La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Consultation Régionale « Repenser le rôle des banques nationales de développement » Contribution de la CDG dans le financement Du Développement du Maroc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Consultation Régionale « Repenser le rôle des banques nationales de développement » Contribution de la CDG dans le financement Du Développement du Maroc."— Transcription de la présentation:

1 Consultation Régionale « Repenser le rôle des banques nationales de développement » Contribution de la CDG dans le financement Du Développement du Maroc

2 SOMMAIRE 1.Caisse de Dépôt et de Gestion 2. Contexte économique 3. Investissements & Financements 4. Interventions de la CDG

3 Caisse de Dépôts et de Gestion Une institution financière CDG en chiffres Un Groupe Financier

4 CDG, une institution financière publique…. Caisse de Dépôt et de Gestion, est une institution financière publique, crée en 1959; Son rôle principal est de recevoir, conserver et gérer des ressources dépargne nécessitant une protection spéciale; Le nouveau contexte économique et financier du marché marocain, a poussé la CDG à mettre en place un plan de développement stratégique basé sur : Lintroduction de nouveaux métiers Ainsi quune approche de partenariat avec ses principaux clients Chiffres 2005 Total dépôt : 40 milliards de dirhams; Total Bilan : 50 milliards de dirhams; Produit Net Bancaire : millions de dirhams; Résultat Net : millions de dirhams; Portefeuille obligataire : millions de dirhams; Portefeuille action : millions de dirhams

5 CDG, un groupe financier de développement A travers la diversité de ses investissements, la CDG sest transformée au fil du temps en un groupe de premier plan; Acteur majeur de léconomie nationale; Aujourdhui, le groupe cest plus de 30 filiales et près de employés; Près dun million de clients sont servis au quotidien à travers nos métiers: Gestion de fonds institutionnels et des retraites; Banque, Finance et Assurances; Développement territorial

6 SOMMAIRE 1.Caisse de Dépôt et de Gestion 2. Contexte économique 3. Investissements & Financements 4. Interventions de la CDG

7 Contexte économqiue Indicateurs Macro Tourisme, Vision 2010 Le Maroc en chantiers

8 Maroc, quelques Indicateurs Taux de croissance du PIB (prix constants) 3,8%2,4%3,6% Taux de croissance du PIB hors agriculture 3,6%3,0%3,9% Secteur Primaire : Forte dépendance aux aléas climatiques; Secteur secondaire : Lourdeur du coût de lénergie et forte concurrence asiatique; Secteur tertiaire : Développement des services, basée sur la proximité de lEurope, et de ses offres diversifiées; le Maroc a opté, entre autres, pour le Tourisme comme Levier de Développement Evolution de lIDH Source : Rapport PNUD Taux danalphabétisme des adultes : 48% Espérance de vie de 69 ans. 50% des campagnes souffrent denclavement

9 Tourisme, Vision chiffres clés 10 millions de touristes; Dont 7 millions de touristes internationaux hébergés dans des hôtels classés; chambres construites sur la période , portant ainsi la capacité dhébergement à lits; 5 nouvelles stations balnéaires pour une offre de lits; 30 milliards de dirhams dans le secteur hôtelier; 480 milliards de dirhams de recettes en devises, sur la période ; emplois nouveaux crées; TCAM du PIB de 8,5% sur la période 2000 – 2010; Contribution du tourisme dans le PIB de 20% en 2010.

10 Le Maroc en Chantier Infrastructures de base Programme dElectrification rurale : Généraliser lélectrification à lhorizon 2007 au bénéfice de 12 millions de citoyens ; Accès à leau potable dans les zones rurales : une enveloppe de 4,1 milliards de dirhams a été dédiée au financement dun plan de développement en matière dassainissement pour la période Infrastructures Routières Programme de désenclavement rural : Km de routes et pistes ont été améliorés sur la période ; Augmenter laccès aux routes pour 80% de la population rurale sur la période grâce à un investissement de 10 milliards de dirhams ; Accélération de la construction des autoroutes : Mise en service de 82 Km dautoroutes en 2005; Première levée obligataire pour 500 M MAD; Ouverture prévue en 2007 de plus de 200 Km dautoroutes

11 Le Maroc en Chantier Infrastructures Portuaires Lappareil portuaire marocain compte plus de 25 ports dont 11 ports de commerce international; Aménagement dun projet phare : « Tanger MED »: Priorité stratégique pour le développement économique et social de la région nord du Maroc; Investissement global de 11 milliards de dirhams; emplois créés Infrastructures Hôtelières : Accélération des Investissements: Plus dun milliards dinvestissements par an, depuis 2000 ; En moyenne, lits supplémentaires par an sur la période ; La capacité dhébergement en lits est ainsi passée de en 2002 à lits à fin 2005 ;

12 SOMMAIRE 1.Caisse de Dépôt et de Gestion 2. Contexte économique 3. Investissements & Financements 4. Interventions de la CDG

13 Investissements et Financements Investissements Source de Financement : Marché Boursier Source de Financement : Marché de la dette

14 Evolution limitée de lInvestissement Taux dinvestissement et FBCF Epargne Nationale en % du PIB Source : Ministère des finances

15 Marché boursier : une multitude de réformes… Promulgation de trois textes de loi : Bourse des Valeurs CDVM OPCVM Création de la Société de la Bourse des Valeurs de Casablanca «SBVC» Dématérialisation des titres, démarrage de Maroclear Mise en place du marché central et du marché de blocs 1998 Lancement des nouveaux indices: MASI, MADEX, indices sectoriels 2002 Adoption de la capitalisation boursière flottante dans le calcul des indices 2004 Ratio de liquiditéCrédits accordés par les banques

16 …Parallèlement, un marché de la dette et un marché de gestion collective en plein développement Réaménagement du marché de la dette Développement du marché des adjudications des Bons du Trésor Harmonisation des modes de calcul Introduction de la notion dIVT (intermédiaire en valeur du Trésor) Encadrement des émissions privées : Visa du CDVM avant commercialisation Promulgation de la loi sur les TCN Essor de la Gestion pour compte de tiers Promulgation de la loi de 1993 régissant le marché financier => Début de la gestion pour compte de tiers Commercialisation des premiers OPCVM Constitution de lASFIM Fin 1995 Début

17 SOMMAIRE 1.Caisse de Dépôt et de Gestion 2. Contexte économique 3. Investissements & Financements 4. Interventions de la CDG

18 Interventions de la CDG Port de Tanger Méditerranée Portes atlantiques de Casablanca Aménagement de la vallée de Bouregreg CASASHORE PARK Développement touristique Exemple de mode de financement

19 Port de Tanger Méditerranée Un marché de proximité de plus de 600 millions dhabitants. Trafic - à lhorizon de 3,5 millions dEVP (conteneurs équivalent vingt pieds.). 1 milliard dEuro dinvestissements privés emplois créés. Port 2 terminaux à conteneurs ; trafic de transbordement et trafic import-export avec un linéaire de quai de 1612 m. Terminal vrac et marchandises diverses. Terminal à hydrocarbures. Port Roulier 5 millions de passagers camions par an. Zones Franches Zone Franche Logistique (ZFL) de 130 ha. Zones Franches Industrielles de 600 ha, à 25 km du Port. Zone Franche Commerciale de 200 ha à 18 km du port sur les rives de la Méditerranée. Infrastructures de connexion Autoroute de 53 km reliant le futur port à lautoroute Tanger-Casablanca. Connexion ferroviaire de 45 km Tanger- complexe port – zones franches. Voie express de 18 km Ville de Fnidq – Port - ZF commerciale

20 Portes atlantiques de Casablanca mètres entre le port et la grande Mosquée Hassan II. 23 hectares dont 7 gagnés sur lOcéan m² shon Complexe hôtelier de 500 lits Palais de congrès et zones de bureaux places de parkings Marina 135 anneaux - Capitainerie - port de plaisance Complexe hôtelier – palais des congrès – tertiaire Résidentiel Remblas Grand Môle commercial de m² : supermarché et galerie commerçante Niveaux supérieurs voués au tertiaire. Portes océanes Façades maritimes : animations - loisirs Façade boulevard : commercial – habitat – tertiaire. Jardins de la Mosquée Espaces verts Animations

21 Aménagement de la vallée de Bouregreg Un projet visionnaire et citoyen. Plus de hectares concernés. 30 milliards de dirhams dinvestissements emplois créés Bab al Bahr Marina Cité des arts et des métiers m² de surfaces constructibles Al Sahat al Kabira Jardins supendus Île artificielle Musée national Zones résidentielles, commerciales et hôtelières. Kasbat Abi Raqraq 3 km de résidences lacustres, zones touristiques et équipements de loisirs nautiques. Création dune Ville nouvelle Abi Raqraq Parc dattractions Al Manzah Al Kabir Pôle de grand standing : activités touristiques écologiques et de bien- être. Haras Golf résidentiel dexception.

22 Le Maroc, la nouvelle destination de lOffShoring CASASHORE PARK premier business Park dédié aux activités de Business Process Offshoring emplois m² de bureaux Une localisation unique : 53 ha en pleine forêt situé sur la route reliant Casablanca à laéroport Mohamed V. CASASHORE pour les activités délocalisées Sectoriels : Services Financiers – Traitement de Back-office bancaires, Gestion des sinistres de compagnies dassurance - Hautes Technologies – Recherche et développement - Santé – Transcriptions médicales Fonctionnels : Administration des Ressources Humaines - Comptabilité & Finances - Gestion dinfrastructures logistiques - Études de marché - Gestion de la relation client et facturation - Engineering et design Informatiques : Gestion de parcs informatiques - Gestion de réseaux LAN/WAN - Support Help desk - Gestion de centres de données - Développement et maintenance dapplications -Gestion dapplications TECHNOPOLIS RABAT R&D Campus Soft Center Offshoring Zone Media Park

23 Développement touristique Réalisation dune grande zone touristique par MHV -la Zone Ghandouri - qui double la capacité daccueil de la ville de Tanger et participe à la montée en gamme de la destination. Marrakech : la zone Aguedal réalisée par MHV a contribué au formidable développement de la ville de Marrakech Fès, future grande destination touristique : le Groupe CDG étend son engagement sur la ville de Fès et sengage sur un plan de développement régional.

24 Exemple de mode de financement Budget Global : MMAD Foncier : 120 MMAD. Hors Site : 45 MMAD Aménagement : 131 MMAD Construction : MMAD Frais Financiers : 223 MMAD Exemple : Projet CASASHORE Park Structure de Financement

25 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

26 Consultation Régionale « Repenser le rôle des banques nationales de développement » Contribution de la CDG dans le financement Du Développement du Maroc


Télécharger ppt "Consultation Régionale « Repenser le rôle des banques nationales de développement » Contribution de la CDG dans le financement Du Développement du Maroc."

Présentations similaires


Annonces Google