La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Classes de défense et sécurité globales. Problématique, côté défense nationale Problématique, côté défense nationale : maintenir le lien armées nation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Classes de défense et sécurité globales. Problématique, côté défense nationale Problématique, côté défense nationale : maintenir le lien armées nation."— Transcription de la présentation:

1 Classes de défense et sécurité globales

2 Problématique, côté défense nationale Problématique, côté défense nationale : maintenir le lien armées nation déserts militaires ? Comment maintenir le lien armées nation dans les déserts militaires ? valoriser nos actions développement lesprit de défense ? Comment valoriser nos actions et participer au développement de lesprit de défense ? … contexte fortement contraint : … dans un contexte fortement contraint : budget, budget, temps temps personnel personnel

3 Problématique, côté éducation nationale Problématique, côté éducation nationale : socle commun de connaissances et de compétences (1 à 7 )? Comment favoriser lapprentissage du socle commun de connaissances et de compétences (1 à 7 )?

4 1.Maîtrise de la langue française; 2.La pratique dune langue vivante étrangère 3.Principaux éléments culture mathématique, scientifique et technologique 4.Maîtrise techniques usuelles de linformation et de la communication 5.Culture humaniste 6.Compétences sociales et civiques 7.Lautonomie et linitiative s Socle commun de connaissances et de compétences :

5 Problématique, côté éducation nationale Problématique, côté éducation nationale : socle commun de connaissances et de compétences (1 à 7 )? Comment favoriser lapprentissage du socle commun de connaissances et de compétences (1 à 7 )? logique … lempilement léparpillement donner DU SENS ? … Comment sortir de la logique … … de lempilement, …de léparpillement, et donner DU SENS ? … « Faire comprendre et partager … … les valeurs de la République » ? Comment « Faire comprendre et partager … … les valeurs de la République » ? ( mission inscrite dans le code de léducation - article L-111-1) « donner envie !

6 Des déficits spécifiques: au temps … 1.- rapport au temps … à lautorité … 2.- rapport à lautorité … à lautre » … 3.- relation « à lautre » … au SENS ! et, plus généralement… rapport au SENS ! relationUnité Structurée Mise en relation avec une Unité Structurée =>Effet Structurant… => Effet Structurant…

7 initiative de terrain La genèse : une initiative de terrain COLLEGE DE BANLIEUE Un programme valorisant pour des élèves issus de limmigration (80%). DES PROBLEMES DINCIVILITE ET DABSENTEISME DES PROBLEMES DINCIVILITE ET DABSENTEISME Un cadre qui impose le respect par lexemple. DES ACQUIS SCOLAIRES FAIBLES DES ACQUIS SCOLAIRES FAIBLES Provoquer une émotion/motivation pour mieux apprendre. Les classes de « défense et sécurité globales» : Les classes de « défense et sécurité globales» :

8 Une classe de « défense et sécurité globales», côté DEFENSE NATIONALE, cest : côté DEFENSE NATIONALE, cest : Un « Partenariat » une unitéune classe Un « Partenariat » entre une unité et une classe… 4. Programme pédagogique … …en lien avec les activités de lunité. 1. un établissement Education nationale, 2. Projet pédagogique détablissement, …..avec une classe organique, 3. Convention locale avec « lunité partenaire »,

9 La convention locale de partenariat prévoit les relations entre les deux partenaires. 1. Relations suivies par mels, 2. témoignages au sein de la classe de correspondants de lunité 2. Au cours de lannée, témoignages au sein de la classe de correspondants de lunité 3. Une visite annuelle de lunité par la classe …Illustration vidéo… ! …

10 …un véritable programme de citoyenneté … Défense des valeurs républicaines et du patrimoine culturel Sécurité environneme ntale Défense du territoire et des populations Défense économique Côté Education Nationale, ce partenariat est un « fil rouge » à partir duquel peut être bâti … dans 4 grandes directions… : enseigner « autrement …pour enseigner « autrement » dans une perspective « défense et sécurité globales »…

11 Ac de Rennes

12 BIEN DANS LE CADRE DU PROTOCOLE DEFENSE/EDUCATION NATIONALE de janvier 2007 « convention-cadre », Signature dune « convention-cadre », le 8 mars 2011, entre la Défense et lEducation Nationale, encourager le développement pour encourager le développement des classes de défense et de sécurité globales

13 Art. 34 Son organisation : Art à 2 heures dactivités « défense » par semaine sur la base du volontariat et de lengagement. 3 à 4 cycles dans lannée. 1 partenariat fort (unité militaire si possible) + partenariats ponctuels. Encadrement « Éducation Nationale ». … ou « DP3 », pour amorcer le partenariat…

14

15 Ancrage dans les programmes ! Choix de thématiques… Détermination des activités… Définition des réalisations…

16 Exemple ancrage dans les programmes : niveau 5 ème

17 Exemple ancrage dans les programmes : niveau 3 ème

18 ) Un exemple de programme pédagogique… (Collège Maurice Jaubert à Nice)

19 ) Un exemple de programme pédagogique (suite)… (Collège Maurice Jaubert à Nice)

20 Exemple : DEFENSE DU TERRITOIRE ET DES POPULATIONS Partenaires : É changes de mels avec le SIROCO + SECURITE CIVILE DE BRIGOLLES … COMPETENCES 1 – Un véritable partenariat… … au service du SOCLE

21 Exemple : DEFENSE DES VALEURS REPUBLICAINES et du PATRIMOINE CULTUREL Partenaires : Souvenir français + un auteur de littérature + un musée de la défense … COMPETENCES 1 – 6 - 4

22 Exemple DEFENSE volet environnemental Partenaire : ONF / Marine Nationale / CROSSMED / services municipaux d une ville … COMPETENCES 1 – 3 - 5

23 Exemple : DEFENSE ECONOMIQUE Partenaires : Une grande entreprise / Pr é fecture maritime pour l AEM / CROSSMED … COMPETENCES 1 – 5 - 7

24 Séquences ( défense des populations ) Choix pédagogiques pour le projet Exemples de séances Raconter pour témoigner : les récits de voyages. Lectures analytiques de journaux de bord de grands voyageurs ( C.Colomb, M.polo, Bougainville...) Travail sur le vocabulaire des sentiments et des sensations. Etude du point de vue narratif pour la description des indigènes Etymologie des mots, vocabulaire de la navigation. // avec les programmes de géo et musique. - A chaque séance, traçage ditinéraires des grands voyageurs mais aussi suivi du trajet du Guépratte. - Comparaison de leurs objectifs: lucratifs # parmi les nouvelles missions : la défense de la paix. - Analyses des descriptions faites par les marins sur les peuples rencontrés.

25 DEFENSE DES VALEURS REPUBLICAINES ET PATRIMOINE CULTUREL : Thèmes possibles : Les mémoires, lesprit de défense, droits de lhomme et de lenfant, les conventions internationales, le bouclier bleu, architecture et défense … Partenaires possibles : Les associations dAnciens Combattants, Résistants et Déportés, lIHEDN, le CIDAN, les musées, la Défense Nationale … Productions possibles : Préparation de commémorations, participation à des concours, expositions, reportages vidéos ou diaporamas, voyages scolaires…

26 DEFENSE DU TERRITOIRE ET DES POPULATIONS Thèmes possibles : LAction de lEtat en Mer, nouveaux conflits, nouvelles menaces sur les populations, le risque sanitaire, LEurope et la défense des populations … Partenaires possibles : une unité de la Défense Nationale, les Sapeurs pompiers, une unité de sécurité civile, la protection civile, la gendarmerie, la police, les services dune mairie, lIHEDN… Productions possibles : Un article de journal, concours des villes marraines, des carnets de voyages, expositions participation au PPMS, reportages vidéos ou diaporamas, romans-photos, attestation de premiers secours civiques…

27 DEFENSE ECONOMIQUE Thèmes possibles : La compréhension des enjeux des entreprises dans la compétition internationale, lespionnage industriel et la propriété intellectuelle, les trafics, les contrefaçons … Partenaires possibles : Une grande entreprise, les douanes, un CROSSMED, des étudiants en Commerce International … Productions possibles : Des articles dans des journaux interactifs, exposés dans le cadre dune leçon, ouvertures en matière dorientation…

28 SECURITE ENVIRONNEMENTALE Thèmes possibles : Les conséquences des activités humaines avec les risques, les enjeux sur leau et sur les énergies, les aires marines protégées … Partenaires possibles : la Défense Nationale, une station dépuration, IHEDN, des collectivités territoriales, une entreprise de retraitement des déchets … Productions possibles : un diaporama, expositions, reportages, roman, articles de journaux …

29 … et « ça marche » ! …Au résultat ! …

30 Ambition initiale du projet… ( parfois trop élevée…) Le Conseil dadministration de létablissement… ( pas toujours favorable…) La prise de contact initiale ( pas toujours facile…) … …malgré quelques difficultés possibles… : ! Le regard de « lautre » ! « tu ne vas pas travailler avec larmée ??!!! »… Difficultés logistiques et budgétaires… ( Budgétisation transport élèves) L absentéisme militaire : missions, etc. ( pas toujours simple…) …

31 10 CDSG 1 CDSG 94 : 8 94 : 8 CDSG conclusen cours Partenariats Partenariats : En préparation, également En préparation, également : - 2 en Corse, - 1 en Nouvelle-Calédonie, - 1 en Martinique, - 1 à la Réunion + contacts : + contacts : Sarthe, Lorraine, … Bilan CDSG au 1 / 03 / 2012 : 2 CDSG en préparation ? /

32 … et « ça marche » (suite…) …Illustration audio… ! … Classe collège Montaigne (ECLAIR) de Lormont (33) en CDSG avec le 13 ème RDP, Cérémonie commémoration OPEX, le 21/10, au parc Bordelais

33

34 Mon Général, Jai lhonneur de vous rendre compte des éléments suivants relatifs à la mise sur pied au RICM des Classes Défense sécurité globale. Les modalités pratiques de préparation et de conduite de laction de partenariat entre le RICM et le collège Joliot-Curie sont à présent établies. La convention de partenariat est signée par le chef détablissement Madame DUTKIEWICZ. Les classes sont binômées chacune avec un escadron : 1er Esc : DJIBOUTI départ fin février et 3e Esc : TCHAD départ fin janvier. La semaine dernière un représentant de chacun des escadrons en question sest rendu au collège pour se présenter, présenter leur unité, leur mission sur place et la nature des relations quils entretiendront avec les élèves des deux classes. Les « correspondants » sont pour le 1er escadron : le LTN RUNAVOT et lADJ POZZO, pour le 3e escadron : le LTN LACOMBE et le SCH MORCRETTE. Au collège, une adresse spécifique va être mise en place pour les deux classes afin de pouvoir accéder directement à leurs correspondants depuis le CDI. Les deux lieutenants auront des rendez vous réguliers par mail (hebdomadaire), mais aussi par courrier papier (mensuellement). A travers la mission de ces deux unités, plusieurs aspects pédagogiques seront abordés comme le français, lexpression écrite et orale, lhistoire, la géographie (découverte des pays, population, histoire, rôle de la France). Afin de personnaliser les liens, chaque marsouin sera binomé avec un élève. Un élève dorigine djiboutienne est dailleurs ravi de pouvoir ainsi renouer de cette manière avec son pays Des petits objets souvenirs seront envoyés également aux deux classes afin de concrétiser un petit peu les choses. Enfin la visite du régiment est prévue pour le 31 mai En conclusion, Mon Général, les enseignantes en charge de ces classes, leurs élèves et nos marsouins sont enthousiastes pour cette action de partenariat. Tout est nominal et chacun a hâte dentrer dans le vif du sujet. Collège Joliot Curie de Fontenay-sous-Bois et le RICM de Poitiers …

35 Bonjour Commissaire, Voici notre premier message depuis votre départ en mer, j'espère que tout se passe pour le mieux et que la mer ne vous secoue pas trop. Les élèves de la classe vous envoient une petite carte de voeux et vous adressent leurs premières questions : - Pouvez-vous nous rappeler les principales missions de votre bâtiment sur ce voyage vers les Etats- Unis ? - Combien de temps allez-vous passer dans chacune des escales ? - Est-il obligatoire pour tous les membres de l'équipage de savoir parler l'anglais ? Bien à vous, Christine Faller, professeur de la classe Echange de mels entre le Mistral et le collège Henri Wallon à La Seyne-sur-mer …

36 Bonjour Christine Faller, C'est donc du port de Norfolk que je vous adresse mes chaleureux remerciements pour votre courriel. Après une traversée de près de deux semaines ponctuée par une courte escale à Funchal, île de Madère, nous sommes arrivés à notre destination, sur la côte Est des Etats-Unis. Pouvez-vous nous rappeler les principales missions de votre bâtiment sur ce voyage? - Pouvez-vous nous rappeler les principales missions de votre bâtiment sur ce voyage? Il s'agit de participer aux côtés de la Marine américaine à un exercice d'entraînement - Bold Alligator - le D-day sera pour nous le 6 févier Combien de temps allez-vous passer dans chacune des escales ? - Combien de temps allez-vous passer dans chacune des escales ? Nous avons effectué une escale de deux jours à Funchal qui a permis de découvrir une île portugaise que beaucoup d'entre nous ne connaissaient pas. Nous avons atteint Virginia Beach le 24 janvier soit près de 9 jours après avoir quitté Madère. Nous sommes en escale à Norfolk du 27 au 30 janvier à 8h00. Nous y revenons au début du mois de février pour repartir ensuite vers Toulon. Sur le transit, nous ferons une courte halte aux Açores. Est-il obligatoire pour tous les membres de l'équipage de savoir parler l'anglais ? - Est-il obligatoire pour tous les membres de l'équipage de savoir parler l'anglais ? Dans le contexte de cet exercice, nous travaillons en langue anglaise pour dialoguer avec nos interlocuteurs américains ou des autres nations représentées au sein des organisations internationales comme l'OTAN. L'anglais est donc très utile puisque le français n'est que très rarement parlé par les Américains. Voilà un petit mot en ce matin du 29 janvier à quai, à Norfolk : il fait beau ; beaucoup d'entre nous sont en permission aujourd'hui et sont allés visiter Washington. Enfin, Etienne Baggio vous adresse un CD-ROM contenant des documents photos et video de notre mission ; vous les recevrez dans une quinzaine de jours. Et je vous proposerai, à notre retour de venir dans vos classes exposer notre mission, si vous le souhaitez. La réponse …

37 Chacun est dans « son métier » : * les enseignants enseignent ( pendant le temps scolaire), * les militaires témoignent (de ce quils sont et de ce quils font) Peu cher (1500 euros/ an/par classe, transport pour visite annuelle non compris) Peu chronophage : - une visite annuelle de la classe dans lunité, - quelques visites ponctuelles de militaires de lunité dans le collège. Saffranchit du critère de proximité géographique (contribue à répondre à la question du maintien du lien armées-nation et du développement de lesprit de défense globale dans les « déserts militaires ») Classes de défense et de sécurité globales : du SENS ! Contribue à donner du SENS !

38 Conclusion Pour que ça fonctionne, il faut : Côté éducation nationale : Côté éducation nationale : ! Une équipe pédagogique motivée, avec un professeur référent ! Lengagement de la « chaîne pédagogique » : IA/IPR… Lengagement de la chaîne hiérarchique : chef détablissement, DASEN, Recteur Côté défense nationale : Côté défense nationale : motivé, gardien de la continuité Un binôme « POC » motivé, gardien de la continuité Lengagement de la chaîne OTIAD (dans le cadre de la politique de rayonnement) : DMD, COM EMIA-ZD / « Adjoint rayonnement » Lengagement de la chaîne hiérarchique : CDT formation, Commandement… Mission des Trinômes Académiques … : Mission des Trinômes Académiques … : susciter, faciliter, accompagner + une « hot line » : mission Egalité des Chances…

39 Conclusion Contacts : Contacts : – Education nationale : (établissement programmes, convention, etc..) Mme Christine Faller Mme Christine Faller, professeur référent – Défense : (recherche partenaires militaires, etc..) Général Philippe Levé Chargé de mission égalité des chances du ministère de la Défense M. Frédéric Jonnet Proviseur détaché Chargé de mission égalité des chances du ministère de la Défense Reconnue innovation pédagogique Reconnue innovation pédagogique


Télécharger ppt "Classes de défense et sécurité globales. Problématique, côté défense nationale Problématique, côté défense nationale : maintenir le lien armées nation."

Présentations similaires


Annonces Google