La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à lanalyse de la concurrence Pr. Lahcen ACHY.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à lanalyse de la concurrence Pr. Lahcen ACHY."— Transcription de la présentation:

1 Introduction à lanalyse de la concurrence Pr. Lahcen ACHY

2 Définition du marché pertinent Part de marché Concentration

3 Définition du marché Dun point de vue économique, un marché peut être défini comme un ensemble de produits présentant entre eux une forte substituabilité au niveau de la demande ou de loffre.

4 Dans la pratique, les autorités de la concurrence utilisent la substituabilité au niveau de la demande pour délimiter les contours du marché pertinent.

5 Lélasticité- prix croisée constitue la mesure la plus immédiate de la substituabilité de la demande.

6 Lélasticité- prix croisée Trois situations peuvent être distinguées: – e <0, les deux biens sont complémentaires. – e=0, les deux biens sont indépendants. – e >0, les deux biens sont substituables. Si en plus (e > 1), les biens sont même étroitement substituables: une hausse du prix de X entraîne une variation plus que proportionnelle de la demande de bien Y. On peut donc considérer que les biens qui présentant entre eux une élasticité croisée forte (e>1) appartiennent au même marché.

7 Mesure du niveau de concentration du marché Une fois les contours du marché précisés, les autorités de concurrence doivent mesurer le niveau de concentration du marché. Deux indicateurs sont habituellement utilisés.

8 Le ratio de concentration Le ratio de concentration (CR) se définit comme la somme des parts de marché des m plus grandes entreprises (sur un total de n entreprises), soit

9 oEn général, le CR4 est utilisé comme mesure de la concentration. oCet indice est simple à calculer puisquil nécessite peu dinformations. oMais, ne donne aucune indication sur lensemble de la distribution des tailles.

10 Lindice dHerfindhal Lindice H, développé par Hirschman et Herfindhal se définit comme la somme des parts de marché au carré de chaque firme, soit: oH est compris entre 0 dans le cas dun marché atomistique est dans le cas dun monopole. oLindice H prend en compte à la fois le nombre de firmes et la distribution des parts de marché.

11 oH est souvent utilisé par les autorités antitrust américaines oUne opération de fusion acquisition devrait être acceptée si la valeur de lindice H après la fusion répond à lune des 3 configurations suivantes : (voir graphique)

12

13 Faisceau de critères Part de marché de lentreprise Part de marché des concurrents Caractéristiques de lentreprise – Détention de droits intellectuels exclusifs ou dune marque notoire, avantages matériels et financiers, accès préférentiels à certaines sources de financement, degré dintégration verticale, implantation géographique Caractéristiques du marché – Barrières à lentrée juridiques ou réglementaires, existence de gros acheteurs pouvant faire contrepoids à la puissance de lentreprise

14 Les abus Pratique abusive en matière de prix Refus de traiter, de vendre et boycott Extension du pouvoir de marché par létablissement dun lien Usage de pratiques discriminatoires injustifiées Dispositions contractuelles

15 Pratique abusive en matière de prix Baisse discriminatoires et sélectives de prix Pratique de prix prédateurs Rabais de fidélité ou remises de fidélité Imposition de prix de vente

16 Un comportement de prix prédateur consiste, pour une firme, à fixer temporairement un prix faible dans le but de forcer un concurrent à sortir du marché et de réaliser ensuite des profits de monopole. Cette stratégie nest donc profitable quà partir du moment où elle implique lexclusion dun concurrent La durée de la période de prédation va dépendre de multiples facteurs, parmi lesquels : lagressivité du prédateur, le degré de résistance de la proie et limportance des investissements irrécupérables.

17 La détection de la prédation est une opération difficile, dans la mesure où il sagit de distinguer une baisse de prix motivée par la volonté dexclure un concurrent dune baisse de prix résultant du jeu normal de la concurrence. Pour déceler la prédation, les autorités de la concurrence sappuient généralement sur la «méthode basée sur les coûts». La règle est que si le prix se trouve en dessous du coût marginal de court terme, alors il y a présomption de comportement prédateur. Si linformation sur coût marginal de court terme nest pas connue, le coût variable moyen est utilisé.

18 Refus de traiter, de vendre et boycott Refus daccès à une infrastructure essentielle Utilisation anticoncurrentielle des droits de propriétés intellectuelle

19 Extension du pouvoir de marché par létablissent dun lien Ventes liées Théorie de leffet de levier

20 Usage de pratiques discriminatoires non justifiées Dénigrement des produits concurrents Avantager ses filiales par rapport aux concurrents

21 Dispositions contractuelles Clauses dexclusivité Aides commerciales Offres de prestations gratuites Causes de non-concurrence

22 Les sanctions Injonctions de cesser les pratiques Amendes administratives (Europe) Sanctions pénales (Etats Unis, Royaume Uni) Remèdes structurels (RU, USA, Europe) allant jusquau démantèlement

23 Les tendances actuelles La position dominante collective Les prix abusivement élevés

24 Position dominante collective Il sagit dapprécier si les entreprises «ont ensemble, notamment en raison des facteurs de corrélation existant entre elles, le pouvoir dadopter une même ligne daction sur le marché et dagir dans une mesure appréciable indépendamment des autres concurrents, de leurs clientèle et finalement des consommateurs »

25 Eléments constitutifs Une structure oligopolistique du marché (deux à quatre entreprises) Des entreprises juridiquement indépendantes Adoption dune ligne daction commune sur le marché


Télécharger ppt "Introduction à lanalyse de la concurrence Pr. Lahcen ACHY."

Présentations similaires


Annonces Google