La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en œuvre dun Système intégré de gestion des Finances Publiques Objectifs – Obstacles – Besoins Dakar, Sénégal 13 décembre 2004 Limportance dun système.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en œuvre dun Système intégré de gestion des Finances Publiques Objectifs – Obstacles – Besoins Dakar, Sénégal 13 décembre 2004 Limportance dun système."— Transcription de la présentation:

1 Mise en œuvre dun Système intégré de gestion des Finances Publiques Objectifs – Obstacles – Besoins Dakar, Sénégal 13 décembre 2004 Limportance dun système fiable de Gestion des Finances Publiques Jacques CHRISTIEN Banque Mondiale

2 2 Sommaire 1 - Les enjeux dune gestion efficace des Finances Publiques 2 - Les Caractéristiques des systèmes de gestion des FP en Afrique francophone Le système de gestion des FP et ses faiblesses Aperçu des outils de gestion 3 - Quentend t-on par SIGF ? 4 - Les apports et les limites dun SIGF aux gestionnaires de FP.

3 3 Œuvrer pour un monde sans pauvreté

4 4 1 – Les enjeux dune gestion efficace des FP – Le défi de la pauvreté 1/3 De 300 à 600 millions de personnes vivent dans une très grande pauvreté Les indicateurs de développement humain sont bas Sida: 20 millions de morts, 30 millions de personnes sero+ et 12 millions dorphelins. Des économies de faible dimensions Une très grande dépendance vis-à- vis de laide extérieure 200 millions de personnes directement affectées par des conflits ou de la violence Un besoin important de renforcement des capacités.

5 5 1 – Les enjeux dune gestion efficace des FP – Laccent mis sur la bonne gouvernance 2/ Nouveau programme pour le développement de lAfrique Engagement à mener des politiques de lutte contre la pauvreté Objectifs de développement du Millénaire des Nations Unies Orientés vers la lutte contre la pauvreté Lachèvement de résultats concrets et mesurables Conférence de Monterey à Mexico sur le financement du développement Les budgets des Etats doivent être utilisés dans la mise en œuvre de ces politiques.

6 6 1 - Les enjeux dune gestion efficace des Finances publiques – 3/3 lévolution des politiques des bailleurs de fonds vers davantage dappui budgétaire ce qui suppose un système efficace de gestion des FP, Rôle et importance de la dépense publique dans les économies nationales, Pressions pour davantage de transparence et dinformation sur la gestion des FP (représentation nationale, structures supranationales, citoyens…) Développement de la décentralisation

7 7 2 - Les principales caractéristiques des systèmes de gestion des FP en Afrique francophone 1/6 Un système qui sinspire largement du modèle français … Séparation ordonnateur/comptable, unité de Caisse, Importance de la réglementation, hiérarchie des normes, Prédominance des contrôles de régularité … qui suppose un appareil administratif conséquent, Mais qui trouve ses limites dans un contexte de crise de trésorerie.

8 8 2 - Les faiblesses des systèmes de gestion des FP en Afrique francophone 2/6. Des projections budgétaires irréalistes: outils de modélisation macro économique limités, Information sur les recettes et les dépenses non exhaustive Implication non suffisante des ministères sectoriels Une exécution qui sécarte des prévisions et des procédures des FP Le recours à des procédures de gestion dérogatoires Des contrôles internes et externes insuffisants ou mal adaptés. Des données comptables incomplètes et pas toujours produites en temps utiles échanges dinformation insuffisants ou tardifs entre services classification budgétaire et comptable pas toujours adéquate, Une formation des personnels à améliorer et des difficultés à conserver les personnels les plus qualifiés.

9 9 Source: Actions to Strengthen the Tracking of Poverty Related Public Spending in Heavily Indebted Poor Countries (HIPCs), World Bank and IMF, March 22, See (% des pays – 24 – ne remplissant pas chaque critère) Résultats - études PPTE, Mars /6 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Budget définis selon Standards GFS Information s/financements Ext Classification fonct/prog Identif Dép lutte c/ pauv Utilisation du CDMT Faible niveau des arriérés Qualité du système de contrôle Interne Suivi régulier Réconciliation régulière des données CR exec Men CR déxécution dérviés du système de classification Comptes clôs dans un délai inf 2 mois Comptes certifies transmis au Plmt – 1 an Prév/exécution Absence de dép Extra Budg. Compte rendu ExécutionPréparation

10 Aperçu des systèmes informatiques de gestion des FP en Afrique 4/6 La Banque Mondiale a produit 27 rapports sur les systèmes de gestion des FP des pays dAfrique Sub-saharienne (CFAA), dont 12 relatifs à lAfrique francophone. Ces rapports mettent en évidence quun système automatisé et fiable de gestion des FP facilite la programmation, lexécution de la dépense publique, lorganisation des contrôles et la transparence ainsi que la fourniture de services à un moindre coûts. Des projets informatiques de la Banque dans plusieurs pays en Afrique – Des projets sont réalisés en partenariat avec dautres PTF (Coopération française, …)

11 Aperçu des Systèmes informatiques de gestion des FP en Afrique 5/6 PaysPré budExec BudComptaSoldeDetteImpôtsDouanes Bénin ND SIGFIPASTERSINORG ND Burkina F ND CIDCIESYGASPESYGADE ND SYDONIA Cameroun ND Ibis/DepmiPatriot ND Cote dIvSIGBUBSIGFIPASTER ND Mali ND SYDONIA Mauritanie ND SYDONIA Niger ND CEGIBBCEGIBCCS DRMS+rs appliSYDONIA SénégalCompercSoldeAidaGainde

12 Aperçu des systèmes informatiques de gestion des FP en Afrique 6/6 Construction des systèmes par sédimentation, souvent sans vue densemble. Fragmentation du système dinformation et mauvaise communication entre les différentes applications et les différents services gestionnaires Absence de système uniforme de classification et de codage des dépenses publiques, Imprécision ou application partielle des règles relatives à la production de compte rendu dexécution Délais dans la collecte et le traitement de linformation Systèmes souvent plaqués sur une organisation non adéquate.

13 Quentend-t-on par Système dinformation de gestion financière 1/3 ? Système de gestion qui enregistre toutes les informations financières de façon sécurisée Système daide à la décision, de suivi de la gestion, didentification des responsabilités et de préparation des états financiers En général, ces systèmes sont compris comme étant automatisés

14 Quel est le cœur du système de Gestion des Finances publiques 2/3 ? Le cœur du système est constitué du système de gestion budgétaire, de comptabilité et de gestion de la Trésorerie, Les autres systèmes (Gestion des RH, paye, Gestion des recettes, achat public, gestion des immobilisations,…) nen font pas nécessairement partie mais peuvent/doivent sinterfacer avec ce système.

15 Quest-ce quun système intégré 3/3 ? Peut se référer à lintégration du système (ou des sous- systèmes) central –le cœur – et les autres systèmes. Il est cependant admis quun système intégré a 4 caractéristiques : Une même classification pour lenregistrement des opérations, Des procédures communes pour les transactions semblables, Des contrôles internes permanents sur les saisies de données, les transactions et la production des rapports, La suppression des doubles saisies inutiles.

16 16 4 – Les apports dun bon système de gestion des FP 1/2 ? Une capacité à : Collecter une information complète, fiable, sécurisée et cohérente, en temps utile, Fournir des outils de gestion adéquats (tableaux de bords, rapports dexécution,…), et assurer une aide à la prise de décision, Gérer la préparation et lexécution budgétaire, améliorer la gestion de la trésorerie Préparer des états financiers, et faciliter le travail daudit en retraçant correctement le circuit de la dépense. Et partant : Des autorités mieux informées sur la situation financiaire du pays Une dépense publique plus efficace, Des partenaires techniques et financiers davantage prêts à travailler sur la prévisibilité de leur soutien dans un environnement plus sécurisé.

17 Les limites des SIGF 2/2 La mise en place dun SIGF ne résout pas toutes les difficultés : Si les structures de gestion et le cadre réglementaires ne sont pas adéquats, Si la nécessité de protéger lauthenticité et lintégralité des données financières nest pas reconnue/admise. Si les pratiques dérogatoires ne sont pas abandonnées, Si les acteurs concernés nutilisent pas linformation disponible. Lexpérience montre que le projet doit être raisonnable pour pouvoir être maîtrisé

18 18 Références utiles Manuel de gestion des Finances publiques – Banque Mondiale – 2000, IFMIS Implementation – Aspects for consideration – Deepak T. Bhatia – ISG Implementating Financial Management Information System Projects : The World bank Experience – Bill Dorotinsky – PRMPS Improving Public Sector Accountability – The need for reliable information systems – Gert van der Linde – 2004 Building State Capacity in Africa – New approaches, Emerging Lessons – Brian Levy and Sahr Kpundeh Design and Implementation of Financial Management Systems : an African Perspective – Gueinter Heidenhof, Helène Grandvoinnet, Darioush Kianpour, Bobak Rezaian. World Bank – January 02


Télécharger ppt "Mise en œuvre dun Système intégré de gestion des Finances Publiques Objectifs – Obstacles – Besoins Dakar, Sénégal 13 décembre 2004 Limportance dun système."

Présentations similaires


Annonces Google