La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intelligence qualitative dans la gestion de risque basée sur le Web Socio Sémantique documentarisation (indexation), modélisation et Systèmes dOrganisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intelligence qualitative dans la gestion de risque basée sur le Web Socio Sémantique documentarisation (indexation), modélisation et Systèmes dOrganisation."— Transcription de la présentation:

1 Intelligence qualitative dans la gestion de risque basée sur le Web Socio Sémantique documentarisation (indexation), modélisation et Systèmes dOrganisation des Connaissances Manuel Zacklad, Jean-Pierre Cahier, Aurélien Bénel, LHédi Zaher, Christophe Lejeune 1, Chao Zhou Tech-CICO - Institut Charles Delaunay Université de Technologie de Troyes / CNRS (FRE 2848) 12 rue Marie Curie, Troyes Cedex, France {zacklad, cahier, benel, zaher, 1 CEMAD, 4000 Liège, Belgique -

2 SItuations à RIsque compleXes (SIRIX). Situation complexe pour Lemoigne : implique de modéliser et raisonner « dans une interaction récursive et projective permanente » (Lemoigne 1997), – on définira une situation à risque complexe comme une situation dans laquelle la nature du danger est en permanence requalifiée dans linteraction récursive et projective avec la situation (prise dinformation, interactions sociales, manipulation physique dartefacts…) et sa représentation. Ces situations impliquent une gestion et un traitement en continu de linformation permettant, notamment, de diminuer la surcharge cognitive face à lafflux de données associé au risque pris en charge (cf. les principes de rationalité limitée mis en évidence par H. A Simon, 1969).

3 Information qualitative Nous considérerons essentiellement ici les informations de nature qualitative (informations issues de bases données, messages, dépêches, images, film, enregistrements divers, articles, textes de référence, manuels de procédure, documents de référence…) Issues de lagrégation ou de la synthèse dinformations provenant de capteurs, soit directement saisies, rédigées, enregistrées, par des acteurs humains. Si elles sont inscrites ou enregistrées sur des supports pérennes, elles constituent des informations documentaires.

4 Raisonnement en environnement numérique Activités qui relèvent dune rationalité documentaire qui dépendent étroitement des environnements informationnels de plus en plus numérisés à lintérieur desquels sexercent lactivité des acteurs. Nous contribuons à la fois à lanalyse de ces environnements et à la conception de solutions dassistance au service de la rationalité documentaire et de lintelligence qualitative dans le cadre de nos recherches sur le Web socio-sémantique opérationnalisées dans la méta-sémiotique et le protocole HyperTopic (www.hypertopic.org).

5 De la rationalité instrumentale à la rationalité documentaire Rationalité instrumentale (mise en évidence de la dimension profondément externalisée de la cognition humaine, dans ce qui relève dune rationalité instrumentée (par exemple, Goody, 1979, Rabardel, 1995, Bachimont 2004). Rationalité limité Rationalité sémiotique ou interprétative (mobilisant principalement des productions sémiotiques : gestualité, conversation, musique, textes…) Rationalité documentaire (transcription ou enregistrement sur support pérenne suivi de documentarisation)

6 Problématique de la documentarisation Prolonger la médiation substitutive quand les supports utilisés sont pérennes. – Doter ces supports dattributs spécifiques permettant de faciliter (i) leur gestion parmi dautres supports, (ii) leur manipulation physique, condition dune navigation sémantique à lintérieur du contenu sémiotique et enfin, (iii) lorientation des récepteurs, mais également de plus en plus des réalisateurs eux- mêmes à lintérieur du support en définissant une ou plusieurs cartographies des contenus sémiotiques susceptibles de guider la navigation sémantique.

7 Etapes de la documentarisation Production sémiotique Retranscription ou enregistrement Proto-document (documentarisation insuffisante) Documentarisation Document Re- documentarisation Primo-document Document réapproprié Système dOrganisation des Connaissances

8 Documentarisation et annotation Annotation : – « toute forme dajout visant à enrichir une inscription ou un enregistrement pour attirer lattention du récepteur sur un passage ou pour compléter le contenu sémiotique par la mise en relation avec dautres contenus sémiotiques préexistants ou par une contribution originale. » (Zacklad 2007b). Trois types dannotations : – attentionnelle (attirer lattention du lecteur), associative (mise en relation avec un autre fragment, un autre document, un élément de contexte) et contributive (fragment sémiotique inédit). Quand la documentarisation est de nature associative et quelle sappuie sur des SOC, elle correspond à une activité dindexation.

9 Documentarisation et SOC basés sur Hypertopic : petite théorie de la modélisation et de lindexation

10 Manuel Zacklad - Tech-CICO/UTT - ACSI- CAIS 10 Ressources Point de vue Thème Attributs standards Ressources documentaires Sémantique référentielle : objets et concepts (requêtes logiques) Sémantique rhétorico- herméneutique : thèmes… Documentation de litem (fouille de texte) HyperTopic : trois approches de litem Ontologies sémiotiques (thèmes ou attributs heuristiques) Spécification référentielle Thématisation heuristique Item (sémiotique ou non)

11 Coopération entre différentes formes de caractérisation de lITEM correspondant à différents types de corrélation NAVIGATION REQUETE FOUILLE Système expert Système de gestion documentaire Système hypertexte

12 Trois dimensions pour lanalyse Item sémiotique ou non sémiotique – on caractérise un item à dominante concrète (expérience directe) ou sémiotique (accès à travers une mise en forme langagière, accès « indirect ») Description de litem analytique (modélisation) versus synthétique (mise en discours) : – On caractérise un item sur la base dun ensemble de dimensions prédéfinies (méta-sémiotique ou langage formel) ou par une production discursive ad hoc Sémantique référentielle ou rhétorico- herméneutique : – On identifie des dimensions objectivement mesurables ou relevant dune appréciation subjective

13 Types de SOC et formes de mise en discours selon la sémantique et la forme de la description Sémantique référentielle Sémantique rhétorico- herméneutique Description analytique Base de données, ontologies, modèles objets… Cartes de thèmes, ontologies sémiotiques, folksonomies… Description synthétique Description textuelle factuelle picturale, audiovisuelle factuelle et globale de litem Description textuelle subjective, picturale, audiovisuelle et globale de litem

14 Caractérisation analytique (dimensions a priori) Caractérisation synthétique (production discursive ad hoc) Situation dactivité ou artefact non sémiotique = concret (sémiotisation directe pouvant être suivie dune documentation primaire) Caractérisation analytique directe ou MODÉLISATION de la situation et de ses composants Caractérisation synthétique directe ou MISE EN DISCOURS Artefact sémiotique (appréhension indirecte de litem associée aux signes) Caractérisation analytique indirecte ou DOCUMENTARISATION et REDOCUMENTARISATION Caractérisation synthétique indirecte ou DOCUMENTATION DÉRIVÉE (production de documents décrivant dautres documents : commentaires, analyses, annotations contributives…) Dispositif technique (support) Indexation des caractéristiques du support (édition, nom de lauteur…) Dispositif expressif (langue) Indexation des caractéristiques du contenu Dispositif agentif (auteurs) Indexation des caractéristiques du contexte de production et dusage Caractère sémiotique ou non sémiotique croisé avec caractérisation analytique ou synthétique

15 15 Point de vue Thème Thèmes et points de vue (ontologies sémiotiques ou attributs heuristiques) Description subjective Item (non sémiotique) SynthétiqueAnalytique Ressources documentaires subjectives Sémantique référentielle Sémantique réthorico- herméneutique Description factuelle Ressources documentaires factuelles Attributs standards Caractérisation « directe » - item concret Modélisation référentielle Modélisation heuristique Mise en discours factuelle Mise en discours subjective

16 16 Elaboration de synthèse / analyse documentaire Item sémiotique (document) SynthétiqueAnalytique (exploitation dun SOC pour lindexation = documentarisation associative) Sémantique référentielle Sémantique réthorico- herméneutique Indexation factuelle du support Indexation factuelle du contexte de production et dusage Indexation subjective du contenu Indexation subjective du contexte de production et dusage Indexation factuelle manuelle ou automatique du contenu Utilisation des SOC référentiels et heuristiques associés aux corpus primaire et secondaire pour les élaborations documentaires du corpus tertiaire Documentarisation (indexation) référentielle Indexation heuristique du support Caractérisation « indirecte » - item sémiotique Documentarisation (indexation) heuristique

17 Scénarios dutilisation dun espace de travail numérique HyperTopic dans la gestion de risque

18 Serveurs et clients reliés par le protocole HyperTopic Gestion des items, attributs, thèmes Traitement des ressources documentaires (documentarisation semi automatique) Modélisation heuristique Documentarisation (notamment images)

19 Exemple dune crise sanitaire : épidémie en cours et gestion des mesures prophylactique Items : évènements sanitaires suspicieux qui doivent être analysés par les gestionnaires de risque pluridisciplinaires : équipes médicales, sociales, interventions durgence, autorités administratives Modélisation référentielle : modélisation des évènements sanitaires dans une base de donnée (date, localisation, caractéristiques biographique des victimes, résultats danalyses médicales) quantitatives... Modélisation heuristique : interprétation des zones spatiales, des résultats médicaux, des caractéristiques des patients, etc.

20 Ressource documentaire / Item sémiotique Ressource documentaire / Item sémiotique caractérisation synthétique de ces évènements prenant la forme dune courte monographie : photo du contexte, des patients, images issues des analyses médicales, comptes-rendus textuels du médecin…

21 Formes de documentarisation (1) Indexation référentielle du support permettant un archivage standard basé sur les propriétés élémentaires du document (attributs standards portant sur le nom de lauteur, le titre du compte rendu, la date de sa constitution…). Indexation automatique du contenu textuel : quand un moteur de recherche est disponible celui-ci effectue ce type dindexation qui permettra une recherche directe par les mots du texte. Indexation factuelle du contenu : les attributs standards permettent de décrire un certain nombre de données objectives issues de la monographie telles que certaines caractéristiques des patients ou des traitements (cf. travail dAlex. Passant et Ph. Laublet)

22 Formes de documentarisation (2) Indexation factuelle du contexte de production et dusage (attributs standards) : description du lieu où ont été réalisées les prises de vue ou les comptes-rendus, les autorités qui ont autorisée la diffusion, etc. Indexation rhétorico-herméneutique du contenu : les thèmes permettent de caractériser le contenu des monographies en fonction dhypothèses sur lorigine de lévènement sanitaire suspicieux, du point de vue des processus physiopathologiques associés aux symptômes ou des caractéristiques de la population. Indexation rhétorico-herméneutique du contexte : les thèmes permettent de caractériser le contexte de production des monographies en fonction dhypothèses sur celui-ci, tels que les évènements ayant pu influencer les rédacteurs, la plus ou moins grande autorité supposée de ceux-ci, etc.

23 Exploitation permise par la documentarisation : recherche ouverte dinformation Navigation libre entre les items à partir des attributs standards ou des thèmes permettant denrichir la compréhension de la situation et de susciter la production de nouveau thèmes ou points de vue – les points de vue sont souvent associés à des hypothèses liées à des compétences métiers ou à des communautés professionnelles Mise en relation automatique des items caractérisés par certains thèmes ou attributs standards à partir de leur modélisation référentielle ou heuristique et de lindexation des ressources documentaires Recherche, à laide de moteurs de recherche, sur les index automatiques des corpus primaire et secondaire de cas similaires sur la base dune similarité avec les termes utilisés dans les thèmes ou les attributs standards

24 Intelligence qualitative Phase de ROI : premier classement des évènements sanitaires suspicieux (items). Phase dexploitation : étape dinterprétation de la phase dexploitation.

25 Conclusion Coopération entre : Web sémantique = web des données -> modélisation et documentarisation (indexation) référentielle (SOC formels) Web socio-sémantique = web des « connaissances » (des information heuristique) -> modélisation et documentarisation (indexation) rhétorico-herméneutique (SOC heuristique) « Contrairement à dautres formes de rationalité qui équipent la décision à partir de calculs de nature statistiques nombreux et sophistiqués, la rationalité documentaire privilégie la constitution denvironnements sémiotiques facilitant la conception continue et répétitive de solutions nouvelles à partir de différents environnements de gestion de corpus où les fragments documentaires servent à la fois de ressource pour lévaluation et pour la conception. »


Télécharger ppt "Intelligence qualitative dans la gestion de risque basée sur le Web Socio Sémantique documentarisation (indexation), modélisation et Systèmes dOrganisation."

Présentations similaires


Annonces Google