La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« A partir de la Crise, développer des industries compétitives et durables » Soirée de lAssociation des Centraliens Serge BOSCHER, Directeur Général de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« A partir de la Crise, développer des industries compétitives et durables » Soirée de lAssociation des Centraliens Serge BOSCHER, Directeur Général de."— Transcription de la présentation:

1 « A partir de la Crise, développer des industries compétitives et durables » Soirée de lAssociation des Centraliens Serge BOSCHER, Directeur Général de lAgence française pour les investissements internationaux, Paris, Mercredi 29 avril 2009

2 © AFII Bd St Jacques Paris 2 I. Les critères de lattractivité de la France II. La stratégie de lAFII pour contribuer à la compétitivité de lindustrie en France

3 © AFII Bd St Jacques Paris 3 I. 1. La France: le second marché en Europe Avec 64 millions de consommateurs, la France est : la 5 ème puissance économique mondiale, la 2 ème économie dEurope, 1 er marché mondial fort de ses 500 millions de consommateurs Dans le classement « Fortune 500 », 39 entreprises sont françaises, contre 37 allemandes et 34 britanniques.

4 © AFII Bd St Jacques Paris 4 I. 2. La France: une main dœuvre productive et talentueuse En 2007, les Français travaillent en moyenne 41 heures par semaine. Les cadres travaillent, quant à eux, 48 heures par semaine en moyenne. (Eurostat 2008) Une main dœuvre très qualifiée: La France est classée 1 ère en Europe pour le nombre de diplômés en sciences en 2006 (OCDE 2008) La France est au 3 ème rang mondial pour la productivité horaire après les Etats-Unis et la Norvège en 2006 (OIT Déc. 2007) Moins de jours de travail perdus pour cause de grèves en France (3,7) quaux Etats-Unis (5,7) et au Royaume-Uni (10) en moyenne entre 2004 et 2006 dans le secteur privé (IMD Mai données OIT)

5 © AFII Bd St Jacques Paris 5 I. 3. La France : des infrastructures de tout premier rang Disposant dun des réseaux routiers les plus denses dEurope, la France est au 1er rang mondial pour la qualité des routes (WEF). Un réseau de lignes à grande vitesse dexcellence Paris à moins de 2h en avion des principales capitales européennes Laéroport Charles-de-Gaulle (CDG) classé 6 ème mondial et 2 ème européen en 2007 Des prestations de télécommunications, délectricité et deau compétitives grâce à des réseaux fiables et performants

6 © AFII Bd St Jacques Paris 6 I. 4. La France: un pays largement ouvert à linternational Ouverte aux investissements internationaux 2 ème destination mondiale dinvestissements direct étrangers (IDE), derrière les Etats-Unis et ex-æquo avec le Royaume-Uni, la France a reçu 114 milliards $ dIDE en 2008 (20% de la part de marché en Europe contre 14% en 2006). Ouverte aux entreprises, source de croissance filiales de groupes étrangers sont implantées en France (2,8 millions de salariés, soit 1 entreprise industrielle sur 6 et 35% de leffectif salarié industriel, soit 1 salarié sur 7 dans le secteur productif non financier). Le capital des sociétés cotées en France est lun des plus international dEurope avec 47,7% de détention étrangère (30,7% au Royaume-Uni). 22,5% des dépenses totales de R&D réalisées par les entreprises étrangères Part du stock dIDE en % du PIB en 2007 Source : WIR 2008, CNUCED

7 © AFII Bd St Jacques Paris 7 I. 5. Les coûts dimplantation les plus avantageux dEurope Daprès KPMG, la France propose les coûts les plus avantageux pour limplantation dune entreprise parmi les pays européens étudiés. Coûts dimplantation: emploi, installation, transport, impôts et taxes, équipement et énergie … Source : Choix concurrentiels - KPMG Indice des coûts globaux dimplantation (Le moins coûteux est classé 1 er – Base 100: Etats-Unis)

8 © AFII Bd St Jacques Paris 8 II. 1. AFII : agence nationale certifiée ISO 9001 Le commercial et la qualité au cœur de lactivité : notre cœur de métier, la prospection et laccompagnement des entreprises étrangères pour créer ou maintenir des emplois en France : 2006 : RV – 750 projets identifiés 2007: RV – 950 projets identifiés 2008: RV – projets identifiés Evolution des IDE industriels récents : Sur la période , le secteur industriel passe de 73% à 69% des emplois créés ou maintenus ; Les créations demplois dorigine étrangère dans lindustrie sont sur cette période récente en moyenne de par an.

9 © AFII Bd St Jacques Paris 9 II. 2. La segmentation Segmentation sectorielle: 15 segments innovants correspondant à 35% de leffort de prospection en 2009 (Objectif de RV) 5 segments liés au développement durable: Nouvelles énergies renouvelables, Nouvelle motorisation, Recyclage des déchets, Efficience énergétique dans lhabitat, R&D sur la réduction des pollutions industrielles ; 10 autres segments : Matériels et logiciels d'électronique embarquée, Technologies d'animation, Outsourcing de fonctions tertiaires, Valorisation non alimentaire des produits agricoles, Micro et nanoélectronique, Innovations dans les nano matériaux, Diagnostics médicaux, Bioproduction, Équipementiers et Services ITER, Essais cliniques (Phase I à IV) Segmentation Grands comptes: 850 Grands Comptes par an (visités 1 fois par an en France et à létranger) AFII : en appui des dirigeants des filiales françaises des groupes étrangers dans le cadre des plans de compétitivité éventuels demandés par les sièges mondiaux (benchmarks disponibles entre pays européens à lAgence pour valoriser le site « France », par exemple).

10 © AFII Bd St Jacques Paris pôles de compétitivité: des réseaux dacteurs à la pointe de linnovation 20 % des RV de prospection de lAFII projets de R&D lancés depuis 2005 par les entreprises membres, mobilisant plus de chercheurs et près de 4 Mds de dépenses R&D Les entreprises étrangères, bienvenues : près de 500 établissements participent à des projets collaboratifs conduits par les pôles. La France a le meilleur crédit dimpôt recherche dEurope depuis le 1er janvier 2008 Des pôles de compétitivité en plein essor II. 3. La priorité à linnovation

11 © AFII Bd St Jacques Paris 11 II. 4. Lappui aux mutations économiques En 2008, en matière de mutations économiques, plus de 40 projets dinvestissements mutualisés avec les partenaires territoriaux. Plusieurs sources : les cabinets ministériels, le réseau Mutéco piloté par la DIACT, les entreprises et leurs conseils, les agences de développement en région, le réseau AFII. Laction de lAFII sinscrit dans 2 logiques différentes en matière de mutations économiques : les « Business Opportunities » (prestations mises en place en 2007) sont proposées par lAFII aux investisseurs étrangers (politique de loffre): 27 «BO» en 2007 et 30 en 2008 ; les autres dossiers Mutéco sinscrivent dans une logique descendante en réponse à des demandes émanant dinvestisseurs étrangers.

12 Merci de votre attention. LAFII et ses collaborateurs se tiennent à votre disposition. Contact : Serge Boscher - Directeur général - Mél : Tél : Nhésitez pas à visiter notre site Internet à ladresse suivante :


Télécharger ppt "« A partir de la Crise, développer des industries compétitives et durables » Soirée de lAssociation des Centraliens Serge BOSCHER, Directeur Général de."

Présentations similaires


Annonces Google