La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, 7- 11 décembre 2009 Méthodologies et procédures.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, 7- 11 décembre 2009 Méthodologies et procédures."— Transcription de la présentation:

1 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Méthodologies et procédures pour lévaluation des erreurs de couverture et de contenu Pres. 6

2 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Méthodologies et procédures pour lévaluation LEPC implique fondamentalement deux échantillons avec recouvrement: léchantillon P (P pour population) et léchantillon E (E pour énuméré, donc issu du recensement) Les secteurs de l'échantillon P ne doivent être révélés quaux personnes qui en ont besoin La collecte de données d'échantillons P et E se produit à différents moments Procédures pour le traitement des migrants : A, B, et C

3 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Quest-ce que léchantillon P ? Léchantillon P consiste en un échantillon tiré de la même population mais indépendant du recensement Unités listées indépendamment, valides et uniques Résultats employés pour estimer les omissions de recensement

4 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Quest-ce que léchantillon E ? L'échantillon E est un échantillon tiré des cas déjà énumérées dans le recensement Logements recensés dans le même secteur d'échantillon que léchantillon P En pratique, les échantillons E et de P sont formés des mêmes ZR Résultats employés pour estimer les inclusions incorrectes de recensement L'évaluation des inclusions incorrectes fournit un facteur de correction utilisé dans le modèle dual destimation de la vraie population

5 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Quelques définitions Non-migrants : personnes qui étaient dans un ménage particulier à la date du recensement et à la date de lEPC Partants : les personnes qui étaient dans un ménage particulier à la date de recensement mais qui ont déménagé ou ne font plus partie du ménage à la date de lEPC Arrivants : personnes qui ont été enquêtées dans un ménage particulier à lEPC mais qui nétaient pas là à la date de recensement

6 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Date du Recensement date de lEPC Noemie Amadou Bruno Noemie Amadou Fatou Bruno

7 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Date du Recensement date de lEPC Noemie Amadou Bruno Noemie Amadou Fatou Bruno Non migrants Arrivant Partant

8 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Mesure des omissions et des inclusions erronées Procédure A reconstitue les ménages comme ils ont existé à la date du recensement Lenquêteur demande au répondant de lister toutes les personnes du ménage la date de recensement Ces personnes sont ensuite appariées sur les noms, adresses ou localisation avec les enregistrements du recensement Les nombre et pourcentage de non-migrants et de migrants (partants) sont alors estimés

9 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Date du recensement Procedure A date de lEPC Noemie Amadou Bruno Noemie Amadou Fatou Bruno Noemie Amadou …Bruno Noemie Amadou …Bruno

10 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Mesure des omissions et des inclusions erronées Procédure B Identifie toutes les personnes résidant dans le ménage- enquêté à la date de lEPC On demande aux répondants de fournir l'adresse ou le lieu où ils étaient à la date de recensement Ensuite appariés avec les noms et adresse des questionnaires correspondants du recensement Les nombre et pourcentage de non-migrants et de migrants (arrivants) sont alors estimés

11 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Date du recensement Procédure B date de lEPC Noemie Amadou Bruno Noemie Amadou Fatou Bruno Noemie, Amadou Fatou Noemie, Amadou Fatou

12 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Mesure des omissions et des inclusions erronées Procédure C Identifie toutes les personnes résidant dans le ménage- échantillon à la date de lEPC Identifie également les personnes qui ont vécu à l'adresse échantillonné à la date du recensement Cependant, seuls les résidents à la date du recensement (les non-migrants et les partants) sont appariés avec les enregistrements du recensement Lextrapolation du nombre de non-migrants et de migrants se fait daprès la procédure B (à base des arrivants) Lestimation des taux dappariement pour les migrants se fait selon la procédure A Le procédé C est une combinaison des procédures A et B

13 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Date du recensement Procédure C date de lEPC Noemie Amadou Bruno Noemie Amadou Fatou Bruno Noemie, Amadou Fatou …Bruno

14 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Forces et faiblesses de la procédure A Avantages Appariement des non-migrants et des partants relativement simple et peu coûteux - recherches limitées pour prélever des zones et leurs zones adjacentes Limitations Partants ne sont plus à l'adresse échantillon Obtenant l'information des nouveaux occupants, il est particulièrement difficile de savoir où le ménage entier a déménagé Susceptible de sous-estimer les partants et les omissions

15 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Forces et faiblesses de la procédure B Avantages Les procédures de collecte sont plus simples Produit de meilleures estimations des migrants Limitations Coût plus élevé d'appariement car il implique didentifier les arrivants à lendroit où ils étaient au moment du recensement Peut avoir comme conséquence l'appariement prolongé parce que les zones (ZR) peuvent ne pas être dans l'échantillon de lEPC En cas déchec dappariement, on nest pas sûr sil sagit dune personne réellement omise ou inexactement localisée

16 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Forces et faiblesses de la procédure C Avantages Méthode tire bénéfice des avantages des procédures A & B Réduit les difficultés dappariement Améliore lestimation des migrants Limitation Relativement chère, nécessite la collecte des arrivants, des partants et des non-migrants

17 Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, décembre 2009 Merci!


Télécharger ppt "Atelier régional des Nations Unies sur lévaluation des recensements et les enquêtes post censitaires, Tunis, 7- 11 décembre 2009 Méthodologies et procédures."

Présentations similaires


Annonces Google