La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Relations équipes, familles et patients Pr J. GAUCHER Institut de Psychologie Laboratoire Santé, Individu, Société (EA-SIS 4129) Université Lumière Lyon2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Relations équipes, familles et patients Pr J. GAUCHER Institut de Psychologie Laboratoire Santé, Individu, Société (EA-SIS 4129) Université Lumière Lyon2."— Transcription de la présentation:

1

2 Relations équipes, familles et patients Pr J. GAUCHER Institut de Psychologie Laboratoire Santé, Individu, Société (EA-SIS 4129) Université Lumière Lyon2 8 ème Journée de Formation et dEchanges Hygiène, Risques et Qualité chez la personne âgée 24 septembre 2009 – Lyon, Espace Tête dOr

3 J. Gaucher, EA-SIS 4129, Université de Lyon 2 Une histoire à trois : richesse et complexité Patient Famille Personnels Des temporalités qui se conflictualisent parfois

4 J. Gaucher, EA-SIS 4129, Université de Lyon 3 Les formes des comportements des familles - La famille vécue comme «trop» absente Souvent un sentiment de honte Parfois un contexte historique de conflit La question de lépuisement - La famille vécue comme «trop» présente «Faire du neuf avec du vieux», famille-antiquaire Pacte narcissique avec linstitution

5 J. Gaucher, EA-SIS 4129, Université de Lyon 4 - Famille vécue comme exigeante et irréaliste: Fonctionne sur le mode du clivage temporel Parent (Conjoint) dautrefois Bon, beau, compétent Parent (Conjoint) daujourdhui INSUPPORTABLE Le danger est la négation du sujet âgé malade Un autre danger est la contamination de léquipe Les formes des comportements des familles (2)

6 J. Gaucher, EA-SIS 4129, Université de Lyon 5 Lenfant désigné (Lorsquil sagit dun enfant) Celle (85%) ou celui (15%) qui est le plus présent. Fait preuve dune disponibilité: sentimentale, professionnelle, géographique,... Désigné implicitement depuis longtemps: porte-tout dans la famille. Très fragile narcissiquement et très dépendant des parents. Cherche à prolonger sa tâche malgré lépuisement et mal soutenu par sa fratrie.

7 J. Gaucher, EA-SIS 4129, Université de Lyon 6 Entre complicité et conflictualité (Pluymaekers J., 1996) Accompagnant familial et soignant se renvoient en miroir des images qui constituent ou enrichissent la représentation que chacun se fait de sa personne. Limpact narcissique de cette représentation peut: - consolider, rassurer et idéaliser une bonne image de soi Étayage réciproque et complicité (Kaës R., 1989) - réveiller, exacerber les sentiments de fragilité et faible valeur: Miroirs relationnels insupportables et conflictualité

8 J. Gaucher, EA-SIS 4129, Université de Lyon 7 La relation en miroir des accompagnants familiaux et des soignants constitue un espace de créativité ou de destructivité CREATIVITE Sil existe des lieux et temps pour une élaboration des pratiques et des situations (Joubert C. & Biessy-Doulat C., 2002) - pour les familles - pour les soignants DESTRUCTIVITE En labsence de ces dispositifs et par la faiblesse du cadre institutionnel de soin

9 J. Gaucher, EA-SIS 4129, Université de Lyon 8 Merci de votre attention … J. Gaucher


Télécharger ppt "Relations équipes, familles et patients Pr J. GAUCHER Institut de Psychologie Laboratoire Santé, Individu, Société (EA-SIS 4129) Université Lumière Lyon2."

Présentations similaires


Annonces Google