La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Commission locale de l'eau Réunion du 15 juin 2011 Tendances et scénarios Etat davancement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Commission locale de l'eau Réunion du 15 juin 2011 Tendances et scénarios Etat davancement."— Transcription de la présentation:

1 Commission locale de l'eau Réunion du 15 juin 2011 Tendances et scénarios Etat davancement

2 État davancement Tendances et Scénarios Présentation de la démarche Document central permettant darrêter les objectifs du SAGE et les moyens nécessaires en terme de réductions de prélèvements pour y parvenir. Démarche adoptée : 1.Choix des hypothèses sur différentes variables, qui combinées fournissent un scénario de prélèvement spatialisé : ce sont les besoins en prélèvement. 2.Lexamen des résultats des simulations permet de choisir un scénario objectif de gestion des nappes.

3 3.Ce scénario objectif est utilisé comme base de réflexion pour arrêter les Volumes Maximum Prélevables Objectifs. 4.La différence spatialisée entre besoins de prélèvements et VMPO donne les objectifs de réduction des prélèvements. 5.Une politique définit les moyens pour atteindre ces objectifs : Curseur « économies deau – substitutions ». Présentation aujourdhui des points 1 et 2 : résultats des simulations et de la logique de détermination des VMPO + questions sur les délais et objectifs. RQ : 3 réunions groupe experts et 4 de groupe de travail. État davancement Tendances et Scénarios Présentation de la démarche

4 1.Les prélèvements : Prospective de population : Etude spécifique INSEE sous OMPHALE 2010 État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

5 Prospective de population : Etude spécifique INSEE sous OMPHALE 2010 « Agglomération millionnaire » État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

6 Prospective des économies deau sur les usagers AEP Prospective des économies deau sur les réseaux deau potable Au total, le futur gain sur les pertes estimé est de : 2,4 millions de m 3 hors CUB 2,5 millions de m 3 pour la CUB État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

7 Bilan des besoins AEP État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

8 Bilan des besoins AEP Dici à 2030 les hypothèses sont : 5,1 millions de m 3 /an de prélèvements en moins par réduction des pertes sur les réseaux AEP (dont la moitié pour la CUB) ; a minima 6,6 millions de m 3 /an de prélèvements en moins par économie deau sur les usages ; les besoins supplémentaires liés à lévolution de la population prévisible (selon lINSEE) entre 2005 et 2030 seraient de 20,4 millions de m 3 /an; Compte tenu des économies deau sur les usages et réseaux, ces besoins supplémentaires sont de 8,7 millions de m 3 /an. Le schéma CUB millionnaire représente un différentiel de habitants en 2030 par rapport aux prévisions INSEE soit entre 8,5 et 9,5 millions de m 3 /an supplémentaires par rapport au scénario INSEE. État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

9 Autres besoins Prélèvements agricoles Report de la moyenne des prélèvements agricoles sagissant des seules données consolidées disponibles en Gironde. Industriels et autres : Report de la moyenne compte tenu du fait que les prélèvements sont restés sensiblement stables entre ces deux dates. État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

10 2.Substitutions : scénarios issus du scénario technique proposé par le SMEGREG en janvier 2011 Etape 1: « Cénomanien sud Gironde » se traduisant par des substitutions de : m 3 sur lOligocène et m 3 sur lEocène hors CUB pour la CUB m 3 sur lOligocène et m 3 sur lEocène (total m 3 ) État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

11 2.Substitutions : scénarios issus du scénario technique proposé par le SMEGREG en janvier 2011 Etape 2 : « Eau de Garonne, réalimentation et reprise » et « Oligocène de Sainte Hélène m 3 sur lOligocène, m 3 au Crétacé et m 3 sur lEocène hors CUB pour la CUB m 3 sur lOligocène et m 3 sur lEocène (total m 3 ); État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

12 Coût cumulé : 95,92 M État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

13 3.Débit des sources : stabilisé à une valeur moyenne État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

14 4.Conditions dalimentation : Deux modalités retenues : Moyenne des trente dernières années Moyenne des dix dernières années État davancement Tendances et Scénarios Variables en jeu

15 État davancement Tendances et Scénarios Scénarios simulés

16 A retenir Tendance INSEE pour tous les scénarios Scénario 1 : scénario tendanciel (laisser faire) Scénario 2 : test production à 30 Mm 3 /an (non présenté) Scénario 3 : test production sans Sainte Hélène (non présenté) Scénario 4 : Scénario technique proposé à 25 Mm 3 /an Scénario 5 : Scénario 4 sans économies deau Scénario 6 : Scénario 4 avec conditions climatiques plus sévères État davancement Tendances et Scénarios Scénarios simulés

17 Variables restituées pour chacun des aquifères : la piézométrie résultante, les variations de stock à léchelle du modèle, de la Gironde et des unités de gestion du SAGE. A noter que les VMPO ne sont plus uniquement conditionnés par un respect de piézométrie en quelques points, mais bien la combinaison retenue par les hydrogéologues : dune variation de stock acceptable et maitrisée pour la nappe, dune piézométrie acceptable pour les usages et milieux naturels. État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations

18 Historique de la variation annuelle des stocks État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations

19 Historique de la variation cumulée des stocks État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations

20 Cénomanien – Impact piézométrique Simulation 1 Simulation 4Simulation 6 mise en service du cc en 2016

21 Cénomanien – variation des stocks

22 État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations En termes de VMPO : Le scénario tendanciel montre que laquifère nest pas en déséquilibre structurel : 0,7 Mm 3 de variation de stock négative annuelle doit être considérée comme minime voire non significative compte tenu de lhistorique. La piézométrie est quasi stable sauf en cas de réalisation du champ captant au Cénomanien dont l'impact diffère bien entendu selon le volume prélevé et la durée d'exploitation (date de mise en service). La modification des conditions dalimentation du scénario 6 (moyenne des 10 dernières années au lieu des 30 dernières années) augmente l'impact du champ captant (par superposition). Les VMPO pour cet aquifère ne sont donc pas atteints, et laquifère du Cénomanien peut être géré à léchelle de la Gironde, le champ captant ninfluençant pratiquement que le département de la Gironde.

23 État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations En termes de validation des solutions Le champ captant Cénomanien ne perturbe pas cet équilibre car les variations de stock avec celui-ci se stabilisent sous 10 ans aux valeurs sans champ captant. De plus, les variations de stock résiduelles du scénario tendanciel se localisent essentiellement sur la Charente Maritime, à lopposé du projet de champ captant. Cet aquifère considérable représente une ressource davenir importante et donne des degrés de liberté pour lexploitation des ressources en eau souterraine.

24 Campano-Maastrichtien – Impact piézométrique Simulation 1 Simulation 4Simulation 6

25 Campano-Maastrichtien – Variation des stocks

26 État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations En termes de VMPO : Le scénario tendanciel montre une variation de stock négative minime : laquifère nest pas en déséquilibre structurel. Sa piézométrie est intimement liée à celle de lEocène et pilotée par elle. On peut se demander si la chute de piézométrie constitue vraiment un souci compte tenu : de labsence de risque particulier pour les eaux superficielles ; dune drainance essentiellement avec lEocène qui ne fait pas craindre de dégradation de la qualité de leau par drainance ; du faible nombre de forages à cet aquifère. En termes de validation des solutions Les scénarios permettent une remontée significative de la piézométrie, les variations de stock étant de toutes manières négligeables compte tenu des relations étroites avec lEocène.

27 Eocène moyen à inf – Piézométrie à 2030 Simulation 1 Simulation 4Simulation 6

28 Eocène moyen à inf – Impact piézométrique Simulation 1 Simulation 4Simulation 6 Simulation 5

29 Eocène moyen à inf – Variation des stocks

30 Eocène moyen à inf – Variation des stocks en cumulé depuis 1972

31 État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations En termes de VMPO : Les scénarios de substitution simulés limitent les variations de stock négatives en les stabilisant (même sils persistent à terme) et permettent une remontée des piézométries significative. Le scénario 4 est le plus efficace : il permet en ne dépassant pas 62 Mm 3 /an de considérablement limiter les variations de stock négatives à terme (-1,4 Mm 3 /an en 2030 contre près de -25 Mm 3 /an sur la période ) et de faire remonter les piézométries. Cela représente de lordre de 20 Mm 3 /an de substitutions effectives en 2016 et 2020 : toutes les capacités de substitution ne sont pas mobilisées compte tenu du reliquat de 3,5 Mm 3 /an de prélèvements à lEocène nécessaire à la CUB. A terme les variations de stock négatives reprennent cependant dans tous les scénarios, en lien avec laugmentation des prélèvements, les substitutions ne faisant que reculer léchéance mais on est là à la limite de validité des hypothèses de croissance de population prises et donc du modèle utilisé. La gestion de lEocène compte tenu des volumes prélevés est essentiellement une problématique girondine liée aux prélèvements en zone centre, qui génèrent des variations de stock négatives sur les zones de bordure, souvent en zone libre.

32 État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations En termes de validation des solutions : Ceci valide les solutions proposées, mais indique bien que toutes les substitutions prévues en scénario 4 ( ) ne sont pas nécessaires immédiatement puisque les volumes produits par les solutions de substitution ne sont pas tous consommés immédiatement par les scénarios de distribution. Un échéancier de mise en œuvre progressive sera à adapter à l'évolution réelle des besoins

33 Oligocène – Impact piézométrique Simulation 1 Simulation 4Simulation 6

34 État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations

35 Oligocène – Impact piézométrique Simulation 1 Simulation 4Simulation 6

36 État davancement Tendances et Scénarios Résultats des simulations En termes de VMPO : Les volumes prélevés en scénario tendanciel ne posent véritablement de problème que sur le sud de lagglomération. Une augmentation des volumes prélevés est certainement possible sur laquifère dans une autre zone. En termes de validation des solutions : La problématique de lOligocène est visiblement plus un problème de gestion des pressions en limite de captivité que de variation de stock négative permanente qui reste toujours relativement limitée.

37 État davancement Tendances et Scénarios Comparaison entre substitutions réalisées et capacités de production

38 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

39 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

40 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

41 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

42 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

43 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

44 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

45 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

46 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

47 État davancement Tendances et Scénarios Méthode de fixation des VMPO

48 État davancement Tendances et Scénarios Questions Les simulations sont réalisées jusquen LE SDAGE identifie 2021 pour latteinte du bon état, avec une possibilité de report à Question 1 : quelles échéances de planification des actions pour le SAGE, notamment la mise en œuvre des substitutions ? A noter que leffet des actions est fonction des nappes et des paramètres observés (termes du bilan, variation de stock, piézométrie,). Question 2 : quels critères de respect du « bon état » ?


Télécharger ppt "Commission locale de l'eau Réunion du 15 juin 2011 Tendances et scénarios Etat davancement."

Présentations similaires


Annonces Google