La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Morphologie socio-économique des territoires, parcours de formation et insertion des jeunes Séminaire EHESS Thème : Inégalités et démocratisation de lenseignement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Morphologie socio-économique des territoires, parcours de formation et insertion des jeunes Séminaire EHESS Thème : Inégalités et démocratisation de lenseignement."— Transcription de la présentation:

1 Morphologie socio-économique des territoires, parcours de formation et insertion des jeunes Séminaire EHESS Thème : Inégalités et démocratisation de lenseignement 30 Novembre 2006 Y. Grelet - Centre dEtudes et de Recherches sur les Qualifications, Caen

2 Plan Introduction I. La différenciation des parcours dans le secondaire: rôle de lorigine sociale II. Des territoires qui façonnent les parcours scolaires III. Le territoire substrat de la reproduction sociale Conclusion

3 Introduction Origine spatiale, contexte des études : –Offre de formation qui répond aux Besoins de léconomie locale Demandes des familles, norme locale –Politiques locales (Région, Académie) Origine sociale : –Effets directs sur les performances scolaires –Effets indirects : normes, aspirations, stratégies, anticipations du corps enseignant…

4 Linfluence de lorigine sociale sur les parcours scolaire et professionnel est-elle uniforme sur le territoire ? Leffet du territoire est-il réductible à sa composition sociale ou y a-t-il un « effet local pur » ? Sur quelles dimensions du parcours scolaire sexercent les deux facteurs : –Origine sociale –Origine spatiale ?

5 I. Retour sur le rôle de lorigine sociale dans les mécanismes de sélection de lenseignement secondaire

6 Rappel : la part des formations professionnelles courtes… –40% des sortants du SE viennent dun CAP, BEP ou Bac pro –44% des jeunes entrés en 6è passent par la filière professionnelle à un moment de leur cursus secondaire

7 –Contenu 40 spécialités en BEP 220 spécialités en CAP –Mode de formation : voie scolaire ou apprentissage –Sélectivité à lentrée –Reconnaissance sur le marché du travail …et leur diversité

8 Parcours dans lenseignement secondaire (lycée, apprentissage)

9 Objectif Analyser les facteurs de différenciation –verticale (diplômes, niveau) –horizontale (mode de formation, spécialité) des cursus de formation professionnelle de niveau secondaire (CAP-BEP, Bac).

10 Données DEP: panel délèves 1995 Note au Brevet des collèges (contrôle continu) Âge en 3 ème Sexe Origine sociale : PCS et diplôme du père « Aspirations » des parents : Diplôme le plus utile pour trouver un emploi Origine spatiale : taille de la commune de létablissement en 3ème

11 Modèles pour analyser les divergences de cursus selon : 1) La filière : générale & technologique / professionnelle 2) La voie de formation : LP / CFA 3) La spécialité

12 Odds ratios Modèles panel DEP Prof. / LGT (N=10580) CFA / LP (N=3261) Garçon-- Fille.77***.43*** <5000h1.56*** h1.24** h-- >200000h0.68***0.52*** Note ***1.34** *** ***1.62 <15 ans0.23*** ans-- >15 ans2.70***.72*

13 Modèles panel DEP Prof. / LGTCFA / LP Père agriculteur1.6**.58 Indépendant Cadre0.38***1.24 Prof. Interm Employé-- Ouv. qualifié1.44***1.07 Ouv. non qual.1.90***.83 Inactif, nd1.38*.64 Père dip

14 1) Professionnel vs Général Mauvaise note+++Bonne note- - Age 3è >15 ans++Age 3è<15 ans- - - Dipl utile CAPBEP+++ Dipl utile Bac Pro++Dip Utile Bac GT- Père ONQ++Père cadre- Père OQ+Père > bac- Rural ou bourg+Grande ville- Fille-

15 2) Apprentissage vs LP Diplôme Utile CAP-BEP ++Fille- Grande ville- Mauvaise note brevet - lorigine sociale nintervient plus

16 3) Attractivité Garçons Père agriculteur+++Mauvaise note- Grande ville- Rural ou bourg- Filles « Bonne » note++

17 4) Spécialité (BEP, LP) Garçons (réf. mécanique) Grande ville Rural ou bourg +++ Comptabilité, gestion ++ Mécanique Mauvaise note+++ Travail des métaux Père cadre++ Vente, services Père OQ++ Travail des métaux

18 Spécialité et origine sociale, garçons Cad,Chef, commer Agri, Artisan PI, Empl Ouvri er Total Services Artis+agri Electri,tro Bât+ Indus Métal Ens. Garçons

19 4) Spécialité (BEP, LP) Filles (réf. Sanitaire & social) Mauvaise note++ Production ++ Div. services « Bonne » note ++ Sanitaire et social Grande ville ++ Sanitaire et social lorigine sociale nintervient plus

20 Cad,Chef, commer Agri, Artisan PI, Empl Ouvri er Total Coiffure, esthétiq Sanitaire Social Commer Tertiaire Admin HCR Industrie Ens. Filles Spécialité et origine sociale, filles

21 Lorientation passée, les projets davenir : lenquête « jeunes 2002 » Le vécu de lorientation (rétrospectif) –Vœux dorientation contrariés ? –Orientation due à de mauvais résultats scolaires ? –Difficulté à choisir une orientation ? Le métier, les projets –Attirance pour le métier du père (de la mère)? –Projet reprise entreprise familiale ?

22 GarçonsDéroulement orientation fin 3èReprésentations Avenir professionnel Refus orientation?% Résulta Insuffi- sants Savait ce quil voulait Métier père attire Projet reprise entrep familiale NonOui, 2de GT refusée Oui, spécialit refusée Compta Mécauto Bâtiment Electri/ro Agricult Agralim HCR Mécaniq Métall Commer Services Trav bois

23 FillesDéroulement orientation fin 3èReprésentations Avenir professionnel Refus orientation?% Résul- tats Insuffi- sants Savait ce quelle voulait Métier mère attire Projet reprise entrep familiale NonOui, 2de GT refusée Oui, spécialit refusée Compta Habillmt Agroali Coiffure SaniSoc HCR Product Commer Secrétar Div Serv

24 Synthèse Analyse des correspondances Spécialité x Origine sociale Variables illustratives : - facteurs entrés dans les modèles - orientation et projets

25

26 Conclusion 1è partie, différenciation des parcours de formation Hiérarchies au sein de la filière pro Lorientation vers la filière pro peut être un choix positif Quand cest un choix par défaut, + de risque de désajustements sur le marché du travail ? Origine sociale et spatiale influencent surtout le choix de filière, mais aussi de spécialité. Imbrication effet origine sociale- origine spatiale.

27 II- Des territoires qui façonnenet les parcours scolaires des jeunes 1- Affiner la notion de contexte spatial et le caractériser : typologie de territoires 2- A type de territoire, type de productions du système éducatif?

28 II-1. Caractérisation de lenvironnement socio-économique par le type de zone demploi

29 Les 348 zones demploi

30 Typologie des 348 zones demploi (CAH) 21 Indicateurs : –Taux de chômage (jeunes et adultes, CLD) –Taille des établissements salariés –Taux dencadrement –Structure des qualifications –Part des secteurs dans lemploi Aucun indicateur relatif à la formation des jeunes

31 6 types denvironnement socio-économique

32 II.2. A type de territoire, type de système de formation

33 Zones tertiaires urbaines

34 Zones tertiaires avec petites entreprises

35 Zones dindustrie en difficulté

36 Zones dindustrie dynamique

37 Zones rurales industrielles

38 Zones rurales agricoles

39 6 types denvironnement socio-économique

40 Résumé : Type de zone, Scolarisation, Filière Tertiaire urbain+++ études Aussi pro + Services Tertiaire et petites entreprises Poursuites études et sorties précoces - de pro + Services + Apprentissage Industrie en difficultéScol° en pro yc sup+ Spé industrielles + LP Industrie dynamique-Poursuites études, + pro + Spé. industrielles + Apprentissage Rural industrielSorties bas niveau - - de pro + Spé industrielles Rural agricoleSorties bas niveau+ Services

41 III. Le territoire, substrat de la reproduction sociale Linfluence de lorigine socio-spatiale se prolonge-t-elle, au-delà des cursus scolaires, sur les parcours professionnels?

42 Méthode Génération 98 pour retracer les parcours scolaire, professionnel, résidentiel Sélection des jeunes sortis au niveau V (les moins mobiles) pour voir linfluence du contexte socio-économique local Le contexte caractérisé parle type de zone

43 Les enquêtes Génération Génération 92, 98 puis une nouvelle génération tous les 3 ans Echantillon de sortants du système éducatif A tous les niveaux de formation Interrogés une première fois 3 ans après leur sorti 2 tailles déchantillon en alternance : les « grandes » enquêtes Génération (> interviewés) ont une représentativité régionale ; une partie de léchantillon est réinterrogé (suivi de carrières)

44 Questionnaire « Génération » Origines sociale et géographique Formation initiale (grandes étapes) Expérience pendant les études Parcours professionnel –Périodes en entreprise –Périodes de non-emploi Environnement familial (conjoint, enfants) Opinion sur le parcours, lavenir, les emplois

45 Les sorties du système éducatif en 1998 La moitié au niveau du secondaire Parmi sortants de 2d cycle, 84% viennent dune filière professionnelle Parmi sortants 2d cycle pro : –61% au niveau du CAP-BEP (V) –1/3 dapprentissage –46% des filières tertiaires

46 G98 : La mobilité résidentielle selon le niveau de formation Niveau de sortieMême zone demploi en 6è et en 2001 I,II35% III53% IV71% V83% VI, V bis85% Tous sortants65%

47 Débutants au niveau CAP-BEP : Mobilité et emploi Type de zone % refusé un emploi trop éloigné % changé type zone % Mobilité alternante en 01 Urbaine26527 Tert pet.ent Indus diffic30927 Indus dyna28831 Rural indus Rural agric Tous29828

48 Lien formation-emploi au niveau local : entre origine et destination Origine : –Sociale : Profession du père, –Scolaire : Formation du fils ou de la fille, Destination : secteur dactivité et profession de lemploi occupé en 2001 Le lien entre origine et destination se construit dans un contexte socio-économique précis : type de zone

49

50 Conclusion (1) Lorigine sociale et loffre locale de formation influencent le niveau de sortie du SE. Des combinaisons différentes des composantes de la formation professionnelle initiale sont modelées par le contexte local

51 Linsertion des sortants du second cycle pro dépend dabord de lenvironnement socio-économique. Le contexte socio-économique local est le substrat de la reproduction sociale. Celle-ci sexerce sur différentes composantes du bagage scolaire et non seulement le niveau. Conclusion (2)

52 Tel père, tel fils? Schéma simplifié de la reproduction sociale au niveau local MARCHÉ du TRAVAIL : Structure de lappareil productif FAMILLES : Structure socio- professionnelle APPAREIL DE FORMATION

53 Limites de la nomenclature des CS : comment interpréter les effets croisés de lorigine sociale (mesurée par la CS) et du contexte ? Conclusion (3)

54 Y a-t-il une norme locale du diplôme? Conclusion (4)

55 « diplôme le plus utile pour trouver un emploi » CAP-BEP, Bac pro plutôt que Bac GT, Sup CAP-BEP plutôt que Bac pro Rural, petite ville+++ Grande ville-- Retard en 6è++++ Père >= bac-- Père agri, indep-- Père cadre, PI--- Père OQ+++ Père ONQ+++

56 FIN Y. Grelet - Centre dEtudes et de Recherches sur les Qualifications Caen – 23 Juin 2006


Télécharger ppt "Morphologie socio-économique des territoires, parcours de formation et insertion des jeunes Séminaire EHESS Thème : Inégalités et démocratisation de lenseignement."

Présentations similaires


Annonces Google