La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 1 Traçabilité native avec ASTRID et DNODES JMR Conseils 3 allée des Florentines 38240 MEYLAN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 1 Traçabilité native avec ASTRID et DNODES JMR Conseils 3 allée des Florentines 38240 MEYLAN."— Transcription de la présentation:

1 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 1 Traçabilité native avec ASTRID et DNODES JMR Conseils 3 allée des Florentines MEYLAN Tél : Fax :

2 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 2 Quelques dates (I) 1986 : Bases méthodologiques avec Michel FAVIER de MODICON. Notion dobjets matériels et fonctionnels : Structure de données + programme associé. Mécanisme relationnel inter-objets : Première présentation de la méthode qui deviendra DNODES Scripts de description des FONCTIONS avec interpréteur de commande dans lautomate : Premier projet avec Claude PIERSON de RP Vitry (atelier polyvalent) Pour des raisons de sécurité, les FONCTIONS sont codées en dur et non interprétées… Le graphe détat est réduit à 6 états. Les listes documentaire sont faites avec Multiplan (ancêtre de EXCEL) sur Macintosh. Le premier navigateur PC-NODES est fait en QuickBasic : Alimentaire Adjonction des états sanitaires Adjonction du contenu produit Premières FONCTIONS en tandem Le navigateur PC-NODES devient graphique.

3 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 3 Quelques dates (II) 1992 : Création du groupe de travail ASTRID Début de la rédaction du guide méthodologique ASTRID. Formalisation du cadenas : Pharmacie Intégration du N° lot Premier projet X-NODES : Chimie Occupations multiples - Compteur de flux. Génération du squelette de code et des interfaces de conduite sous UNIX : Pharmacie Intégration du nom des utilisateurs (FDA - SFR11). Pilotage par OPERATION (groupe de FONCTIONS) correspondant à une étape de fabrication. Le navigateur PC-NODES fonctionne avec les drivers OPC.

4 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 4 Quel modèle ? Le SENS du modèle Traçabilité native

5 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 5 Le SENS s'écoule sans cesse. Mais dans ses effets il ne déborde jamais. C'est un gouffre sans fond, il parait être l'ancêtre de toutes choses. Il émousse leur tranchant. Il démêle leurs nœuds. Il tempère leur éclat. Il s'unit à leur poussière. Il est profond et semble pourtant réel, Fils de qui, je ne sais. Il paraît être antérieur à DIEU Lao Tseu* A Claude PIERSON, Il percevait le SENS. ( * Tao Te King - Traduction de Richard WILHELM / Etienne PERROT - Librairie de Médicis) Le SENS

6 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 6 Le SENS du modèle (I) Comment retrouver le SENS qui a guidé la conception de latelier ? Par les écrits (textes et graphiques). Par loral. Par la connaissance du génie des procédés. Par lobéissance aux lois naturelles (physiques et logiques)...

7 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 7 Le SENS du modèle (II) Comment aborder la modélisation du procédé : - A partir des spécifications. - A partir du matériel. Spécifications Matériel Notre choix : leffet des spécifications !.. Doù le constat matériel. Problème : La crédibilité des spécifications ? - Exhaustivité, - Formalisme, - Rédaction,...

8 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 8 Le SENS du modèle (III) 1° Le matériel 2° Les fonctionnalités de ce matériel 3° Lorganisation de ces fonctionnalités Mais ATTENTION, le matériel est celui de latelier de production et non celui de linformatique

9 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 9 Le modèle : Les niveaux génériques Il sagit de traduire informatiquement le modèle en programmation orientée objets. ATTENTION : Cette traduction devra être obligatoirement rustique pour être intégrée dans les langages IEC1131.

10 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 10 Le niveau matériel : RESSOURCES La RESSOURCE est caractérisé par des : - Constituants passifs (tuyauteries, cuves, bacs,...) - Constituants actifs (capteurs et actionneurs) Elle intègre des propriétés caractérisant : - Le contenant : occupation, automatisme, défaillance,... - Le contenu : Etat sanitaire, mesures, lot, utilisateur,... Sa topologie, pour des raisons de sécurité, doit obéir à la notion fondamentale de CONFINEMENT d'où le choix d'un découpage par tronçons fermés. Une unité S88 correspond à un ensemble de RESSOURCES contiguës.

11 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 11 Le découpage en RESSOURCES 18 RESSOURCES...

12 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 12 La reflet de la RESSOURCE : La structure de données La caractérisation de la RESSOURCE doit se retrouver dans la structure de données LOTP EPC LOT Un tuyau...

13 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 13 Le niveau fonctionnel : FONCTIONS La FONCTION est caractérisée par : - Un chemin constitué de RESSOURCES. - La dynamisation de ce chemin par un automatisme. Elle intègre des propriétés caractérisant : - Le contenant : Paramétrages et conditions de fonctionnement. - Le contenu : Conformité, conditions, état sanitaire, n° de lot, utilisateur,... Selon le mode opératoire et le type de conduite, elles sont plus ou moins complexes. Elles peuvent être entièrement autonomes ou être interdépendantes. La FONCTION correspond à la phase S88 si elle se limite au périmètre de lunité S88.

14 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 14 Le découpage en FONCTIONS 9 FONCTIONS en cours…et 21 flux

15 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 15 Quelques propriétés des FONCTIONS (I) Cadenas - Mécanismes de sécurité des organes : Un organe de sectionnement ne peut être actif que si les RESSOURCES amont et aval possédent le même numéro doccupation que ce soit en automatisme ou en télécommande.

16 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 16 Quelques propriétés des FONCTIONS (II) Propagation des données : Une algorithmique (moteur DNODES) propage les données génériques entre lensemble des FONCTIONS et des RESSOURCES : - Occupations et libération des RESSOURCES - Mise en défaut de la FONCTION - Acquittement des alarmes issues des RESSOURCES,...

17 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 17 Le reflet de la FONCTION : La structure de données La caractérisation de la FONCTION doit se retrouver dans la structure de données Les Par[x] sont spécifiques à chaque FONCTION. Ils correspondent au matériel ou au produit. Cette structure de données est la base de linterface de conduite...

18 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 18 Le niveau organisationnel : RECETTES - De FONCTIONS. - Dactions opérateurs. - Du temps. L'enchaînement est manuel : l'opérateur. L'enchaînement est automatique : lémulation de l'opérateur. La RECETTE est caractérisée par un enchainement :

19 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 19 La reflet de la RECETTE : La structure de données Les Trace[x] sont spécifiques à chaque RECETTE. Ils correspondent à la réalisation des actions. Cette structure de données est également une base de linterface de conduite... Selon la nature de la RECETTE, cette structure de données est seulement le reflet des actions ou un container intégrant lensemble des paramètres dexploitation. Cette structure de données nexiste pas sous cette forme avec les outils Batch S88.

20 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 20 La construction dune RECETTE : Le contenu : Le produit Lopérateur : La planification Le contenant : Léquipement Selon le SENS qui est porté, la structure de la RECETTE sera différente. Pour les RECETTES définies avec les outils de batch S88, la FONCTION ne devra pas sétendre au delà du périmètre délimité par lunité!...

21 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 21 La RECETTE orientée produit FONCTION i FONCTION j FONCTION k FONCTION 1 FONCTION i FONCTION jFONCTION kFONCTION 1 FONCTION n Les FONCTIONS enchaînent les transferts et les transformations produits, la gestion de létat des équipements étant secondaire. Le domaine : Chimie.

22 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 22 La RECETTE orientée équipement : Le domaine : Pharmacie, cosmétologie, alimentaire

23 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 23 La RECETTE orientée opérateur Les tâches que doit réaliser lopérateur sont notifiées successivement et de ce fait chronologiquement.

24 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 24 La traçabilité : Le cheminement des LOTS Lot A en cours Lot B en cours Lot C en attente Lot D en cours Lot E en cours Lavancement du lot est directement tributaire de la disponibilité du chemin, loccupation dynamique garantie lintégrité de chaque lot.

25 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 25 La traçabilité : Le cheminement des données Recette Fonction Ressource

26 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 26 La traçabilité : Lenregistrement des faits Les clés : Le N° de lot et le temps RECETTE FONCTION RESSOURCE Ce sont les objets eux-mêmes qui demandent à être tracés… Lot xLot yLot z

27 Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 27 Le SENS du modèle La traçabilité par la preuve !….


Télécharger ppt "Jean-Michel RayonSEE / Forum Batch Francophone - ISASlide 1 Traçabilité native avec ASTRID et DNODES JMR Conseils 3 allée des Florentines 38240 MEYLAN."

Présentations similaires


Annonces Google