La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.uis.unesco.org Mesure de linnovation Atelier régional de lAfrique de louest sur la révision des politiques des sciences, de la technologie et de l´innovation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.uis.unesco.org Mesure de linnovation Atelier régional de lAfrique de louest sur la révision des politiques des sciences, de la technologie et de l´innovation."— Transcription de la présentation:

1 Mesure de linnovation Atelier régional de lAfrique de louest sur la révision des politiques des sciences, de la technologie et de l´innovation et des statistiques Bamako, Mali Mai 2010

2 Mesure de lInnovation Manuel dOslo- 2005: (Principes directeurs pour le recueil et linterprétation des données sur linnovation) (Document de référence central pour la définition statistique de l'innovation et constitue la base d'enquêtes sur l'innovation à travers le monde) ISU – Annexe au manuel dOslo Mesure de linnovation dans les pays en développement

3 Pourquoi mesurer linnovation? Linnovation - la clé de la croissance de la production et la productivité. La relation entre linnovation et le développement économique est amplement reconnue. La politique dinnovation devrait se baser sur lévidence. Données sur l'innovation – pour mieux comprendre linnovation et ses rapports avec la croissance économique; pour obtenir des indicateurs pour effectuer des évaluations comparatives des performances nationales.

4 Quest-ce que linnovation? Une innovation serait la mise en œuvre dun produit (bien ou service) ou dun procédé nouveau ou sensiblement amélioré, dune nouvelle méthode de commercialisation ou dune nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques de lentreprise, lorganisation du lieu de travail ou les relations extérieures.

5 Le cadre de mesure de linnovation Entreprises (Toutes les firmes, organismes et institutions dont lactivité première est la production marchande de biens ou de services (autres que denseignement supérieur) en vue de leur vente au public, à un prix qui correspond à la réalité économique ainsi que les institutions privées sans but lucratif principalement au service de ces entreprises. comprend les entreprises publiques). Elles comprennent les entreprises privées ainsi que les entreprise publiques.

6 Le modèle de liaison en chaîne de linnovation (Kline et Rosenberg, 1986)

7 Symboles

8 Types dinnovations Une innovation de produit correspond à lintroduction dun bien ou dun service nouveau ou sensiblement amélioré sur le plan de ses caractéristiques ou de lusage auquel il est destiné. Cette définition inclut les améliorations sensibles des spécifications techniques, des composants et des matières, du logiciel intégré, de la convivialité ou autres caractéristiques fonctionnelles. Une innovation de procédé est la mise en œuvre dune méthode de production ou de distribution nouvelle ou sensiblement améliorée. Cette notion implique des changements significatifs dans les techniques, le matériel et/ou le logiciel. Une innovation de commercialisation est la mise en œuvre dune nouvelle méthode de commercialisation impliquant des changements significatifs de la conception ou du conditionnement, du placement, de la promotion ou de la tarification dun produit. Une innovation dorganisation est la mise en œuvre dune nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques, lorganisation du lieu de travail ou les relations extérieures de la firme.

9 Degré de nouveauté Diffusion Nouveauté pour lentreprise Nouveauté pour le marché Nouveauté pour le monde entier Innovations entraînant une rupture

10 Degré de nouveauté Par « diffusion », on entend la manière dont, depuis leur toute première application, les innovations se répandent, par lintermédiaire des mécanismes du marché ou autrement, dans une clientèle ou dans des pays, régions, secteurs, marchés et firmes différents. Sans diffusion, une innovation naura pas dincidence économique. Le critère minimum pour quun changement apporté aux produits ou aux fonctions dune firme soit considéré comme une innovation est quil doit être « nouveau pour la firme » (ou entraîner une nette amélioration). Nouveau pour la firme: Un produit, un procédé, une méthode de commercialisation ou une méthode dorganisation peuvent avoir déjà été mis en œuvre par dautres firmes mais sils sont nouveaux pour la firme considérée (ou, dans le cas des produits et procédés, sensiblement améliorés), il sagit dune innovation pour cette firme

11 Degré de nouveauté (cont.) Nouvelle pour le marché : la firme est la première à lancer linnovation sur son marché. Le marché se définit comme la firme et ses concurrentes. La portée géographique dépend de la manière dont la firme elle- même considère le marché sur lequel elle opère, et peut inclure par conséquent des firmes nationales et internationales. Nouvelle pour le monde entier : la firme est la première à la lancer sur tous les marchés et dans tous les secteurs dactivité, nationaux et internationaux. implique un degré de nouveauté supérieur sur le plan qualitatif à celui qui va de pair avec la notion de nouveauté pour le marché. Linnovation radicale ou impliquant une rupture : Une innovation ayant un impact significatif sur un marché et sur lactivité économique des firmes sur ce marché. Privilégie limpact des innovations par opposition à leur nouveauté. Limpact peut, par exemple, modifier la structure du marché, créer de nouveaux marchés ou rendre les produits existants désuets. Mais la rupture quentraînera une innovation peut très bien ne se manifester que longtemps après lapparition de cette innovation.

12 Activités dinnovation Les activités dinnovation englobent lensemble des démarches scientifiques, technologiques, organisationnelles, financières et commerciales qui aboutissent, ou sont censées aboutir, à la mise en œuvre dinnovations. Certaines de ces activités peuvent être intrinsèquement innovantes; dautres ne sont pas nouvelles mais nécessaires à la mise en œuvre. Les activités dinnovation incluent aussi la R-D qui nest pas liée directement au développement dune innovation spécifique.

13 Activités relatives aux innovations de produit et de procédé R-D intra-muros (interne): Ils englobent toutes les activités de R-D menées par lentreprise, recherche fondamentale comprise. Acquisition de R-D extra-muros: Activités identiques à la R-D intra-muros, mais acquises auprès dorganisations de recherche publiques ou privées ou dautres entreprises (y compris dautres entreprises appartenant au groupe). Acquisition dautres connaissances à lextérieur: Acquisition des droits dutiliser des brevets, inventions non brevetées, marques de fabrique, savoir faire et autres formes de savoir auprès dautres entreprises et institutions telles que universités et institutions de recherche gouvernementales ne relevant pas de la R-D. Acquisition de machines, de matériels et autres biens déquipement: lacquisition de machines, doutillages et déquipements, de logiciels, et de terrains et de bâtiments (y compris des améliorations, des modifications et des réparations de grande envergure), qui sont nécessaires à la mise en œuvre de produits ou de procédés d innovations. Autres préparatifs visant les innovations de produit et de procédé : Dautres activités liées à la mise au point puis à la mise en oeuvre des innovations de produit et de procédé, telles que la conception, la planification et lessai de produits nouveaux (biens et services), les procédés de production et les méthodes dexécution qui ne sont pas déjà prises en compte dans la R-D. Préparation en vue de la commercialisation dinnovations de produit: Activités relatives à lintroduction sur le marché de biens et services nouveaux ou sensiblement améliorés. Formation: Formation (formation externe comprise) liée à la mise au point puis à la mise en oeuvre dinnovations de produit et de procédé.

14 Activités relatives aux innovations de commercialisation et dorganisation Préparatifs visant les innovations de commercialisation : Activités relatives à la mise au point et à la mise en oeuvre de nouvelles méthodes de commercialisation. Elles prennent en compte lacquisition à lextérieur dautres connaissances et dautres biens déquipement se rapportant spécifiquement aux innovations de commercialisation. Préparation visant les innovations dorganisation : Activités entreprises en vue de la planification et de la mise en oeuvre de nouvelles méthodes dorganisation. Elles prennent en compte lacquisition à lextérieur dautres connaissances et dautres biens déquipement se rapportant spécifiquement aux innovations organisationnelles.

15 Catégories dactivités dinnovation Réussies, débouchant sur la réalisation dune nouvelle innovation (mais dont la commercialisation nest pas forcément un succès). En cours, travail en cours, qui na pas encore abouti à la mise en œuvre dune innovation. Avortées, avant la mise en œuvre de linnovation.

16 Classification des firmes par degré de créativité Une firme innovante est une firme qui a lancé une innovation au cours de la période considérée. Ces innovations nont pas besoin dêtre une réussite sur le plan commercial : beaucoup se soldent par un échec. Une firme avec des activités innovantes est une entreprise qui exerce des activités dinnovation pendant la période considérée dans lenquête, y compris les firmes avec des innovations en cours de développement et des innovations avortées. Autrement dit, les firmes ayant exercé des activités dinnovation pendant la période étudiée sont considérées comme « entreprises avec des activités innovantes », que lactivité ait ou non débouché sur la mise en œuvre dune innovation. Les firmes potentiellement innovantes sont un sous-ensemble des firmes avec des activités innovantes, à savoir des entreprises qui ont fait des efforts dinnovation mais nont pas obtenu de résultats. Un élément clé des politiques dinnovation consiste à aider les entreprises potentiellement innovantes à surmonter les obstacles qui les empêchent dêtre innovantes (transformer leurs efforts en innovation) - Annex pour les pays en developpement.

17 Facteurs influant sur linnovation Objectives: Déterminer les motifs qui poussent les firmes à innover et mesurer leur importance. Facteurs qui entravent: Raisons de ne pas se lancer du tout dans linnovation, ou facteurs qui ralentissent lactivité dinnovation ou ont une incidence négative sur les résultats prévus. Ces facteurs peuvent être économiques (coûts élevés ou absence de demande), spécifiques à une firme (manque de personnel qualifié ou de savoir, par exemple) ou juridiques (réglementations et fiscalité). Laptitude des firmes à sapproprier les gains résultant de leurs activités dinnovation a elle aussi un impact sur linnovation.

18 Objectifs et effets des innovations Concurrence, demande et marchés Remplacer les produits progressivement retirés Augmenter la gamme des biens et des services Mettre au point des produits respectueux de lenvironnement Augmenter ou maintenir la part de marché Pénétrer de nouveaux marchés Accroître la notoriété ou lexposition de produits Réduire le délai de réaction aux besoins des clients Production et exécution Améliorer la qualité des biens et des services Accroître la flexibilité de la production ou de la fourniture de services Accroître les moyens de production ou de fourniture des services Réduire les coûts unitaires du travail Réduire la consommation de matériels et dénergie Réduire les coûts de conception des produits Respecter les normes techniques de la branche dactivité Réduire les délais de production Réduire les coûts dexploitation liés à la fourniture des services Accroître lefficience ou la rapidité de lapprovisionnement et/ou de la fourniture des biens ou services Améliorer les capacités en matière de technologies de linformation Organisation du lieu du travail Améliorer la communication et linteraction entre les différentes activités de lentreprise Intensifier le partage ou le transfert de savoir avec dautres organisations Accroître ladaptabilité aux différentes demandes des clients Établir des relations plus étroites avec la clientèle Améliorer les conditions de travail Divers Réduire les incidences sur lenvironnement ou améliorer la santé et la sécurité Respecter les prescriptions réglementaires

19 Facteurs qui entravent les activités dinnovation Facteurs liés aux connaissances Potentiel dinnovation (R-D, conception, etc.) insuffisant. Manque de personnel qualifié à lintérieur de lentreprise / sur le marché du travail Manque dinformations sur la technologie Manque dinformations sur les marchés Insuffisances dans la disponibilité de services externes Difficulté à trouver des partenaires en coopération pour :La mise au point de produits ou de procédés/partenariats de commercialisation Rigidités organisationnelles à lintérieur de lentreprise:Attitude du personnel / encadrement à légard du changement / structure de la direction de lentreprise Incapacité d affecter du personnel aux activités dinnovation en raison des impératifs de production Facteurs institutionnels : Manque dinfrastructure Faiblesse des droits de propriété Législation, réglementations, normes, fiscalité Facteurs de coût : Risques perçus comme excessifs Coût trop élevé Manque de fonds propres Manque de financement à partir de sources extérieures à lentreprise : capital risque / sources publiques de financement Facteurs de marché : Demande incertaine de biens et de services innovants Marché potentiel dominé par des entreprises établies Autres raisons de ne pas innover : Pas de nécessité dinnover en raison dinnovations antérieures Pas de nécessité dinnover en raison dun manque de demande dinnovation

20 Incidences et résultats Les incidences de linnovation sur les performances des firmes vont des effets sur les ventes et la part de marché à lamélioration de la productivité et de lefficience. Les incidences importantes au niveau de la branche dactivité ou au niveau national sont lévolution de la compétitivité internationale et de la productivité totale des facteurs, les retombées du savoir issu des innovations réalisées au niveau des firmes, et laccroissement du volume de connaissances qui circulent par le biais de réseaux. On peut mesurer les résultats de linnovation de produit daprès le pourcentage des ventes imputable au produit nouveau ou amélioré

21 Liens Les activités innovantes dune firme dépendent en partie de la variété et de la structure de ses liens avec les sources dinformation, le savoir, les technologies, les pratiques et les ressources humaines et financières. Chaque lien rattache la firme innovante à dautres acteurs du système dinnovation : laboratoires gouvernementaux, universités, départements de politique générale, autorités de régulation, concurrents, fournisseurs et clients. Les enquêtes sur linnovation permettent dobtenir des informations sur la prévalence et limportance de différents types de liens, et sur les facteurs influant sur lutilisation faite de tel ou tel lien en particulier. Types de liens externes: Les sources dinformation en libre accès fournissent des informations disponibles pour tous, nexigeant pas lachat de technologie ou de droits de propriété intellectuelle, ni dinteraction avec la source. Lacquisition de savoir et de technologie résulte de lachat de savoir à lextérieur, de biens déquipement (machines, matériels, logiciels) et de services incorporés dans le nouveau savoir ou la nouvelle technologie, sans interaction avec la source. La coopération en matière dinnovation exige la coopération active avec dautres firmes ou des établissements publics de recherche sur des activités dinnovation (et peut inclure lachat de savoir et de technologie).

22 Sources des transferts de savoir et de technologie Sources dinformation en libre accès Sources auprès desquelles sont achetés le savoir et la technologie Partenaires dans le cadre dune coopération Sources internes à lentreprise : R-D Production Commercialisation Distribution ********** Autres entreprises du même groupe *** Sources commerciales et marchés extérieurs : Concurrents Autres entreprises du secteur Clients ou usagers Consultants/ Consultants/cabinets de conseils Fournisseurs Laboratoires commerciaux ********** ********** ************ Sources relevant du secteur public : Universités et autres établissements denseignement Instituts de recherche gouvernementaux ou publics Instituts de recherche privés sans but lucratif Services spécialisés de soutien à linnovation publics ou semi-publics ******** ******** ******** Sources dinformation générales : Divulgation de brevets / Conférences, réunions, documentation sur le secteur et revues professionnelles / Foires et expositions / Associations professionnelles, syndicats / Autres associations locales / Contacts ou réseaux informels / Normes ou agences de normalisation / Réglementations publiques (environnement, sécurité, etc.) *

23 Collecte des données : Stratégie denquête « Lapproche sujet » part des attitudes et des activités innovantes de la firme dans son ensemble. Il sagit de déterminer les facteurs qui influent sur le comportement novateur de la firme (stratégies, incitations et obstacles à linnovation) et le champ des diverses activités dinnovation, et, surtout, de se faire une idée des résultats et des effets de linnovation. Les enquêtes de ce genre sont conçues de manière à être représentatives de chaque branche dactivité dans son ensemble de sorte que, après extrapolation des résultats bruts, il est possible de procéder à des comparaisons entre les branches dactivité. « Lapproche objet » consiste à réunir des données sur des innovations spécifiques (généralement une « innovation significative » dune sorte ou dune autre, ou la principale innovation dune firme). Lobjectif est de rassembler un certain nombre de données descriptives, quantitatives et qualitatives au sujet dune innovation donnée en même temps que des données sont recherchées à propos de la firme

24 Enquêtes sur linnovation et sur la R-D La R-D et l'innovation sont des phénomènes connexes, certains pays peuvent être tentés de fusionner les enquêtes sur la R-D et sur linnovation. Une telle démarche présente des avantages, mais aussi des inconvénients : La charge de travail globale des unités déclarantes sera réduite. La longueur du questionnaire pourrait entraîner une baisse des taux de réponse. Possibilité danalyser les relations entre les activités de R-D et dinnovation au niveau de lunité. Risque de confusion lorsque les unités ne sont pas familiarisées avec les concepts de la R-D et dinnovation. Moyen efficace daccroître la fréquence des enquêtes sur linnovation.. Les cadres des deux enquêtes sont généralement différents. Ainsi, la population ciblée par les enquêtes sur linnovation peut englober des classifications industrielles (et de petites unités) qui ne sont pas prises en compte dans les enquêtes sur la R-D. Les combiner supposerait lenvoi de questions sur la R-D à un grand nombre dunités nexécutant pas de R- D qui sont prises en compte dans la population ciblée par les enquêtes sur linnovation. Il en résulterait une augmentation du coût de lenquête combinée. En principe, autres enquêtes auprès des entreprises peuvent aussi être fusionnées avec les enquêtes sur l'innovation, y compris les enquêtes sur la diffusion des TIC, et sur l'adoption de pratiques de gestion des connaissances.

25 Dépenses Les dépenses totales consacrées aux activités dinnovation comprennent les dépenses courantes et les dépenses en capital encourues pour toutes les catégories dactivités dinnovation. Les dépenses courantes dinnovation comprennent les coûts de main-d'œuvre et les autres dépenses courantes. Les dépenses en capital consacrées à linnovation sont les dépenses brutes affectées aux terrains et bâtiments, aux instruments et équipements et aux logiciels informatiques. Les dépenses en capital imputables à la R-D sont comprises dans la R-D intra-muros alors que les dépenses en capital ne concernant pas la R-D liée aux innovations de produit et de procédé sont prises en compte dans lacquisition de machines, de matériels et autres biens déquipement. Les dépenses en capital hors R-D spécifiquement liées aux innovations de commercialisation ou aux innovations organisationnelles sont prises en compte dans les préparatifs visant les innovations de commercialisation et les préparatifs visant les innovations organisationnelles, respectivement. Les catégories restantes dactivités dinnovation ne donnent lieu quà des dépenses courantes.

26 Classification par activité économique principale On peut ventiler les unités statistiques des enquêtes sur linnovation en fonction de différentes classifications. La variable la plus importante est lactivité économique principale de lunité statistique (« lindustrie »). La Classification internationale type, par industrie, de toutes les branches dactivité économique (CITI, Rév. 3.1) constitue la classification internationale appropriée. Les pays qui utilisent un système de classification national des industries et non la CITI Rév. 3.1, devraient utiliser les tables déquivalences pour convertir leurs données au format CITI.

27 Classification selon la taille – détaillée : nombre demployés et plus.

28 Classification par type dinstitution Entreprise privée : Nationale (pas de filiales sous contrôle situées à létranger). Multinationale : »Filiale sous contrôle étranger (où la filiale ne contrôle aucune autre filiale à létranger). »Filiales sous contrôle étranger avec filiales sous contrôle (sociétés mères sous contrôle étranger). »Sociétés mères ayant des filiales sous contrôle situées à létranger (sociétés mères nétant pas sous contrôle étranger). Entreprise publique : Sociétés ou quasi-sociétés non financières résidantes qui sont sujettes au contrôle des administrations publiques.

29 Annexe au manuel dOslo Après la publication de la seconde édition du manuel dOslo, de nombreux pays en développement ont réalisé des enquêtes sur linnovation. La conception de ces enquêtes se voulait généralement conforme aux normes du manuel dOslo, avec adaptations des méthodologies proposées de façon à saisir les particularités des processus dinnovation. Ces adaptations ont été loeuvre de chaque pays et ont suivi des voies différentes. Publication du Manuel de Bogotá par RICYT (Réseau ibéro- américain sur les indicateurs de la S-T) la première tentative pour recenser ces particularités et orienter la conception denquêtes sur linnovation comparables dun pays à lautre.

30 Annexe au manuel dOslo (cont.) 3 ème édition de lAnnexe au manuel dOslo: Enquêtes sur linnovation dans les pays en développement L'ISU a distribué un document de base établi par RICYT à un vaste réseau d'experts dans le monde en développement couvrant la Chine, laThaïlande, la Singapour, la Malaisie, la Hongrie, lInde, le Liban, lAfrique du Sud et la Tanzanie. Lannexe a été préparé par lISU et sinspire des conclusions de ce travail.

31 Caractéristiques de linnovation dans les pays en développement Taille et structure des marchés et des entreprises: - PME, Grandes entreprises (fonctionnent à des échelles de production suboptimales, coûts unitaires élevés, faible efficience) - Compétitivité (repose sur une main-doeuvre bon marché, lexploitation de ressources naturelles. Pas sur lefficience ou la différenciation des produits) conduit à à un nombre restreint de projets en innovation et de R-D. Instabilité: - grande différence dans le potentiel d'innovation limite toute activité dinnovation à long terme. Caractère informel: - repose sur des pratiques informelles l'absence d'application systématique pas favorable à l'innovation. Des environnements particuliers pour léconomie et linnovation: - prédominance dentreprises dÉta, dentreprises paraétatiques labsence de concurrence découragent linnovation. Quelques grandes entreprises dÉtat pionniers technologiques - les politiques et en S-T dans les pays ayant des systèmes économiques moins développés plus deffets sur linnovation que les stratégies des entreprises privées. - innovations dans le secteur agricole fort impact économique. Pouvoir de décision réduit en matière dinnovation: - contrôlées de lextérieur ou organisation multinationale. transferts de technologies sont une source fondamentale dinnovation. Systèmes dinnovation faibles: - ressources consacrées aux activités dinnovation limitées. - Le gouvernement exécute et finance la R-D. - faible niveau de ressources sont consacrées à la R-D par les entreprises réduire le potentiel d'innovation des entreprises. - La faiblesse des liens (Uni/R-D Inst/Ese) défi de la capacité à relever les problèmes liés à la technologie dans les entreprises. Caractéristiques de linnovation: - lacquisition de technologies incorporées (équipement); changements mineurs ou progressifs; changement organisationnel.

32 Mesure de linnovation dans les pays en développement La définition de l'innovation doit rester inchangée, ainsi que celles concernant ses sous-catégories. Le concept de l'entreprise potentiellement innovante est incorporé. Mesures à effectuer en priorité: Capacités dinnovation (Les ressources humaines, les liens, et les TIC) Dépenses consacrées aux activités dinnovation Innovation organisationnelle

33 Adaptations principales Les TIC dans les enquêtes sur linnovation Utilisation stratégique des TIC (Front office vs Back office) Liens Pour comprendre les différents liens matrice des objectifs des liens et types des liens Localisation géographique des liens; local, régional, national Innovation Activities « Achat de matériel » et achat de « logiciel » « Conception industrielle » et « Activités dingénierie » « Concession - bail ou location de machines, de matériels et autres biens déquipement ». « Mise au point de systèmes de logiciels à linterne » « Ingénierie inverse » Resources humaines (par qualification, profession, sexe) + formation Contrôle de la qualité et gestion de lenvironnement

34 Questions méthodologiques relatives aux contextes des pays en développement Particularités des systèmes dinformation –faiblesse des systèmes statistiques – Faibles relations entre les enquêtes et les ensembles de données limpossibilité dutiliser les info. pour dautres enquêtes dans la conception des enquêtes sur linnovation. – labsence de registres officiels des entreprises problèmes dans la base de sondage. – Implication des INS expérience dans la conception des enquêtes industrielles; registres et autres informations de base.; meilleurs taux de réponses; analyses plus ambitieuses. – absence dinformations fondamentales sur les performances des entreprises(ventes, investissement, exportations) relations entre les mesures prises par les entreprises en matière dinnovation et la tenue du marché (compétitivité) Mise en œuvre de lenquête - entretiens individualisés; personnel formé Conception du questionnaire – sections distinctes (données économiques; division des finances, processus dinnovation; gestionnaire de produit/plan). – joindre des lignes directrices, définitions, soumettre le questionnaire dans plus dune langue Fréquence – 3 à 4 ans, coûts élevés Diffusion – Il faudrait publier et diffuser largement les résultats. Encourager une participation et une sensibilisation plus large Difficultés – sous-estimation de limportance de linnovation. – Les gestionnaires cultivent souvent le secret en matière financière. – manque dune base législative appropriée.

35 Perspectives davenir Le rôle des entrepreneurs et leurs attitudes à légard de linnovation. La propension à sapproprier les innovations suscitées par des facteurs autres que les forces du marché, et en particulier les innovations réalisées par le secteur public. Ladaptation de la méthodologie pour mesurer linnovation dans le secteur primaire (en particulier dans lagriculture). La nécessité de mieux mesurer les changements mineurs ou progressifs, y compris les applications innovantes de produits ou procédés existants, et la soi-disant ' intégration reculée (backward) des capacités technologiques. La mise au point dindicateurs reflétant des systèmes dinnovation subnationaux (régionaux).

36 Questions soulevées suite à lAnnexe Linnovation au secteur informel? Linnovation basé sur la connaissance traditionnelle? Enquêtes dinnovation au lieu de R-D dans le secteur des entreprises ( et secteur informel)?

37 Merci!


Télécharger ppt "Www.uis.unesco.org Mesure de linnovation Atelier régional de lAfrique de louest sur la révision des politiques des sciences, de la technologie et de l´innovation."

Présentations similaires


Annonces Google