La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lecture sexoanalytique de la vie et de lœuvre de Mohamed Choukri Dr. Abdelhakim AMAIOUA 15 ème Congrès Marocain de Sexologie Casablanca, 14 octobre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lecture sexoanalytique de la vie et de lœuvre de Mohamed Choukri Dr. Abdelhakim AMAIOUA 15 ème Congrès Marocain de Sexologie Casablanca, 14 octobre 2011."— Transcription de la présentation:

1 Lecture sexoanalytique de la vie et de lœuvre de Mohamed Choukri Dr. Abdelhakim AMAIOUA 15 ème Congrès Marocain de Sexologie Casablanca, 14 octobre 2011

2 Objectifs possibilité de lapplication de la sexoanalyse comme outil de critique littéraire. Possibilité dutilisation de la NARRATION littéraire ( romancière) comme outil de la SEXOTHÉRAPIE.

3 SEXOANALYSE La sexoanalyse est avant tout letude de linconscient sexuel et de ses manifestations La sexoanalyse se démarque des autres sexothérapies par laccent quelle met sur les significations inconscientes des troubles sexuels. Et le travail correctif sur limaginaire

4 Lobjectif est damener le patient à comprendre la genèse de son trouble sexuel et les facteurs inconscients qui contribuent à son maintien

5 pour ensuite faire une EXPERIENCE CORRECTIVE sur LIMAGINAIRE et le REEL afin de rétablir la fonctionnalité sexuelle et de permettre lacquisition dune meilleure maturité et santé sexuelles.

6 La sexoanalyse est à la fois une thérapeutique et une « théorie » du développement psychosexuel.

7 LE SEXUEL EN SEXOANALYSE trois sphères: I - sexualité: ensemble des productions fantasmiques et des conduites réelles qui sont une source potentielle ou manifeste de plaisir érotique. II- genralité : quantité de masculinité et de féminité dont est porteur un individu.

8 III - rapport à lautre sexe: faire référence à lensemble des perceptions conscientes et inconscientes concernant lautre sexe. ( attention : rapport au même sexe!!??)

9 DEVELOPPEMENT DE LA GENRALITE PROTOFEMINITE: phase de féminité primaire commune aux deux sexes. La fille na pas à changer de modèle didentification pour développer sa féminité. Le renforcement de celle-ci suit un principe additif: facteurs X. Cette force féminisante est la DESIRABILITE.

10 La masculinité est une construction secondaire facilitée par la mise en VEILLEUSE de la féminité de base et par lémergence de lagressivité PHALLIQUE : qui est force masculinisante: principe additif appelé facteur Y.

11 Renvoie à lensemble des fantasmes et des conduites manifestes visant à DEMONTRER la puissance phallique et à imposer une DOMINATION intersexuelle ou intrasexuelle. Elle ne doit pas être confondue avec lagressivité DESTRUCTRICE qui est alimentée par la haine et le désir de faire mal.

12 Les frontières entre ces deux formes dagressivité ne sont pas aisées à délimiter(Trempe,2001) Identité masculine (IM) est donc plus VULNERABLE. Cette fragilité de lIM explique pourquoi les hommes utilisent davantage la sexualité à des fins défensives et pourquoi ils ont une plus grande propension aux érotisations atypiques.

13 Tendance plus marquée chez lhomme à opérer un clivage entre son objet damour et son objet de désir. Son rapport à la femme serait aussi plus conflictualisé : lhomme pourra craindre que la femme le féminise et le dépouille de ses attributs masculins.

14 Langoisse de CASTRATION traduit corporellement la menace plus FONDAMENTALE pour lhomme de perdre son identité masculine. Quand cette angoisse devient trop forte, lhomme a du mal à corréler les courants fusionnel et antifusionnel de lEROTISME.

15 Dans lapproche sexoanalytique La question de la PROTOFEMINITE constitue un des socles de la compréhension du développement de lidentité de genre. La protoféminité renvoie à « lexistence dune féminité primaire commune aux deux sexes et découlant du lien fusionnel à la mère » (Crépault,1997,p.29)

16 Conséquence =tes pour les garçons et les filles Comme le suggèrent les hypothèses sexoanalytiques, lidentité masculine apparaît comme plus vulnérable,plus fragile dans sa construction.

17 Construction qui nécessite leffacement, la mise en veilleuse des dimensions féminines primaires et la mise en place dune AGRESSIVITE PHALLIQUE, qui vient en quelque sorte confirmer la masculinité.

18 Masculinité nécessite, par ailleurs, une déféminisation qui consiste à rejeter des comportements considérés comme féminins qui pourraient menacer la conviction identitaire masculine qui resterait toujours à prouver.

19 Le garçon est ainsi confronté dans son développement à des CONFLITS entre les besoins de FUSION et dINDIVIDUATION qui peuvent provoquer des ANGOISSES liées aux peurs de réengloutissement ou dabandon.

20 A ces angoisses viennent sajouter celles qui découlent du complexe genral nucléaire où se joue désir de masculinisation ou féminisation et qui se manifestent par lanxiété de DEMASCULINISATION ou, au contraire, de MASCULINITUDE lorsque la personne, a des difficultés à se conformer aux exigences demandées par sa genralité.

21 Contexte socio-culturel Ces hypothèses de base demandent CEPENDANT à être mieux empiriquement fondées en tenant compte en particulier des contextes socio-culturels. Comme lont montré les travaux anthropologiques (Lévy 1999; Lévy et Crépault,2001)

22 les complexes familiaux obéissent à des configurations variées dépendantes des valeurs culturelles qui interviennent sur les modalités des relations entre les parents(mère+++et père+) et les enfants et modulent le degré de proximité et sa durée.

23 les variations dans les normes entourant les rôles sexuels et parentaux, les modèles de masculinité(père?) et de féminité (mère?) dominant, les modes de SOCIALISATION différentielle des garçons et des filles, en particulier lors des rites dinitiations, viennent ainsi modeler lintensité des conflits que peuvent vivre les garçons dans leur développement identitaire.

24 Proposition Afin dillustrer certaines de ces contraintes, je vous propose danalyser une figure très célèbre du monde littéraire: lécrivain Mohamed Choukri dont la personnalité illustre le jeu complexe des relations existant entre le contexte culturel,

25 le parcours biographique et lœuvre artistique, mettant ainsi en relief certaines des dynamiques qui sous-tendent le développement de genre et la sexualité.

26 Présentation de cas: Mohamed Choukri ( ) Cest en 1935 que naît à Nador, dans le Rif Marocain, celui qui deviendra le célèbre écrivain Mohamed choukri. Le Rif, occupé à lépoque par le colonialisme espagnol, possède un certain nombre de caractéristiques culturelles qui modèlent profondément les valeurs,

27 les normes et les rôles sexuels. Région pauvre, au développement industriel très faible et aux classes sociales bien structurées,

28 Les rôles sexuels sont bien délimités. Ainsi on retrouve une opposition marquée entre la sphère publique, où dominent les hommes, et la sphère domestique où dominent les femmes, aux frontières bien strictes, doù une SEGREGATION SEXUELLE poussée,

29 non sans quelques contradictions puisque lon retrouve des femmes travaillant dans les champs, une occupation traditionnellement réservée aux hommes. Le rôle fondamental de la femme dans la société rifaine est celui de mère, un rôle renforcé par une

30 certaine compréhension ambiante de la religion musulmane insistant sur la SOUMISSION de la femme, sa passivité, son humilité et son obéissance à lhomme.

31 Modes de socialisation Dans ce cadre, la mère socialisera les enfants de façon différente. Socialisées à accomplir les tâches domestiques et,de ce fait, les fillettes se retrouvent plus indépendantes que les garçons.

32 Les garçons, dune certaine façon, ne font que passer des bras de leurs mères à ceux de leurs épouses. La socialisation des garçons vise à leur inculquer trois (03) rôles fondamentaux rôle reproducteur pourvoyeur économique rôle protecteur

33 Imprégnation culturelle Espagnole Rôle de la colonisation Concept espagnol de HOMBRIA: qui Renvoie au courage physique et moral et dont lexpression extrême se retrouve dans les corridas de taureaux. Dans ce monde masculin,

34 lagressivité phallique est exprimée par le rejet de toute forme de passivité, renvoyant à la féminisation et à la possibilité dagressions sexuelles pouvant aller jusquà la relation homosexuelle, doù des références constantes à la peur des relations anales.

35 cette anxiété de MASCULINITUDE peut être attribuée à la relation mère-fils qui obéit à une SYMBIOSE non dénuée de connotations érotiques. limportance de la figure de la mère, symbole de lamour absolu, chantée dans le répertoire traditionnel se manifeste par une SURPROTECTION des garçons qui reçoivent

36 ainsi une attention constante, sans que la communication avec la mère ne soit aussi directe que celles des filles qui entretiennent une meilleure communication et une plus grande intimité avec elle.

37 Dans ces conditions, le garçon, en labsence de modèles paternels, le père étant le plus souvent absent, aura du mal à se séparer de sa mère et développera une IDENTITE HYPERMASCULINE, cachant en fait une vulnérabilité certaine,

38 la vie et lœuvre de Choukri constituent à cet égard un exemple privilégié pour explorer ces dynamiques culturelles et sexoanalytiques.

39 CHOUKRI et son milieu familial Cest dans cette configuration socio-culturelle que naquit Mohamed Choukri en 1935 dans un Rif colonisé par lEspagne où il y avait guerre et famine. La mère faisait tout pour sauvegarder sa famille (la nourrir en particulier). Le papa alcoolique,

40 violent, paresseux et ASSASSIN ( tue Abdelkader le frère de Med) Cest dans ce contexte familial marqué par des tensions concernant les rôles sexuels familiaux que naquit Mohamed. Toute son enfance fut marquée par des préoccupations touchant ses

41 rapports avec sa mère (refuge permanent, source daffection) et son père (source de tyrannie et de violence qd il est présent); et dautre part son identité. Ce qui suggère une dynamique particulière rattachée à une protoféminité particulièrement prégnante.

42 en 1941, (âge de 06 ans), sa famille plie bagage et part à Tanger à cause de la misère. Dans ce nouveau monde(là aussi le pain manque) cette relation symbiotique avec la mère-refuge samplifie et la haine du père sintensifie:

43 « chaque fois quil mattrapait, il me battait jusquau sang, me mordait la nuque, les oreilles et les mains, distribuant des gifles. Je le maudissais. Je haissais toute lhumanité. Je crachais sur le ciel et sur toute la terre ».(p.65;PN)

44 Cette relation symbiotique est complétée, pour des raisons de misère cette fois aussi, par un mode de socialisation qui tendait à féminiser le petit garçon ou, du moins, à contribuer à un brouillage identitaire. Il portait, des fois pour se changer des djellabas de femme et détestait la manière dont il était forcé à être vêtu. Deux événements marquants, lAMOUR et la MORT, affecteront plus tard son adolescence. tous les deux surviendront lors de son exode à Tanger.

45 A lâge de 12 ans, Choukri tomba amoureux de la petite fille de son patron qui, pour empêcher léclosion de leur amour le renvoyait sur une autre ville(Tétouan) ce qui détruisit « quelque chose de très tendre et de très profond en lui ». Une série de décès - celui de son oncle maternel au Rif et limage de sang qui laccompagnait depuis quon a égorgé un mouton. - celui de son frère Abdelkader étranglé par son père. - celui de sa sœur, saida, à la suite dune diphtérie.

46 ce châtiment amoureux( dans son amour) Cette série de décès le convainquirent que le destin était mauvais. Cest à cette époque que ses conduites agressives sexacerbent. Si Choukri perd des êtres chers et ses illusions, il saffirmera par son talent agressif qui nourrira son narcissisme.

47 Si nous pensons avoir appuyé lhypothèse dune protoféminité particulièrement accentuée chez Choukri, ses conflits seront RESOLUS par lexpression dune identité masculine fondée sur un MACHISMO, une ambivalence marquée envers les femmes et une HYPERSEXUALITE marquée par le sadomasochisme.

48 Ces dimensions se retrouvent par ailleurs dans son œuvre où les histoires(portraits) de femmes et les thèmes érotiques sont dominants.

49 CHOUKRI et ses conflits didentité de genre Comment Choukri réagissait-il à cette société du Rif, à ces contradictions de misère, à ces procédures contradictoires de socialisation? Choukri semble vivre une certaine incertitude quant à son identité de genre: par moments, il semble être ravi de se rapprocher du côté maternel où il apprécie la tendresse et répugne la soumission.

50 par moments, il se penche du côté paternel quil hait pour sa méchanceté mais quil apprécie pour sa couverture « macho » il vit cette oscillation dappartenance avec incertitude qui marquera son adolescence ce complexe identitaire aurait aussi été amplifié par une angoisse de castration (anxiété de DEMSCULINISATION?!) provenant de cette enfance misérable et des observations comparées

51 de lanatomie sexuelle. En effet, très jeune, Choukri se retrouve dans les maisons closes, en présence de scènes homosexuelles dont il fût très tôt victime. il soriente ultérieurement vers lexpression dune hypermasculinité, renforcée par les conditions imposées de luttes et de bagarres.

52 Cet ensemble dindices suggère donc la présence dune PROTOFEMINITE exacerbée Mais cette vision nest pas partagée par tous les critiques (biographes): certains travaux laissent penser que Choukri aurait été socialisé dans une perspective androgynique qui aurait contribué à une certaine ambivalence face à son identité de genre.

53 Choukri et lexpression de son identité de genre Même si cétait le cas, on doit constater que lexpression de la personnalité de Choukri rejoint les hypothèses sexoanalytiques. On peut ainsi dégager les caractéristiques biographiques suivantes:

54 A- UNE RELATION PROBLEMATIQUE AVEC LES PARENTS Choukri est incapable de se détacher de sa mère et, bien quil ait quitté tôt la maison(le foyer), sa relation de dépendance psychologique avec sa mère restera prépondérante( quasi- entière).

55 Sa mère, symbole de faiblesse et soumission, représentait un obstacle à la solidification de son identité masculine. Cette relation problématique, qui persistera toute sa vie, sexprime par une critique acerbe de sa mère quil considérait comme nourricière de la paresse et lagression de son père.

56 Haïssant son père, il ne pouvait non plus se détacher de son image qui laccompagnait avec ses formes hostiles et punitives. Dans son imagination (ses écrits) Choukri réglait ses comptes avec son père quil considère parfois, et malgré lui, comme une représentation virile souhaitée.

57 Mère Père Sécurisation Choukri hyperprotection variable Trouble identitaire dappartenance Hyper Hypo Hyper Hypo

58 Choukri nassistera pas à lenterrement de son père presque pas à lenterrement de sa maman. Le versant problématique avec la mère va se prolonger dans les rapports de Choukri avec les femmes.

59 Le versant problématique avec le père renforcera langoisse de MASCULINITUDE de lauteur… B- UNE CERTAINE MISOGYNIE La vie de Choukri est marquée par plusieurs relations amoureuses(deux amours particuliers), par une fréquentation des maisons closes(prostitution),

60 par un catastrophisme vis-à-vis du corps féminin. Choukri ne SEST JAMAIS MARIE ( la vie de couple était perçue de façon très ambivalente (SURSIS). Incapable de maintenir une relation à long terme, Choukri aspirait à une relation amoureuse romantique, mais très rapidement, il sennuyait, devenait agité et tyrannique.

61 Il avait du mal à accepter que les femmes fassent preuve dindépendance ou dambition. Il nacceptait pas de les voir séloigner du rôle sexuel traditionnel ( maman ou prostituéé!!) il appréciait cependant leur compagnie et prestations sexuelles Corps laid = plaisir de compagnie

62 C.UNE VULNERABILITE IDENTITAIRE Choukri se comportait comme sil avait toujours à démontrer sa virilité. Ne semblait pas être certain de sa virilité D- UNE CERTAINE HETEROPHOBIE A linstar de croyances culturelles, Choukri considérait que le nombre dorgasmes devait être limité. Il considérait que lénergie sexuelle ne devait pas être dépensée en vain.

63 Pourrait-on dire que lamour le rendait vulnérable!? E- UNE CERTAINE HOMOPHOBIE On remarque une AMBIVALENCE NOTABLE face à lhomosexualité: Il était hostile à lhomosexualité masculine contre laquelle il utilisait des épithètes

64 insultantes à la fois dans ses écrits et en paroles mais il raconte aussi des paragraphes amoureux délan « romantique ». Par contre, ses attitudes envers les lesbiennes se situaient sur un continuum allant de « laffection- compréhension » à « lhostilité - misogynie »

65 F- UNE QUETE DE SUPREMATIE MASCULINE Choukri nhésitait pas à critiquer dautres écrivains et à les rabaisser pour affirmer sa suprématie. Il ne supportait pas les critiques littéraires.

66 G- UNE RECHERCHE DE SENSATIONS FORTES Choukri recherchait le DANGER auquel il sexposait consciemment et volontairement. Ainsi, dans ses expériences de bagarres, il se risquait aux expositions dangereuses aux armes blanches, faisant fi de toute prudence et se vantardisant de son art dutilisation de lames de rasoir.

67 Lexposition aux bordels et aux prostituées ignorant les MST. la tenue sur sa tête au balcon du 5ème étage (danger et exhibition). Addiction à lALCOOL Pour Choukri, lexposition au DANGER pourait ainsi être la MISE EN SCENE dramatique et répétée dune mise à MORT

68 rituelle du PERE par un homme armé (aux rasoirs) qui revendique sa masculinité totale. La bagarre serait donc symboliquement un mode de RESOLUTION de ses conflits didentité.

69 En résumé, cette réinterprétation sexoanalytique de liténéraire biographique de Choukri suggère la présence dun CONFLIT didentité de genre. Chez cet auteur dont lENFANCE est marquée par une relation fusionnelle à la mère, qui devient forte par moments, amplifiée par une haine marquée et une rivalité réactionnelle vis-à- vis du PERE.

70 dans ces conditions, ce conflit didentité se RESOUT à travers laffirmation dune HYPERMASCULINITE dont nous avons dégagé les dimensions principales.

71 CHOUKRI et LES FEMMES Les femmes qui ont fait partie de la vie de Choukri sont NOMBREUSES: PROSTITUEES et CABARETIERES Mais Deux(02) amours ont eu une influence SIGNIFICATIVE sur sa vie: LETUDIANTE LA PROSTITUEE Non touchées

72 Toutes ont influencé lœuvre de Choukri qui, à travers ses écrits, a exprimé lessence AFFECTIVE et ESTHETIQUE de chacune dentre elles. Même si la dynamique affective et relationnelle présente des variations importantes, on peut cependant dégager certaines CONVERGENCES.

73 De la PROSTITUEE à lETUDIANTE, les tensions entre Fusion et distance Manipulation et rejet Ruptures et retours Misogynie et révérence Simultanéité et sérialité Cruauté et gentillesse Régissent ces liaisons tumultueuses.

74 On retrouve ALTERNANCE de misogynie et tendresse envers elles, son besoin insatiable de leur amour et de leur attention, sa manipulation affectueuse, bien que quelquefois dénuée de toute émotion.

75 Fidèle au modèle du DON JUANISME, Choukri est incapable de fidélité, maintenant plusieurs relations en parallèle. En même temps, incapable de rompre avec ses amantes, tentant dune certaine façon de recréer le cercle féminin de son enfance et de son adolescence.

76 Deux (02) notions paraissent importantes dans la révélation de la problématique IDENTITAIRE de Choukri: lâge des partenaires - Choukri cherchant incessamment la prostituée plus âgée que lui et il disait quelle prenait soin de lui: avec qui il se conduisait de façon tout à fait INFANTILE.

77 Ainsi, Choukri retrouve et REPETE ( cycle toxicomaniaque) le modèle mère-fils quil avait connu dans son enfance, lorsque sa mère était à sa DEVOTION complète. - Choukri se vantardisait de lamour de la JEUNE BELGE qui flattera son NARCISSISME, cette liaison se fondera sur la SOUMISSION complète de cette compagne.

78 la gravidité des partenaires: Qd une dentre elles tombe enceinte, le corps ainsi transformé, ce qui semble créer chez Choukri des angoisses de réengloutissement accompagnées de tensions relationnelles, la maternité de celle-ci constituant une menace de mise à lécart et donc de son ABANDON au profit de lenfant. (rappelant lanxiété de MASCULINITUDE)

79 Choukri et lEROTISME Fasciné par lérotisme, Choukri faisait preuve dune HYPERSEXUALITE extrême qui lhabita jusquà la fin de sa vie. Fréquentant les bordels(maisons closes) et les prostituées quil décrivait et quil faisait parler dans ses romans, il semble être orienté vers la PENETRATION COÏTALE, expression de lagressivité PHALLIQUE.

80 Lagressivité phallique était associée à des conduites de type SADOMASOCHISTE, rapportées, par exemple, dans ses relations avec SALLAFA qui sabandonnera totalement à ses désirs, dans une passion sexuelle intense. Dans sa relation avec la JEUNE BELGE, la passion continue à sépanouir dans la SOUMISSION souvent violente de la « FEMME-ENFANT » à la volonté de son amant. Sa tâche à elle était claire: se plier à tous les ordres et à tous les caprices de son homme quelle décrivait comme TERRIBLE AMANT.

81 ChOUKRI ET SON ŒUVRE Lœuvre de Choukri est DIRECTE et CHARNELLE On souligne dans ses écrits, sa vie, ses relations avec les femmes et sa VISION de lérotisme, des THEMES CENTRAUX dans sa création littéraire marquée par des OPPOSITIONS, des AMBIVALENCES. Le PAIN NU représente lexemple le plus significatif de cet intérêt, écrit en 1968 qui porta aussi la titre : ONLY FOR THE BREAD (écrivain Américain: PAUL BOWLES)

82 Objet de répulsion, le PN marque cependant une rupture significative dans lévolution de lécriture romancière moderne(contemporaire), accueilli dabord avec SCANDALE et REJETE Dans la séquence des écrits de lauteur, on continue à retrouver les prostituées, les homosexuels, les pédophiles, des hommes(clients,, instituteurs, marins), ceux-ci disparaissent progressivement vers lœuvre finale sauf les PROSTITUEES qui seront DECONSTRUITES et RECONSTRUITES

83 Dans VISAGES, malgré la prédominance des idées et des avis artistiques, la femme est encore reconnaissable, la prostitution encore valide et valable, représentée cette fois dans une opposition (AMBIVALENCE) entre le NU et lHABILLE, sans émotion presque, sans expression dune quelconque intimité. Malgré son insistance sur la dimension ESTHETIQUE dans la NARRATION, on retrouve dans toute son œuvre une DIMENSION AGRESSIVE

84 De plus, lopposition marquée entre les prostituées du PAIN NU et les prostituées du PAIN IMBIBE, les prostituées « borderline » représente la PEUR de la MORT associée aux MST, la bascule entre MADONE et ANTIMADONE, aussi bien que lATTRACTION / REPULSION pour les femmes marquera toujours la vie et lœuvre de Mohamed Choukri.

85 La femme dans les écrits de Choukri est ainsi soit IDEALISEE ou au contraire DETESTEE, reflètant ainsi la DICHOTOMIE dominante dans la culture Rifaine Marocaine soutenue par limprégnation de la culture Espagnole(HOMBRIA) Dans certaines nouvelles, il mettra en relief des aspects positifs et sereins des femmes et de la maternité, mais il les représentera aussi en MONSTRES prêts à dévorer lhomme.

86 On retrouve dune part, un accent mis sur les représentations phalliques de la masculinité, symboles du POUVOIR MASCULIN. dautre part, un accent mis sur la FASCINATION pour le sexe féminin (prestations romantiques mais aussi TROU DENTE qui annonce la MORT) (rappelant Réengloutissement et angoisse de DEMASCULINISATION)

87 Parallèlement, lécrivain sera FASCINE par le COÏT, scène primitive quil tentera de cerner avec détails et éloges dans plusieurs écrits, mettant en perspective un EROTISME AGRESSIF, exprimant la DOMINATION de lhomme sur la femme.

88 Choukri et lECRITURE Images parentales oscillantes Protoféminité exacerbée mais une fuite en avant : hypermasculinité Plusieurs angoisses: *Démasculinisation (peur de la femme) * Masculinitude (peur dêtre PÈRE)

89 Ecriture romancière: * colmater la brêche de la peur, de langoisse. * CORRECTION IMAGINAIRE ( Typologie Narrative) * Mécanisme de défense

90 « Les enfants, quand ils meurent, se transforment en anges, et les adultes en diables. Mais il est trop tard pour moi pour espérer être un ange » Choukri PN « Les anges nont pas de sexe » Sexualité: il faut que cela soit maudit. MALEDICTION

91 CONCLUSIONS Malgré les différences culturelles, des problématiques familiales et des dynamiques identitaires convergentes semblent se dégager. Ces dynamiques semblent liées aux processus associés à la protoféminité et à ses conséquences sur le développement de lidentité de genre et lexpression de lérotisme qui se nourrissent des valeurs, des images et des tensions socio-culturelles.

92 Dans cette perspective, il serait souhaitable délargir les hypothèses sexoanalytiques et leurs applications thérapeutiques en considérant beaucoup plus amplement les matrices culturelles et les expressions populaires et artistiques qui, comme les fantasmes et les rêves, sont aussi révélatrices, par leurs thèmes et leurs images, des conflits et des ambivalences sexuels.

93 Il serait ainsi important lors de lanamnèse dinterroger le patient sur ses origines culturelles et sur les IMAGES qui lhabitent pour mieux saisir sa dynamique identitaire et érotique.

94 Bibliographie 1.Choukri, M le pain nuMaspero, Choukri, M Le temps des erreurs Edition du Seuil, Crépault, C et Lévy, J Nouvelles perspectives en sexoanalyse Presses de luniversité du Québec, 2005

95 4. Garrabe, J Lart, la mort et la beauté In « Psynergie » 1 er trimestre Jaap, Lintvet Essai de typologie narrative Ed. José Corti. Paris 1981.

96 Post- scriptum Que lâme de Choukri repose en paix et nous pardonne cet abord agressif. Ce ne sont que le but scientifique et lamour que nous portons à lauteur qui justifient ce travail.

97


Télécharger ppt "Lecture sexoanalytique de la vie et de lœuvre de Mohamed Choukri Dr. Abdelhakim AMAIOUA 15 ème Congrès Marocain de Sexologie Casablanca, 14 octobre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google