La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REANIMATION DU BRULE GRAVE Marc BERTIN-MAGHIT Centre des brûlés, Département d anesthésie réanimation, Hôpital Edouard Herriot, LYON Réseau Nord-Alpin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REANIMATION DU BRULE GRAVE Marc BERTIN-MAGHIT Centre des brûlés, Département d anesthésie réanimation, Hôpital Edouard Herriot, LYON Réseau Nord-Alpin."— Transcription de la présentation:

1 REANIMATION DU BRULE GRAVE Marc BERTIN-MAGHIT Centre des brûlés, Département d anesthésie réanimation, Hôpital Edouard Herriot, LYON Réseau Nord-Alpin des Urgences Aix-les-Bains, mardi 16 mai 2006

2 Traumatisme fréquent USA : cas annuels France : cas annuels Hospitalisations 3500 en centre spécialisé Mortalité en baisse 1950 : 50% de décès chez enfants 50 % de SCB 1991 : 50% de décès chez enfants 98 % de SCB ( Herndon,in Total Burn Care 1996 ) 4 % de mortalité en centre spécialisé ( Monafo, N Engl J Med 1996 ) INTRODUCTION

3 CENTRES DE BRÛLES FRANCAIS - Dispersion des centres référents - Transports inter-hospitaliers sur de longues distances

4 9% 9% 18 % x2 9% 18% 1 EVALUATION DE LA GRAVITE Superficie - Règle des 9 de Wallace - Tables de Lund et Browder - Taille de la main et des doigts

5 EVALUATION DE LA GRAVITE Profondeur 1er degré 2ème degré 3ème degré

6 - Localisation cervico-faciale - Traumatismes associés Orthopédiques Viscéraux Oxyde de carbone Cyanure - Antécédents de la victime EVALUATION DE LA GRAVITE

7 CRITERES DE BRULURE GRAVE Superficie brûlée > 25 % chez l adulte et > 20 % aux extrémités de la vie Brûlure du troisième degré > 10% SC Brûlures cervico-faciales Brûlures avec inhalation Traumatismes associés Brûlures chez un patient ASA 2 ou supérieur ( Mac Lennan, Anesthesiology 1998 )

8 PHYSIOPATHOLOGIE

9 MEDIATEURS DE LA REPONSE INFLAMMATOIRE BRULURE BENIGNE MEDIATEURS LOCAUX HISTAMINE PROSTAGLANDINES BRADYKININE OXYDE NITRIQUE SEROTONINE IMMUNOSUPPRESSION CATABOLISME PROTEIQUE S.I.R.S. HYPERMETABOLISME SEPSIS SECONDAIRE DEFAILLANCE MULTIVISCERALE BRULURE GRAVE MEDIATEURS SYSTEMIQUES CYTOKINES OXYDE NITRIQUE ENDOTOXINES ? ( Mac Lennan, Anesthesiology, 1998 )

10 TRAUMATISME THERMIQUE - CASCADE INFLAMMATOIRE - ACTIVATION DU COMPLEMENT - FACTEURS CONTACT COAGULATION - HYPERPERMEABILITE CAPILLAIRE OEDEMES DIFFUS

11 HEMODYNAMIQUE : TRANSPORT ET CONSOMMATION D O2 CI ( L/m 2 /mn ) DO2i ( mL/mn/m 2 ) ( Holm, Burns 2000 ) Prospectif 21 patients

12 AUGMENTATION DES PERTES THERMIQUES HYPOCOAGULABILITE INITIALE HYPERCOAGULABILITE SECONDAIRE HEMOLYSE AUGMENTATION DE LA DEPENSE ENERGETIQUE MODIFICATIONS PHARMACOLOGIQUES ACQUIS PHYSIOPATHOLOGIQUES


Télécharger ppt "REANIMATION DU BRULE GRAVE Marc BERTIN-MAGHIT Centre des brûlés, Département d anesthésie réanimation, Hôpital Edouard Herriot, LYON Réseau Nord-Alpin."

Présentations similaires


Annonces Google