La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les pratiques de veille des grandes entreprises françaises

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les pratiques de veille des grandes entreprises françaises"— Transcription de la présentation:

1 Les pratiques de veille des grandes entreprises françaises
Baromètre 2008 Les pratiques de veille des grandes entreprises françaises

2 Digimind Leader des solutions de veille avec plus de 100 clients grands comptes actifs (BNP Paribas, EADS, EDF, GSK Biologicals, Microsoft, SCOR, SFR, Unilever,…) Plus de 250 dispositifs de veille mis en place depuis 10 ans dans tous les secteurs de l’économie, en France et à l’étranger Nombreux projets menés dans la santé, 1er secteur en CA (Sanofi-Aventis, Sanofi-Pasteur, GSK Bio, Roche, AstraZeneca, Expanscience, ARDI Rhône-Alpes Santé, Bayer Santé, Ovation Pharma, Virbac, Sogeval, …) Un taux de réabonnement de plus de 95% Une croissance rentable à 2 chiffres entièrement autofinancée

3 Le baromètre des pratiques de veille
Conçu en 2006 à l’initiative de Digimind Constat: aucune étude récurrente sur les pratiques de veille des entreprises françaises Objectif: faire progresser la discipline de veille et intelligence économique en identifiant les enjeux, challenges et meilleures pratiques des grandes entreprises françaises et leurs tendances 1ère enquête menée en 2007 en partenariat avec l’IAE d’Orléans 2ème enquête menée en 2008 avec l’IAE d’Orléans et élargie à la Suisse avec la HEG de Genève (HES) et la HTW de Chur* Projet d’élargissement à d’autres pays en 2009 (Allemagne, USA, Maroc,…) * Haute Ecole de Gestion de Genève, filière information documentaire et la Hochschule für Technik und Wirtschaft

4 Les partenaires du baromètre 2008 en France
Le Master SVETIC* de L’IAE d’Orléans M. Hervé Burdin: Co-directeur du Master SVETIC, membre actif du LOG (Laboratoire Orléanais de Gestion) et responsable de recherche de l’étude Melle Anne-Sophie Omboua, étudiante en Master à l’IAE d’Orléans, co-auteur de l’étude M. Christophe Asselin, Consultant Internet Digimind, co-auteur de l’étude M. Olivier Scheffer, Directeur Marketing Digimind, responsable entreprise de l’étude *SVETIC: Stratégie, Veille d' Entreprise et Technologies de l'Information et de la Communication | MP: Marketing & Production

5 Les partenaires du baromètre 2008 en Suisse
Haute Ecole de Gestion de Genève filière Information Documentaire Mme Hélène Madinier, chargée d’enseignement et chercheur* en veille et intelligence économique, responsable de recherche de l’étude Elle a récemment coordonné un projet de recherche appliqué qui a donné lieu à un guide pratique en IE à destination des PME de Suisse Romande (http://campus.hesge.ch/areso/files/guide.pdf Monsieur Alain Mermoud, co-auteur de l’étude suisse romande Actuellement "Junior CI - Analyst" à la Bank for International Settlements (BIS), Bâle (Suisse). Responsable de la veille juridique et réglementaire multilingue (legal monitoring)

6 Les partenaires du baromètre 2008 en Suisse
Hochschule für Technik und Wirtschaft , département Information Science M. Rüdiger Buchkremer, enseignant et chercheur en management de l’information et des médias, en veille et intelligence économique, responsable de recherche de l’étude. Préalablement CIO et « Head of Research Information and Documentation » d’Altana Pharma, chargé de Competitive Intelligence pour le Management Board. Monsieur Matthias Kramer, co-auteur de l’étude suisse alémanique, étudiant en Information Science à HTW

7 Les pratiques de veille des grandes entreprises françaises
Baromètre 2008 Les pratiques de veille des grandes entreprises françaises Les principaux résultats

8 Echantillon Etude menée de avril à octobre 2008
Population Mère: les 1500 premiers groupes ou entreprises en France selon le classement annuel de l’Expansion (CA 2007) Echantillon (non probabiliste): 107 répondants appartenant à la population mère, tous secteurs représentés Seuil de confiance: 95% Marge d’erreur: 9,5%

9 Structure de la cellule de veille Ancienneté
Près de 60% des cellules de veille ont été mises en place après 2003 (date de sortie du rapport Carayon et des initiatives de sensibilisation à l’I.E. du gouvernement)

10 Structure de la cellule de veille Initiateur
Le Département Marketing est le principal initiateur de la mise en place d’une cellule de veille dans l’entreprise, suivi de la Direction Générale et de la Stratégie.

11 Structure de la cellule de veille Rattachement organisationnel
Conséquence directe: la cellule de veille est rattachée essentiellement au Département Marketing.

12 Structure de la cellule de veille Type d’organisation
Les deux types d’organisation de veille - centralisé ou transversal - sont à peu près aussi fréquents dans les entreprises, sans qu’aucune corrélation n’ait pu être identifiée en 2008, contrairement à 2007 où les cellules les plus jeunes semblaient être organisée de manière plus transversales

13 Structure de la cellule de veille Dispositif humain
Il existe de grandes disparités entre les dispositifs de veille: Dispositif de veille type (médian) 2 veilleurs à temps-plein 4 veilleurs à temps-partiel 100 destinataires Dispositif de veille le plus déployé (maximum) 20 veilleurs à temps-plein 200 veilleurs à temps-partiel 5000 destinataires

14 Structure de la cellule de veille Principaux consommateurs
La R&D, mais également le Marketing, la Stratégie et les Ventes, particulièrement tournés vers l’environnement extérieur, ont un besoin continu d’informations de veille. Etonnamment, la communication consomment moins fréquemment les informations de veille.

15 68.400 € Structure de la cellule de veille Budget prestataires
Budget Fournisseurs Moyen de la cellule de veille: Dispersion: de 0 à € Le budget moyen reste très faible par rapport au CA des grandes entreprises françaises, alors même que la veille soutient des problématiques stratégiques de développement (voir slide suivante) Mais: Budget de plus en plus partagé par différents départements 1/3 des répondants ont l’intention de l’augmenter en 2009

16 Problématiques de veille Principales missions soutenues
L’innovation est au cœur des problématiques adressées par la cellule de veille, suivie de problématiques de business development et développement de parts de marchés

17 Problématiques de veille Types de veille pratiquées
La veille concurrentielle reste la principale activité des cellules de veille, suivie de près par la veille technologique et la veille des tendances. La veille image est moins pratiquée, bien que considérée comme prioritaire à développer

18 Processus de veille Principaux objectifs
L’objectif principal du dispositif de veille est de ne pas passer à côté d’une information stratégique.

19 Processus de veille Sources utilisées
La presse, les médias et les actualités en ligne sont les principales sources d’informations utilisées. Les sources du web 2.0 sont encore très peu exploitées.

20 Processus de veille Volume de sources surveillées sur Internet
Près de 90% des entreprises surveillent moins de 500 sources sur Internet

21 9 heures / semaine Processus de veille Recherche sur Internet
Les veilleurs passent encore énormément de temps à rechercher de l’information sur Internet (équivalent 1/4 temps) Temps moyen passé par un veilleur à la recherche d’informations sur Internet: 9 heures / semaine 10% de la masse salariale (source: Gartner 2006)

22 Processus de veille Recherche sur Internet
1 recherche sur 3 est infructueuse (source: Outsell, inc 2006) Corporate users in Outsell’s research from 2006 spent 12 hours per week on information tasks in 2005 – up from 8 hours in 2001 – more than half of this time being spent on information search activities – which represents almost a full work day per week! – and leaving always less time for the rest of the work to be done (hence a general productivity loss of 6,2%). Source: Outsell’s Information Markets and Users Database 2006

23 Processus de veille Recherche sur Internet
Although we’re bound to dedicate more time to information tasks in a knowledge economy, the study also revealed that 1 out of 3 internet search fails, and up to half in some industries, in other words 3 hours spent every week NOT finding information. The same failure rate applied to Intranet search. Source: Vertical Search Delivers What Big Search Engines Miss Volume 2, August 18, 2006 © Outsell Inc.

24 Processus de veille Recherche sur Internet
Translated into cash, 2 to 3 hours per week is 5 to 8% of a company’s salary costs. And it seems that this trend is not likely to stop because a more recent Report from Butler Group estimated the cost to be closer to 10% in 2006 (http://www.networkworld.com/news/2006/ search-cuts-productivity.html). For Knowledge intensive companies, this alone often might just wipe out their benefits. Source: Vertical Search Delivers What Big Search Engines Miss Volume 2, August 18, 2006 © Outsell Inc.

25 Processus de veille Recherche sur Internet
Translated into cash, 2 to 3 hours per week is 5 to 8% of a company’s salary costs. And it seems that this trend is not likely to stop because a more recent Report from Butler Group estimated the cost to be closer to 10% in 2006 (http://www.networkworld.com/news/2006/ search-cuts-productivity.html). For Knowledge intensive companies, this alone often might just wipe out their benefits.

26 Processus de veille Outils de veille
Un veilleur type utilise Google pour le web associé à un agrégateur d’informations professionnelles (Factiva, LexisNexis, Dialog). Les solutions spécialisées de veille, automatisant et structurant le travail des équipes de veilleurs, ne sont encore que très peu adoptées

27 Performance et difficultés
Une faible couverture des sources (types et volume) Encore beaucoup de temps passé à la collecte d’informations Une faible productivité Couverture des sources (volume*types): faible Coefficient de productivité = #destinataires/#veilleurs (TP+Tp)

28 Performance et difficultés Principaux freins
Des problèmes essentiellement organisationnels, associés à une méconnaissance des sources pertinentes pour sa veille et une difficulté à gérer la surinformation

29 Performance et difficultés Optimisations souhaitées en priorité
Optimiser en priorité la collecte et la surveillance d’information, très chronophages

30 Performance et difficultés Connaissance des solutions de veille
68% des entreprises connaissent mal ou pas du tout les offres de solutions spécialisées pour la veille

31 Résultats du Baromètre 2008 France Conclusion
La veille soutient des problématiques stratégiques de développement des entreprises: Innovation Conquête de marchés Au plus près des centres de décision stratégiques: Directions Marketing, Business Development, Stratégie, R&D La discipline est encore jeune et les dispositifs de veille assez peu matures, spécialement face aux challenges liés à l’information électronique et à l’Internet en particulier : Faible productivité des dispositifs Faible couverture et méconnaissance des sources Méconnaissance des offres spécialisées

32 contact@digimind.com - +33(0)1 5334 0808
Résultats des Baromètres 2008 La suite… Retrouvez le baromètre 2008 sur : Edition suisse en libre téléchargement Participez au printemps à l’édition 2009 Découvrez l’année prochaine les autres versions internationales du Baromètre Contactez-nous pour tout autre renseignement: (0)


Télécharger ppt "Les pratiques de veille des grandes entreprises françaises"

Présentations similaires


Annonces Google