La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JOURNAL D'UN CORRECTEUR Expérience concrète et interrogations Professeur Jean-François Cordier, Lyon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JOURNAL D'UN CORRECTEUR Expérience concrète et interrogations Professeur Jean-François Cordier, Lyon."— Transcription de la présentation:

1 JOURNAL D'UN CORRECTEUR Expérience concrète et interrogations Professeur Jean-François Cordier, Lyon

2 GROUPES DE CORRECTION 9 dossiers : 9 groupes de 27 correcteurs (243 correcteurs) Groupe Dossier n° 5 27 correcteurs (15 cliniciens, dont radiologues et radiothérapeutes) Deux coordonnateurs choisis en fonction de leur spécialisation (hématologie et pneumologie)

3 LE DOSSIER Une rédaction parfois peu précise Des abréviations non définies Des fautes de frappe Des valeurs normales non indiquées pour des paramètres peu utilisés

4 PROPOSITIONS DE RÉPONSE FOURNIES Anonymes (comme les dossiers) Globalement peu satisfaisantes Non argumentées Absence de références et de justifications

5 LE DOSSIER Question 2 : … comment interprétez-vous les données cliniques et biologiques hématologiques ? Comment les confirmez- vous ? Question 3 : Le diagnostic de leucémie lymphoïde chronique ayant été posé, quelle est la nature de l'anémie ?

6 AVANT LE SÉMINAIRE DE CORRECTION Contacts par téléphone et mel entre les membres du groupe Première version de la grille de correction établie par les coordonnateurs Commentaires et suggestions des autres membres du jury

7 LE CHOIX DES RÉPONSES Des notions "classiques" enseignées mais non réévaluées avec précision Des notions imprécises Des ambiguïtés non levées par l'énoncé A quelles sources recourir ?

8 DOSSIER N° 5 : PNEUMOPATHIE INFECTIEUSE AU COURS D'UNE LEUCÉMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE (LLC), NON TRAITÉE, AVEC HYPOGAMMAGLOBULINÉMIE

9 DOSSIER N° 5 : PNEUMOPATHIE INFECTIEUSE Question : Quels examens paracliniques supplémentaires demandez-vous pour le problème respiratoire ? REFERENCE : Conduite à tenir devant une infection respiratoire basse communautaire de l'adulte. Recommandations élaborées par la Société de Pneumologie de Langue Française avec la collaboration de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française à partir des recommandations de l'European Respiratory Society. Rev Mal Respir 1999 ; 16 :

10 DOSSIER n° 5 : RÉPONSE (1) Parmi les examens a été retenu dans la grille : EXAMEN CYTO-BACTERIOLOGIQUE DES CRACHATS 1. Fait partie des explorations au cours des infections respiratoires basses communautaires prises en charge à l'hôpital, avec : signes de gravité ou température supérieure à 38° C ou pneumonie

11 DOSSIER n° 5 : RÉPONSE (2) 2. Cet examen doit être effectué après un lavage de bouche. Les résultats de l'examen direct ne doivent être pris en compte que si le comptage cellulaire trouve plus de 25 polynucléaires neutrophiles et moins de 10 cellules épithéliales par champ. Les résultats de la culture ne doivent être pris en compte que s'il existe une culture pure d'un microorganisme unique, ou au moins 10 7 CFU/mL.

12 DOSSIER n° 5 : RÉPONSE (3) En pratique : RÉPONSE ATTENDUE : Examen cytobactériologique des crachats RÉPONSE ACCEPTÉE Examen cytobactériologique de l'expectoration RÉPONSE REFUSÉE Examen bactériologique des crachats

13 DOSSIER N° 5 : Question : Quelle anomalie biologique explique l'infection et à quels types d'infection prédispose-t- elle ? RÉPONSE : hypogammaglobulinémie RÉPONSE : quelles infections ?

14 INFECTIONS FAVORISÉES PAR L'HYPOGAMMAGLOBULINÉMIE DANS LA LLC Tsiodras S et al. Infection and immunity in chronic lymphocytic leukemia. Mayo Clinic Proc 2000 ; 75 : Ahmed S et al. Pulmonary complications in chronic lymphocytic leukemia. Cancer 2003 ; 98 : Cadranel J et al. Manifestations respiratoires au cours du déficit immunitaire commun variable de l'adulte. Rev Mal Respir 2003 ; 20 : NB : pas de références sur les infections chez les patients avec LLC et hypogammaglobulinémie

15 RÉFÉRENCES "Les infections bactériennes causées par des organismes encapsulés tels que Streptococcus pneumoniae sont fréquentes, surtout dans les séries anciennes de patients. Les infections à Staphylococcus aureus sont aussi au premier plan dans d'autres séries. Une augmentation des infections bactériennes gram négatif a été notée dans les séries récentes" Mayo Clin Proc 2000 ; 75 :

16 DOSSIER n° 5 : A quel type d'infections l'hypogamma- globulinémie prédispose-t-elle ? RÉPONSE : Infection bactérienne à germes encapsulés : Streptococcus pneumoniae (pneumocoque) et Hemophilus influenzae en particulier REMARQUE : Les points sont également attribués si : - infection bactérienne à germes encapsulés en citant seulement un des germes - citation seulement des deux germes principaux - points attribués si autres germes cités en argumentant sur les travaux récents de la littérature...

17 AU DÉBUT DU SÉMINAIRE : MISE AU POINT DE LA GRILLE Discussion sur les réponses exactes et leur "poids" dans la grille Nombre d'items (de 72 à 37) Absence de points négatifs Mais note non attribuée à un item si erreurs ou imprécisions malgré une réponse exacte

18 QUELQUES POINTS RÉCONFORTANTS POUR LES CANDIDATS Généralement pas de pièges par omission dans les questions Bienveillance des correcteurs Double correction (moyenne), avec confrontation si écart important (15 points/100)

19 LES INTERROGATIONS Amélioration des énoncés ? Règles pour les abréviations ? Valeurs normales ? Amélioration des questions ? Réponses fondées sur des preuves ? Transparence de la grille, avec argumentation des réponses ?

20 UNE HYPOTHESE... AVANT L'EXAMEN Dossier soigneusement préparé, avec proposition de réponses fondées sur des preuves, des conférences de consensus, des recommandations APRES L'EXAMEN Analyse du dossier et des réponses proposées, par les coordonnateurs des groupes de correction et les correcteurs compétents dans les domaines du dossier Publication des réponses sur un site Possibilité pour les étudiants de s'exprimer par l'intermédiaire des responsables des commissions pédagogiques et/ou doyens des UFR Le jury tranche, et les réponses sont publiées Le jury établit sa grille (non diffusée) et corrige...

21 CONCLUSION L'épreuve de dossier est assez bien adaptée à la formation clinique médicale La qualité des dossiers devrait s'améliorer, et les réponses devraient être fondées sur des preuves et/ou des recommandations La fréquentation régulière et active des services hospitaliers (stages) constitue un complément essentiel de la préparation théorique


Télécharger ppt "JOURNAL D'UN CORRECTEUR Expérience concrète et interrogations Professeur Jean-François Cordier, Lyon."

Présentations similaires


Annonces Google