La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Statines et insuffisance cardiaque Pr Christophe Bauters Hôpital Cardiologique CHRU de Lille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Statines et insuffisance cardiaque Pr Christophe Bauters Hôpital Cardiologique CHRU de Lille."— Transcription de la présentation:

1 Statines et insuffisance cardiaque Pr Christophe Bauters Hôpital Cardiologique CHRU de Lille

2 Statines et insuffisance cardiaque (IC) Les statines font partie des classes thérapeutiques les plus prescrites dans les pathologies cardiovasculaires. Leur prescription a été associée à des bénéfices majeurs en situation de prévention secondaire ou de prévention primaire chez le patient à haut risque. Leur place chez le patient insuffisant cardiaque nest toutefois pas déterminée avec certitude.

3 Statines et IC : bénéfices et risques potentiels effet sur les évènements athérothrombotiques (la 1re origine de lIC est ischémique) diminution du remodelage ventriculaire amélioration de la fonction endothéliale diminution de linflammation, de lactivation neurohormonale le cholestérol bas, souvent observé dans lIC évoluée, a été associé à un mauvais pronostic.

4 van der Harst et al. PLoS Med 2006;3(8):e trials ( patients ) 18 trials excluded all CHF patients 5 trials excluded patients with LVEF < 30-40% 4 trials excluded patients with NYHA > 2 4 trials excluded patients with « severe » CHF 2 trials excluded patients with symptomatic CHF 8 trials provided no information on CHF Les patients IC presque systématiquement exclus des études statines/placebo

5 EF < 40% (n=706) EF > 40% (n=3453) Placebo Pravastatin Sacks et al. N Engl J Med 1996; 335(14): CARE : subgroup analysis according to baseline ejection fraction* CV death or recurrent MI (%) -28% -23% * Patients with symptomatic heart failure were excluded

6 Kjekshus. J Card Fail 1997;3:249. Etude 4S : incidence de lIC Evénements à 5 ans Diagnostic dICIC aiguë Placebo Simvastatine

7 Kush. Circulation 2007;115:576. Fortes doses de statines et réhospitalisation pour IC : TNT patients Exclusion NYHA IIIb-IV, FEVG 30 %

8 patients Exclusion NYHA IIIb-IV, FEVG 30 % Kush. Circulation 2007;115:576. Fortes doses de statines et réhospitalisation pour IC : TNT

9 Fortes doses de statines et réhospitalisation pour IC : PROVE IT 4162 SCA Effet indépendant des ATCD dICC ou récidive dIDM Scirica. J Am Coll Cardiol 2006;47:2326.

10 Fortes doses de statines et réhospitalisation pour IC : PROVE IT 4162 SCA Effet indépendant des ATCD dICC ou récidive dIDM Scirica. J Am Coll Cardiol 2006;47:2326.

11 Etude CORONA Rosuvastatin 10 mg n=2514 Placebo n= to 4 weeks Randomization 6weeks3 monthly Closing date 20 May 2007 Eligibility Optimal HF treatment instituted Median follow-up 2.7 years Placebo run-in 0 to 4 weeks Follow-up visits 12 Kjekshus J et al. Eur J Heart Fail 2005;7: Kjekshus J et al. N Engl J Med 2007;357:in press. - Systolic HF of ischemic etiology - Age 60 years - Ejection fraction 0.40 (NYHA III/IV) or 0.35 (NYHA II) - Receiving optimal HF therapy 371 centres in 21 countries (Europe, Russia, S. Africa)

12 Etude CORONA Baseline characteristics VariableAll randomized Age (years)73 Female sex 24 % NYHA class II37 % III62 % IV1.5 % Ejection fraction31 % ATCD dIDM60 % Kjekshus J et al. N Engl J Med 2007;357:in press.

13 Primary Endpoint CV death or non-fatal MI or non-fatal stroke Kjekshus J et al. N Engl J Med 2007;357:in press. Placebo n=732 (29.3%) Rosuvastatin n=692 (27.5%) No. at risk Placebo Rosuvastatin Hazard ratio = % CI 0.83 to 1.02 p=0.12 Months of follow-up Per cent

14 Primary endpoint component events 1 Hazard ratio 0.92; 95 % CI 0.83 to 1.02; p= Total number of patients with events given within brackets Clinical eventPlaceboRosuvastatin All primary endpoints Cardiovascular death487 (593) (581) Non-fatal MI141 (145)115 (116) Non-fatal stroke104 (106)89 (91) Kjekshus J et al. N Engl J Med 2007;357:in press.

15 VariableLimitHazard ratio and 95% CI 73 <73 DBP < SBP 26 <26 BMI <77 77 Age Female Male < EF NYHA II NYHA III and IV <75.5HR 75.5 Primary event endpoint Kjekshus J et al. N Engl J Med 2007;357:in press. Favours rosuvastatinFavours placebo1.0

16 Au total La population dinsuffisants cardiaques inclus dans CORONA na pas tiré bénéfice de la prescription de statine. Lâge des patients, le caractère avancé de lIC, la dysfonction VG importante pourraient être des explications. Létude GISSI-HF qui porte sur environ 7000 patients avec IC, ischémique ou non, avec FEVG normale ou altérée, permettra sans doute de mieux cerner lindication des statines dans cette indication.

17 En pratique LIC en elle-même nest pas une indication à la prescription de statines. Les statines restent bien entendu une classe thérapeutique indispensable chez le coronarien et en post-infarctus, même en cas daltération significative de la fonction VG. Les données de TNT et PROVE IT suggèrent que de fortes de statines puissent limiter lévolution du coronarien vers LIC.


Télécharger ppt "Statines et insuffisance cardiaque Pr Christophe Bauters Hôpital Cardiologique CHRU de Lille."

Présentations similaires


Annonces Google