La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leçons tirées de lExperience: études de cas de bonnes pratiques Education Inclusive Titre: Ecoles Cluster& centres de Ressources(Niveau des Ecoles & autorités)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leçons tirées de lExperience: études de cas de bonnes pratiques Education Inclusive Titre: Ecoles Cluster& centres de Ressources(Niveau des Ecoles & autorités)"— Transcription de la présentation:

1 Leçons tirées de lExperience: études de cas de bonnes pratiques Education Inclusive Titre: Ecoles Cluster& centres de Ressources(Niveau des Ecoles & autorités) Countries: Rwanda & Ethiopie Thématique spécifique: Comment développer les écoles cluster& les centres de Resource Presenté par: Vincent MURENZI (Rwanda) Desalegn MEBRATU (Ethiopia) Date: 28 mai 2013

2 Les écoles en grappe [Ecoles Cluster] sont les écoles qui deviennent inclusives après avoir été sensibilisées et aménagées par leurs écoles pilotes voisines pour accueillir des élèves ayant des besoins éducatifs spéciaux, y compris les élèves en situation de handicap, afin de répondre à leurs besoins à travers les mêmes pratiques et approches que celles utilisées dans les écoles pilotes. Une salle de ressources est une salle de classe où les élèves viennent suivre une partie de leurs cours dans la journée ; ils y reçoivent des enseignements et des services d'éducation spécialisés. Elle profite aux élèves ayant des besoins éducatifs spéciaux, en plus des enseignements quils reçoivent dans les classes ordinaires. Quentendons-nous par « écoles cluster » & Centres de Ressources (Niveau écoles & autorités)

3 Résumé du contexte de lEI Rwanda Au Rwanda, 36 écoles pilotes ont développé 104 « écoles cluster » en deux ans. Ces « écoles cluster » ont apporté des résultats positifs et significatifs notamment en ce qui concerne le changement des mentalités, le changement des pratiques pédagogiques relatives aux principes et approches inclusives, la scolarisation de 2961 élèves vulnérables dont 1475 enfants handicapés (647 filles et 828 garçons). Parallèlement à cette augmentation du nombre détablissements, 36 écoles inclusives modèles ont aménagé des salles de ressources en utilisant les moyens locaux disponibles et avec le soutien des parents. Les salles de ressources ont permis aux parents de soutenir les enseignants et de soutenir régulièrement leurs enfants à travers la mise à disposition de matériel d'apprentissage. La salle de ressource a permis de faire l'évaluation de lenseignement spécialisé, loffre de service d'orientation et de conseils, lorganisation des réunions de l'équipe multidisciplinaire, la production de matériel didactique, salles déventuels premiers soins pour les garçons et les filles, de conseils parentaux et loffre denseignements complémentaires.

4 Résumé du contexte de lEI Ethiopie En Ethiopie, les six « écoles cluster » pilotes ont réussi à promouvoir un environnement inclusif, en particulier, la scolarisation des enfants handicapés dans les six « écoles cluster » pilotes a augmenté de 535 à 791 élèves en une période très courte, soit en juste un an et demi. 30 écoles satellites qui sont dans le sillage des « écoles cluster » pilotes sinspirent de lexpérience et mettent en pratique les principes inclusifs.

5 Résumé du contexte de lEI suite Ethiopie 6 écoles pilotes ont mis sur pied leurs propres centres de ressources qui profitent aussi aux 30 écoles satellites. Les enseignants spécialisés en charge de ces centres fournissent une assistance professionnelle aux enseignants du système éducatif, au personnel scolaire, aux parents et aux élèves. Hormis les enseignants et élèves de 30 écoles satellites, étudiants dont 791 élèves en situation de handicap ont bénéficié des centres de ressources.

6 Les « écoles cluster » et centres de ressources (Niveau Ecoles & autorités): principaux obstacles Les « écoles cluster » sont si nombreuses qu'elles ne sont pas faciles à gérer; Certaines écoles n'ont pas assez de salles pour aménager des salles de ressources.

7 Description de la bonne pratique et mesures prises pour surmonter les obstacles Rwanda Autonomiser les « écoles cluster » ; Plaider pour la mise à disposition de salles de ressources tout au long du processus de construction de neuf salles de classes pour lenseignement (9YBE).

8 Description de la bonne pratique et mesures prises pour surmonter les obstacles ETHIOPIE 1.Mise en place de centres de ressources fonctionnelles dans les « écoles cluster » : géré par les enseignants spécialisés, où les enseignants ordinaires peuvent trouver de l'aide pour améliorer leurs compétences. 2.Implication des OPH dans la promotion et la pratique de l'éducation inclusive pour les groupes vulnérables ainsi que les « écoles cluster » 3.L'implication des enfants dans le processus de lEI à travers le parlement des élèves et divers clubs.

9 Changements les plus significatifs Rwanda En somme, 104 « écoles cluster » ont été créées et 2961 enfants vulnérables, dont enfants handicapés y ont eu accès; L'évaluation des besoins des enfants a été faite; Les plans d'éducation individuels ont été réalisés et évalués par les écoles; La culture d'inclusion a été promue par les enseignants pionniers; Les écoles ont été équipées grâce aux efforts des enseignants et des chefs d'établissement Les relations entre les modèles décoles communautaires, les « écoles cluster » inclusives ont été bien adaptées.

10 Changements les plus significatifs Ethiopie 1.Des changements positifs dans l'éducation des groupes les plus vulnérables parmi les parents et l'amélioration des pratiques dEI par les prestataires de services et une meilleure accessibilité physique qui a conduit à une augmentation de la scolarisation des enfants handicapés, soit de 535 à 791 élèves, et un meilleur environnement d'apprentissage pour autres élèves 2.La participation active des OPH dans le développement de l'éducation pour les groupes les plus vulnérables et la mise en place d'un comité de direction de l'éducation inclusive au niveau de l'école. 3.Les écoles satellites, Bureaux régionaux de l'éducation et le Ministère de l'éducation expriment leur intérêt et reconnaissance de limportance de la promotion de l'environnement de l'école inclusive.

11 Impacts observables Citations + photos Les enseignants formés ont créé un effet multiplicateur Un enseignant de l'école de Nyagisozi du district KAMONYI affirme: « Au début, je ne savais pas quoi faire quand j'ai vu un ESH venir dans ma classe. Je me demandais si je parvendrais à le prendre en charge, dans la mesure où je n'avais pas été formé à la pédagogie inclusive. Lorsque l'enseignant formé de l'école primaire MUGINA est venu pour nous former, je me sentais bien et je men suis habitué. A mon tour, je me suis mis à mobiliser et à sensibiliser mes pairs enseignants de façon régulière », fin de citation. Les Salles de ressources ont renforcé la capacité des enseignants à mener des évaluations et à utiliser le plan deducation personnalisé Un enseignant de lEcole secondaire Saint Stephen de Shyogwe a déclaré: « laménagement de salle de ressources a été une bonne occasion pour moi de faire une évaluation des besoins éducatifs particuliers et des plans de déducation personnalisés pour ceux qui s'écartaient du cursus normal. Plus important encore, j'ai aidé un élève qui ne pouvaient pas garder l'attention à apprendre à se concentrer davantage a laide de jouets, j'ai réussi à développer progressivement sa concentration ». Fin de citation.

12 ETHIOPIE: Impacts observables ENFANTS HANDICAPÉS PHYSIQUES ET SA MÈRE PARLENT DE LACCESSIBILITE «Je restais au lit toute la journée sans rien faire», «Je n'avais pas d'amis, je ne partais pas à l'école, je ne savais rien du monde». Affirme Hodan Abedulqader, enfant de 17 ans ayant un handicap physique sur la photo / milieu / ci- dessous, décrivant sa situation avant de rejoindre l'école. En Avril 2013, Hodan a eu l'opportunité de s'entretenir en privé avec Jessica Cox, première pilote amputée des bras du monde (elle pilote son avion avec ses pieds).

13 Ethiopie: ENSEIGNANTS SPECIALISES ET ELEVES PARLENT DU CENTRE DE RESSOURCES « Maintenant, nous avons un centre avec divers supports pour aider les élèves», déclare Genet Wolde, une Enseignante spécialisée. Elle a ajouté, «les enseignants des écoles ordinaires viennent au centre de ressources à la recherche d'un soutien technique auprès de nous et nous les aidons » Tiyan Bushira, un élève ayant une déficience visuelle affirme: «Maintenant, nous avons des équipements audio-visuels et d'autres supports en braille qui facilitent notre apprentissage», et elle conclut, « je souhaite que tous les enfants qui sont aveugles comme moi aient la même chance. »

14 Que faire pour dupliquer ou développer ces pratiques ? Les autorités de district doivent établir des stratégies pour aider les « écoles cluster » émergentes à rester inclusives. D'autres écoles ont besoin de reproduire cette pratique de mise en place de salles de ressources.

15 Que faire pour dupliquer ou développer ces pratiques ? ETHIOPIE Toutes les écoles situées dans les régions et à lintérieur du pays doivent sinspirer de lexemple afin de promouvoir et mettre en pratique les principes inclusifs pour prendre en charge les enfants les plus vulnérables. Toutes les écoles devraient mettre en place des centres de ressources, gérées par des enseignants spécialisés afin de fournir une assistance technique aux enseignants du système éducatif et de fournir des ressources d'enseignement et d'apprentissage supplémentaires aux élèves et aux enseignants. Les organisations de et pour les personnes handicapés devraient servir dorganisations ressources, en particulier dans le cadre des campagnes de sensibilisation des parents.

16 Points de résumé Notre expérience dans le développement des « écoles cluster» et des salles de ressources dans les écoles du Rwanda montre que les « écoles cluster » ont aidé les enseignants à renforcer les capacités de leurs pairs pour répondre aux besoins des enfants handicapés dans les écoles ordinaires et les salles de ressources ont permis aux enseignants d'offrir des services pédagogiques supplémentaires.

17 Points de résumé-ETHIOPIA En Ethiopie, les « écoles cluster» constituent un pôle de ressources et de soutien technique pour au moins cinq écoles satellites dans la localité. Notre expérience indique que les enseignants expérimentés et les enseignants spécialisés dans les « écoles cluster» ont formé les enseignants débutants des écoles satellites en matière d'éducation inclusive, sur les techniques d'enseignement des enfants handicapés et sur la qualité de l'éducation en général. Les centres de ressources dans les « écoles cluster» ont bénéficié aux enseignants et aux élèves, y compris ceux des écoles satellites.

18 More photos

19

20

21

22 ETHIOPIE: Enseignants en séance de formation, Dire Dawa, Photo février 2013

23 ETHIOPIE: AFFICHE PRODUITE PAR LES OPH HARAR,

24 ENSEIGNANT SPECIALISE AIDE UN ENFANT A LIRE LE BRAILLE

25 MERCI! LINCLUSION EST POSSIBLE!


Télécharger ppt "Leçons tirées de lExperience: études de cas de bonnes pratiques Education Inclusive Titre: Ecoles Cluster& centres de Ressources(Niveau des Ecoles & autorités)"

Présentations similaires


Annonces Google