La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Efficacité des dispositifs – Toulouse – 15 janvier 20091 Réseau interUniversitaire pour la Formation Ouverte et à Distance Quelle FoàD dans des universités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Efficacité des dispositifs – Toulouse – 15 janvier 20091 Réseau interUniversitaire pour la Formation Ouverte et à Distance Quelle FoàD dans des universités."— Transcription de la présentation:

1 Efficacité des dispositifs – Toulouse – 15 janvier Réseau interUniversitaire pour la Formation Ouverte et à Distance Quelle FoàD dans des universités palestiniennes : de lintérêt et des tribulations d un projet innovant en contexte culturel complexe ? Marie-José Barbot - Claude Debon - SIF A-GRAF Journées détudes internationales Efficacité des dispositifs FOAD Toulouse, 15 et 16 janvier 2009

2 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier PLAN I. Contexte et engagement : Un système éducatif à construire et des besoins objectifs des étudiants, conceptions communes sur lAF et lautonomie II. Logique de projet : les TIC comme analyseur des difficultés Notre méthodologie : entretiens filmés par / des collègues palestiniens difficultés des étudiants clarification des problèmes et modèles pédagogiques sous- jacents III. Recherche-action sur les usages(oct 08- février 09), difficultés et conditions de la réussite

3 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier I. QUI ? Al Quds Open University (Jerusalem) Al Quds University (Jerusalem) An-Najah National University (Nablus) Birzeit University (Birzeit) Palestinian Polytechnic University (Hebron) Conservatoire National des Arts et Métiers (Coordinator Institution) Université Libre de Bruxelles- CET (Technology center for education) Université des Sciences et Technologies de Lille Universidad del Pais Vasco

4 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier I. Contexte et engagement Un système éducatif à construire Identité nationale Mondialisation de lES La FAD à légitimiser: cas de lOU (seulement) Une situation politique à prendre en compte cf. doctorat Imad Odali Des étudiants à ne pas « rater »: double menace

5 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier Le mur : CTRL+ALT+DELETE

6 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier Année universitaire : deux-tiers des jours d'enseignement ont été perdus, et le semestre d'été a été perdu entièrement Les routes daccès aux universités sont sujets de façon arbitraire aux barrages routiers et points de contrôle

7 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier Fermeture des universités palestiniennes La plus longue fermeture des universités palestiniennes a eu lieu entre 1988 – 1992 lorsque l'éducation palestinienne a été déclarée «illégale». Février 1988: Les 11 universités et les facultés = Fermées Février 1988: 1,194 écoles primaires = Fermées À partir de 1989: écoles maternelles privées = Fermées

8 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier LUOQ a vu le jour en 1991, pour proposer aux Palestiniens un enseignement ouvert et à distance. Aujourdhui lUOQ compte plus de 22 centres détudes distribués à travers les territoires de la Cisjordanie et de la bande de Gaza et une filière internationale existe en Arabie Saoudite. La population des étudiants atteint couramment 60,000 étudiants, cest à dire 40% des étudiants du cycle tertiaire en Palestine

9 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier Cadre européen des résultats attendus 1.Compétences individuelles et collectives 2.Réaliser 5 projets- pilotes 3.Construire des outils méthodol. de FoàD et supports 4.Recommandation de cursus (transfert) 5.Développer les pratiques de travail en réseau

10 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier PHASES I - DEFINITION ET PRÉPARATION II - DEVELOPPEMENT III - EVALUATION RECOMMANDATIONS WORKSHOP_1 WORKSHOP_2WORKSHOP_3 WORKSHOP_ Formations experts Formatios experts M + 9M + 28M + 36 Objectifs et logique du RUFO : 3 phases December 2005July 2006 April/May 2008 December 2008 Jan/Feb 2006 Sept 2006 May/june 2008

11 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier PHASES I - DEFINITION ET PRÉPARATION II - DEVELOPPEMENT III - EVALUATION RECOMMANDATIONS REDACTION APPEL DOFFRES par P. STEERING COMITEE place de la pédagogie 2. DIFFUSION DE LAPPEL DOFFRES AUPRES DE TOUS LES ACTEURS POTENTIELS 3. MISE EN PLACE DE LA MAITRISE DOUVRAGE 4. SELECTION DE 5 PROJETS SUIVANT LES CRITÈRES DE LAPPEL DOFFRES, le 5ème projet OBJECTIF PHASE I M + 9

12 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier PHASES I - DEFINITION ET PRÉPARATION II - DEVELOPPEMENT III - EVALUATION RECOMMANDATIONS INGENIERIE DENSEMBLE DES 5 DISPOSITIFS: (articulation avec cours existants, etc.) Remedial computer, Fuel motor injection, Archeology-History of Jerusalem, Remedial english, Science and techno 2.CONCEPTION PÉDAGOGIQUE ET TECHNIQUE:formation 3.DÉVELOPPEMENT et test alpha 4.EVALUATION AUPRÈS DUNE POPULATION TEST juin 08 OBJECTIF PHASE II M + 28

13 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier PHASES I - DEFINITION ET PRÉPARATION II - DEVELOPPEMENT III - EVALUATION RECOMMANDATIONS MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF EN VRAIE GRANDEUR (S1 S2 : 08-09) 3 sur 5 au semestre 1 2.OBSERVATION, ANALYSE ET RÉAJUSTEMENT DES 5 DISPOSITIFS 3.EVALUATION DENSEMBLE : Delivery, Evaluation and Pedagogy Commitees 4.CONCEPTION DE FORMATIONS ET DE DIPLÔMES POUR E-LEARNING EN PALESTINE OBJECTIF PHASE III M + 36

14 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier II. Problèmes rencontrés et réflexions Points qui ont fait question à la fois sur plans politique et opérationnel 1.Absence de réactivité : qui fait quoi? 2.Difficulté à intégrer la démarche RUFO 3.Le laissez faire de léquipe européenne 4.Échéances de production et communication non tenues 5.Confiance difficile à établir: accompagnement et rétention dinfo

15 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier STRUCTURE

16 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier II. Identification des acteurs et cumul 1.REPRESENTATIVES OF INSTITUTIONS (5 +MINISTER) They hold responsibilities in the directorship of their institution. They participate in the general strategy of the project. 2.COORDINATORS OF RUFO (5 UNIVERSITIES) Members of the Institutions involved in the whole project. They constitute the operational members of RUFO. They constitute the committee which selects the projects, supervise their developments and evaluate their implementation. 3.Team PROJECT LEADERS (5) The heads of the E-learning projects 4.PROJECT TEAM MEMBERS (5 X TEAM MEMBERS subject matter, education, technology) 5.ASSOCIATED ACTORS They are not directly involved in the 5 projects, but are useful to disseminate information and to help and promote them. They would be e-learning developers in the future. Steering Committee

17 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier II. Comprendre ces difficultés Instances institutionnelles Logiques dacteurs

18 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier III. Progress Team : recherche-action sur les usages Visite 1 25 octobre au 3 novembre 08 Voir programme a)Recueil dinformations b)Synthèse par projets et modèles pédagogiques Visite 2 début février 09 a) changement apportés à chaque projet b) Recommandations pour concevoir une formation de formateurs Workshop 6 fin février 09 : 3 comités réunis

19 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier III. Méthodologie de recherche-action Progress team : 5 membres un par projet Élaboration du guide dentretien : que vivent et ressentent les étudiants? Entretiens, effectués par collègues palestiniens, filmés Synthèse et réajustements pris en compte

20 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier III. Résultats analysés par /avec les formateurs Les difficultés des étudiants : Clarification : points de controverse comme lieux dexercice de liberté de lenseignant, des choix à exercer en connaissance de cause Modèles pédagogiques sous-jacents

21 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier III. Quels types de savoirs pris en compte et leur articulation? Toujours plus du même Versus Les nouvelles compétences comme objectifs d apprentissage prises en compte dans la certification

22 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier III. Trajectoires dapprentissage 3 phases à construire 1.Entrée dans la formation : initiation, contrat, cadre, motivation, 2.Déroulement : négociation, régulation ( forum), auto-évaluation, communication individuelle et collective 3.Résultats : quévalue-t-on?

23 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier III. Modèles pédagogiques sous-jacents : agir en connaissance de cause Teaching Pedagogic MODELSPedagogic MODELS Learning Contents Subject matter Processus, focus on strategies Prerequis sélectionLes construire Evaluation by teacherSelf evaluation, social evaluation Invisible new competencies New competencies semio technicopramgatique Learning to learn English for specific purpose Prescription of new rulesNegociation contract Guided track Choices of track, access to all the course and to guided track Invisible role of the peer-groupAnimation in a pedagogy of group and implication Lewin Apprendre le cours, les définitions, les concepts Construire, rechercher, passer de situations-problèmes aux savoirs Apprendre : compétence implicite Outils de support de réflexivité : questionnaires, tests, diary, journal de bord, détonnement

24 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier III. Gains Acquisition de compétences en situation (arbitre…) Nouvelles méthodes de travail Réseau dacteurs : relations nouvelles, fortes, professionnelles, dynamiques, et relations durables entre les différents partenaires Dissémination de savoirs Acquisition dexpertise Projets de recherches (master 2)

25 MJ.Barbot-C.DebonEfficacité des dispositifs – Toulouse – janvier Questionnement Merci de votre attention…. Questions sur Le cadre et liberté en auto-formation Place et déplacement des relations de pouvoir Les choix pédagogiques (co)producteurs dautoformation ou obstacles à lautoformation


Télécharger ppt "Efficacité des dispositifs – Toulouse – 15 janvier 20091 Réseau interUniversitaire pour la Formation Ouverte et à Distance Quelle FoàD dans des universités."

Présentations similaires


Annonces Google