair (ou pour des câbles de plus de 5 conducteurs, par le chiffre 1). Lorsque le circuit ne comporte pas de conducteur neutre : dans le cas de câbles multiconducteurs, le conducteur repéré par la couleur bleu clair peut être utilisé pour un autre usage, sauf comme conducteur de protection. dans le cas de conducteurs isolés, il ne doit pas être fait usage de conducteur repéré par la couleur bleu clair. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 16/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

17 Page: 17/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC III. REPERAGE DES CONDUCTEURS (suite) c) Les conducteurs repérés par des couleurs autres que la double coloration vert- et-jaune et la couleur bleu clair, ou par dautres moyens (tels que chiffres), peuvent être utilisés pour tous usages sauf comme conducteur de protection ou comme conducteur neutre (à lexception des câbles à plus de 5 conducteurs) [voir b) ci- dessus]. Lorsque la canalisation est constituée de conducteurs isolés, dans les circuits autres que ceux servant exclusivement aux télécommunications ou aux mesures, il ne doit pas être fait usage de conducteurs repérés par des couleurs jaune ou vert. d) En cas dutilisation de câbles monoconducteurs, le repérages par coloration continue de lisolation nest pas nécessaire. Toutefois, dans ce cas, les extrémités des conducteurs doivent être repérées de façon durable, lors de linstallation : par la double coloration vert-et-jaune pour le conducteur de protection, par la couleur bleu clair pour le conducteur neutre. Cependant, ce repérage nest pas nécessaire pour les conducteurs neutres de section inférieure à celle des conducteurs de phase correspondants. Ces dispositions sont également applicables aux conducteurs nus. e) Lorsquil est fait usage de conducteurs et câbles non normalisés, le repérage doit être réalisé par tout moyen approprié (tel que bagues ou autres dispositifs de couleur) à tout endroit où lenveloppe des conducteurs est apparente et, en tout cas, à proximité de chaque connexion. Les couleurs utilisées doivent être conformes à celles définies aux paragraphes a, b et c ci-dessus. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 17/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

18 Page: 18/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC CODE DE REPERAGE DES CONDUCTEURS ISOLES Le repérage des conducteurs ne doit être considéré que comme une présomption et il est toujours nécessaire de vérifier les polarités des conducteurs avant toute intervention. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 18/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

19 Page: 19/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC IV. COMPORTEMENT AU FEU DES CONDUCTEURS A- Réaction au feu Cette aptitude est évaluée en deux classes: Câbles catégorie C2, non propagateur de la flamme (selon la norme NF C ). Pris isolément et enflam- més ces câbles, ne propagent pas la flamme et séteignent deux-mêmes. Exemples : U 1000 R2V, H07 V-U, H07 V-R, H07 V-K. Câbles catégories C1, non propagateur de lincendie (selon la norme NF C ). Lorsquils sont enflammés ces câbles ne dégagent pas de produits volatiles inflam- mables en quantité suffisante pour donner naissance à un foyer dincendie secondaire. Ils sont caractérisés par une ignifugation renforcée au niveau de leur enveloppe et de leur gaine. Exemple : RZ1C4Z1-K (AS) Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 19/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

20 Page: 20/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC IV. COMPORTEMENT AU FEU DES CONDUCTEURS (suite) B- Résistant au feu Un câble catégorie CR1 est dit « résistant au feu » sil ne propage pas la flamme et si, placé au cœur dun foyer dincendie, il continue à assurer son service pendant un temps limité mais suffisant pour satisfaire à la sécurité des personnes. Cest le cas des câbles qui doivent, dans les établissements recevant du public, continuer à alimenter pendant trente minutes à une heure les circuits déclairage de secours, des ascenseurs, des ventilateurs, afin de permettre lévacuation des personnes et ce malgré un foyer dincendie. Lisolation de ces câbles peut être par exemple réalisée en caoutchouc de silicone qui se transforme, après combustion, en une gangue de silice isolante. Exemple : câble AFUMEX de chez PRYSMIAN. Un câble de la catégorie CR2 ne présente pas de caractéristiques du point de vue de la résistance au feu. C- Dégagement de fumées Ils existent des câbles ne dégageant pas de fumées opaques ou de fumées acides en cas dincendie. Exemples : H07 Z-U, H07 Z-R, H07 Z-K, FR-N 07 X4X5-F, AFUMEX1000. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 20/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

21 Page: 21/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC V.CHOIX DES CONDUCTEURS ISOLES ET CABLES Le tableau 4 ci-dessous indique pour chaque série de conducteurs ou de câbles normalisée les classes des influences externes dans lesquelles ils peuvent être utilisés. Tableau 4 - Conditions dutilisation des conducteurs isolés et des câbles. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 21/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

22 Page: 22/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Les fabriquants proposent : des câbles domestiques ; des câbles haute tension et basse tension pour la distribution et les branchements ; des câbles industriels pour la puissance, et la télécommande ; des câbles pour télésurveillance, portiers, alarme, signalisation ; des câbles haute température pour la métallurgie ou lalimentation des fours ; des câbles pour linformatique ; des câbles pour la téléphonie ; des câbles pour les installations à bord des navires ; des câbles spéciaux pour applications diverses telles quocéanographie, radiologie, soudure, balisage, … Fig Câbles de branchement souterrains 600 volts de chez ALCAN. D'une tension nominale de 600 volts, les câbles souterrains d'Alcan sont utilisés dans les circuits de distribution électrique n'excédant pas 600 volts (phase à phase). Ces câbles sont offerts en versions monoconducteur ou à un, deux ou trois conducteurs de phase et un conducteur neutre qui sont torsadés ensemble et non recouverts. Ces câbles peuvent être enfouis directement dans le sol ou installés dans des conduits et sont aptes à être posés dans des emplacements secs ou mouillés, la température du conducteur ne devant pas dépasser 90 °C en service normal, 130 °C en milieu de surcharges et 250 °C en présence de courts- circuits. Fig. 16 – CABLES MULTIBRINS - CATEGORIE 6 - CABLE 100 OHM U/UTP CATEGORIE 6 – 250 MHZ Câble souple 4 paires, écranté U/UTP qui sutilise pour la fabrication des cordons de brassage. Il constitue le prolongement dun réseau V.D.I (Voix-Donnée-Image) à haut-débit. Ce câble est utilisé dans la transmission de signaux numériques et analogiques pour la voix, la transmission de données et les liaisons vidéos. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 22/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

23 Page: 23/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC Fig. 17 – CABLALERT de chez PIRELLI. Caractéristiques du câble Ces câbles sont utilisés dans tous les Systèmes de Sécurité Incendie (S.S.I.) pour les établissements recevant du public (E.R.P.) "Arrêté du 2 février 1993". Dans la fonction DETECTION, ces câbles servent à transmettre les informa- tions vers le tableau de signalisation [lien avec les détecteurs incendie, déclencheurs manuels "bris de glace", les blocs autonomes d'alarme sonore (B.A.S.S.), tableaux de synthèse et tableaux généraux de signa- lisation]. La couleur de la gaine externe est rouge pour le différencier des câbles d'usage téléphonique. Descriptif du câble Âme : en cuivre rouge massive de diamètre 0,81 mm. Isolation : PVC, assemblage en paires. Ecran général suivant version : ruban polyester, fil de continuité en cuivre étamé de diamètre 0,5 mm, ruban Aluminium/Polyester. Gaine extérieure : PVC rouge. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 23/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

24 Page: 24/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC VI – CARACTERISTIQUES D'UTILISATION DES CONDUCTEURS ET CABLES Pour caractériser ses câbles, le constructeur PRYSMIAN utilise une séquence de symboles imagés dont la signification est donnée tableau 6 ci-dessous. TEMPÉRATURES AMBIANTES t1 t2 Température ambiante maximale, câble en position statique Température ambiante minimale, câble en position statique CHOCS MÉCANIQUES SELON NORME NF C Matériels pouvant supporter des chocs au plus égal à : AG1 AG2 AG3 AG4 Chocsfaibles (conditions domestiques…) Chocs moyens (industrie classique) Chocs importants (chantiers…) Chocs très importants (mines, carrières…) 0,225 joules 2 joules 6 joules 20 joules RÉSISTANCE AUX RADIATIONS SOLAIRES ET AUX INTEMPÉRIES Fréquence des expositions Excellent Très bon Bon Passable Médiocre Permanente Fréquente Occasionnelle Accidentelle Nulle PRÉSENCE DEAU SELON NORME NF C AD1 AD2 AD3 AD4 AD5 AD6 AD7 AD8 Négligeable Gouttes deau Aspersion deau Projection deau Jet deau Paquets deau Immersion Submersion Pas dhumidité, quelques buées passagères Occassionnellement, gouttes deau de condensation Leau ruisselle sur les murs et les sols Les matériels sont soumis à des projections deau Locaux de lavage à laide de jets deau sous pression Emplacement au bord de mer soumis aux vagues Leau peut recouvrir temporairement les appareils (immersion inférieure à 2 mois par an en cumulé) Leau recouvre les appareils de façon totale et permanente CHIMIE ClassifficationContactSituation de référence Excellent Très bon Bon Passable Médiocre Permanent Fréquent Occasionnel Accidentel Nul Extrapolation (huile, durée, rétention mécanique, modification de vomume) des essais de résistance aux huiles, aux solvants, aux acides et bases dilués. Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 24/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

25 Page: 25/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC VI – CARACTERISTIQUES D'UTILISATION DES CONDUCTEURS ET CABLES Pour caractériser ses câbles, le constructeur PRYSMIAN utilise une séquence de symboles imagés dont la signification est donnée tableau 6 ci-dessous. COMPORTEMENT AU FEU ET A LINCENDIE CatégorieComportement Réaction C1 C2 C3 Non propagateur de lincendie Non propagateur de la flamme Non classé au feu Résistance CR1 CR2 Résistant au feu Tous les câbles non CR1 SOUPLESSE Rigide Semi-rigide Souple Extra souple Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 25/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle

26 Page: 26/ 9 Cours n°4 – Conducteurs et câbles - FC I.DEFINITION a) Conducteur isolé Un conducteur isolé est un ensemble comportant: -Une âme conductrice dont le rôle est de conduire le courant. L'âme conductrice doit présenter une faible résistivité afin d'éviter les pertes par échauffement. Le cuivre et l'aluminium sont généralement utilisés. -Une enveloppe isolante qui doit présenter une très grande résistivité.. On emploie généralement b) Câble Ensemble constitué par : un ou plusieurs conducteurs isolés ; leur revêtement individuel éventuel ; la protection dassemblage éventuelle ; le ou les revêtements de protection éventuels. Il peut comporter en plus un ou plusieurs conducteurs non isolés Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci Champ Professionnel : Alarme, Sécurité, Incendie PAGE: 26/ BAC PRO SEN COURS N°4: Conducteurs et Câbles Seconde Professionnelle


Télécharger ppt "Faidherbe Christophe BAC PRO SEN SECONDE PROFESSIONNELLE Conducteurs et Câbles Période prévue : 2ème trimestreDurée de la séquence: XXX H Liaison avec."

Présentations similaires


Annonces Google