La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Faidherbe Christophe BAC PRO SEN - TR SECONDE PROFESSIONNELLE Les Systèmes de Sécurité Incendie : LExploitation des BAES Période prévue :1er trimestreDurée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Faidherbe Christophe BAC PRO SEN - TR SECONDE PROFESSIONNELLE Les Systèmes de Sécurité Incendie : LExploitation des BAES Période prévue :1er trimestreDurée."— Transcription de la présentation:

1 Faidherbe Christophe BAC PRO SEN - TR SECONDE PROFESSIONNELLE Les Systèmes de Sécurité Incendie : LExploitation des BAES Période prévue :1er trimestreDurée de la séquence: XXX H Liaison avec le référentiel CAPACITES C1: SInformer COMPETENCES C1.2: Exploiter les consignes verbales ou écrites des tâches proposées. SAVOIRS ASSOCIES S0.1: Les systèmes électroniques dalarme, sécurité, incendie. S0-1.4: Les systèmes de sécurité incendie S : Système déclairage de sécurité Pré-requis Aucun Objectif de la séquence Rendre l'élève capable de: Appréhender le fonctionnement et le câblage des BAES. Évaluation prévue ……………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………. FICHE DE PREPARATION DUNE SEQUENCE DE COURS

2 Seconde Bac Professionnel ELEEC Synthèse Plan du Cours ………………………………..……… M.FAIDHERBE, Professeur au Lycée Privé Saint Rémi Pôle professionnel Léonard de Vinci Liaison avec le référentiel C7X C6X C5X C4X C3X C2X C1x S0S1S2S3S4S5S6S7 CHAMP PROFESSIONNEL: Alarme, Sécurité, Incendie COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle Lieu dActivité: Classe I) Eclairage de Sécurité. 1) Quest-ce que léclairage de sécurité. 2) Règles dimplantation des BAES et des LSC. 3) Exploitation des BAES. 4) Maintenance des BAES. 5) Signalisation de sécurité. 6) Luminaires sur source centralisée. Exercices Cours

3 Page: 3/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Objectif: Liaison avec le référentiel C7X C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 CHAMP PROFESSIONNEL: Alarme, Sécurité, Incendie COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle NOM:……………………..… PRENOM:……………….. CLASSE:………………… INTRODUCTION Pour garantir la sécurité de létablissement, les BAES doivent être mis à létat de repos lorsque linstallation déclairage normal est mise intentionnellement hors tension, pendant les périodes de fermeture. Réglementation:Articles EC 12 §6 ; EC 14 §1 et 2. I ) A QUOI SERT LA MISE A LETAT DE REPOS ? Elle permet déteindre les blocs après une coupure volontaire de léclairage normal (fin dexploitation du bâtiment). Les BAES reviennent automatiquement à létat de veille au rétablissement de léclairage normal. La mise à létat de repos : évite que les BAES ne se déchargent après une interruption volontaire de léclairage normal. garantit que les BAES seront prêts à fonctionner à louverture de létablissement (batterie chargée). évite lusure prématurée des batteries en préservant la durée de vie du bloc. Des consignes dexploitation doivent être données à la dernière personne qui quitte létablissement, elles peuvent aussi être affichées à proximité de linterrupteur de coupure générale. Linstallation de blocs autonomes doit posséder un ou plusieurs dispositifs permettant une mise à létat de repos centralisée (art. EC12§6).

4 Page: 4/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 II) SCENARIO DAPPLICATION En période dexploitation, léclairage de sécurité dun établissement recevant du public doit être mis à létat de veille (veilleuse allumée), afin dêtre prêt à intervenir en cas dinterruption de lalimentation de léclairage normal. -Période dexploitation de létablissement (éclairage normal allumé - BAES en veille). - Fin de lexploitation de létablissement. Absence du public (éclairage normal allumé - BAES en veille). -Coupure de léclairage normal, allumage des BAES (fonctionnement en sécurité). -Extinction manuelle des BAES (mise à létat de repos à laide de la télécommande). - Ouverture de létablissement, les BAES sont revenus en veille et prêts à fonctionner

5 Page: 5/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 III) COMMENT RACCORDER LA TELECOMMANDE? La télécommande est obligatoire dans tous les établissements. La ou les télé- commande(s) doivent être disposées à pro- ximité de lorgane de commande générale ou des organes de commande divisionnaires de léclairage normal de létablissement. A la fermeture de létablissement, lexploitant actionne la clé de linterrupteur, généralement situé dans un couloir de dégagement ou à proximité dune entrée/sortie. Cette action coupe automatiquement léclairage normal et met les BAES au repos. Avant louverture de létablissement, lexploitant actionne la clé de linterrupteur dans lautre sens afin dalimenter léclairage normal et de remettre les BAES à létat de veille. IV) MAINTENANCE DES BAES La modification du Règlement de sécurité contre l'incendie dans les ERP publiée dans l'arrêté du 22 novembre 2004 impose que la maintenance des BAES soit strictement réalisée dans le respect de la norme NF C (maintenance des blocs autonomes d'éclairage de sécurité BAES/BAEH). Réglementation: Articles EL 18, EC 13, EC 14 §3. Normes: NF C , NF C

6 Page: 6/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 A) Quelle est la responsabilité du chef d'établissement ? Lexploitant est responsable pénalement de la sécurité de son établissement. Il doit s'assurer que les blocs autonomes d'éclairage de sécurité sont vérifiés et entretenus périodiquement afin que l'installation d'éclairage de sécurité de son établissement soit maintenue en parfait état de fonctionnement. B) La maintenance des BAES : comment et à quelle fréquence ? Une maintenance périodique à effectuer par l'exploitant Tous les mois : vérification du fonctionnement en secours des blocs et de l'allumage des lampes de sécurité. vérification de la télécommande de mise à l'état de repos (ou d'arrêt) des blocs lorsque l'éclairage normal est mis hors tension et du retour automatique des blocs à l'état de veille à la remise sous tension de l'éclairage normal. Tous les 6 mois : vérification de l'autonomie de fonctionnement en secours des blocs. Avec l'utilisation de BAES Sati, ces opérations sont effectuées automatiquement. Les vérifications se réduisent au simple contrôle de l'allumage de la LED verte de bon état de marche des blocs, l'éclairage normal étant sous tension. Une maintenance annuelle à effectuer par une personne qualifiée. Elle comprend, outre la vérification semestrielle d'autonomie, d'autres opérations de vérification, de nettoyage et d'entretien de chaque bloc autonome d'éclairage de sécurité. Faut-il consigner les vérifications périodiques ? Les interventions annuelles et leurs résultats doivent être consignés dans un rapport de visite à annexer au registre de sécurité de l'établissement.

7 Page: 7/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 Comment reconnaît-on un bloc vérifié ? La personne qualifiée, à l'issue de chaque opération de maintenance annuelle, doit renseigner létiquette de maintenance de chaque bloc vérifié. Cette étiquette doit être apposée de manière Visible sur chaque bloc autonome d'éclairage de sécurité. Comment déterminer les périodes de test ? Dans les établissements comportant des périodes de fermeture, les vérifications des blocs doivent être effectuées de telle manière quau début de chaque période douverture au public, linstallation déclairage de sécurité ait retrouvé son autonomie prescrite (une décharge réglementaire dune heure dun BAES nécessite un temps de charge minimal de12 heures pour quil redevienne opérationnel). ATTENTION ! Pour les établissements sans période de fermeture, seule lutilisation de BAES Sati permet dassurer la sécurité tout au long de lexploitation. C) Quels types dopérations de maintenance doit-on réaliser ? La norme NF C définit les règles relatives à la maintenance des BAES conformément aux nouvelles dispositions du règlement de sécurité contre les risques dincendie dans les ERP. Les opérations de maintenance périodiques doivent être réalisées conformément au tableau ci-après :

8 Page: 8/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 (1) Personnes ou organismes agréés par le Ministère de l'Intérieur, ou techniciens agréés par un organisme de contrôle. (2) Important : Ces opérations sont effectuées automatiquement par les BAES comportant un système Sati (Système Automatique de Test Intégré), conforme à la norme NF C en vigueur. Les BAES répondant à ces exigences doivent être marqués du sigle BAES Performance Sati Toute anomalie constatée lors de ces opérations doit faire l'objet d'une intervention de maintenance exécutée par une personne qualifiée. D) Comment fonctionnent les BAES Sati ? Les BAES Sati effectuent automatiquement les tests réglementaires des lampes et des batteries. Vous navez plus quà vérifier létat des LEDs de signalisation. Le résultat des tests est directement mémorisé et signalé sur le bloc par 2 LEDs : Vert : bloc opérationnel Jaune : bloc en défaut Les BAES se testent à tour de rôle de façon aléatoire. Les contrôles automatiques des blocs peuvent ainsi être réalisés pendant les périodes d'exploitation des établissements, tout en garantissant à tout moment la sécurité d'évacuation du public et du personnel.

9 Page: 9/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 V) SIGNALISATION DE SECURITE La signalisation de sécurité doit être visible en tout point du bâtiment et doit baliser les cheminements et issues de secours empruntés par le public pour lévacuation de létablissement. Réglementation:Arrêté du 04/11/1993 & articles EC9-CO42 A)Que demande la réglementation ? Daprès larticle EC9 du règlement de sécurité les étiquettes de balisage doivent être éclairées par léclairage dévacuation : Soit par le bloc qui les porte si elles sont transparentes. Soit par le bloc situé à proximité, si elles sont opaques. B) Comment assurer la visibilité de létiquette ? Le public doit pouvoir visualiser les étiquettes en cas dévacuation, en tout point du bâtiment même en cas daffluence. Les étiquettes transparentes installées sur le bloc offrent une distance de visibilité de 200 fois la hauteur de létiquette. Les étiquettes transparentes installées sur le bloc offrent une visibilité 2 fois supérieure à une étiquette opaque posée à proximité dun BAES.

10 Page: 10/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 B) Comment assurer la visibilité de létiquette ? (suite) Exemple : Une étiquette de 10 cm de hauteur est visible jusquà 20 mètres. Les étiquettes placées sous le bloc noffrent quune distance de visibilité de 100 fois la hauteur de létiquette. C) Quelles étiquettes doit-on installer? Etiquettes réglementaires Les pictogrammes réglementaires sont normalisés et doivent être blanc représentés sur un fond vert. Ils doivent répondre : A larticle CO 42 du règlement de sécurité Aux normes NF X et ISO NOTA Les étiquettes additionnelles Sortie et Sortie de secours ne peuvent être installées quen complément des étiquettes règlementaires.

11 Page: 11/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 4/5 Caractéristiques principales dune signalisation réglementaire Exemple : BAES Sati évolutif avec étiquette transparente installée en face avant.

12 Page: 12/ 7 Cours n°12 – Systèmes de sécurité - Exploitation des BAES - FC Liaison avec le référentiel C7x C6X C5X C4X C3X C2X C1X S0S1S2S3S4S5S6S7 CHAMP PROFESSIONNEL: Alarme, Sécurité, Incendie COURS N°12: SYSTÈMES DE SECURITE INCENDIE : EXPLOITATION DES BAES S0: Les Systèmes Electroniques dAlarme, Sécurité, Incendie S0 -1.4: Les systèmes de sécurité incendie Lycée Saint-Rémi, site Léonard de Vinci BAC PRO SEN – TR Seconde Professionnelle PAGE 5/5


Télécharger ppt "Faidherbe Christophe BAC PRO SEN - TR SECONDE PROFESSIONNELLE Les Systèmes de Sécurité Incendie : LExploitation des BAES Période prévue :1er trimestreDurée."

Présentations similaires


Annonces Google