La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LOPHTALMOLOGIE UNE SPECIALITE EN MUTATION DANS UNE SOCIETE EN MUTATION LYS MONTAS MD CHEF OPHTALMOLOGISTE HÔPITAL JEAN-TALON MONTREAL AMHE 37ÈME CONGRES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LOPHTALMOLOGIE UNE SPECIALITE EN MUTATION DANS UNE SOCIETE EN MUTATION LYS MONTAS MD CHEF OPHTALMOLOGISTE HÔPITAL JEAN-TALON MONTREAL AMHE 37ÈME CONGRES."— Transcription de la présentation:

1 LOPHTALMOLOGIE UNE SPECIALITE EN MUTATION DANS UNE SOCIETE EN MUTATION LYS MONTAS MD CHEF OPHTALMOLOGISTE HÔPITAL JEAN-TALON MONTREAL AMHE 37ÈME CONGRES ANNUEL CHATEAU MONTEBELLO PQ UNE MEDECINE EN MUTATION DANS UN MONDE EN MUTATION 28 JUILLET 2010

2 CET EXPOSE EST CONSACRE AU GLAUCOME CHRONIQUE PRIMAIRE A ANGLE OUVERT DEFINITION ANCIENNE Le glaucome est caractérisé par trois éléments : 1.Hypertonie oculaire 2.Anomalies au niveau de la Papille 3.Anomalies du Champ Visuel

3 INTÉRÊT EPIDÉMIOLOGIQUE 1. FRÉQUENCE : CANADA : Plus de cas Prévalence:2.7% à partir de 40 ans U.S.A :Prévalence:1.86 % à partir de 40 ans 1ère cause de cécité chez les afro-américains Coût:Plus dun milliard de $ par an en médicament et en perte de productivité 3. Monde : 12 % des cas de cécité

4 I. HYPERTONIE OCULAIRE a)Quel chiffre :Pression supérieure à 23 mmHg b)Quel mécanisme: -Pression mécanique sur les axones des cellules ganglionnaires pour les uns,ou sur les vaisseaux papillaires causant une ischémie selon les autres C ) Les Instruments:Tonomètres à Indentation,à Aplanation,à Air,Electroniques,…tant pour le diagnostic que pour le suivi thérapeutique D) Technique:Position assise ou couchée;Courbe de Tension (à cause de la Fluctuation),Tonographie (vitesse découlement),Tests de provocation (Eau,obscurité,mydriase),… E).Valeur des résultats :Variable avec ECC,médicaments,..

5 TONOMETRE DE GOLDMAN

6

7 TNOMETRE DIGITAL

8 II- PAPILLE OPTIQUE Considérée comme le Siège des Dommages causées par lHypertonie Oculaire --EXCAVATION PAPILLAIRE (C/D RATIO) -EXAMEN OPHTALMOSCOPIQUE -PHOTOGRAPHIE

9

10

11 III. CHAMP VISUEL a)Appareillage:Goldman,Humphrey,Octopus,… b)Valeur des tests :Traduisent les anomalies du Nerf Optique,en cas de Glaucome

12

13

14 NOUVELLE DEFINITION Le glaucome est une neuropathie optique multifactorielle, caractérisée par une perte progressive des cellules ganglionnaires rétiniennes avec atrophie optique pouvant conduire à la CÉCITÉ.

15 VALEUR ACTUELLE DES 3 PARAMETRES 1.HYPERTONIE OCULAIRE 2.PAPILLE OPTIQUE 3.CHAMP VISUEL

16 LE CHAMP VISUEL -AUTOMATISÉ ET STANDARDISÉ -INDICES DE FIABILITÉ :Fixation,faux positifs,faux négatifs,trigger happy,… -ANALYSE :RÉPONSES,MD,PSD,Total Deviation,Pattern Deviation,1/2 Champs -SCOTOMES:Echelle de Gris,Scomes diffus,Scotomes localisés ARTEFACTS:Pupille,paupières, apprentissage

17

18

19

20 LA PAPILLE OPTIQUE -STEREOPHOTOGRAPHIE:Gold Standard,mais difficulté d interprétation des photos à cause de la nature à la fois objective et subjective des résultats. SCANNERS :Périphérie du Nerf Optique Epaisseur de la Couche des fibres nerveuses

21

22

23

24

25 PAPILLE OPTIQUE

26

27

28

29

30 TONOMETRIE Erreurs dInterprétation (Ex:CCT) Glaucome Normotensif Hypertonie Sans Glaucome Notion de TO-Cible HTO en tant que Facteur de Risque:

31

32

33 CORRÉLATION ENTRE LÉPAISSEUR CENTRALE DE LA CORNÉE ET LA PRESSION INTRAOCULAIRE Épaisseur de la cornée (μm) Pression (mm Hg) Épaisseur de la cornée (μm) Pression (mm Hg)

34 HTO «SUITE» ETUDES: OHTS (ocular hypertension treatment study):Baisser la TO de 20% protège EMGT(early manifest glaucoma trial) :40%des sujets soignés ne développent pas de glaucome vs 60% des soignés CNTGS (collaborative normal tension glaucoma study):35% des cas traités ne développent pas de glaucome,vs 65% des traités.

35 FACTEURS DE RISQUE DANS LE GLAUCOME -HTO :Facteur important de risque de glaucome méthodes dévaluation de risque u tilisant divers paramètres comme :,Age,Famille.PSD,.. -On soigne à partir de 15% de risque

36 EVALUATION:FACTEUR DE RISQUE

37 AGE-RACE Nombreuses Etudes ont noté cette relation Quigley:Brit,Jour.of Opht.1996:80 Quigley: /Baltimore Eye Study/Blue Mountain Eye Study in Arch.of Ophtal. 2001:119 Beaver Eye Study:Ophtalmology 1996:103

38 CONSIDÉRATIONS ETHNIQUES ETHNIES EXCAVATION REBORD PAPLIIAIRE RNFL Afro-améric CAUCASIENS CHINOIS HISPANOS INDIENS JAPONAIS

39 EPAISSEUR DES COUCHES FIBREUSES SELON LETHNIE

40 GENETIQUE Mutation Génétique:6% des cas daprès Werty and all (Australie) Myocilline: dans 4% des cas Nemantine : indice génétique Plus récemment in Proceeding of the National Academy of Science(PNAS), fevrier 2010:un groupe de chercheurs deMcGill,UdeM,ont identifié une molécule pro-NGF qui détruit les cellules gliales protrectices des neurones. Certains établissent des corrélations entre la mort cellulaire dans le Glaucome et dautres maladies comme lAlzheimer,…

41 MALADIES VASCULAIRES Tout ce qui affecte la Pression de Perfusion Oculaire est susceptible de causer des dommages au Nerf Optique: -Vasospasme,Migraine,Syndrôme de Raynaud,Hypotension diasatolique,… LaserDopplerVelocimetry,Flowmetry,Color Doppler Imaging,…napportent pas les réponses escomptées. J.Caprioli and A.Coelman.in American Journal of Ophtamology May 2010:149

42 FACTEURS DE CECITE DANS LE GLAUCOME -Découverte Tardive -Début dans le jeune âge -Maladies Associées -Mauvais controle de la Pression -Mauvais suivi du traitement -Progression malgré un bon controle

43 DEPISTAGE DU GLAUCOME VISER LA POPULATION A RISQUE TO à vérifier dans le cadre dun examen ophtalmologique complet,en tenant compte de tous les Facteurs de Risque. Un bilan de la Santé Générale, des Antécédents Personnels ET Héréditaires, des Médicaments Utilisés (Cortisone,…),des Habitus (Sport pratiqué,marijuana,…) Utilisation de la Technologie Ad Hoc TONO, PHOTO, SCAN, CV NOTION DE GLAUCOME SUSPECT: -TO : plus que 21mmHg.Vérifier le CCT -Photo Stéréo : Papille et rebords -C.V 24-2 Matrix, Humphrey -SCAN : Papille, Couche des Fibres Optiques

44 Le Glaucome Primaire à Angle Ouvert est une MALADIE Chronique à Potentiel Débilitant. Une Maladie ne se résume pas à un Signe Clinique. Un Bilan Neurologique, Cardio-Vasculaire est parfois nécessaire, de même que la Prise en Consdération de lAge et des Interactions Médicamenteuses EN RESUME

45 COMMENTAIRES :. N-Y TIMES JUILLET 2009.MEDICAL HYPOTHESIS 2010 JUNE 01;74(6) GLAUCOME OU PAS ? TELLE EST LA QUESTION CONCLUSION


Télécharger ppt "LOPHTALMOLOGIE UNE SPECIALITE EN MUTATION DANS UNE SOCIETE EN MUTATION LYS MONTAS MD CHEF OPHTALMOLOGISTE HÔPITAL JEAN-TALON MONTREAL AMHE 37ÈME CONGRES."

Présentations similaires


Annonces Google