La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Résolution de conflits et techniques de négociation pour la gestion intégrée des ressources en eau Module Un: La gestion intégrée des ressources en eau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Résolution de conflits et techniques de négociation pour la gestion intégrée des ressources en eau Module Un: La gestion intégrée des ressources en eau."— Transcription de la présentation:

1 Résolution de conflits et techniques de négociation pour la gestion intégrée des ressources en eau Module Un: La gestion intégrée des ressources en eau et la résolution de conflits

2 Objectifs et résultats de la session Objectifs Comprendre la signification et les principes de la GIRE Démontrer la pertinence de la GIRE pour la gestion de conflits Présenter divers points de basculement en matière de conflit et de coopération sur les ressources en eau

3 Objectifs et résultats de la session RÉSULTATS Le participant aura une compréhension claire du lien entre la GIRE, le conflit et la gestion de conflits, et une compréhension claire de la pertinence des techniques de gestion de conflit. TECHNIQUES Le participant pourra analyser systématiquement son propre contexte à travers la vision de la GIRE et percevoir les points d'entrée possibles pour la résolution du conflit à partir de la perspective du Règlement extrajudiciaire des différends (ADR).

4 Plan de la présentation 1.Introduction 2.Quest-ce que la GIRE 3.Principes et éléments de la GIRE 4.La GIRE et la gestion des conflits Points de basculement pour le conflit..la coopération

5 1. Introduction L'importance de l'eau L'eau est essentielle à la survie de lhomme (20-40 litres par personne quotidiennement) Soins de santé primaires efficaces Lutte contre la pauvreté, la faim, la mortalité infantile, l'inégalité de genre et le dommage causé à l'environnement. Objectifs du Millénaire pour le Développement

6 1. Introduction : Réalités de la crise de l'eau Plus de 2 milliards de personnes souffrent de pénuries d'eau dans plus de 40 pays ; 1,1 milliard de personnes n'ont pas accès à l'eau potable; 2 millions de tonnes de déchets humains sont déchargés dans les cours d'eau par jour; Chaque année 1,6 million d'enfants de moins de 5 ans meurent en raison deau souillée et de manque d'hygiène de base.

7 1. Introduction : Raisons de la crise de l'eau Ressources en eau sous la pression de la croissance démographique, lactivité économique, la concurrence croissante de beaucoup d'utilisateurs de l'eau ; Les prélèvements ont augmenté de plus de deux fois le taux de croissance démographique ; Les aménagements et la pollution aggravent la pénurie de l'eau ; Développement et gestion non coordonnés des ressources en eau ; Le changement climatique aura un impact sur des ressources en eau.

8 2. Quest-ce que la GIRE? Un processus systématique pour le développement durable, la répartition et le suivi de l'utilisation de la ressource en eau dans le contexte des objectifs sociaux, économiques et environnementaux. La GIRE est un processus qui favorise le développement et la gestion coordonnés de l'eau, de la terre et des ressources y relatives, afin de maximiser le bien être économique social résultant d'une façon équitable sans compromettre la durabilité des écosystèmes essentiels (GWP 2000)

9 2. Quest-ce que la GIRE? La GIRE est un changement de paradigme Se démarque des approches traditionnelles de trois manières : transversale et se démarque de l'approche sectorielle traditionnelle. Le centre dintérêt spatial est le bassin fluvial ; Se démarque des frontières et perspectives professionnelles et politiques étroites et élargi pour incorporer la prise de décision participative de toutes les parties prenantes (inclusion contre l'exclusion).

10 2. Quest-ce que la GIRE? Linterdépendance La base de la GIRE est quil y a une variété dusages des ressources en eau qui sont interdépendantes. Nécécessité de prendre en compte les différents usages des ressources en eau ensemble

11 2. Quest-ce que la GIRE? Usages concurrents mais interdépendants

12 2. Quest-ce que la GIRE? – Un acte déquilibrage de leau Demande En augmentation dans tous les secteurs Utilisation inefficiente Offre Quantité ( Pénurie naturelle, Epuisement de leau souterraine ) Détérioration de la qualité Coût des options GIRE

13 2. Quest-ce que la GIRE? Une vision dimensionnelle

14 Gouvernance Santé Qualité de leau Approvis. eau IInond/Séch. Energie Agriculture Industrie Prév pollution Coastal Mgt. Ecosystem Mgt. Secteurs Dactivités Usages de leau Développement Social Economique Devéloppement Env. Protection Objectifs Cadre politique/Inst Institutions De gestion 2. Quest-ce que la GIRE? Feedback Prospérité GIREde leau de laExamen et révision des politiques GIREDévelopppement, gestion, suivi, et évaluation de la ressource GIREAnalyse disponibilité/utilisation et répartition de la ressource

15 3. Principes et éléments de la GIRE 1. L'eau douce est une ressource limitée et vulnérable. 2. Le développement et la gestion des ressources en eau devraient être basés sur une approche participative. 3. Les femmes jouent un rôle central dans la fourniture, la gestion et la conservation de l'eau. 4. L'eau a une valeur économique mais devrait être reconnue comme un bien économique et social.

16 Principe 1: Leau douce est une ressource limitée et vulnérable. Océan Evaporation Evaporation (ET) Ruissellement Precipitatio n Aquifère Infiltration Evaporation Precipitation Evaporation/ET Eau de surface Eau souterraine

17 Pourquoi vulnérable? L'eau est essentielle pour le développement et est vulnérable au développement. Approche holistique : Lier le développement économique social à la protection des écosystèmes naturels. Perspective Intégrée : Aucune dichotomie entre l'utilisation de l'eau et lutilisation de la terre. Le bassin fluvial est lunité logique pour la gestion de ressources en eau

18 Principe 2: Le développement et la gestion de leau doivent être participatifs. Chacun est partie prenante (inclusion/exclusion) ; La démocratisation du principe de prise de décision est adoptée ; Dans le meilleur des cas, multipartite En réalité, la participation à la prise de décision au niveau le plus faisable possible (subsidiarité) ; Sensible aux questions de genre de la vulnérabilité et de la pauvreté.

19 Avantages de la participation Des projets plus réussis en termes d'échelle, de conception, de fonctionnement et dentretien; Améliore la recouvrement des coûts. Essentiel à la génération de revenu et au financement; Les ressources environnementales sont protégées et les droits culturels et humains sont respectés; Coordonne les intérêts et règle les conflits; Augmente la transparence et la responsabilité dans la prise de décision.

20 Défis de lapproche participatives La participation n'assure pas toujours le consensus : Processus d'arbitrage et mécanismes de résolution de conflits requis. Intervention du gouvernement requise pour créer un environnement propice pour les groupes sociaux marginalisés (pauvres, autochtones, les personnes âgées et les femmes. Les groupes défavorisés devraient également pouvoir participer.

21 Pensez-y Dans votre pays, toutes les parties prenantes sont-elles impliquées dans la prise de décision sur l'approvisionnement, la gestion et les décisions d'investissement sur leau?

22 Principe 3 : Les femmes jouent un rôle central dans la fourniture, la gestion et la conservation de l'eau. Dans beaucoup de pays, les femmes sont les collecteurs de l'eau, responsables de la conservation de l'eau pour usage agricole et domestique. Des femmes jouent un rôle moins important que les hommes dans les domaines clé de la : Gestion ; Analyse de problème ; Prise de décision par rapport à la conception des systèmes et de l'investissement etc.

23 Liens entre Genre et GIRE Liens entre Genre et durabilité environnementale. Liens entre Genre et efficience économique. Liens entre Genre et équité sociale.

24 Liens entre Genre et efficacité économique Les femmes peuvent être moins mobiles et avoir des contraintes de paiement. Les centres de paiement devraient être proches de leurs domiciles. Les montants de paiement devraient être plus petits et peuvent être faits à des intervalles plus réguliers rendant cela plus accessibles.

25 Pensez-y Dans votre pays, une approche soucieuse du genre est-elle utilisée pour gérer les ressources en eau ? Sinon, donner les raisons pour lesquelles cette approche n'a pas été adoptée.

26 Principe 4 : L'eau a une valeur économique parmi toutes les utilisations concurrentes et devrait être reconnue comme bien aussi bien économique que social. L'eau a une valeur en tant que bien aussi bien économique que social. La valeur de l'eau dans les utilisations alternatives est importante pour la répartition rationnelle de l'eau en tant que bien aussi bien économique que social.

27 Pensez-y Y a-t-il une adoption de principes de gestion de l'eau dans votre pays ? Où pouvez-vous les trouver ?

28 Figure 8. The Three pillars of Integrated Water Resources Management Efficacité économique Equité Durabilité environnementale Instruments de gestion Evaluation Instruments de répartition Environnement propice Politiques Législation Cadre institutionnel Central- Local Bassin fluvial Public - Privé Equilibrer leau pour la subsistance et leau comme ressource Critères clés et éléments de la GIRE

29 Environnement propice Fixer des objectifs pour l'utilisation, la protection et la conservation de l'eau. Cadre législatif - les règles à suivre pour réussir des politiques et atteindre des objectifs. Structures de financement et de motivation - affecter les ressources financières pour satisfaire aux besoins en eau. Critères clés et éléments de la GIRE -- Domaines de changement

30 Rôles institutionnels Créer un cadre organisationnel - formes et fonctions. Renforcement de capacité institutionnelle – développer les ressources humaines. Critères clés et éléments de la GIRE -- Domaines de changement

31 Gestion de ressources en eau Évaluation des ressources en eau - Comprendre les ressources et les besoins. Plans pour la GIRE- combiner les options de développement, lutilisation de la ressource et linteraction humaine. Gestion de la demande - utiliser l'eau plus efficacement. Instruments de changement social - Promouvoir une société civile orientée vers leau. Critères clés et éléments de la GIRE -- Domaines de changement

32 Résolution du conflit - gérer les conflits, assurer le partage de l'eau. Instruments de régulation – Limitation à la répartition et à lutilisation de l'eau. Instruments économiques - utiliser la valeur et les prix pour l'efficacité et léquité. Gestion et échange dinformations - amélioration de la connaissance pour une meilleure gestion de l'eau. Critères clés et éléments de la GIRE -- Domaines de changement

33 4. GIRE et gestion de conflits : Points de basculement pour le conflit.. la coopération Etant donné les domaines de changement de la GIRE, son introduction aux systèmes actuels de gestion des ressources en eau crée un climat tant de conflit que de coopération.

34 4. GIRE et gestion de conflits : Points de basculement pour le conflit.. la coopération Assurer une bonne gouvernance de l'eau Chaque domaine de changement de la GIRE a le potentiel pour contribuer à une gestion et à une utilisation plus équitable, efficace et durable de l'eau Mais il a également le potentiel de créer des conflits au sein et entre groupes d'usagers et des communautés. Le changement est certes un élément clé, mais la façon dont on pénètre environnement - le temps, l'espace et le rythme – est tout aussi important.

35 Obtenir de l'eau pour les populations Laccès à une eau sûre et suffisante et à lassainissement (les besoins humains de base essentiels à la santé et au bien-être). La satisfaction aux besoins d'approvisionnement en eau et en assainissement des zones urbaines et rurales particulièrement dans les pays en voie de développement représentera un des enjeux les plus sérieux dans les années à venir. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

36 Obtenir de leau pour la nourriture Projections démographiques – Sur les 25 années à venir, on aura besoin de la nourriture pour 2 ou 3 milliards de personnes supplémentaires. L'eau est considérée comme une contrainte principale pour la production alimentaire, aussi, sinon plus, crucial que la pénurie de terre. L'agriculture irriguée compte déjà pour plus de 70% de tous prélèvements d'eau (plus de 90% de toute la consommation de l'eau). 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

37 Même avec un besoin prévu de 15-20% additionnel d'eau pour l'irrigation au cours des 25 années à venir – ce qui est probablement une sous-estimation - de conflits sérieux sont susceptibles de surgir entre l'eau pour l'agriculture irriguée et l'eau pour les autres usages humains et pour l'écosystème. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

38 De leau pour les écosystèmes La gestion des ressources foncières et en eau doit assurer le maintien des écosystèmes essentiels et la prise en compte des effets nuisibles sur d'autres ressources naturelles et si possible leur réduction chaque fois que des décisions de développement et de gestion sont prises. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

39 Les écosystèmes terrestres et aquatiques produisent une série davantages économiques selon les écoulements d'eau. Cela voudra-t-il dire quil faudra placer les soucis de protection de l'environnement au- dessus des besoins de développement économique ? Les ressources limitées exigent de gérer l'environnement et le développement, or aborder le développement d'une manière respectueuse de l'environnement n'est pas toujours possible. Des choix seront nécessaires, mais comment et par qui? 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

40 Disparités de genre La manière dont les ressources en eau sont managées naffecte pas les femmes et les hommes de la même manière. Dans le monde entier, et en particulier dans les zones rurales, les femmes sont les gardiennes de la santé et de l'hygiène familiales aussi bien que les fournisseurs d'eau et de nourriture domestiques. Les femmes sont donc les intervenants primaires en eau et assainissement des ménages. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

41 Cependant, les décisions sur les technologies d'approvisionnement en eau et dassainissement, lemplacement des points d'eau et sur les systèmes dexploitation et d'entretien sont pour la plupart prises par les hommes. Comment est-ce que ceci peut être changé de manière efficace? Que veut dire exactement, lintégration dune démarche soucieuse dégalité entre les sexes' ? 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

42 Gestion des risques Sécheresse, inondation, pollution ponctuelle et pollution diffuse, actions en amont avec des impacts en aval - ce sont tous des événements communs avec des résultats peu ordinaires et imprévisibles. La mise en place de systèmes dalerte précoce et de réponses structurelles aux calamités dorigine naturelle et humaine est une activité essentielle dans la prévention des conflits. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

43 Les réponses initiales positives doivent être mises à profit et mener à des procédures datténuation appropriées et d'adaptation – et ce dautant plus quil faudra faire face aux effets négatifs prévus du réchauffement climatique sur les cycles hydrologiques locaux et globaux. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

44 Lévaluation de l'eau En plus de sa valeur économique, l'eau dans toutes ses usages a une valeur sociale, environnementale et culturelle. En plus du coût économique de la prestation de service deau, l'évaluation doit refléter léquité, et satisfaire aux besoins de l'environnement, des pauvres et des personnes vulnérables. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

45 Cela signifie que des décisions doivent être prises dune manière soucieuse de la culture, du social, de léconomie et de lenvironnement: Une recette certaine pour le conflit ! 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

46 De l'eau pour l'industrie et les villes Lagriculture devrait-elle continuer à avoir 70% de tous les prélèvements quand le secteur contribue seulement pour 4% au PIB ? Même si l'industrie utilise moins d'eau à des fins plus rentables, elle entraîne des coûts écologiques. Beaucoup d'états sont désireux d'attirer de nouvelles industries, mais nont pas la capacité de suivre leur comportement craignant que l'application de la règle du pollueur payeur les conduise vers un pays voisin, beaucoup de gouvernements sont peu disposés à adhérer à leurs propres lois concernant la santé environnementale et sociale. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

47 Au fur et à mesure que les villes se développent, la demande de l'eau va croître et les gouvernements peuvent être confrontés aux questions de construction de barrages ou de transfert de l'eau d'un bassin à l'autre. Les communautés rurales peuvent faire les frais de ces décisions. Quelles sont les perspectives ? Et comment gérer les conflits qui ne manqueront pas de surgir ? 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

48 L'eau dans un contexte transfrontalier Les états agissent souvent unilatéralement quand il sagit de gestion des eaux transfrontalières. C'est particulièrement le cas quand l'état en amont est politiquement et économiquement plus puissant que l'état en aval. 4. GIRE et gestion de conflits: Points de basculement pour le conflit..la coopération

49 Quels sont les points de désaccord entre les états ? Le diagramme à secteurs (prochaine diapositive) montre que le plus souvent les états se disputent au sujet de la quantité d'eau et des types d'infrastructure en place qui affectent la quantité et le temps des écoulements.

50

51 Questions clés de la GIRE à se poser Quelle est la preuve de l'engagement à la gestion intégrée de ressources en eau dans votre pays ? Vu les structures de gestion de l'eau dans votre pays, quelles réformes institutionnelles et juridiques sont nécessaires à la mise en œuvre de la GIRE ? Y a-t-il urgence à gérer les ressources en eau d'une façon intégrée et comment le faire de la meilleure façon? Quelles seront les avantages pour les différents secteurs ? Comment les hommes et les femmes sont affectés différemment par les changements de gestion de ressources en eau dans votre pays ?


Télécharger ppt "Résolution de conflits et techniques de négociation pour la gestion intégrée des ressources en eau Module Un: La gestion intégrée des ressources en eau."

Présentations similaires


Annonces Google