La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le TAG CONFERENCE ANAES - 2001. État dépressif majeur Au moins pendant 15 jours et 5 signes avec au moins un des 2 signes suivants 1/ Humeur dépressive.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le TAG CONFERENCE ANAES - 2001. État dépressif majeur Au moins pendant 15 jours et 5 signes avec au moins un des 2 signes suivants 1/ Humeur dépressive."— Transcription de la présentation:

1 Le TAG CONFERENCE ANAES

2 État dépressif majeur Au moins pendant 15 jours et 5 signes avec au moins un des 2 signes suivants 1/ Humeur dépressive toute la journée 2/ Perte de lintérêt, plaisir, projets, élan vital 3/ Troubles du comportement alimentaire (poids) 4/ Troubles du sommeil 5/ Agitation ou ralentissement psychomoteur 6/ Fatigue ou asthénie intense 7/Sentiment de dévalorisation, culpabilité 8/ diminution de la concentration 9/ Idées récurrentes de mort ou suicide Fonctionnement altéré et pas mieux expliqué.

3 Les troubles anxieux Principaux symptômes TP avec ou sans agoraphobie Répétition de crises, inopinées; peur de la peur den avoir Agoraphobie avec ou sans TP Crainte déraisonnable de se retrouver dans une situation où il est difficile de séchapper ou de trouver du secours; peur de mourir ou peur de la perte de contrôle de soi Les phobies spécifiques Évitement de situations ou dobjet redoutés mais reconnus comme déraisonnable; la confrontation en imagination est difficile La phobie sociale Peur de la confrontation au jugement dautrui; la pensée publique et la pensée privée TAG ( 4 à 9%) Soucis excessifs liés à des événements ou des situations de la vie quotidienne TOC Idées obsédantes et pensées conjuratoires; compulsion avec comportements répétitifs EDM de 5 à 12%

4 Le diagnostic différentiel TAG / ADP ANXIETE GENERALISEE ATTAQUE DE PANIQUE progressive brutale progressive brutale moins handicapante plus handicapante moins handicapante plus handicapante manif. soma plus légères, floues, peu identifiables très handicapantes manif. soma plus légères, floues, peu identifiables très handicapantes plus fréquentes, 9% moins fréquente, 1% plus fréquentes, 9% moins fréquente, 1% réagit aux BZD, VENFALAXINE réagit aux ATD réagit aux BZD, VENFALAXINE réagit aux ATD Lanxiété normale nest pas perçue comme une souffrance Ce nest pas un syndrome de sevrage ou ni dintoxication (café…) Ce nest pas lanxiété de morcellement des psychotiques Il ny a pas tristesse, anhédonie, ralentissement Ce nest pas lillogisme des soucis du TOC Ce ne sont pas des ruminations hypocondriaques

5 Les évaluations A] Échelle de Holmes-Rahe, des événements stressants de vie; elle permet d'apprécier l'intensité du changement. (>300, 80% de risques de tomber gravement malade dans l'année). B] L'autoévaluation du stress, ou l'agenda en 4 colonnes: * la description de l'événement stressant * les pensées liées à la situation * les plans d'action mis en place face à l'agent stresseur * l'intensité du stress ressenti de 0 à 10. D] Le questionnaire de Spielberger ou STAI-A et STAI-B: Une autoévaluation qui évalue l'anxiété état (A) et l'anxiété trait (B). Il s'agit de l'anxiété cognitive et non pas comportementale. L'état fait référence à l'intensité et le trait à la fréquence. Puis on utilise un étalonnage en fonction du sexe Une autoévaluation qui évalue l'anxiété état (A) et l'anxiété trait (B). Il s'agit de l'anxiété cognitive et non pas comportementale. L'état fait référence à l'intensité et le trait à la fréquence. Puis on utilise un étalonnage en fonction du sexe E] Léchelle Anxiété / Dépression HAD F] Les sensations corporelles, la fiche dévaluation de COTTRAUX

6 Les traitements A] Les mesures hygiéno-diététiques (abus, café, activité physique…) B] Les thérapies comportementales C] Pharmacologiques: de grade A :, Buspirone (action psychique) et Venlafaxine LP (28 semaines de traitements) de grade A :, Buspirone (action psychique) et Venlafaxine LP (28 semaines de traitements) De grade B : hydroxyzine (5 semaines à 3 mois), imipraminiques, paroxétine (3 mois), phytothérapie, De grade B : hydroxyzine (5 semaines à 3 mois), imipraminiques, paroxétine (3 mois), phytothérapie, les BZD (action somatique; 12 semaines sevrage inclus) les BZD (action somatique; 12 semaines sevrage inclus) D] Les thérapies analytiques Cf ANAES 2001

7 Les TCC et le TAG Elles facilitent le sevrage des BZD Elles facilitent le sevrage des BZD Les techniques : Les techniques la relaxation de exposition en des techniques de contrôle respiratoire ( une hyperventilation, apnée, étourdissements). Le traitement comportemental vise l'évitement par la désensibilisation et l'exposition. Le traitement comportemental vise l'évitement par la désensibilisation et l'exposition. Le traitement cognitif à l'autocontrôle et la gestion du stress. Le traitement cognitif à l'autocontrôle et la gestion du stress.

8 La triade cognitive de Beck Elle ordonne les pensées qui le concerne (sur lui), qui intéressent les événements (les autres, le monde), qui traitent le futur. Chez l'anxieux, ce sont les signaux de danger; chez le dépressif, c'est l'autodépréciation. Chez l'anxieux, on travaille sur la vision menaçante du monde externe, sur la vision péjorative du futur, sur la vision défaillante de l'interaction. Chez l'anxieux, on travaille sur la vision menaçante du monde externe, sur la vision péjorative du futur, sur la vision défaillante de l'interaction. Chez le paniqueur, essentiellement sur la perte de contrôle. Chez le paniqueur, essentiellement sur la perte de contrôle.

9 Les flèches descendantes "Seul le pire peut m'arriver", on étudie la pire conséquence imaginable par le patient. Elle permet de donner un sens à son anxiété. "Seul le pire peut m'arriver", on étudie la pire conséquence imaginable par le patient. Elle permet de donner un sens à son anxiété. Les thèmes de l'angoissé sont ceux de la vie quotidienne. Les thèmes de l'angoissé sont ceux de la vie quotidienne.

10 Les pensées du TAG ANXIEUXDEPRIME Une image vulnérable de soi « je ny parviendrai pas » Une image négative de soi « je suis en échec », « je ne vaux rien » Une image menaçante du monde; on ne peut avoir confiance en les autres Une catastrophe lune après lautre Une image imprévisible de lavenir « je dois toujours rester sur mes gardes Une image négative de lavenir « cest sans espoir, il ny a rien à faire »

11 Épidémiologie chez l enfant La prévalence est de 12% en population clinique et de 6 à 13% chez l'enfant de population générale. La prévalence est de 12% en population clinique et de 6 à 13% chez l'enfant de population générale. Le sex ratio est en faveur de la femme (?). Le sex ratio est en faveur de la femme (?). Chez l'enfant et l'adolescent la distribution semble bimodale, un pic à l'enfance et un autre chez l'adulte, différent de l'angoisse de séparation. Chez l'enfant et l'adolescent la distribution semble bimodale, un pic à l'enfance et un autre chez l'adulte, différent de l'angoisse de séparation. Les mères déprimées transmettent un risque d'anxiété généralisée ou de dépression par contre les mères anxieuses ne montrent pas de risques évidents. Les mères déprimées transmettent un risque d'anxiété généralisée ou de dépression par contre les mères anxieuses ne montrent pas de risques évidents. Pf Mouren Siméoni, hôpital Robert debré

12 Le devenir de lanxiété généralisée La suite de langoisse de séparation ?? La suite de langoisse de séparation ?? crée une anxiété scolaire ?? crée une anxiété scolaire ?? trouble panique ?? trouble panique ?? Chez les adolescents, état dépressif majeur et phobies simples. Chez les adolescents, état dépressif majeur et phobies simples. Chez les plus jeunes, angoisse de séparation ou SDHA Chez les plus jeunes, angoisse de séparation ou SDHA troubles dépressifs (retrouvé chez 1/4 des patients); la prévalence dun EDM sur la vie entière est de 30 à 90% troubles dépressifs (retrouvé chez 1/4 des patients); la prévalence dun EDM sur la vie entière est de 30 à 90% abus d'alcool et de tranquillisants (toxicophilie et MG) abus d'alcool et de tranquillisants (toxicophilie et MG) si on associe l'anxiété généralisée aux troubles des conduites antisociales ou à l'hyperactivité, alors tout se passe comme si il y avait inhibition ou sédation des troubles de conduite et de l'hyperactivité. si on associe l'anxiété généralisée aux troubles des conduites antisociales ou à l'hyperactivité, alors tout se passe comme si il y avait inhibition ou sédation des troubles de conduite et de l'hyperactivité.


Télécharger ppt "Le TAG CONFERENCE ANAES - 2001. État dépressif majeur Au moins pendant 15 jours et 5 signes avec au moins un des 2 signes suivants 1/ Humeur dépressive."

Présentations similaires


Annonces Google