La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE PRE HOSPITALIERE DES SYNDROMES CORONARIENS SANS SUS DECALAGE PERSISTANT DU SEGMENT ST. ETUDE REALISEE AU SMUR DANNECY DU 01 OCTOBRE 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE PRE HOSPITALIERE DES SYNDROMES CORONARIENS SANS SUS DECALAGE PERSISTANT DU SEGMENT ST. ETUDE REALISEE AU SMUR DANNECY DU 01 OCTOBRE 2004."— Transcription de la présentation:

1 PRISE EN CHARGE PRE HOSPITALIERE DES SYNDROMES CORONARIENS SANS SUS DECALAGE PERSISTANT DU SEGMENT ST. ETUDE REALISEE AU SMUR DANNECY DU 01 OCTOBRE 2004 AU 31 SEPTEMBRE 2005

2 PRESENTATION DU SUJET CLASSIFICATION DOULEUR THORACIQUE CORONARIENNE ECG SCA ST+ Occlusion complète dune coronaire SCA ST- Occlusion partielle

3 PRESENTATION DU SUJET CLASSIFICATION SCA ST+ Troponine positive SCA ST- Troponine positiveTroponine négative IDM avec onde Q IDM sans onde QAngor instable

4 PRESENTATION DU SUJET ACTIVITE SMUR DU CHRA. (année 2005) 50% 2726 affaires traitées 1116 motifs cardiologique 386 SCA 217 SCA ST-

5 OBJECTIF DE LETUDE Analyser une pratique professionnelle en la comparant à des références admises à laide de critères sur dossier ou par observation de la pratique. Evaluation des pratiques par comparaison à des référentiels. HAS 2006 Prise en charge pré hospitalière des SCA ST- persistant au SMUR dAnnecy. Les critères ont été lorientation et les stratégies thérapeutiques mises en place par les SMUR. Les références admises étaient celles établies par le protocole du SMUR dAnnecy.

6 METHODE ETUDE : –Observationnelle –Prospective, avec recueil à posteriori –Unicentrique –De type registre temporaire Ensemble des patients souffrant soit : –SCA ST- diagnostiqué dès le début de la prise en charge –Douleur thoracique diagnostiquée dans un second temps SCA ST-

7 METHODE EXCLUSION -interventions secondaires -les patients laissés sur place -sus décalage de plus de 20 minutes et présence dun BBG INCLUSION Les critères reposaient sur la définition des SCA ST- proposée par le protocole dAnnecy

8 METHODE Durée de létude : Du 01 octobre 2004 au 31 septembre Lieu détude : Centre Hospitalier de la Région dAnnecy. Etablissement doté dune salle dangioplastie.

9 METHODE SCORE DE RISQUE Etabli à posteriori à la lecture du dossier médical Score du RESURCOR adapté au préhospitalier score > 3 : patients à risque élevé score 0-3 : patients à risque faible

10 RESULTATS DONNEES DEMOGRAPHIQUES ET FDR 133 PATIENTS ONT ETE ETUDIE Sexe masculin :69% Age moyen :64a HTA : 55% Tabagisme actif : 38% Dyslipidémie : 35 % Diabète : 22% Obésité : 19% Antécédent cardio vasculaire : 40%

11 RESULTATS DONNEES CLINIQUES ET ECG 133 PATIENTS ONT ETE ETUDIE

12 RESULTATS EVALUATION DU RISQUE 133 PATIENTS ONT ETE ETUDIE Le risque a été établi A POSTERIORI à partir des données proposées par le Resurcor ADAPTEES à la prise en charge pré hospitalière. âge>65 ans Diabète connu Au moins deux facteurs de risque cardio vasculaires Prise de PLAVIX ou aspirine dans les sept derniers jours Au moins deux douleurs typiques dans les dernières 24 heures Sous décalage ST > 0,5mV Antécédents de coronaropathie connue

13 RESULTATS EVALUATION DU RISQUE 133 PATIENTS ONT ETE ETUDIE

14 RESULTATS EN TERME DE QUALITE DIAGNOSTIC Quelques mots de méthodologie DIAGNOSTIC SMURDIAGNOSTIC FINAL SCA ST- 64 SCA ST-AUTRE59 DLTHOSCA ST-10 DLTHOAUTRE121 diag final Diag smur Coronarien (M+) Non coronarien (M-) SCA (T+) DLTHO (T-)

15 RESULTATS EN TERME DE QUALITE DIAGNOSTIC Etablir avec certitude létiologie dune douleur thoracique en pré hospitalier reste un défi. 123 PATIENTS ONT EU UN DIAGNOSTIC DE SCA ST- EN PRE HOSPITALIER 59 soit 48% ont eu un diagnostic différent LE DIAGNOSTIC DU MEDECIN SMUR A : UNE SENSIBILITE DE 0,86 UNE SPECIFICITE DE 0,67 UNE VALEUR PREDICTIVE NEGATIVE DE 0,92 UN RAPPORT DE VRAISEMBLANCE POSITIF DE 2,64 UN RAPPORT DE VRAISEMBLANCE NEGATIF DE 0,21 UN TAUX DE CONCORDANCE DE 0,44 (test kappa)

16 RESULTATS EN TERME D ORIENTATION RECOMMANDATIONS La douleur persiste ET il existe des signes de gravité TRANSFERT IMMEDIAT VERS LA SALLE DE CARDIOLOGIE INTERVENTIONNELLE La douleur persiste OU a cédé ET il nexiste pas des signes de gravité TRANSFERT VERS LUSIC

17 RESULTATS EN TERME D ORIENTATION EN PRATIQUE ORIENTATION INITIALE Unité de Soins Intensifs Cardiologiques : 61,6% Service d Accueil des Urgences : 37,6 % ORIENTATION FINALE Unité de Soins Intensifs Cardiologiques : 73,7%

18 RESULTATS EN TERME D ORIENTATION RETROSPECTIVEMENT Lorientation na pas été influencé par le score de risque.Caractéristique des patients orientés ou non en USIC en fonction de leur diagnostic final, de leur troponine et de la réalisation dune coronarographie.

19 RESULTATS EN TERME DE TRAITEMENT RECOMMANDATIONS en date de létude ASPIRINE : 250 mg IVD en labsence de contre indications BETA BLOQUANT : ténormine 5 à 10 mg en labsence de CI TRINITRINE : 1mg/h si Tas >100 mmHg au PSE ANTICOAGULANTS : HBPM ou HNF ANTALGIQUES

20 RESULTATS EN TERME DE TRAITEMENT EN PRATIQUE IDEALEMENT BB : 100% HEPARINES : 100% ASA : 100% DN : 100% ANTALGIQUES : 100%

21 RESULTATS EN TERME DE TRAITEMENT EN PRATIQUE AU MINIMUM BB : 100% HEPARINES : 100% ASA : 100%

22 RESULTATS EN TERME DE TRAITEMENT EN PRATIQUE DANS LA REALITE BB : 11,7% HEPARINES : 60,9% ASA : 85,7% DN : 57,7 % ANTALGIQUE : 7,7 %

23 RESULTATS EN TERME DE TRAITEMENT RETROSPECTIVEMENT Lorientation et le score de risque nont pas modifié le traitement. 19 patients nont pas reçu daspirine 37% ont eu une troponine positive 53 % ont eu un diagnostic de douleur thoracique dorigine coronarienne 52 patients nont pas reçu dhéparine. 25% ont eu une troponine positive 46,15 % ont eu un diagnostic de douleur thoracique dorigine coronarienne Enfin, 28 % des patients diagnostiqués SCA ST – en préhospitalier avec un diagnostic confirmé au cours de lhospitalisation nont reçu ni héparine ni aspirine.

24 COMPARAISON A D AUTRES REGISTRES TOSCANE est le premier registre multicentrique français qui analyse l'implication des SMUR dans la prise en charge des SCA ST- Méthode: d'avril à septembre 2003, 797 patients suspects de SCA ont été inclus par 36 centres de la métropole. Ainsi, 780 patients pris en charge successivement par les SMUR et les services de cardiologie avec ou sans « Cath Lab » ont été étudiés.

25 COMPARAISON A D AUTRES REGISTRES TOSCANESMUR Année Effectif Sexe masculin72,469 Age moyen6465 Diabète22 Tabagisme actif6238 Dyslipidémie5535 HTA5955 Douleur persistante71,771,4 Douleur TNT résistante3525,6 ECG normal32,540 Inversion onde T48,669 Sous décalage ST > 1mm4667

26 COMPARAISON A D AUTRES REGISTRES TOSCANE N = 780 SMUR N = 133 p Aspirine72,585,7< 0,001 Bêta-bloquants-trinitrine52,567,6< 0,01 Antalgique16,37,7< 0,01 Héparine57,260,9> 0,2 A la différence de nos données, il existe, dans le registre TOSCANE, des différences statistiquement significatives en fonction de la stratification du risque.

27 CONCLUSION POSSIBILITES D AMELIORATION QUALITE DIAGNOSTIC STRATIFICATION TRAITEMENTORIENTATION INTERET DE LhFABP INTERET DU SCORE INTERET DES SROS INTERET DES GPIIb/IIIa


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE PRE HOSPITALIERE DES SYNDROMES CORONARIENS SANS SUS DECALAGE PERSISTANT DU SEGMENT ST. ETUDE REALISEE AU SMUR DANNECY DU 01 OCTOBRE 2004."

Présentations similaires


Annonces Google