La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MEDECINS DU MONDE 2009/2010 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU D. U. Santé Précarité Clermont Ferrand mars 2012 Les Roms Une question humanitaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MEDECINS DU MONDE 2009/2010 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU D. U. Santé Précarité Clermont Ferrand mars 2012 Les Roms Une question humanitaire."— Transcription de la présentation:

1 MEDECINS DU MONDE 2009/2010 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU D. U. Santé Précarité Clermont Ferrand mars 2012 Les Roms Une question humanitaire en France

2 2 2 Les Roms qui sont-ils? Ils sont actuellement 10 à 12 millions en Europe, 1,8 à 2,5 millions en Roumanie, entre 12 et en France et à Lyon environ 900 depuis plusieurs années Quelques bases : Historiques Politiques Culturelles

3 3 3 Rappel historique de leur migration tout au long des siècles

4 4 4 Migration subie et non choisie « Le peuple rom est un peuple sans territoire, lié par une conscience identitaire, une origine, une histoire, une langue communes. »

5 5 5 Historique » Du 11 ème au 20 ème siècle: * départ de lInde du Nord * Asie centrale au 14 ème s. *1417 les premiers Roms en France, puis apparition de lesclavage *17 ème et 18 ème siècle dispersion * 1856 abolition de lesclavage et début dune migration vers louest » Le 20 ème et 21 ème siècle * génocide * chute du régime communiste * entrée dans lUnion Européenne de la Bulgarie et Roumanie en 2007

6 6 6 Politique » Après 1945 * quelles politiques? * quelle minorité? » A partir de 2007 * entrée dans lUnion européenne: = libre circulation * une politique daccueil stricte: - priorité à lintégration dans le pays dorigine; - expulsions; - lutte ineffective contre les discriminations » Statuts: - citoyens européens: droit de séjour de 3 mois sauf si charge déraisonnable - statuts précaires et traitement différencié

7 7 7 Politique » le discours politique stigmatisant de Grenoble * amalgame * fragilisation des populations » Après le discours de Grenoble * réactions des institutions européennes: - le CERD, - le Parlement Européen, - Viviane Reding * les représentations véhiculées dépréciatives.

8 8 8 Culturelle » Qui sont les Roms? * terme désignant différents groupes se distinguant les uns des autres * présents dans les Balkans et en Europe centrale et de louest * différents des gens du voyage » Une population jeune

9 9 9 Mode de vie » Traditions: * la famille élargie * le mariage * léducation des enfants » Pourquoi ce nom? * Rom = terme générique * choisi à Londres en 1971 » Le drapeau: * signification

10 10 Situation aujourdhui et maintenant » Lieux de vie » Accès aux soins » Accès au travail » Scolarisation des enfants

11 11 Lieux de vie » Dans quelles conditions: - squats et bidonvilles: lieux souvent très pollués - sans fluides, ni sanitaires, ni ramassage dordures » Quelles difficultés: - pressions policières, OQTF - expulsions fréquentes » Conséquences: - instabilité - précarité et fragilité » Accès à lhébergement: - appel au nuitées dhôtel temporaires

12 12 Accès aux soins: ils ne peuvent prétendre à la CMU » AME: (aide médicale état) conditions: * justificatif de 3 mois de présence sur le territoire * domiciliation * 2 photos * 30 (réforme de lAME en 2011 qui réduit le panier de soins) » Couverture médicale: * en milieu hospitalier par lintermédiaire des PASS * difficile en médecine libérale » Un état de santé alarmant: * une espérance de vie inférieure de 25 à 30 ans * une couverture vaccinale faible - une mortalité infantile très importante

13 13 Accès au travail Les ressortissants roumains et bulgare « bénéficient » de mesures transitoires jusquau 1 er janvier 2014 » Avoir un travail: parcours du combattant: conditions: promesse dembauche contrôle de la DDTE taxe à lOFII… » Statut de la personne avoir un titre de séjour avoir une autorisation de travailler

14 14 Scolarisation des enfants » Une très faible scolarisation: * souvent éloignement des écoles * engendrée par les expulsions * lenteur administrative pour les affectations » Assiduité des enfants * désir important des parents pour la scolarisation * très difficile environ 2 jours par semaine, 3 ou 4 mois dans lannée * la difficulté saccentue encore pour le collège et les études supérieures

15 15 Comment intervenir auprès des Roms? » Mieux les informer sur les lois » Une coordination nécessaire entre les différents acteurs: * mutualisation des moyens associatifs et institutionnels: Roms Action, Romeurope, Secours Catholique, Médecins du Monde… * optimisation de laide et des fonds européens, » Envisager la question Rom dans une perspective européenne, » Prendre en compte lacceptabilité des solutions proposées, demander aux Roms une participation active pour les élaborer » Sattaquer aux représentations vis-à-vis des Roms » Accorder une place au plaidoyer

16 16 Conclusion » Une dynamique de mouvement de ce peuple très ancienne: « les Roms ont du intégrer la mobilité dans leur mode dexistence pour sadapter à une attitude de rejet qui reste dominante » JP Liégeois » Une communauté difficile à appréhender: souvent confusion Roms/gens du voyage, » La nécessité de coupler les interventions en urgence et le développement, » La nécessité dune participation active des Roms: difficile » Une crise humanitaire dans un/des pays développés » Une initiative nationale et européenne est nécessaire, les ONG ne pourront résoudre le « problème Rom »

17 17 Mission mobile auprès des populations roms, Lyon

18 18 Rappel : Nos valeurs Soigner les populations les plus vulnérables ici et là bas. Témoigner des entraves constatées quant à laccès aux soins. Etre novateur sur nos actions, en démontrer la pertinence et transférer vers le droit commun. 7 missions roms de MdM en France : Saint Denis, Aix, Marseille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux, Lyon (depuis 2002) avec des modes opératoires différents.

19 19 Rappel des activités de MdM à Lyon : » 1 Centre dAccueil, de Soins et dOrientation (CASO) » 1 mission rue » 1 mission squat et bidonville » Transversal : Activités de plaidoyer

20 20 Aller vers… Objectif : Favoriser laccès aux soins de personnes en grande précarité en allant à leur rencontre

21 21 Activités de la mission rom à Lyon » Visites sur les terrains par des équipes médico-sociales (médecins, infirmières, interprètes, travailleuse sociale) en fonction des besoins identifiés: Veille sanitaire et soins de première ligne, Orientation médicale (Centre de soins MdM, Protection Maternelle et Infantile, Centre de Dépistage, Hôpital, etc…), Orientation pour louverture de droits sociaux vers le centre de soins. Travail en lien avec dautres associations (ALPIL, Cimade, CLASSES, etc.).

22 22 Public rencontré (données 2011) 43% de mineurs, 22% ont moins de 4 ans 92% nexerçait aucune activité et avait des ressources inf. au seuil de pauvreté 99.2% des personnes rencontrées sont roms roumains, 0,4% sont de Macédoine, 0,4% du Kosovo et moins de 0,1% serbes, 56,7% de femmes, 84% sans couverture maladie, alors que 73% pourraient y prétendre (données CASO) 49,5% des personnes rencontrées vivent en squat en dur (66% en 2010) 4,5% habitent dans des caravanes sur des terrains, 46% vivent dans des bidonvilles (36% en 2010)

23 23 Les activités en chiffres (2011) 223 visites terrain pour 40 sites (35 sites en 2010,270 en 2009), 850 consultations médicales,(552 en 2010) orientations : » 430 orientations sont sociales et juridiques, sur ces 45%, la grande majorité (84%) sont des orientations vers la travailleuse sociale de MDM au CASO pour de louverture de droits. » 307 orientations vers la médecine générale, (vers les PASS, le CASO, les urgences, etc. ). » 119 orientations pour la santé des enfants (PMI, CDHS, etc.) dont 73,1% vers les PMI pour les vaccinations. » 69 concernent la gynécologie et lobstétrique (maternité des PASS, consultation gynécologique et sage femme du CASO).

24 24 Conditions de vie des populations Roms DES PROBLEMES DE SANTE LIES AUX CONDITIONS DE VIE… » Variations climatiques: Pathologies ORL et infections respiratoires en hausse (chiffres MdM) » Amoncellement dordure et Manque dhygiène: Diagnostic en gastro entérologie et problèmes dermato +++ (chiffres MdM) » Intoxication des sols: Présence de plomb, arsenic, cuivre….dépistage de cas de saturnisme (analyse des sols) » Alimentation déséquilibrée: Déséquilibre nutritionnel important (FAO)

25 25 Conditions de vie des Roms …MAIS AUSSI AU CONTEXTE POLITICO ADMINISTRATIF » En 2009, 43 expulsions de terrains et squats suivis par MdM » Familles présentes en France expulsées plus de 20 fois » Des pressions policières quotidiennes » Conséquence sur la santé des personnes: continuité des soins, prise du traitement, errance, peur de se rendre dans les centres de soins, discrimination…retard de recours aux soins en augmentation (22% en 2009) » Conséquences psychologiques notamment chez les plus petits

26 26 Pathologies et indicateurs de santé » Principales pathologies identifiées sur les terrains à Lyon : ORL: 25,9% Infectieux non classé ailleurs: 16,1% Gynéco - obstétrique : 14 % Dermatologie 13,8 % Ostéoarticulaire: 7,8% Gastro – entérologie: 6,9 % Dentaire/stomato: 6,9% Neurologie: 5,2 % » Les roms citoyens européens vivent dans notre pays et en Europe avec des indicateurs comparables à ceux des pays en voie de développement (données nationales): » De manière générale une espérance de vie autour de ans » Une mortalité néo natale (0-1 mois) 9 fois plus importante » Une mortalité infantile (0-12 mois) 5 fois plus importante » Une couverture vaccinale très faible

27 27 Focus sur le suivi des femmes enceintes et la contraception ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES POUR LE SUIVI DE GROSSESSE Repérage sur le terrain, Orientation avec accompagnement si nécessaire: PASS, Planning familiaux, CASO. Freins rencontrés : -dispositif (maternité) insatisfaisant (place, interprétariat, etc.) à lheure actuelle, -pb de prise de conscience chez les femmes de la nécessité du suivi. SUIVI POST NATAL ET CONTRACEPTION : Mise en place au sein de l'équipe d'un groupe de réflexion et de travail sur ce thème, notammant les aspects interculturels, sensibilisation des hôpitaux sur la nécessité de proposer aux femmes une contraception avant leur sortie de la maternité, Incitation des mères à se rendre à une consultation post natale dans les hôpitaux ou à défaut au CASO, Sensibilisation des femmes sur la contraception directement sur leur lieu de vie et orientation vers les Planning familiaux.

28 28 Focus sur les vaccinations » EN LIEN AVEC LES STRUCTURES HABILITEES : –PMI pour les moins de 6 ans, –CDHS, –Hôpitaux, avec une sensibilisation auprès des services de maternité pour que soit effectué un BCG à la naissance, » LES MOYENS DE REALISATION –Orientation, –Accompagnement des personnes si nécessaire, –Interpellation des institutions pour la réalisation de campagnes de vaccinations in situ, » LES FREINS –Mobilité des personnes, –IDR (2 passages à 3 jours dintervalle).

29 29 » Travail en lien avec les institutions dans le cadre du Protocole bidonville (Conseil Général, Mairie, Préfecture, DDCS, ARS, CDHS, MDM) : coordination socio-sanitaire (eau, ramassage des ordures, etc.). » Dans ce cadre : Alerte des institutions publiques sur des situations pouvant constituer des obstacles graves à lhygiène et aux soins (demande dinstallation de point deau/ramassage des ordures, demande de mise à labri pour les personnes malades). » Présence lors des expulsions (veille citoyenne, demande dhébergement). » Activités de plaidoyer dans le cadre du collectif rom et en lien avec le siège de MdM sur la base des données médicales terrain: Pour larrêt des expulsions, etc. Autres activités de la mission rom à Lyon : alerte et plaidoyer

30 30 Passage de délibération de la Halde du 26/10/09 concernant les Roms » « Ceci fait des Roms roumains et bulgares la population migrante la plus contrôlée, la moins prise en charge et la seule à légard de laquelle aucune politique ciblée humanitaire nintervient pour laccès à la santé et à léducation »

31 31 Nos demandes » Que laccès aux soins des populations les plus précaires ne soient pas remis en cause par les réformes actuellement en cours. » Larrêt des expulsions des Roms de leur lieu de vie et la recherche de solutions alternatives et de propositions de relogement dignes et pérennes pour ces citoyens européens. Des propositions de mise à labri pour les personnes atteintes de pathologies graves, quel que soit leur statut administratif.

32 32 Nous contacter > MDM France : > MDM Lyon :

33 33 Quelques photos dune expulsion

34 34 Le désarroi


Télécharger ppt "MEDECINS DU MONDE 2009/2010 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU D. U. Santé Précarité Clermont Ferrand mars 2012 Les Roms Une question humanitaire."

Présentations similaires


Annonces Google