La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEVELOPPEMENT PHYSIQUE ET COGNITIF : âge préscolaire et scolaire Jean PIAGET Cécile VALLET Paris 13 : DEUG I STAPS (2002-2003)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEVELOPPEMENT PHYSIQUE ET COGNITIF : âge préscolaire et scolaire Jean PIAGET Cécile VALLET Paris 13 : DEUG I STAPS (2002-2003)"— Transcription de la présentation:

1 DEVELOPPEMENT PHYSIQUE ET COGNITIF : âge préscolaire et scolaire Jean PIAGET Cécile VALLET Paris 13 : DEUG I STAPS ( )

2 Objectif de la psychologie de léducation Analyser les mécanismes qui régissent le développement cognitif des enfants et des adolescents (endogènes ou exogènes) endogènes : –maturation de capacités préexistantes –processus dune autre nature ? exogènes : –processus de socialisation –simple inculcation ou autre processus ?

3 Développement psychologique de ladolescent Comment sarticulent les facettes affectives, cognitives et morales du développement ? Comment sarticulent le développement général de ladolescent et les apprentissages spécifiques quil est amené à faire au contact de son environnement, des pairs ou de linstruction systématique quoffre linstitution scolaire ? Est-ce que la pensée de ladolescent diffère de celle de ladulte ?

4 Jean PIAGET ( )

5

6 Mots clefs associés à lœuvre de Piaget l Constructivisme l Stades de développement l Assimilation l Accommodation l Équilibration

7 Théorie constructiviste de lapprentissage constructiviste : construction progressive des connaissances se représenter le développement non comme une simple accumulation continue et linéaire des connaissances, mais plutôt comme une construction de structures de complexité croissante Lélève qui construit son savoir à travers sa propre initiative et son effort spontané sera capable de retenir ce savoir et aura acquis une méthodologie qui lui servira toute sa vie

8 Quelle différence qualitative entre la pensée de l'enfant et celle de l'adulte ? Quelle vision du monde de l'enfant et son explication des phénomènes ? Quelles filiations conduisent d'une structure de pensée à une autre ? l'intelligence = cas particulier de l'adaptation biologique et progression par étape Age de passage d'un stade à l'autre variable selon les enfants... Mais l'ordre des stades est immuable Trois questions Développement psychologique de ladolescent

9 Méthode « clinique » de Piaget faire parler et laisser parler l'enfant –interrogation guidée –sorte de conversation but = mettre en évidence les raisonnements utilisés par l'enfant lorsqu'il est confronté à des situations de complexités différentes méthode mixte : observation + analyse du contenu verbal mise en question systématique des affirmations de l'enfant afin de dégager la structure caractéristique, la logique, d'un certain stade développemental interroger des enfants de tranches d'âges successives et dégager ce qu'il y a de commun aux réponses d'un niveau donné et, confrontant les niveaux successifs selon la méthode transversale, retracer le développement de la connaissance

10 Apprendre est un système de transformations qui devient progressivement adéquat pour aborder la réalité Quest ce que apprendre?

11 être capable dassimiler la réalité dans des systèmes de transformations être capable de transformer la réalité afin de comprendre une situation donnée connaître un objet ne signifie pas le copier, cest agir sur lobjet et être capable de construire un système de transformations pour le manipuler Signification du verbe savoir ?

12 Selon Jean Piaget, le savoir nest pas régit par une maturation interne ou un enseignement externe. Cest une construction active dans laquelle lindividu construit progressivement des structures cognitives de plus en plus complexes à travers ses propres activités.

13 Adaptation Déséquilibre Facteurs biologiquesEnvironnement Comportement Développement Cognitif Lindividu comme agent actif dans linterprétation de linformation quil reçoit et la construction du sens Stades de développement CONFLIT COGNITIF

14 Les enfants ont des réactions héréditaires organiques (patrimoine biologique) Les enfants sont des apprenants actifs qui construisent du sens et du savoir pour eux mêmes Bases de la théorie de Piaget Les enfants cherchent un équilibre cognitif Les enfants cherchent à sadapter à leurs environnements Pour sadapter, les individus organisent leur pensée en structures de connaissance

15 Pourquoi Piaget est constructiviste ? cherche à expliquer les fonctions cognitives d'une complexité croissante par leurs modes successifs de formation En effet, chaque stade du devenir intellectuel est à la fois nouveau par rapport au stade précédent et déterminé par ce dernier Équilibre cognitifDéséquilibre cognitif

16 ADAPTATION ET ORGANISATION sont essentielles à LEQUILIBRATION

17 ASSIMILATION ACCOMMODATION Les individus sadaptent à leurs environnements et organisent leurs savoirs à travers les processus

18

19 ASSIMILATION

20

21

22 ACCOMMODATION

23

24

25 A mesure quun individu apprend, adaptation et organisation seront guidées par des catégorisations de plus en plus complexes Mammifères

26

27 Poissons

28 Mammifères Poissons Crustacés Définir les caractéristiques de chaque espèce

29 Assimilation Cohérence Accommodation adéquation au réel

30 L'assimilation renvoie à la capacité que nous avons d'intégrer le changement dans la mesure où il « s'assimile » à ce que l'on connaît déjà… alors que L'accommodation renvoie à la nécessité de revoir notre perception de la réalité pour y intégrer les éléments nouveaux que cette même réalité nous renvoie.

31 Changer nest pas que bouleverser, mais fait appel à la recherche d'un nouvel équilibre qui doit avoir le mérite de demeurer instable donc capable de s'accommoder continuellement d'un changement permanent.

32 LES HABILITES COGNITIVES SE DEVELOPPENT DANS DES STADES SUCCESSIFS

33 Les stades du développement sensori-moteur naissance-2 pré-opératoire 2-7 opérations concrètes 7-11 opérations formelles 11-Adulte

34 Les stades et les périodes du développement constituent des découpages dans l'évolution phylogénétique de la connaissance leur détermination s'effectue en relation avec la formation progressive et l'achèvement des structures cognitives Ces structures constituent des paliers d'équilibre correspondant à des modes d'adaptation (de plus en plus complexes) du sujet à son environnement les 2 aspects de continuité et de discontinuité dans le développement génétique s'illustrent dans la succession des stades dévptaux de l'enfant

35 1. La période de l'intelligence sensori- motrice (0 – 2 ans) constitution progressive des schèmes SM et développement de la coordination des capacités sensorielles et motrices intelligence pratique (fin 1 an) intelligence sensori-motrice (fin 2 ans)

36 Premier sous-stade (0-1 m) Exercice des réflexes Deuxième sous-stade (1-4 m) Adaptation et réaction circulaire primaire Troisième sous-stade (4-8/9 m) Réaction circulaire secondaire Quatrième sous-stade (8/9-11/12 m) Coordination des schèmes secondaires et leur application à des situations nouvelles Cinquième sous-stade (12-18 m) Différenciation des schèmes daction par réaction circulaire tertiaire et découverte de moyens nouveaux par expérimentation active Sixième sous-stade (18-24 m) Notion de temps entraîne la notion de prévision Notion despace va progresser (espace immobile, enfant mobile) STADE 1 Intelligence sensori-motrice

37 Permanence de lobjet Permanence de lobjet : habileté à savoir quun objet existe même quand il nest pas visible. Un enfant de 6 m ne cherche pas lobjet caché.

38 Permanence de lobjet, acquise Vers 18 m, quand lenfant réussit à chercher lobjet caché, cest quil a du construire une image mentale de lobjet Piaget suggère que cela marque le début de la pensée symbolique

39 passage du sensori-moteur au stade de la représentation fonction sémiotique, développement de la pensée symbolique capacité deffectuer des activités mentales (le langage est lune des activités les plus importantes) égocentrisme (pensée égocentrique) pensée illogique et non-systématique lobjet existe) 2. La période pré-opératoire (2 – 7 ans)

40 début des opérations cognitives sur des objets "concrets" décentration cognitive et coordination des différents points de vue, lintuition préopératoire va se transformer en pensée opératoire mobile et réversible critère de passage de lintuition à lopération: la réversibilité –les opérations logico-mathématiques –les opérations infra-logiques fonction accommodatrice explicative linvariant nécessaire : schème de conservation 3. Stade des opérations concrètes (7 – 11 ans)

41 Conservation ici cest moins haut, mais le verre est plus large, donc cest la même chose Demander si la quantité est équivalente dans les 2 verres, si non, laisser lenfant réajuster Transvaser le liquide du verre étroit dans un verre large, et demander si les quantités sont équivalentes

42 Conservation Réversibilité si on remet comme avant, alors on verra bien que cest la même chose

43 Conservation de la masse

44 Identité Y a-t-il autant dherbe à manger dans les 2 prés ? Jusquà 8-9 ans, lidentité nest pas acquise Identité on na rien ajouté, on na rien enlevé

45 Lenfant pré- opératoire « Découpe la en BEAUCOUP de parts, maman, jai vraiment très faim ! »

46 raisonnement topologique : raisonnement sur une configuration statique (difficile dimaginer le déplacement, la rotation) construction de lespace projectif : coordination des points de vue de l'objet construction de lespace euclidien : constance des dimensions attribuées à l'objet (espace en 3D + apparition des perspectives) La permanence de l'objet permet délaborer la : Les opérations infra-logiques / espace

47 RE-EQUILIBRATION REUSSIE QUAND ELLE: Comble les lacunes de léquilibre précédent Intègre les structures assurant léquilibre précédent dans une nouvelle structure Crée une ouverture vers de nouveaux équilibres possibles

48 possibilité de raisonner sur des énoncés, des hypothèses avec lapparition plus prononcée danticipation des évènements –pensée hypothético-déductive –pensée systématique avec des concepts abstraits –logique formelle: combinaison de systèmes dopérations repose sur 2 structures densemble : –Le système combinatoire : capacité de combiner tous les cas possibles dune situation –Le groupe INRC (Identité, Négation, Réciproque, Corrélative) 4. Stade des opérations formelles (à partir de 11 ans)

49 Groupe I.N.R.C. Les 2 formes de réversibilité (par inversion et par compensation) se trouvent coordonnées dans une même structure I = opération directe N = Négation : Réversibilité par négation R = Réciproque : Réversibilité par compensation C = Corrélative = Inverse de la réciproque

50 Poids (P) et distance au fléau (D) se compensent : I : Si on augmente P alors déséquilibre N: Si on diminue P alors retour à léquilibre R: Si on diminue D alors retour à léquilibre C : Si on augmente D alors déséquilibre Épreuve de la balance

51 CRITIQUES DE LA THEORIE DE PIAGET Stades de développement Changement qualitatif ou accumulation quantitative ? Est-ce que tous les individus atteignent le stade des opérations formelles ? Lapprentissage humain ne peut pas être compris indépendamment des facteurs sociaux, historiques, culturels…(contexte) Le rôle particulier et central du langage Importance de la médiation des parents, pairs, enseignants Est-ce que les enfants apprennent mieux seuls ?

52 Chaque fois que lon enseigne quelque chose à un enfant, nous lempêchons de le découvrir. De plus, lorsquun enfant découvre quelque chose par lui même, il le garde avec lui toute sa vie (Jean Piaget)

53 développement apprentissage Le développement est un processus de décentration dans lequel lenfant abandonne progressivement son égocentrisme Finalités de léducation Libérer lhomme de son égocentrisme spontané pour lui permettre de se hisser à luniversel (aux différents stades de développement) Position attentiste : il nest pas opportun daccélérer le développement –Il faut attendre que lenfant soit à un tel stade pour lui proposer tel apprentissage

54 Deux lectures des apports de Piaget dans le domaine de léducation Adéquation des contenus aux stades du développement atteints par lenfant Concevoir tout apprentissage comme une entreprise de construction dont le maître dœuvre est lapprenant –Conflit cognitif


Télécharger ppt "DEVELOPPEMENT PHYSIQUE ET COGNITIF : âge préscolaire et scolaire Jean PIAGET Cécile VALLET Paris 13 : DEUG I STAPS (2002-2003)"

Présentations similaires


Annonces Google