La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Trîpoli 25-27 May 08 1 MANAGING SHARED AQUIFER RESOURCES IN AFRICA Tripoli 25-27 May 2008 GESTION CONCERTEE DUN AQUIFER PARTAGE : CAS DU SASS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Trîpoli 25-27 May 08 1 MANAGING SHARED AQUIFER RESOURCES IN AFRICA Tripoli 25-27 May 2008 GESTION CONCERTEE DUN AQUIFER PARTAGE : CAS DU SASS."— Transcription de la présentation:

1 Trîpoli May 08 1 MANAGING SHARED AQUIFER RESOURCES IN AFRICA Tripoli May 2008 GESTION CONCERTEE DUN AQUIFER PARTAGE : CAS DU SASS

2 Trîpoli May 08 2 LIMITES DU SASS

3 Trîpoli May 08 3 SUPERFICIE km 2 RESERVES THEORIQUES Milliard de m 3 RECHARGE THEORIQUE1 Milliard de m 3 /an COMPLEXE TERMINAL SURFACE : km² RECHARGE : 600 Mm 3 /an CONTINENTAL INTERCALAIRE SURFACE : km² RECHARGE : 300 Mm 3 /an DEUX SYSTEMES AQUIFERES DONNEES GENERALES

4 Trîpoli May 08 4 BESOINS (m3/an) Millions2.5 Milliards8 Milliards POPULATION (Millions) SURFACES IRRIGUEES ha ha ha PAYS ALGERIE + LIBYE + TUNISIE PRELEVEMENTS PROJETES

5 Trîpoli May 08 5 CONTRAINTES A UNE GESTION RATIONNELLE RESERVES CONDISERABLES MAIS FAIBLEMENT RENOUVELABLES LIMITES ECONOMIQUES AUX VOLUMES EXPLOITABLES MENACES SUR LENVIRONNEMENT : QUALITÉ EAUX ET SOLS BESOINS EN CROISSANCE / REDUCTION DISPONIBILITE EAUX ET SOLS

6 Trîpoli May 08 6 ÉTAT : CONNAISSANCES ET COOPERATION AVANT SASS DONNES CONSIDERABLES REPARTIES ENTRE LES TROIS PAYS MODELES DE GESTION TRONQUES ABSENCE DECHANGES ENTRE PAYS VOLONTÉ DE COOPERATION AU NIVEAU DE COMMISSIONS BILATERALES MAIS ABSENCE DE DONNÉES OU ETUDES FIABLES POUR ELEMENTS DE DECISION

7 Trîpoli May 08 7 PRESERVATION DE LA QUALITE PROFONDEUR DE POMPAGE SAUVEGARDE DE LEXISTANT VOLUMES EXPLOITABLES FAIBLES / RESERVES CONSIDERABLES CONDITIONS DE MOBILISATION

8 Trîpoli May 08 8 CONSCIENCE DE BASSIN MAITRISE DES CONNAISSANCES GESTION DURABLE COOPERATION AU NIVEAU TECHNIQUE CONCERTATION AU NIVEAU INSTITUTIONNEL

9 Trîpoli May 08 9 SYSTEME DINFORMATION MODELES MATHEMATIQUES RESULTATS ET PRODUITS OBTENUS SOCIO ECONOMIE ET ENVIRONNEMENT PRODUITS DE LA TELEDETECTION MECANISME DE CONCERTATION

10 Trîpoli May BASE DE DONNÉES COMMUNE : - CODIFICATION COMMUNE - HARMONISATION DES DONNEES - FACILITATION DES ECHANGES SYSTEME DINFORMATION SIG COMMUN TRAITEMENT ET FIABILITE DES DONNEES COOPERATION ENTRE TECHNICIENS

11 Trîpoli May UN MODELE A LECHELLE DU BASSIN ET TROIS SOUS-MODELES Djeffara Région de Biskra Bassin Occidental

12 Trîpoli May RESEAU PIEZOMETRIE - RESEAU QUALITÉ - RESEAU SOLS MISE EN PLACE DE RESEAUX COMMUNS

13 Trîpoli May CARTOGRAPHIES SPECIFIQUES (MNT, ETP,….) APPUI DE LA TELEDETECTION : FAE – ESA/TIGER INVENTAIRE COMPLET DES ZONES IRRIGUEES DEUX OBJECTIFS - AMELIORER LES CONNAISSANCES - CONSOLIDER LES DONNÉES - EPROUVER LOUTIL DUPLICATION A DAUTRES BASSINS

14 Trîpoli May APPORT DE LA TELEDETECTION - Inventaire complet des zones irriguées - Large couverture cartographique - Cartes thématiques (MNT, ETP, …) - Duplication à dautres bassins

15 Trîpoli May BENEFICES ECONOMIQUES Collecte et actualisation de données Contournements des obstacles (accès difficiles…) Missions de terrains, logistiques…. Réduction Temps & coûts

16 Trîpoli May AIDE A LA DECISION Visibilité des données cartes Facilitation des échanges Transparence Facilite la concertation aux décideurs

17 Trîpoli May SOCIO ECONOMIE ET ENVIRONNEMENT ETUDE DES IMPACTS SOCIO ECONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX POUR LA CONSOLIDATION DES RESULTATS HYDRAULIQUES

18 Trîpoli May IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX: DIAGNOSTIC SALINISATION DES SOLS IRRIGUES : 4% à 95% REMONTEE DES NAPPES PHREATIQUES/ABSENCE DE DRAINAGE DEGRADATION DE LA FERTILITE DES SOLS APPAUVRISSEMENT EN BIODIVERSITE DES OASIS DISFONCTIONNEMENT ET POLLUTION DES ZONES HUMIDES DEGRADATION DES PAYSAGES OASIENS

19 Trîpoli May DEMANDE CROISSANTE VS OFFRE RIGIDE IMPACT SOCIO ECONOMIE DIAGNOSTIC AGRICULTURE FORTE CONSOMMATRICE DEAU RAREFACTION EAUX ET SOLS ABSENCE DE DONNÉES SUR LES COUTS ET PRIX

20 Trîpoli May SOCIO ECONOMIQUE - RECOMMANDATIONS EFFICIENCE DE LUTILISATION DE LEAU PAR SOUTIEN AUX TECHNIQUES DECONOMIE NON SOUTIEN AUX PRODUCTIONS PEU VALORISANTES POLITIQUE DINTEGRATION DE LA RARETE DE LA RESSOURCE EAUX NON CONVENTIONNELLES

21 Trîpoli May SOCIO ECONOMIE – ETUDES POUR ALTERNATIVE DE DEVELOPPEMENT ETUDES COUTS/BENEFICES COMPARATIVES DES DIFFÉRENTS USAGES TARIFICATION DU COUT GESTION DE LA DEMANDE GESTION PARTICIPATIVE RECOURS A LEAU VIRTUELLE

22 Trîpoli May TRANSPARENCE ET CAPITALISATION DE LINFORMATION DYNAMIQUE DECHANGE AVEC SOLIDARITÉ FACE AU RISQUE ACQUIS ALTERNATIVES AU DÉVELOPPEMENT ACTUEL

23 Trîpoli May COMMISSIONS MIXTES BILATERALES VOLONTE DES DECIDEURS POUR LA CONCERTATION ABSENCE DE DONNEES TECHNIQUES SITUATION ACTUELLE AU DEMARRAGE DU PROJET DISPONIBILITES DES DONNES TECHNIQUES ET DOUTILS DE DIALOGUE IMPLICATION DES AUTRES PARTENAIRES (agriculture, environnement, usagers, décideurs locaux, ong, etc…) ALTERNATIVES POUR UN AUTRE DÉVELOPPEMENT VISION GLOBALE ET PARTAGEE VISION STRICTEMENT HYDRAULIQUE ACQUIS

24 Trîpoli May DU NIVEAU TECHNIQUE MECANISME DE CONCERTATION AU NIVEAU INSTITUTIONNEL

25 Trîpoli May AU NIVEAU TECHNIQUE OUTILS COMMUNS ECHANGES ET COOPERATION SOLIDARITE FACE AUX RISQUES RESEAUX COMMUNS RISQUES IDENTIFIES

26 Trîpoli May réflexion sur lévolution future du mécanisme Création d'un mécanisme tripartite permanent pour la gestion commune du SASS et dont les attributions sont : production dindicateurs de suivi, développement des bases de données et des modèles, promotion détudes, de recherches et de formations, AU NIVEAU TECHNIQUE

27 Trîpoli May GROUPES DE TRAVAIL AD HOC (GTA) COMITES NATIONAUX UNITE DE COORDINATION (UC) COMITE TECHNIQUE PERMANENT (ANRH, GWA, DGRE) CONSEIL DES MINITRES CHARGES DE LEAU DU SASS (Algérie, Libye, Tunisie Algérie Libye Tunisie AU NIVEAU INSTITUTIONNEL

28 Trîpoli May FIN


Télécharger ppt "Trîpoli 25-27 May 08 1 MANAGING SHARED AQUIFER RESOURCES IN AFRICA Tripoli 25-27 May 2008 GESTION CONCERTEE DUN AQUIFER PARTAGE : CAS DU SASS."

Présentations similaires


Annonces Google