La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée mondiale de la tuberculose 2000 De nouveaux partenariats pour faire barrage à la tuberculose Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ]

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée mondiale de la tuberculose 2000 De nouveaux partenariats pour faire barrage à la tuberculose Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ]"— Transcription de la présentation:

1 Journée mondiale de la tuberculose 2000 De nouveaux partenariats pour faire barrage à la tuberculose Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS

2 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 2 Maladies infectieuses les plus meurtrières (estimations à fin 1998) Estimations du nombre de décès (en millions) < 5 ans > 5 ans IRASIDADiarrhéesTuberculoseMalariaRougeole

3 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 3 Ampleur du problème de la tuberculose De 16 à 20 millions de cas dans le monde 8 millions de nouveaux cas chaque année 2 millions de décès chaque année (dont ceux dus à la tuberculose liée au VIH) l La tuberculose est linfection la plus meurtrière pour les malades du VIH/SIDA l La tuberculose est la première cause de décès chez les femmes en âge de procréer

4 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 4 La tuberculose – Où et Qui? 95% des nouveaux cas et 98% des décès surviennent dans les pays en développement La tuberculose touche les pays les plus pauvres et les plus vulnérables 75% des cas dinfection et de décès surviennent chez les 15–45 ans Le groupe qui est économiquement le groupe le plus productif 26% des décès évitables qui surviennent dans les pays en développement sont dus à la tuberculose

5 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 5 Progrès de la stratégie DOTS à fin % de la population mondiale avait accès à la stratégie DOTS, soit le double du pourcentage notifié en pays ont adopté la stratégie DOTS 21% du total mondial des malades de la tuberculose en ont bénéficié, soit le double du pourcentage notifié en cas supplémentaires de tuberculose ont été notifiés dans le monde en 1998

6 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 6 Quest-ce que la stratégie DOTS ? Le traitement de brève durée sous surveillance directe (DOTS) sappuie sur cinq éléments clés : l Engagement des pouvoirs publics en faveur dun effort soutenu de lutte contre la tuberculose l Dépistage des cas contagieux par lexamen microscopique de frottis dexpectorations l Chimiothérapie standardisée de six à huit mois sous surveillance directe l Approvisionnement fiable en médicaments de qualité l Systèmes dinformation pour la surveillance et la notification de cas

7 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 7 RésultatsRésultats l Pays ayant adopté la stratégie DOTS l Malades bénéficiant de la stratégie DOTS 1 % 10 % 21 % l Coût moyen des médicamentsUS$ 40–60US$ 10–20 l Aide extérieure pour la tuberculoseUS$ 16 millions~ US$ 100 millions

8 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 8 Impact de la tuberculose sur les familles l Les risques qua un enfant de mourir à son tour sont sensiblement augmentés par la mort de sa mère l En Inde, 75 % des ménages urbains et 67% des ménages ruraux se sont endettés l En Inde, 11 % des enfants ont été retirés de lécole et 8% ont été mis au travail. Environ enfants quittent lécole chaque année à cause de la tuberculose l Chaque année, en Inde, plus de femmes sont rejetées par leur famille

9 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 9 Impact économique de la tuberculose l Un malade de la tuberculose perd en moyenne trois à quatre mois de travail l Ces manques à gagner entraînent une baisse de 20 à 30% du revenu annuel du ménage dun malade de la tuberculose l Les décès prématurés représentent environ 15 années de perte de revenus En Afrique du Sud, les manques à gagner dus à la tuberculose sont estimés à 16% du PIB par habitant (Floyd et al., British Medical Journal, 1997) Ces coûts indirects élevés – à la charge des malades et de leurs familles – représentent souvent plus que le coût du traitement direct pour le secteur de la Santé

10 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 10 Tuberculose/VIH – Une double épidémie l 11 millions de personnes sont actuellement infectées par la tuberculose et le VIH dans le monde l Le VIH est à lorigine de 15% du total des nouveaux cas de tuberculose dans le monde l Dans certains pays dAfrique, 80% des tuberculeux sont également infectés par le VIH l La tuberculose est la maladie qui tue le plus les personnes déjà infectées par le VIH l Le traitement de la tuberculose est aussi efficace chez les personnes séropositives que chez les personnes séronégatives pour le VIH. Il accroît la durée et la qualité de vie et bénéficie aux familles et aux communautés des malades

11 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 11 Tuberculose à bacilles multirésistants (1) l Un traitement inefficace de la tuberculose génère la tuberculose à bacilles multirésistants l La stratégie DOTS prévient lapparition de la tuberculose à bacilles multirésistants l La tuberculose à bacilles multirésistants a été observée sur tous les continents l Le traitement de la tuberculose à bacilles multirésistants coûte environ 100 fois plus que le traitement de la tuberculose à bacilles non multirésistants

12 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 12 Tuberculose à bacilles multirésistants (2) l La multirésistance est définie comme la résistance aux deux principaux médicaments antituberculeux, lIsoniazide et la Rifampicine l La multirésistance survient quand : –des médicaments ou des combinaisons de médicaments inadaptés sont prescrits –les médicaments qui conviennent ne sont pas pris régulièrement –les médicaments qui conviennent ne sont pas pris pendant la durée entière des six mois de traitement

13 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 13 Les droits de la personne humaine sont violés l Un traitement existe. Faire en sorte que les malades puissent bénéficier de ce traitement, cest sauver des vies et respecter le droit à la santé l Les malades de la tuberculose et leurs familles sont souvent victimes dopprobre et de mesures discriminatoires l Les cas de tuberculose notifiés sont plus de deux fois plus fréquents chez les sujets de sexe masculin que chez les sujets de sexe féminin, en partie à cause des inégalités dans laccès aux prestations de santé l Les malades contagieux transmettent la maladie à 10 ou 15 personnes par an en moyenne, simplement par voie aérienne

14 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 14 Impact de la tuberculose sur le développement humain La tuberculose prive les individus de leur droit le plus élevé quil est possible datteindre au niveau de la santé physique et mentale La tuberculose fait barrage aux choix des individus et les enferme dans le cercle vicieux de la pauvreté et de la maladie

15 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 15 Stratégies adoptées par les familles pour faire face au problème l La vente de biens productifs réduit dautant les perspectives économiques du ménage l Le fait de retirer les enfants de lécole pour quils aident à la maison et pour économiser sur les frais de scolarité compromet sérieusement leur éducation et leurs chances dans la vie l Réduire la consommation daliments appropriés augmente le risque de contracter dautres maladies l Le fait de détourner les ressources dautres besoins sanitaires vers la tuberculose augmente encore la vulnérabilité aux autres maladies

16 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 16 La stratégie DOTS : une solution dun bon rapport coût/efficacité l Exige de 1 à 4 US$ par année actualisée de vie sauvée (dans les pays à faibles revenus) l Pourrait réduire de 50% le montant actuel des pertes économiques nationales potentielles dues à la tuberculose (Ahlburg, 1999) l Pourrait donner un gain de 55 US$ sur 20 ans pour chaque dollar investi (Ahlburg, 1999)

17 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 17 Défis à relever l Comment porter le taux de couverture de la stratégie DOTS de 21 % aujourdhui à 70 % dici à 2005 l Coment maintenir les acquis une fois atteintes les cibles fixées ? l Comment forger de nouveaux partenariats et rapporter la lutte antituberculeuse au développement du secteur de la santé et au développement social

18 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 18 De nouveaux partenariats... …pour aller au-delà de la communauté frappée par la tuberculose et mobiliser de nouveaux groupes concernés par la tuberculose, tels que : 1.Organisations féminines 2.Groupes de défense des droits de lhomme 3.Groupes de malades du VIH/SIDA 4.Entreprises

19 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 19 De nouveaux partenariats (1) l Pourquoi les organisations féminines sont-elles concernées ? La tuberculose tue davantage les femmes que toutes les causes de mortalité maternelle réunies Plus de 900 millions de femmes souffrent de tuberculose dans le monde ; 1 million dentre elles en mourront et 2,5 millions tomberont malades cette année à cause de la tuberculose – âgées pour la plupart entre 15 et 44 ans De nombreux obstacles sopposent à laccés des femmes aux services de santé : les femmes nont souvent pas la possibilité de quitter leur famille et leur travail ou ont besoin de la permission de leur famille. Beaucoup nont pas largent nécessaire pour aller au dispensaire ou payer un traitement Souvent, les femmes doivent supporter le double fardeau des tâches domestiques et de leur propre maladie. Quand on guérit une femme de la tuberculose, on sauve une vie et on protège son mari et ses enfants. Quand leur mère est malade, les enfants souffrent et risquent de contracter la tuberculose Dans de nombreux endroits, lopprobre qui sattache à la tuberculose accule les femmes à lisolement, à labandon et au divorce

20 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 20 De nouveaux partenariats (2) l Pourquoi les groupes de défense des droits de lhomme sont-ils concernés ? La tuberculose peut être guérie. La stratégie DOTS est un moyen efficace de guérir la tuberculose Les groupes de défense des droits de lhomme peuvent fournir des informations sur le traitement de la tuberculose, intervenir pour garantir laccès à des traitements peu coûteux et efficaces, et encourager les gens à se soumettre au diagnostic de la tuberculose et à suivre le traitement complet La promotion et le respect des droits de lhomme, y compris des droits des malades de la tuberculose, sont une condition préalable indispensable à la santé et au développement

21 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 21 De nouveaux partenariats (3) l Pourquoi les groupes de malades du VIH/SIDA sont-ils concernés ? La tuberculose peut être guérie. Le traitement est aussi efficace chez les sujets séropositifs que chez les sujets séronégatifs pour le VIH Guérir la tuberculose peut accroître la durée et la qualité de vie dune personne séropositive pour le VIH, une jeune mère par exemple Les groupes de malades du VIH/SIDA peuvent encourager les sujets séropositifs à se soumettre au diagnostic de la tuberculose et les aider à suivre le traitement complet Guérir de la tuberculose une personne positive pour le VIH protège dautres personnes séropositives contre le risque de contracter la tuberculose et réduit le risque de tuberculose à bacilles multirésistants Quand on respecte et favorise les droits des personnes infectées par la tuberculose et le VIH, et quon combat le discrédit dont ils sont victimes, il est plus facile pour eux de sinformer et de se soumettre à des tests de diagnostic, ce qui peut aider à réduire la propagation de ces infections

22 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 22 De nouveaux partenariats (4) l Pourquoi les entreprises sont-elles concernées ? 75 % des cas dinfection et des décès liés à la tuberculose surviennent entre 15 et 54 ans – économiquement dans le groupe dâge le plus productif de la population Un malade de la tuberculose perd en moyenne de 3 à 4 mois de travail En Ouganda, 80 % des salariés ont dû cesser de travailler à cause de la maladie La tuberculose peut être guérie. La stratégie DOTS est un moyen efficace de guérir la tuberculose. Les malades de la tuberculose qui reçoivent ce traitement peuvent continuer à travailler. Il faut que les entreprises encouragent leurs employés à se soumettre au diagnostic et quelles aident ceux qui ont la tuberculose à suivre un traitement complet

23 Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ] Equipe de coordination: OMS 11/01/00 23 Distribution de la tuberculose, par région, en 1990, 1995 et 2000 Nombre estimatif de cas de tuberculose (en milliers) (b) à lexception du Japon, de lAustralie et de la Nouvelle-Zélande (a) à lexception des Etats-Unis dAmérique et du Canada WHO Asie du Sud-Est Amériques (a) Pacifique occidental (b) Europe de lEst Afrique Pays industrialisés Méditerranée orientale


Télécharger ppt "Journée mondiale de la tuberculose 2000 De nouveaux partenariats pour faire barrage à la tuberculose Produit par lInitiative [ Halte à la tuberculose ]"

Présentations similaires


Annonces Google