La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pr BROCKER Patrice - Pôle de Gérontologie. 4 à 10% à domicile 30 à 70% à lhôpital 15 à 38% en institution 30% à risque de dénutrition Prévalence de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pr BROCKER Patrice - Pôle de Gérontologie. 4 à 10% à domicile 30 à 70% à lhôpital 15 à 38% en institution 30% à risque de dénutrition Prévalence de la."— Transcription de la présentation:

1 Pr BROCKER Patrice - Pôle de Gérontologie

2 4 à 10% à domicile 30 à 70% à lhôpital 15 à 38% en institution 30% à risque de dénutrition Prévalence de la dénutrition… Prévalence de la dénutrition…

3 Sujets à risque … isolement et solitude perte dautonomie physique et/ou psychique problèmes bucco-dentaires revenus insuffisants régimes restrictifs troubles de la déglutition surconsommation de médicaments toute affection récurrente perte de poids involontaire > 3 kgs dernier mois anorexie récente convalescence …

4 Conséquences de la dénutrition … anémie souvent normocytaire diminution des défenses immunitaires oedèmes, amyotrophie asthénie, dépression, pseudo-démence risques accrus deffets iatrogènes sarcopénie et ostéopénie chutes et fractures état grabataire et escarres syndrôme de glissement augmentation des coûts de soins surmortalité

5 Quels sont les outils de dépistage et de diagnostic de la dénutrition chez la personne âgée ? Comment faire le diagnostic de Dénutrition sévère ?

6 CRITERES DIAGNOSTIQUES DE DENUTRITION (HAS 2007) Dénutrition modéréeDénutrition sévère Perte de poids : > 5 % en 1 mois ou > 10 % en 6 mois Indice de Masse Corporelle IMC 21 Albuminémie 1 < 35 g/l MNA-global < 17 Perte de poids : 10 % en 1 mois ou 15 % en 6 mois IMC < 18 Albuminémie < 30 g/l E 44.0E 43

7 MODALITES DE DEPISTAGE Populations CiblesFréquenceOutils Toutes les personnes âgées (PA) 1 fois / an en ville 1 fois / mois en institution Lors de chaque hospitalisation Rechercher des situations à risque de dénutrition Estimer lappétit et/ou les apports alimentaires Mesurer de façon répétée le poids par rapport au poids antérieur Les PA à risque de dénutrition Surveillance plus fréquente : en fonction de létat clinique et de limportance du risque (plusieurs situations à risque associées) Calculer lindice de masse corporelle [IMC = Poids (Kg) / Taille 2 (m 2 )]

8 SUIVI EN CAS DE DENUTRITION CHEZ LA PERSONNE AGEE OutilsFréquence Poids Pèse personne adapté à la mobilité du malade 1 fois / semaine Apports alimentaires Méthode simplifiée « semi quantitative » ou calcul précis des ingesta sur 3 jours ou au moins sur 24 h Lors de chaque évaluation (voir tableau 1) Albumine Dosage de lalbuminémie (sauf si albuminémie initiale normale) Au plus 1 fois / mois

9 Groupe de Travail Xavier Hebuterne, Agathe Raynaud, Christine Revel-Delhom, Danielle Alexandre, Emmanuel Alix, Raphaëlle Ancellin, Corinne Bouteloup, Patrice Brocker, Sylvie Chapiro, Nathalie Dumarcet, Adeline Haslé, Jean-Marc Lecocq, Marie-Paule Lefèvre, Anne lHermine, Jérôme Lurcel, Nadine Ménivard, Marie-Anne Perette,Anne-Marie Perrin


Télécharger ppt "Pr BROCKER Patrice - Pôle de Gérontologie. 4 à 10% à domicile 30 à 70% à lhôpital 15 à 38% en institution 30% à risque de dénutrition Prévalence de la."

Présentations similaires


Annonces Google