La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REVUE ANNUELLE 2005 pnls sud kivu. PRESENTATION DES INDICATEURS DE LA PROVINCE DU sud kivu Par Docteur Bisimwa NSIBULA Médecin Coordonnateur du BPC/SUD.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REVUE ANNUELLE 2005 pnls sud kivu. PRESENTATION DES INDICATEURS DE LA PROVINCE DU sud kivu Par Docteur Bisimwa NSIBULA Médecin Coordonnateur du BPC/SUD."— Transcription de la présentation:

1 REVUE ANNUELLE 2005 pnls sud kivu

2 PRESENTATION DES INDICATEURS DE LA PROVINCE DU sud kivu Par Docteur Bisimwa NSIBULA Médecin Coordonnateur du BPC/SUD KIVU

3 CONTEXTE PROVINCE : SUD KIVU POP. TOT : HABITANTS DISTRICTS SANITAIRES : 5 ZONES DE SANTE : 34 AIRES DE SANTE : 370

4 PLAN DE PRESENTATION MOBILISATION SOCIALE PRISE EN CHARGE DES I.S.T. CONSEIL ET DEPISTAGE VOLONTAIRE Répartition des VIH+ par Sexe et par Age Répartition de VIH+ par état civil et par sexe PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS OPPORTUNISTES TRAITEMENT AUX ARV

5 PLAN DE PRESENTATION (suite) PRISE EN CHARGE PSYCHO-SOCIALE PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE-ENFANT DONNEES DES SITES SENTINELLES RENFORCEMENT DES CAPACITES SUPERVISION EVALUATION DES ACTIVITES MENEES

6 1. MOBILISATION SOCIALE Nb ZS Nb ZS Couvertes Nb personnes atteintes par les messages Nb de préservatifs reçus Nb préservatifs distribués Nb ONG actives Commentaire: le nombre des préservatifs reçus est insuffisant. Le lot vient de lASF, MSF/HOLLANDE,CORDAID FOSI et la lijelusi collaborent avec le BPC Les activités de suivi sont planifiées par les ONG 300 PAIRS EDUCATEURS formés par lUNICEF,BDOM,ASF… Mains mises exagerees du pnmls qui se charge par fois de la mise en œuvre.

7 2. PRISE EN CHARGE DES I.S.T. Nb ZS ZS Couvertes Nb Structures IST Nb Tot. NC Nb NC IST Nb Conta ct Nb Cas IST testés VIH Nb NC IST VIH

8 2.1. SYNDROMES Nb E.U Nb E.V Nb U.G. Nb Cond. Nb CNN Nb I.P. Nb B.I. Nb T.D TOTAL : 23972

9 PEC DES IST -La majorité des structures sont appuyées par le fometro/PNLS avec lapproche syndromique -approvisionnent en intrants en mai formations sur la pec syndromique des ist

10 3. CONSEIL et DEPISTAGE VOLONTAIRE Nb ZS Nb ZS Couv Nb CDV Hosp Nb CD V Co m. Nb Clients au Pré- test Nb Clients Testés Nb Clients au Post- Test Nb Clients VIH (7.5% )

11 3.1. REPARTITION DE VIH+ PAR SEXE et PAR AGE TRANCHE DAGE FémininMasculin 0-4 ans ans ans ans ans ans ans ans4734

12 3.1. REPARTITION DE VIH+ PAR SEXE et PAR AGE (suite et fin) TRANCHE DAGE FémininMasculin ans ans ans ans ans et Non Spécifié2823 TOTAL305328

13 3.2. REPARTITION DE VIH+ PAR ETAT-CIVIL et PAR SEXE ETAT-CIVILFémininMasculin Marié7226 Célibataire4712 Divorcé2315 Veuf1811 Union Libre Séparé6971 Non Spécifié14413 TOTAL373148

14 CDV commentaires La plupart des CDV sont opérationnels Un travail appréciable est fait parmsf/hollande a bukavu Les CDV communautaires sont appuyés par msf/hollande,cebca et gtzà travers la ffp Parfois rupture de stock pour les cdvs hospitaliers

15 4. PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS OPPORTUNISTES Nb ZS Nb ZS Couv. Nb Struct ures I.O Nb NC SIDA NB NC I.O. Nb NC TBC Pulm Nb NC Autres TBC NC SIDA sous- Cotri Nb DCD SIDA

16 PEC DES IO Dans la majorité des HGR, le personnel est formé en PEC des IO actuellement Les tuberculeux ne sont pas chaud pour le depistage Rupture frequente en médicaments

17 5. TRAITEMENT AUX A.R.V. Nb ZS Nb ZS Couv. Nb Structures TARV Nb Prescripteurs Formés Nb Patients mis S/ARV Nb Patients encore S/ARV Nb Patients S/ARV décédés 1 ère Ligne 2 ème Ligne

18 TARV Les arvs sont disponibles dans la province du sud kivu Engagement des plusieurs partenaires finances par le global fund Tous les patients sont dirigés vers msf/hollande.

19 6. PRISE EN CHARGE PSYCHO-SOCIALE Nb ZS Nb ZS Couv. Couv. en PEC PSS Nb ONG/OA C Actives Nb PVV PEC (Toute aide) NB OEC Scol. Nb PVV Visités

20 7. PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE-ENFANT Nb ZS Nb ZS Couv. Nb Maternités Couvertes Nb NC CPN Nb Femmes Sensibilisée s Nb Femmes Adhérées Nb Femmes testées (95.5%) (96.3 %) (99.3 %)

21 7. PREVENTION DE LA TRANSMISSION MERE- ENFANT (suite) Nombre Femmes au Post- test Nombre Femmes VIH +. Nombre Femmes ayant reçu NVP Nombre de Nouveaux-nés sous NVP 17102( 99%) 189 (1,08%)

22 PTME Commentaires: - La stratégie est acceptée et on remarque une bonne évolution des indicateurs -es femmes reviennent pour accoucher - Rupture des intrants

23 10. SUPERVISIONS CENTRALESBPCZONES DE SANTE Nb de Supervisons Nb BPC Visités Nb de Supervisions Nb ZS visitées Nb de Supervisions Nb de structures visitées

24 11.EVALUATION A. POINTS FORTS Personnel du BPC dynamique et disponible La Politique nationale ( IST, CDV, PTME, IO, préservatifs) est intégrée dans les ZS Présence du personnel soignant formé dans divers domaines de la lutte contre les IST/VIH-SIDA Disponibilité des outils de collecte des données dans les différentes structures de la Province Existence des rapports dactivités au niveau du BPC Tenue des réunions de concertation avec les partenaires impliqués dans la lutte contre les IST/VIH-SIDA. Appui du niveau national: supervisions Bonne collaboration avec la majorité des partenaires

25 B. POINTS FAIBLES Insuffisance des moyens logistiques nayant pas permis la couverture de toutes les ZS de la province Faible complétude des données de la base vers la Coordination Rupture fréquente des intrants (intrants de labo,IO, Névirapine, etc…) Non prise en compte des activités de suivi par certains partenaires Manque des cadres appropriés pour mener les activités de PTME Chevauchement des activités (BPC et Partenaires) Faible PEC des patients VIH + Activités de laboratoire sont rapportés Appui de fometro et du labo national pour la formation.

26 C. RECOMMANDATIONS Doter le BPC des moyens logistiques conséquents pouvant lui permettre les supervisions des 34 ZS de la Province Approvisionner régulièrement les structures en intrants pour éviter la rupture Planification conjointe des activités à mener entre le Niveau Provincial et les partenaires impliqués dans la lutte contre les IST/VIH-SIDA. Si possible, affectation dun technicien de labo au BPC Que la DN mène un plaidoyer pour limplantation dun CTA et lextension des activités de laboratoire Mener le plaidoyer auprès des partenaires pour laménagement des cadres devant abriter les activités de PTME


Télécharger ppt "REVUE ANNUELLE 2005 pnls sud kivu. PRESENTATION DES INDICATEURS DE LA PROVINCE DU sud kivu Par Docteur Bisimwa NSIBULA Médecin Coordonnateur du BPC/SUD."

Présentations similaires


Annonces Google