La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le « choc » démographique : réalité ou prétexte ? Conseil général 29, 30 septembre et 1 er octobre 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le « choc » démographique : réalité ou prétexte ? Conseil général 29, 30 septembre et 1 er octobre 2004."— Transcription de la présentation:

1 Le « choc » démographique : réalité ou prétexte ? Conseil général 29, 30 septembre et 1 er octobre 2004

2 2 Le vieillissement de la population et de la main-d'œuvre : un sujet d'actualité La fécondité à son plus bas en 50 ans La revanche des marchettes Un Québec condamné à la décroissance démographique Le vieillissement : pas de panique ! Le FMI tire la sonnette d'alarme sur le vieillissement de la population La main-d'œuvre québécoise grisonne à vue d'œil Liberté 75

3 3 Dénatalité + Vieillissement de la population = Hausse des coûts de santé et de la demande de services pour les personnes âgées + Pénuries de main-d'œuvre = Conséquences sociales, économiques et fiscales négatives « Briller parmi les meilleurs »

4 4 La démographie apocalyptique 1.Le vieillissement de la population est un problème social 2.Le vieillissement mène à l'augmentation des coûts de santé et des services sociaux 3.Les personnes âgées sont toutes pareilles (dépendantes, malades, etc.) 4.Les personnes âgées et les baby-boomers vont accaparer toutes les ressources au détriment des plus jeunes 5.Le vieillissement aura un impact négatif sur l'économie et les finances publiques 6.Compte tenu du vieillissement, il faut remettre en question les programmes sociaux et les dépenses de l'État

5 5 Plan de la présentation 1.Un « choc » démographique exceptionnel au Québec ? 2.Lorsque le vieillissement devient synonyme de déclin… –faut-il associer vieillesse et dépendance ? –une explosion des coûts de santé attribuable au vieillissement de la population ? –une crise des finances publiques à l'horizon ? –une économie qui va sombrer ? 3.Les solutions envisagées par le gouvernement Charest 4.La nécessité d'un projet intergénérationnel solidaire

6 6 1. Un « choc » démographique exceptionnel au Québec ? Le vieillissement de la population est un phénomène mondial Au Québec, le phénomène est amorcé dans les années 1960 et se poursuivra dans les prochaines décennies Le vieillissement est autant lié à l'augmentation de l'espérance de vie qu'à la baisse de natalité Plusieurs démographes ne prévoient pas de rupture ou de « choc » démographique

7

8 8 Pyramide des âges, Québec, 1971, 2000, 2050

9 9

10 10

11 11

12 12 Nombre dannées requises pour que la proportion de personnes âgées de 65 ans ou plus passe de 12 % à 24 %

13 13

14 14 Quatre facteurs explicatifs du vieillissement de la population Une augmentation importante de l'espérance de vie –pour les hommes : de 64 ans en 1951 à 76,5 ans en 2001 –pour les femmes : de 68 ans en 1951 à 82 ans en 2001 Un taux de fécondité bas : 1,46 en 2002 contre 3,07 en 1965 (le seuil de remplacement est établi à 2,1) L'effet du baby-boom ( ) Une immigration qui a peu d'impact sur l'âge moyen de la population

15 15

16 16

17 17 * Rapport entre le nombre de naissances durant lannée et la population totale moyenne de cette année. La baisse de la natalité : un phénomène qui a commencé au début du XX e siècle

18 18

19 19

20 20

21 21 Le Québec est passé d'un régime démographique à forte fécondité et forte mortalité à un régime à faible fécondité et faible mortalité comme plusieurs autres pays industrialisés

22 22 2. Lorsque le vieillissement devient synonyme de déclin… 2.1Faut-il associer vieillesse et dépendance ?

23 23 Vieillesse et dépendance : une fausse équation La plupart des personnes âgées : –ont une bonne santé –sont actives socialement –sont autonomes –aident leurs enfants –ont des revenus de retraite suffisants –paient des taxes et des impôts

24 24

25 25 Un rapport de dépendance qui change

26 26 2.2Le vieillissement n'est pas responsable de l'augmentation des coûts de santé Plusieurs recherches ont démontré que l'augmentation des coûts de santé ne peut être attribué au vieillissement de la population (compte pour 1,5 % par an) L'augmentation des coûts de santé est davantage reliée à l'augmentation de la consommation (tous âges confondus) ainsi qu'au prix des médicaments et des technologies Des pays où la population est plus âgée (Suède, moins de 10 %) consacrent moins d'argent aux soins de santé que des pays où la population est plus jeune (États-Unis, 13 %)

27 27 2.3Le vieillissement de la population ne produira pas une crise des finances publiques Le PIB et les revenus fiscaux devraient continuer d'augmenter Les retraites futures sont planifiées et capitalisées Des changements ont été apportés aux régimes publics de pension La contribution fiscale des personnes âgées ira en augmentant

28 28 2.4Le vieillissement de la population ne produira pas de pénuries généralisées de main-d'œuvre Bien que réel, le risque de pénurie ne doit pas être généralisé ; des secteurs, occupations et régions seront plus touchés que d'autres Les conditions de travail et salariales et les politiques d'éducation et de formation ont plus d'incidence sur le risque de pénurie que le vieillissement (Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques) Les taux d'emploi peuvent être augmentés surtout chez certains groupes L'État doit soutenir le développement de chacune des régions du Québec

29 29

30 30 *En 2001, 58,1 % de la population de 15 ans ou plus était en emploi ; chez la population de 15 à 64 ans, la proportion était de 67,6 %. Une augmentation de 5 % est appliquée pour chacune des années subséquentes.

31 31 Tiré de : Données sociodémographiques en bref, vol. 4 n o 2.

32 32 Variation de la proportion des personnes âgées de 65 ans ou plus, Québec et régions, 1996 et 2026

33 33 3.Les solutions envisagées par le gouvernement Charest 3.1La relance de la natalité 3.2L'augmentation de l'immigration

34 34 3.1La relance de la natalité Même discours culpabilisant depuis deux décennies La situation du Québec n'est pas si exceptionnelle De nombreux obstacles au projet d'avoir un enfant : –endettement –précarité des emplois –insécurité économique –conditions et organisation du travail –manque de protections sociales –instabilité du couple –etc.

35 35 Des mesures qui s'opposent à l'augmentation des taux de natalité –Augmentation de l'endettement étudiant –Augmentation des frais de garde –Suppression d'une partie de l'aide aux familles pour les fournitures scolaires –Extension des heures d'ouverture des commerces Absence d'une politique familiale globale et cohérente (congés parentaux, mesures d'aide aux parents et aux familles, services de garde, mesures de conciliation travail-famille, etc.)

36 36 3.2L'augmentation de l'immigration Le Québec pourrait accueillir plus d'immigrantes et d'immigrants Mais il faut aussi assurer une meilleure intégration à la société québécoise de ces personnes aux plans économique, social et linguistique

37 37

38 38 Tiré de : ministère de l'Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille, Emploi-Québec (2004). Plan gouvernemental pour l'emploi : Emploi et niveau de vie dans un contexte de vieillissement et de précarité des finances publiques, présentation PowerPoint. Source : Statistique Canada, recensement 2001.

39 39 4.La nécessité d'un projet intergénérationnel solidaire 4.1Rejeter les discours : –qui montent les générations les unes contre les autres –qui justifient les coupes dans les programmes sociaux et les services publics sur la base des changements démographiques 4.2Développer une analyse rigoureuse des changements démographiques et des éventuelles conséquences

40 40 4.3Mettre en place les adaptations nécessaires aux changements démographiques (politique familiale, soins à domicile, politique d'accueil et d'intégration des immigrantes et des immigrants, amélioration des conditions et de l'organisation du travail, etc.)

41 41 4.4Développer un projet solidaire intergénérationnel basé notamment sur : –la défense du bien commun –la justice, l'égalité et la solidarité –l'accès à un travail décent et à un revenu décent –le bien-être et l'épanouissement des personnes –l'accès à des services publics de qualité et gratuits sur l'ensemble du territoire

42 42 Recommandations Considérant la nécessité de remettre en question les discours apocalyptiques sur les conséquences désastreuses de la baisse de la natalité et du vieillissement de la population qui nourrissent les tensions intergénérationnelles. Considérant que le vieillissement de la population constitue un phénomène régulier des pays industrialisés exigeant les adaptations nécessaires. Considérant quil est erroné dattribuer les difficultés économiques et les pénuries de main-dœuvre au vieillissement de la population.

43 43 Considérant linadéquation des réponses apportées au vieillissement de la population. Considérant labsence dune politique familiale cohérente, de politiques de développement régional et de politiques favorisant une intégration réussie des immigrantes et des immigrants. La Centrale des syndicats du Québec : sengage à faire la promotion dune vision plus positive et rigoureuse du vieillissement de la population et de ses conséquences ; exige du gouvernement québécois quil corrige son discours sur les impacts négatifs des changements démographiques ;

44 44 se porte à la défense des programmes sociaux actuellement menacés ; revendique la mise en place dune politique familiale globale et cohérente, dune politique dimmigration visant une meilleure intégration sociale, économique et linguistique des immigrantes et des immigrants ainsi que dune politique de développement régional, toutes supportées par des moyens appropriés ; réclame lamélioration des conditions de travail et de laccès à léducation et à la formation dans le but déviter les pénuries de main-dœuvre dans les secteurs public et privé.


Télécharger ppt "Le « choc » démographique : réalité ou prétexte ? Conseil général 29, 30 septembre et 1 er octobre 2004."

Présentations similaires


Annonces Google