La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

T. DIENG, M. DIADHIOU, A. H. SYLLA, S. WITTER, D. MBENGUE, M. M. FERREIRA CRATO CISSE, I. MOREIRA, J. C. MOREAU, Vincent de Brouwere.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "T. DIENG, M. DIADHIOU, A. H. SYLLA, S. WITTER, D. MBENGUE, M. M. FERREIRA CRATO CISSE, I. MOREIRA, J. C. MOREAU, Vincent de Brouwere."— Transcription de la présentation:

1 T. DIENG, M. DIADHIOU, A. H. SYLLA, S. WITTER, D. MBENGUE, M. M. FERREIRA CRATO CISSE, I. MOREIRA, J. C. MOREAU, Vincent de Brouwere

2 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Taux de mortalité maternelle élevé: 401sur 100,000 naissances vivantes 37% des accouchements se font à domicile 56.7% des accouchements sont effectués par un personnel qualifié en 2003 Taux de césarienne: 3.3% en 2003 PIB par tête en 2003, $635 Payement des services par les usagers

3 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Lever les barrières financières et socio économiques liées à laccès aux SOU Postulat Si le payement des SOU est une barrière à leur accessibilité, sa levée doit accroitre sa demande Réduction de la mortalité et de la morbidité maternelle Réduction de la pauvreté

4 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Type d'étude Étude rétrospective, quantitative et qualitative, portant sur les aspects sanitaires, économiques et socioculturels de la politique de gratuité des SONU, dans 5 régions qui ont appliqué la politique Cibles Ministère de la Santé et de la Prévention (services centraux, responsables structures sanitaires) Ministère des Finances Organismes partenaires Responsables et élus locaux Populations Sources de données Rapports financiers et sur la fourniture de kits (2004, 2005, 2006) Rapports dactivité des structures (de 2001 à 2007) Méthode dévaluation des besoins obstétricaux non couverts Interviews et Focus groups

5 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Démarrage dans les 5 régions les plus pauvres Tous les CS et les PS sont inclus et les hôpitaux régionaux pour les césariennes Les Hôpitaux régionaux sont rembourses en argent par césarienne effectuée Des kits daccouchement pré positionnes au niveau des CS et PS

6 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009

7 Insuffisance dans la communication de la politique et des modalités de mise œuvre Système de remboursement pas effectif Mauvaise allocation et de distribution des kits Absence dun système de contrôle des stocks Retard dans le remboursement des hôpitaux régionaux

8 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Kits daccouchements inferieurs aux naissances attendues avec beaucoup de variations entre les régions 40,808 accouchement pour 19,056 kits reçus Kits de césariennes mis en place supérieurs aux prévisions 118% en 2005 et 130% en 2006

9 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Augmentation des dépenses par naissance attendue de $2,75 en 2005 à $2,90 en 2006 (pour la gratuité)

10 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009

11 Lestimation des ressources est basée sur les naissances attendues pour les postes et centres de sante Le taux de césariennes pour les hôpitaux régionaux Une discordance est notée entre les kits de césariennes distribues et le taux de césarienne En 2005, 60% du budget de la politique est alloué aux hôpitaux pour les césariennes

12 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Préférence des services offerts dans les structures Barrières financières réelles Cout des prestations élevés Absence de mécanismes de protection sociale Points de prestation des services souvent éloignes Qualité des services a améliorer Les belles mères décident encore a la place des femmes Peu de connaissance sur la politique

13 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Augmentation de 12% des accouchements par voix basse et 49% par césarienne Le taux de césariennes est de 2.2% dans les régions hors initiative et de 3.5% dans celles bénéficiant de linitiative (SNIS) Le taux daccouchement dans les structures augmente de 77% dans les régions bénéficiant de la politique de gratuite et de 19% dans les autres (SNIS) Baisse des complications obstétricales majeures et de taux de mort-nés frais

14

15 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Les ménages continuent a payer le transport et les ordonnances de suite de couche Seuls le ticket, le kit et lacte sont gratuits pour laccouchement ; faible bénéfice Bénéfice substantiel pour les césariennes Laugmentation du cout de quelques prestations réduit les bénéfices de la gratuite

16 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Baisse drastique des recettes des structures sanitaires (PS + CS) (5% des payements par les usagers) Le niveau de motivation des matrones demeure stable Une rentrée dargent importante pour les hôpitaux régionaux Augmentation de 33% du nombre moyen daccouchement effectué par sage femme entre 2004 et 2006 Au niveau des districts, le nombre moyen daccouchement par sage femme varie de 12 à 125

17 Total revenu accouchement reçu (FCFA), regions pilotes autres regions

18 Césarienne kit césarienne Accouchement simple(CS et PS) Valeur transférée en $ Comparaison avec le cout des services Cout du service76IA6 Surplus/déficit610 Manque a gagner Tarif initial60434 Surplus/déficit7722

19 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Le même paquet de service est offert aux mêmes ayant droit Seul 39% des ménages avait un accès aux services de maternité Toutefois, il y a une variation notoire dans lallocation des ressources dune région a une autre

20 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 Quelques appréhensions sur comment la politique doit intégrer les approches de financement de la sante en général LEtat reste la seule source de financement de cette initiative Enthousiasme a propos des objectifs de la politique et des résultats Toutefois quelques scepticisme de la part des quelques uns des informant clés

21 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009 La politique de gratuite peut être cout-efficace et peut contribuer a augmenter lutilisation des services Toutefois, elle doit être accompagnée par des mesures du cote de loffre de service (personnel, environnement du travail) Des efforts dans la planification, la budgétisation et la communication peuvent être les clés du succès

22 Conférence Inaugurale de lAssociation Africaine déconomie et Politique de Santé (AfHEA) Accra - Ghana, 10 – 12 Mars 2009


Télécharger ppt "T. DIENG, M. DIADHIOU, A. H. SYLLA, S. WITTER, D. MBENGUE, M. M. FERREIRA CRATO CISSE, I. MOREIRA, J. C. MOREAU, Vincent de Brouwere."

Présentations similaires


Annonces Google