La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IBS au cours des Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales Mythe ou réalité Arnaud Bourreille Institut des Maladies de lAppareil Digestif.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IBS au cours des Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales Mythe ou réalité Arnaud Bourreille Institut des Maladies de lAppareil Digestif."— Transcription de la présentation:

1 IBS au cours des Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales Mythe ou réalité Arnaud Bourreille Institut des Maladies de lAppareil Digestif

2 Patiente âgée de 35 ans, cadre dans une entreprise Douleurs abdominales quotidiennes depuis 6 mois calmées par la défécation. 3 à 4 selles liquides fécales parfois impérieuses diurnes. Poids stable (52 Kg, 165 cm). Pas démission glairo-sanglante. CRP < 5 mg/L, Hg 12,5 g/dL Traitée par anti-TNF depuis Perte defficacité. Maladie de Crohn depuis 2002, opérée en IBS selon les critères « Rome III »

3 Clinical Disease Activity Index Selles molles (3/j)21 x 2 = 42 Douleurs (intenses)21 x 5 = 110 Bien être général (moyen)7 x 7 = 49 Autres éléments0 x 20 = 0 Anti-diarrhéique0 x 30 = 0 Masse abdo.0 x 10= 0 Hématocrite1 x 6 = 6 Poids 58,6 – 52 x 100= 11 Total= ,6 1.Augmentation des anti-TNF 2.Changement danti-TNF 3.Reprise des corticoïdes 4.Anti-spasmodiques ? 1.Augmentation des anti-TNF 2.Changement danti-TNF 3.Reprise des corticoïdes 4.Anti-spasmodiques ?

4 Les biothérapies ne sont pas efficaces pour traiter les troubles fonctionnels intestinaux Sandborn W et al. New Eng J Med 2005;353:1912.

5 Différencier les TFI de linflammation «rémission profonde» 1.Endoscopie 2.C-réactive protéine 3.Calprotectine et lactoferrine

6 Treatment Crohns diseaseUlcerative colitis Induction of MH Maintenance of MH Induction of MH Maintenance of MH 5-ASANo Yes CorticosteroidsNo YesNo Enteral nutritionYesN/A AntibioticsConflicting data N/A AzathioprineYes MethotrexateN/A CyclosporinN/A Conflicting data Anti-TNF antibodies (Infliximab, Adalimumab)Yes Certolizumab pegolYesN/A NatalizumabYesN/A Peut on obtenir une cicatrisation en 2010 ?

7 Infliximab et cicatrisation muqueuse Cicatrisation muqueuse Schnitzler F et al. Inflamm Bowel Dis 2009;15:1295. Cicatrisation complète Cicatrisation partielle Absence de cicatrisation

8 La cicatrisation endoscopique diminue le risque de chirurgie Schnitzler F et al. Inflamm Bowel Dis 2009;15:1295.

9 Différencier les TFI de linflammation persistante : «rémission profonde» 1.Endoscopie 2.C-réactive protéine 3.Calprotectine et lactoferrine

10 30 % des patients ayant une CRP normale ont des lésions endoscopiques significatives CDEIS 28 CD patients CDAI > 150 CRP < 6 mg/L Median = 3.4 Significant lesions Denis MA et al. Inflamm Bowel Dis 2007;13:1100.

11 Différencier les TFI de linflammation persistante : «rémission profonde» 1.Endoscopie 2.Protéine C- reactive 3.Calprotectine et lactoferrine

12 Calprotectine, lactoferrine et endoscopie La calprotectine (Cf) est une protéine cytosolique des polnucléaires neutrophiles. La lactoferrine (Lf) est une glycoprotéine présente également dans les neutrophiles Fc et Lf sont stables à température ambiante et peuvent être dosées par des techniques simples (ELISA) dans les selles. 77 MC consecutives inclues prospectivement – Ileo-coloscopie (CDEIS) – calprotectine (normale < 100 g/g) – lactoferrine (normale < 7.25 g/g) Sipponen T et al. Inflamm Bowel Dis 2008;14:40-46.

13 La calprotectine et la lactoferrine sont corrélées avec le CDEIS Sipponen T et al. Inflamm Bowel Dis 2008;14: CDEIS Log des concentrations en calprotectine et lactoferrine Calprotectin r = 0.73 Lactoferrin r = 0.77 Se and Sp to predict an endoscopically active disease (CDEIS > 3) Calprotectin > 100 g/g: 81 % and 69 % Lactoferrin > 7.25 g/g: 71 % and 83 % P < 0,001

14 La lactoferrine différencie les IBS des MICI Crohn Actif Rem RCH Actif Rem IBS Témoins Lactoferrine fecale (ug/g) Sidhu R et al. Alim Pharmacol Ther De 2006 à 2008 : 137 IBS, 126 RCH, 104 Crohn, 98 Temoins. Activité : Harvey Bradshaw Index Lactoferrine : valeur seuil = 7,25 ug/g

15 La lactoferrine différencie les IBS des MICI Sidhu R et al. Alim Pharmacol Ther SensibilitéSpécificitéVPPVPN RCH active versus IBS 78 %96 %86 %92 % MC active versus IBS 58 %96 %83 %86 % Lactoferrine fécale médiane (IQ) P (vsersus IBS) MC rémission (53)1,0 (6)0,002 IBS (137)0,0 (1) RCH rémissions (75)26,0 (102)< 0,001

16 Madame F. CRP < 5 mg/dL Calprotectine 67 ug/g CDEIS = 0 Diagnostic : IBS

17 RCH (%) Crohn (%) Critères Simren et al, Symptômes sur 7 jours Minderhoud et al, Rome II Farrokhyar et al, Rome II Farrokhyar et al, Functional bowel disorders Piche et al 2010ND45,6Rome III Prévalence des troubles fonctionnels intestinaux dans les MICI en rémission Simren et al. Am J Gastroenterol 2002 Miderhoud et al. Dig Dis Sci 2004 Farrokhyar et al. Inflam Bowel Dis 2006 Piche et al. Neurogastro Motil 2010

18 Troubles Fonctionnels intestinaux MICI vs population générale MICI inactive (n = 149) Population canadienne (n = 1149) p SII < SII Diarrhée < SII Constipation < 0.05 Ballonnements < 0.05 Douleurs abdo fonction nelles < 0.05 Troubles ano-rectaux < 0.05 Farrokhyar et al. Inflamm Bowel Dis 2006;12:38-46

19 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 Fréquence des douleurs et inconfort Sévérité des douleurs et inconfort Influence sur la Qualité de vie SII-like + SII-like - ** * Piche et al. Neurogastroenterol Motil 2010 Les TFI impactent la qualité de vie

20 Piche et al. Neurogastroenterol Motil 2010 Les TFI impactent la qualité de vie

21 LIBS est elle la 3 ième MICI ?

22 Sécrétion inappropriée de TNF-alpha PBMC Sans LPSPBMC avec LPS Liebregts T et al. Gastroenterology 2007;132:

23 Sécrétion inappropriée dIL-1beta Sans LPSAvec LPS Liebregts T et al. Gastroenterology 2007;132:

24 La perméabilité épithéliale est augmentée Piche et al. Gut 2009.

25 La sensibilité viscérale est diminuée dans la RCH au contraire de lIBS Chang et al. Gut 2000;47: ; Annahazi et al. Pain 2009;144: IBSRCHContrôles Seuil dinconfort mm Hg (m±SEM) standard stim. doulour. colique

26 Les TFI au cours des MICI : IBS or not ? Aspect endoscopique, endomicroscopique et histologique dun colon normal au cours de lIBS Matysiak-Budnik T. Données personnelles.

27 Les TFI au cours des MICI : IBS or not ? Aspect endoscopique, endomicroscopique et histologique dun colon de RCH en rémission Matysiak-Budnik T. Données personnelles.

28 Les TFI au cours des MICI : IBS or not ? Matysiak-Budnik T. Données personnelles.

29 IBS et MICI : un mythe plus quune réalité En 2010, lobtention dune rémission profonde (cicatrisation endoscopique) est un objectif atteignable au cours des MICI. Malgré cela, certains patients gardent des symptômes douloureux comparables à ceux observés au cours de lIBS. Les mécanismes physio-pathologiques responsables de ces symptômes sont probablement (très) différents de ceux de lIBS.


Télécharger ppt "IBS au cours des Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales Mythe ou réalité Arnaud Bourreille Institut des Maladies de lAppareil Digestif."

Présentations similaires


Annonces Google