La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROJET DETUDE DUN CAS DANS LE SECTEUR DE LECONOMIE INFORMELLE ELABORE PAR: Mr: DEGHMANI AMMAR UNION LOCALE ARRIS Le présent projet est une initiative prise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROJET DETUDE DUN CAS DANS LE SECTEUR DE LECONOMIE INFORMELLE ELABORE PAR: Mr: DEGHMANI AMMAR UNION LOCALE ARRIS Le présent projet est une initiative prise."— Transcription de la présentation:

1 PROJET DETUDE DUN CAS DANS LE SECTEUR DE LECONOMIE INFORMELLE ELABORE PAR: Mr: DEGHMANI AMMAR UNION LOCALE ARRIS Le présent projet est une initiative prise à lissue dun stage de formation des cadres syndicalistes. Organié à Turin, au campus de lO.I.T. Du 26/03/07 au 13/04/07. Sous le thème: Renforcement des capacitées dorganisation syndicale ( A ). Cette initiative vise à promouvoir laction syndicale en général et lorganisation du travail syndical au profit des jeunes exerçant dans le secteur de léconomie informelle. Il va sans dire cette idée sera soumise conformément aux statuts de lUGTA à linstance de Wilaya où elle y trouvera parmi mes frères syndicalistes tout lappui.

2 DENOMINATION. AGENTS DE GARDIENAGE DE VEHICULES DANS LES ZONES URBAINES Les agents présents sur les trottoirs et autres endroits où le stationnement de véhicules est autorisé mais non reglementé, proposent leurs services de garder et pendant 15 à 45 mn. Le véhicule qui leur est confié contre 20 à 30 D.A. (20 à 30 centimes dEuros). Nombre de véhicules pris en charge dans la journée: 25 à 30. Recette moyenne du jour: DA (05 Euros) Dépenses personnelles: Da. Net journée : 320. DA. Nombre de jours /mois 25 X 320 = DA Charges familiales et domestiques/ 02 mois : 950 DA

3 NOMBRE AGENTS : 50 Le nombre dagents proposé ne reflète nullement la réalité du secteur à Batna, encore moins celle de l Algérie. Il est pris à titre illustratif. Et puor des raisons pratiques, je le propose à lEtude et au plan daction. SEXE: MASCULIN ( je nai pas connaissance de lexistence de femmes dans cesecteur dactivitè. NIVEAU INSTRUCTION COLLEGE: 18% LYCEE : 80 % UNIVERSITAIRE : 02 % Tranches dages: ans: 0.5 % premier exercice ans: 40% premier exercice ans: 30% Ayant dejà exercé ans 20% // // // et plus: 09% // // //

4 Situation économique de la population cible REVENU FAMILIAL PRINCIPAL 20 % // // // // separés 10 % orphelins un ou deux parents. ETAT DE SANTE : Bonne santé apparente. Lieu de résidence du groupe : 90 % habitent la ville de Batna. 10 % environs immédiats.

5 ESTIMATION DU REVENU FAMILIAL Parents réunisParents séparés orphelins 70 % DA/ MOIS 20% DA 10% 8000 DA

6 LIEU DE TRAVAIL 04 quartiers de la ville de BATNA: BOUAKAL ZMALA CENTRE VILLE CITE CHIKHI PERIMETRE INDIVIDUEL 150 M2. EQUIPEMENTS DE TRAVAIL: * BATONS * TELEPHONES PORTABLES * etc….

7 SITUATION ECONOMIQUE DE LA POPULATION CIBLE Revenu familial égal ou inferieur à DA ( 100 Euros) 96 % Revenu familial superieur à DA 02%. Sans revenus 02%.

8 DESCRIPTION DE LACTIVITE Les agents présents sur les trottoirs et autres endroits où le stationnement de véhicules est autorisé mais non reglementé, proposent leurs services de garder et pendant 15 à 45 mn. Le véhicule qui leur est confié contre 20 à 30 D.A. (20 à 30 centimes dEuros). Nombre de véhicules pris en charge dans la journée: 25 à 30. Recette moyenne du jour: DA (05 Euros) Dépenses personnelles: Da. Net journée : 400. DA. Nombre de jours /mois 24 X 400 = DA environ. Charges familiales et domestiques/ 02 mois : 950 DA

9 Problèmes liés à lexercice de lactivité Intempéries Absence de couverture Sociale Tracasseries administratives/ policières. Maladies Querelles autour de la gestion de lespace Conflits avec les usagers de la route Activité non reconnue par les services de la commune. Absence dorganisation syndicale. Absence de cadre associatif.

10 Plan d action de syndicalisation des 50 agents de gardiennage. Ouverture dun débat au niveau de lunion locale UGTA. Prise de décision. Création de cellule de syndicalisation du groupe : 03 dont 02 femmes. Déterminer leur mission. Arrêter un calendrier des actions a mener.

11 CONTEXTE ET JUSTIFICATION Parler de léconomie informelle dans les pays du tiers monde, cest forcèment penser à la période de restructuration du tissu economique, social et culturel de ces pays à une période néo- libérale amorcée au début des années 80. Dans ce contexte de remise en cause des ordres nationaux ètablis et arrachès durant de longs combats anti-coloniaux. Les P.A.S en étaient pour la plupart lun des moteurs de cette nouvelle dynamique transnationale. Dautres facteurs intrinsèques peuvent etre invoqués au non de la démocratie: bonne gouvernance, mondialisation pour ne pas dire americanisation sont autant de concepts plagiés sur des modèles autichtones en difficultés dappropriation. Lemergence du secteur de « lEconomie informelle » serait à ce titre, une expression de désarroi économique des pays en question et reste une épreuve en plus à supporter. Quels en sont les enjeux ?

12 QUELLE POPULATION CIBLE A SYNDICALISER ET DANS QUEL BUT ? La population cible objet de ce plan est issue dun nombre toujours croissant de personnes, jeunes pour la plupart,travaillant pour leur compte. Leur activité quotidienne consiste à : « protéger contre toute forme de vol éventuel » sur un rayon de 100 à 200 m, des véhicules particuliers qui leur sont confiés contre une somme dargent allant de 20 à 30 DA (0.20 ). La durée du service ne dépasse pas une H. Le lieu est une partie de la voie publique accostée au trottoir et où le stationnement nest pas expressément interdit. Cette activité est pour la majorité lunique source. La couverture de la ville en matière de surveillance dans ce cadre est de lordre de 70%.

13 La ville en question Batna,un ville de h./ 61 communes. Centre commercial, Administrative, Touristique Industrielle Surface globale de lagglomération: 85 km2. Position géographique: reliant le nord au sud. Centre dintérêt des investisseurs y compris le secteur de linformel.

14 Quest ce qui justifie la syndicalisation du groupe? A cette question, on propose 05 réponses: 1- Ces jeunes exercent bel et bien une activité lucrative depuis lontemps et nont pas lintention dy renoncer. 2- Ces jeunes exposés à tous les risques de recupération, en labsence de perspectives devolution professinnelle et peuvent revenir contre la sociéte. 3- Ces jeunes sont des citoyens en activité et en vertu des droits fondamentaux consignés dans la constitution de l OIT ouvrent le droit de se constituer en syndicat (cf C87 / C98 etc… ).

15 Quest ce qui justifie la syndicalisation du groupe? (suite) 4- Ces jeunes sont au début de leur carrière,une fois structurés, ils peuvent bénéficier des préstations en matière de protection sociale. * 5- la sociéte des jeunes, un fois mise sur pied,peut participer au developpement économique de la ville de Batna.

16 Objectifs Généraux du Plan dAction Ce paln daction vise par sa réalisation continue et à terme ( 30 mois), la réinsertion professionnelle et sociale dune catégorie de jeunes citoyens exerçant une activité dutilité publique. * Cet objectif atteint, pourrait profiter à la corporation de Batna dy adhérer et, pourquoi pas, généraliser lopération à léchelle nationale.

17 Objectifs Spécifiques Les 50 jeunes exerçant informellement leur activité, seront en mesure de se syndiquer et créer leur propre entreprise conformément aux textes en vigueur et faire valoir leurs droits en matiére de protection sociale. Cet objectif est réalisable sur une période de 06 à 12 mois.

18 RESULTATS ATTENDUS Etant donné le contexte economique national actuel et les possibilités dune réelle relance. Etant donné limportance de lexperience bipartite et tripartite à laquelle lUGTA a pris efficacement part. Considérant que le Pacte Economique et Social auquel a adhéré lUGTA a défini les differentes attentes et les missions des uns et des autres partenaires. Vu les capacités inestimables de lUGTA en matière dencadrement et de formation syndicale. Vu linteret que portent les jeunes à sauvegarder leurs interets moraux et materiels.

19 RESULTATS ESCAMPTES »ORGANISER LE GROUPE »SYNDIQUER LE GROUPE. »AMENER LE GROUPE A SE PRENDRE EN CHARGE. »LAIDER A CREER SA PROPRE ENTREPRISE et garantir un travail DECENT.

20 BUDGET LES BAILLEURS DE FONDS Pour mener à bien le processus du plan daction, la mobilisation de ressources est indispensable. A ce titre, le tableau suivant indiquera, si besoin les differents partenaires. Une gestion rationnelle des ressources permettra de faire aboutir le projet.

21 Fiche dindentité des bailleurs de fonds ( catégorie 1) 50 agentsCommune de Batna A.P.W Batna Syndicat UGTA 5000.D.A ( sous forme de cotisation De la carte DA Valeur DA Valeur 1500 DA Valeur

22 Bailleurs de fonds (Catégorie 2) Ass. jeunes D.A.S BATNA A.D.S Radio locale 1000 DA2500 DA5000 DA2000 DA TOTAUX CAT (1 + 2 ) = DA

23 LES CONDITIONS EXTERNES A - IDENTIFICATION DES ALLIES: 70 % DES JEUNES. Radio locale de Batna. A.D.S ( agence de Batna). U.G.T.A. Commune de Batna 50 % A.P.W. La liste des alliès est arretée en fonction des rapports de force et des interets que chacun porte au projet de syndicalisation du groupe.

24 FACTEURS EXTERNES (SUITE) B -IDENTIFICATION DES OPPOSANTS: 50 % Commune de Batna. 30 % des jeunes. D.A.S. de Batna. Certains propriétaires de véhicules particuliers. Commerçants riverrains. Par opposant, on entend toute personne physique ou morale dont le projet de syndicalisation ne constitue pas une priorité ou tout au moinsil est perçu comme une charge en plus etc… Il est envisagé dautres réactions que le comité pilote prendra en considération.

25 SOLUTIONS PROPOSEES INFORMATION ET SENSIBILISATION CONTINUES MOBILISATION DE LA SOCIETE CIVILE DISCRETION DANS CERTAINES SITUATIONS NEGOCIATIONS OUVERTES. AUTRES FORMES ENVISAGEABLES. Ces opérations doivent etre menées séparées ou conjointes selon la nature de lopposition rencontrée.

26 Mission du comite de pilotage 1- Prendre contacts avec les 50 agents 2- Sensibiliser les 50 agents sur la nécessité de créer leur propre entreprise. 3- Aider et assister les 50 dans les différentes démarches. 4- Les convaincre de la nécessite de créer leur section syndicale

27 Description dune activité: organiser une premiére réunion avec les 50 Agents Pour mener à bien cette activité, le comité de pilotage précedement désigné au niveau de lunion de Wilaya UGTA. CE sera composé de 02 femmes et un homme. La représentativité feminine est indispensable et perçue comme facilitateur de communication parfois à domicile. Le tableau suivant résume les differentes opérations.

28 Tableau des activités pour lorganisation dune premiére réunion. ActivitéDate dexecution Objectif spécifique Couts financiers observations Préparat ion de la carte dinvitati on 28juin 2007Informer les 50 jeunes du projet 50 x 15 = 700 DA Remise en main propre et sur le lieu du travail Preparat ion de la Réunion Du 05/07/07 le 02/07/2007Deuxièmesen sibilisation en presence Collective *syndicalisati on 2500 DARafraichissa nts. dupliants

29 Proposition dun ordre du jour type pour la premiére réunion de syndicalisation Date: 05 Juillet Lieu: Salle 02 maison de la culture de Batna Présents : 48 à 50 agents+ 03 délégués + 04 alliés Déterminer avec clarté ces objectifs à atteindre. 1- Écouter/ comprendre les membres 2- Ecouter les avis des alliés. 3- inventorier et prioriser les besoins 4- Étudier les alliés et les opposants. 5- Arrêter un programme de travail approprié. 6- Faire participer les 50 par 02 représentants élus démocratiquement le jour même. 7- Déterminer ensemble le montant de cotisation ex: 100 DA./ 02 mois.

30 Programme daction du Nouveau Comité Composition du Nouveau COMITE * 03 SYNDICALISTES UGTA * 02 REPRESENTANTS DES JEUNES Arrêter un programme et une échéance: Objectif: * (formaliser la création de la section syndicale). * Formaliser lactivité exercée.

31 Démarches administratives Entreprise de démarches /administratives. (local. Équipements. Différentes formalitèS/ Recenser les difficultés. Recenser les points forts. Se concerter souvent pour pallier. Évaluer partiellement. Adapter le programme aux réalités.

32 Tableau dEvaluationdes activités 1 et 2 ActivitéduréeQui la assurée A-t-il atteint Lobjectif fixé Sinon pourquoi Distribution De cartes invitations 04 jours à intervales réguliers 02 femmesOui100% Distribution des cartes dadhésion à lUGTA 01 matinée03 personnes ressources oui02 absents

33 EVALUATION TRIMESTRIELLE Cette nouvelle étape permet au comité de faire le point sur la série dactions quil a menées jusque là. CONVOQUER L A.G. FAIRE LE BILAN TRIMESTRIEL. EVALUATION DES RESULTATS. ADOPTION DU BILAN

34 PROPOSITION DEXTENSION DE LACTION 1- AUX QUATRE QUARTIERS DE LA VILLE. 2- AUX TROIS AUTRES DEPARTEMENTS DE LEST DU PAYS 3- A TOUTE LA REGION EST.

35 DEMARCHES CONTACTS PROGRAMMES DACTIONS REGIONALES. COMITE REGIONAL 04 DEPARTEMENTS. EVALUATION DANS 03 MOIS. PROFITER DE LEXPERIENCE DE BATNA. ENRICHIR LEXPERIENCE DE BATNA.

36 CONCLUSION La derniére étape dextension du programme de syndicalisation du secteur des gardiens de voitures en villes algeriennes fera lobjet dune étude beucoup plus consistante et mobilisera, au grand bonheur des camarades syndicalistes de lUGTA, dimportants moyens que le secteur lui meme sera capable de se procurer. Il est indispensable de veiller au renouvellement des structures des comités pour combattre la monotonie. Fait a Turin le 13 /04/ 2007


Télécharger ppt "PROJET DETUDE DUN CAS DANS LE SECTEUR DE LECONOMIE INFORMELLE ELABORE PAR: Mr: DEGHMANI AMMAR UNION LOCALE ARRIS Le présent projet est une initiative prise."

Présentations similaires


Annonces Google