La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Où est l´argent pour les droits des femmes?. 2 Une recherche-action de lAWID en collaboration avec Just Associates.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Où est l´argent pour les droits des femmes?. 2 Une recherche-action de lAWID en collaboration avec Just Associates."— Transcription de la présentation:

1 1 Où est l´argent pour les droits des femmes?

2 2 Une recherche-action de lAWID en collaboration avec Just Associates

3 3 Objectifs Dans le cadre du financement actuel, préciser la façon dont les groupes de femmes sen sortent. Mettre laccent sur les grandes tendances, les défis et les perspectives davenir en matière de financement dans les différents secteurs. Augmenter les échanges entre les organisations de femmes et les bailleurs de fonds alliés sur la façon dont ils peuvent se positionner pour tirer profit de leurs divergences, et contribuer à la construction dun mouvement fort.

4 4 Dans quel état sont les organisations des femmes? Les résultats du sondage 2006…

5 5 Répartition régionale Dans quel pays est basée votre organisation? (Code par pays) Base: 958 recensés N = 299 N = 244 N = 139 N = 84 N=128 N=38

6 6 Tendance des cinq dernières années en matière de financement des organisations- Seulement parmi celles qui existaient il y a cinq ans Comparé a il y a cinq ans (2000), quelles sont les conditions de financement pour les activités de votre organisation? Base: 836 recensés

7 7 Taille du budget Quel était le revenu total de votre organisation en 2005 Dollars américains Base = 845 recensés

8 8 Fourchettes générales de revenus – 1995 à 2005 Base= 379/598/845 recensés N=35 N=157 N=100 N=268 N=285 N=22 N=84 N=64 N=167 N=261 N=13 N=31 N=33 N=84 N=218 Moins de 10,000$ 10,000$ à 50,000$ 50,000$ à 100,000$ 100,000 à $500,000$ 500,000$ et plus Notez que ces données sont en dollars et en valeur absolue. Elles ne reflètent pas les fluctuations inflationnaires et le pouvoir dachat sur la durée de létude.

9 9 Fourchettes générales de revenus par région : 2005 Base = 845 recensés Régions des personnes recensés

10 10 Principaux défis… Les organisations de femmes sont dans un état de survie et de résistance. Lorsquon leur a demandé, en août dernier, la majorité dentre elles ont déclaré quelles devraient doubler leur budget si elles voulaient réussir à faire tout ce quelles voulaient cette année. Il est beaucoup plus difficile de travailler sur les droits des femmes étant donnée la prédominance des agendas conservateurs, du néolibéralisme, de la montée de la violence et de la destruction du tissu social. Si on les compare à dautres mouvements et secteurs sociaux, les organisations de femmes ont de petits budgets. La capacité, le leadership et la vision de mobiliser de grandes ressources constitue également un défi.

11 11 Mais il y a des perspectives davenir… On reconnaît un effet de retour du pendule, des perspectives davenir se profilent à lhorizon, et la disponibilité des ressources pourrait être plus importante que jamais. La question est de savoir comment on peut les exploiter. Dans tous les pays, les organisations de femmes préparent leurs stratégies en vue délargir leur bassin de ressources au sein du mouvement et dans les organisations de femmes.

12 12 Doù vient largent? Base = 454/504/729 recensés Pourcentage qui reçoit un revenu de chaque source.

13 13 Revenu total 1995 – Toutes les organisations, toutes les sources En moyenne: 86,407$ par organisation En moyenne: 106,394 $ par organisation En moyenne : 86,222$ par organisation Revenu total de toutes les organisations participantes

14 14 Le panorama en matière de financement Sources des gouvernements 1.Agences de développement bilatérales et multilatérales Fondations privées et philanthropie 2.Grandes fondations indépendantes 3.Dons individuels, petites fondations familiales 4.Philanthropie dentreprises Fondations publiques 5.Fondations publiques - ONGI 6.Fonds pour les femmes

15 15 Les 20 donateurs les plus importants: 2005 Base: 729 recensés Fo Total des dons à toutes les organisations participantes

16 16 1.Agences de développement bilatérales et multilatérales

17 17 Qui sont-elles? Elles disposent de fonds publics qui sont versés a travers « laide publique au développement » (APD) (par exemple, le gouvernement néerlandais,SIDA,UE, NORAD, DANIDA, UNIFEM, la Banque Interaméricaine de Développement) Trente-cinq pour cent des participantes au sondage de l´AWID ont cité lAPD comme source de revenus en 2005 (une légère baisse par rapport à lannée 2000) En 2005, pour les participantes au sondage, les ententes de financement bilatérales et multilatérales généraient 23 pour cent des revenus combinés. (Ce chiffre demeure inchangé depuis lannée 2000.) Aide bilatérale et multilatérale

18 18 En 2004, la quantité totale des fonds de lAPD sélevait à 79 milliards $ EU. De ces 79 milliards $ EU, seulement 4,2 pour cent ou 3,3 milliards $ ont été versés directement aux ONG. - La plupart des fonds des ONG sont distribués aux ONGI et seulement une partie est versée directement au Sud Global. - En 2004, le soutien financier de la Commission Européenne aux ONG sélevait à 9 pour cent, (877 millions $ EU) de la totalité de laide extérieure, dont 50 pour cent a été acheminée à laide humanitaire et aux opérations de secours.

19 19 Combien dargent est consacré à légalité des sexes? Environ six pour cent est destiné à légalité entre les sexes. En dautres mots, il est difficile dobliger les gouvernements à rendre compte des montants quils contribuent véritablement à légalité entre les sexes. De ce que nous savons, seulement 0,1 pour cent de ces fonds sont acheminés spécifiquement vers les programmes « femmes et développement », et 3,6 pour cent sont consacrés à des programmes qui ont comme principal objectif légalité entre les sexes (cest le taux moyen selon lanalyse des données de 1999 à 2003).

20 20 Les défis Au sein des agences : Les systèmes qui permettent de suivre largent à la trace et dassurer limputabilité des engagements sont insuffisants et incohérents. Aussi, bien que la mise en place dune politique soit une bonne chose, elle nest pas toujours dotée dun solide programme ni dun financement important – cest ce quon appelle parfois «lévaporation des politiques». Lintégration des questions relatives aux femmes comme concept est une approche qui semble avoir été interprétée à tort et mal appliquée. Cest une stratégie à deux volets : lintégration de légalité entre les sexes dans toutes les politiques et tous les programmes et plus particulièrement la mise en évidence de lacquisition de pouvoirs par les femmes. Le dernier volet nest plus une priorité et lintégration de légalité entre les sexes nest plus une question politique. Au cours des dernières années, depuis 1995, les spécialistes des rapports sociaux entre les sexes, les secteurs et les lignes budgétaires ont diminué.

21 21 Dautres défis à lAPD – un contexte extérieur en mutation… Les programmes de sécurité ont envahi les politiques étrangères de nombreux gouvernements donateurs. En 2004, des 79 milliards de dollars de lAPD, 10 milliards ont été acheminés à lIraq et à lAfghanistan, en plus des pressions exercées pour inclure les projets militaires dans les budgets daide étrangère. À lAPD, ladministration Bush, la première en importance sur le plan de la contribution en chiffre absolu, a imposé des conditions notoires axées sur son idéologie relative au financement (Règle du baillon mondial, restrictions contre la prostitution, etc.) La déclaration de Paris sur lefficacité de laide en 2005 (document consensuel de lAPD), ne reconnaît ni légalité entre les sexes comme étant un élément central à lefficacité de laide (contrairement au développement durable), ni le rôle important que joue la société civile. De nombreux donateurs cherchent toujours à comprendre quelle est la meilleure façon dinsérer le concept de légalité entre les sexes dans ce nouveau paradigme.

22 22 Par ailleurs, on considère que très souvent le succès se définit à partir de résultats mesurables. Pourtant, nous savons que tout ce qui est important ne peut pas toujours être mesuré. Favoriser limposition de « résultats mesurables » signifie bien souvent que les problèmes politiques sont adressés avec des perspectives techniques. La mise au point de modèles linéaires et apolitiques en matière de changement social ou de développement transpirent encore dans ces institutions sous forme de discours ou doutils dévaluation.

23 23 Perspectives davenir à lAPD Les réseaux sur légalité des sexes de lUNIFEM et de lOCDE-CAD effectuent des travaux de recherche et élaborent des politiques pour relier la notion dégalité des sexes au programme sur lefficacité de laide. Ce dernier doit intégrer le soutien aux droits des femmes. Environ une dizaine de donateurs évalués ont renouvelé leur engagement vis-à-vis légalité entre les sexes et les droits des femmes (DFID, NORAD, SIDA, Pays-Bas, etc.) Selon une étude très récente, 27 donateurs ont indiqué que lélément clé dans la promotion de légalité entre les sexes dans le nouveau contexte de laide au développement est le soutien aux mouvements et aux organisations indépendantes de femmes. En raison du fait que les nouvelles approches ont diminué les ressources financières mises à la disposition de la société civile et des organisations de femmes, dautres approches devront être créées pour permettre aux femmes de sorganiser.

24 24 Le financement de lAPD va en saccroissant : en 2004, les montants sélevaient à 79 milliards $ EU, en 2005 ils sélevaient à106 milliards $ EU, et en 2010 ils pourraient atteindre 130 milliards $ EU. Le soutien de lAPD envers les ONG a augmenté un peu : Le DFID est le plus important donateur suivi des Pays-Bas, du Japon, de la Suède, de lIrlande et de la Suisse. Les Fonds spéciaux augmentent en nombre, et les groupes qui luttent pour les droits des femmes pourraient potentiellement en bénéficier : le Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le Fonds des Nations Unies pour la démocratie, le Fonds daction pour des avortements en toute sécurité récemment mis sur pied, et la nouvelle Agence des Nations Unies pour les femmes. Perspectives davenir à lAPD…

25 25 2. Grandes Fondations Indépendantes

26 26 Grandes Fondations Indépendantes Qui sont-elles? (La Fondation Ford, la Fondation MacArthur, la Fondation Gates, lInstitut pour la Société Ouverte, la Sigrid Rausing Trust, entre autres.) En 2005 : –Treize pour cent des participantes au sondage ont mentionné ces fondations comme source de revenus (par rapport à 19 pour cent en 2000). –Les grandes fondations dentreprises génèrent 13 pour cent des revenus combinés (par rapport à 20 pour cent en 2000).

27 27 Tendances en matière de financement dans les fondations indépendantes en ce qui concerne les femmes et les filles… Basé dans les rapports annuels de Foundation Center Data et Open Society Network Total des dons en 2004 Dons destinés a des femmes et filles Changements dans les dons totales (en comparaison avec l´an 2003) Mais en regardant les dons pour des femmes et filles The Gates Foundation (information de 2004) US$ US$ (9,5%) La taille total des dons a augmenté 6,2% Il y a eu un recensement de 64% dans les dons Ford Foundation (information de 2004) US$ US$ (12%) La taille total des dons a augmenté 21,1% Il y a eu un recensement de 12% dans les dons Open Society Institute (information de 2004) US$ 408,095,000 US$5,252,000 (1.2%) La taille total des dons a augmenté 4% Il y a eu un recensement de 12% dans les dons

28 28 Les défis Le financement des fondations pour les femmes et les filles poursuit sa tendance à la baisse. En 2004, il représentait seulement 5,2 pour cent, par rapport à 7,3 pour cent en Selon les fondations elles ont des difficultés à appuyer les groupes de femmes: leur intérêt à augmenter progressivement leur financement se traduit par le fait quelles vont offrir moins subventions à des petits groupes et des subventions plus importantes aux groupes plus grandes.

29 29 Les défis La valeur de lactif de la Fondation Gates sélève à 62 milliards $ EU avec la donation de 31 milliards $ EU de Warren Buffett, et elle amenuise la valeur de lactif des autres fondations indépendantes. La Wellcome Trust est la deuxième fondation en importance avec un actif de 22,5 milliards, suivie de la Fondation Ford qui possède un actif de 11,6 milliards. Quelle influence ces puissants joueurs auront-ils sur le processus de transformation sociale? En raison de ceci, les services publics seront-ils privatisés? Le gouvernement des États-Unis a modifié le budget proposé en 2007, et supprimé un programme destiné à mettre sur pied des petites écoles, en expliquant que la Fondation Gates et les autres fondations étaient en mesure de fournir un financement privé. Comment les groupes des droits des femmes peuvent-ils profiter de cet argent?

30 30 Les dons internationaux provenant de fondations situées aux États-Unis sont en hausse (ils ont augmenté de 19 pour cent entre 2002 et En 2005, ils se chiffraient à 3,8 milliards $ EU. Le défi sera daccroître la part dédiée aux organisations de femmes et aux organisations situées à lextérieur des É.-U. (en 2004, seulement 30 pour cent des dons internationaux ont été versés directement aux organisations situées à lextérieur des EU, par rapport à 40 pour cent en 2002). En 2002, 13,7 pour cent (300 millions $ EU) de dons internationaux offerts par les fondations ont été consacrés au groupe cible « femmes et filles ». Perspectives davenir

31 31 3. ONG Internacionales/ Fondations publiques

32 32 3. ONGI/Fondations publiques –Qui sont-elles? Hivos, Oxfam-Novib, ActionAid, CARE, entre autres. –Selon le sondage de l´AWID, 25 pour cent des recensés ont cité les ONGI comme source de revenus (par rapport à 20 pour cent en 2000). –Les ONGI génèrent 14 pour cent des revenus combinés (par rapport à 12 pour cent en 2000).

33 33 Les défis De nombreuses alliées des ONGI ont pris du recul au cours des dernières années. Elles sont aux prises avec les difficultés financières de leurs propres bailleurs de fonds (les gouvernements, les donateurs individuels et les groupes confessionnels, entre autres). La nature même des partenariats entre les ONGI et les organisations nationales est complexe et reflète la réalité de la concurrence en matière de ressources. Bon nombre sont dominées par les campagnes mondiales publiques de leurs propres secteurs, et cela touche à la façon dont elles travaillent, et avec qui elles collaborent. Certaines sont critiquées parce quelles saccaparent les ressources locales et effectuent des levées de fonds à partir des mêmes sources de financement que les organisations locales de femmes

34 34 Les défis Les ONGI sont souvent utilisés comme intermédiaires par les donateurs de programmes bilatéraux pour faire transiter les subventions vers les organisations locales. Les ONGI reçoivent près de trois plus de APD que les ONG situées dans les pays bénéficiaires. Cela peut causer les tensions suivantes : Quand elles financent leur propres idées et campagnes au lieu de donner des subventions aux organisations de base Quand elles se positionnent en tant que leader sur les questions des droits des femmes, elles sont en mesure dattirer des fonds provenant de sources privées et suscitent dautres préoccupations, particulièrement au sujet de lappropriation des ressources.

35 35 Perspectives davenir Leur argent pour les droits des femmes n´est pas insignifiant. Au cours de la dernière année, plusieurs ONGI ont réaffirmé leurs engagements vis-à-vis des droits des femmes : Le budget dOxfam Canada, sélève à 12 millions de dollars. Cette organisation sengage à ce que les droits des femmes deviennent le thème central de ses activités. Le budget de subventions de Oxfam Novib passera de 10 à 15 pour cent dans le cadre des programmes de soutien aux droits des femmes et des minorités, dici Hivos sest engagée à dépenser 30 pour cent de la totalité de son budget pour rejoindre les organisations de femmes, dici Les groupes tels que CARE et ActionAid International consolident également le travail quils font en matière des droits des femmes.

36 36 4. Philanthropie privée: dons individuels

37 37 Dons individuels En 2005, 28 pour cent des participantes au sondage ont cité les dons individuels comme source de revenus (par rapport à 26 pour cent en 2000). Les dons individuels génèrent 10 pour cent des revenus combinés (semblable à ceux de lannée 2000). Les dons individuels proviennent de gens riches qui font des dons substantiels ou proviennent de nombreux petits dons reçus par la poste, par souscription à une promesse de don, par des dons effectués en ligne ou recueillis au cours de levées de fonds.

38 38 Les défis Contacter et entretenir des liens avec les donateurs individuels représente un réel défi, et les campagnes publiques de souscription de fonds sont un investissement majeur en temps et en argent. Il est plus difficile de convaincre les personnes dappuyer le mouvement des femmes et de sengager à long terme dans la lutte pour les droits des femmes (ils sont plus susceptibles dêtre intéressés à soutenir une crise, une urgence ou de répondre directement à une demande de besoins personnels). Les groupes situés dans le nord global ont davantage accès à largent bien quil y a de plus en plus de possibilités dy accéder dans le sud.

39 39 Même les petits dons individuels et les frais dadhésion favorisent la viabilité et lindépendance. Ils permettent à lorganisation de trouver dautres sources de financement parmi les donateurs institutionnels. De façon générale, il y a plus dargent, et les femmes en ont davantage : –La transmission intergénérationnelle de la richesse : jamais les femmes nont hérité autant dargent – cela se chiffre en billions de dollars. –Il y a une augmentation importante des dons internationaux (pour les donateurs qui sont situés aux É.-U.) –Envisager la possibilité de solliciter des dons de la diaspora. Oportunidades

40 40 5. Fonds pour la promotion des femmes

41 41 Fonds pour la promotion des femmes Qui sont-ils? Semillas, Mama Cash, Fonds de lAmérique centrale pour les femmes, Fonds des femmes africaines pour le développement, Fonds Slovaque-Tchèque pour les femmes… Les fonds ne sont attribués quaux organisations de femmes ou aux initiatives en faveur des droits des femmes. En 2005 : –Quarante-six pour cent des participantes au sondage ont cité les fonds pour les femmes comme source de revenus (par rapport à 28 % en 2000). –Les fonds destinés aux femmes génèrent cinq pour cent des revenus combinés (par rapport à trois pour cent en 2000).

42 42 En 2005, les fonds pour les femmes (fonds situés à lextérieur des É.-U. ou ceux qui accordent des fonds à lextérieur des É.-U.), ont eu des revenus de 26,5 millions $ EU (chiffre légèrement à la baisse depuis 2004, en raison de limportante campagne du Fonds Mondial pour les Femmes lannée précédente). En 2005, ils ont octroyé 15 millions $ EU aux organisations de femmes dans le monde entier. En 2005, ils détenaient 27 millions $ EU dactifs à long terme. La moyenne des subventions accordées varie selon la taille du Fonds, soit entre $ EU et $ EU.

43 43 Les défis Le rôle joué par les fonds destinés aux femmes suscite certaines préoccupations au sein des organisations de femmes: - Les ressources font lobjet dune concurrence marquée (surtout entre les grandes organisations de femmes) - Détermination des subventions : y a-t-il un cadre stratégique commun? De quelle façon les fonds contribuent-t-ils à faire progresser le mouvement, surtout si les subventions sont si petites?

44 44 Perspectives davenir Les fonds pour les femmes connaissent une croissance continue: - Leur nombre augmente et leurs revenus sont en hausse constante (ils sont situés dans environ une vingtaine de pays). De nouveaux fonds sont en train dêtre mis sur pied au Moyen-Orient, en Argentine et en Géorgie. - Les fonds destinés aux femmes situés dans le sud et lest global ont triplé leurs revenus depuis Ils ont recueilli 18 millions $ EU. Si cette croissance se maintient, ils récolteront 43,5 millions au cours des cinq prochaines années. Lexistence des fonds pour les femmes permet délargir le bassin de ressources auxquelles les organisations de femmes ont accès. Plusieurs fonds destinés aux femmes font preuve de leadership en mettant sur pied des levées de fonds de façon novatrice,et en consolidant la viabilité financière du mouvement des femmes, particulièrement lorsquils sont en mesure de recueillir 34 pour cent de revenus annuels combinés parmi les donateurs individuels.

45 45 5. Philanthropie d´entreprise

46 46 Philanthropie d´entreprise Qui sont-elles? En voici quelques-unes : la Fondation Levi Strauss, la Fondation Gap, la Fondation Nike, la Fondation Avon, etc. La plus grande fondation dentreprise est la Fondation Walmart. En 2004, elle a distribué 154,5 millions $ EU. Les groupes de femmes sont également soutenus par bon nombre dentreprises locales et de compagnies qui font des contributions en nature (entre autres, les réseaux de télévision qui diffusent la série télévisée Puntos de Encuentro ou les journaux qui offrent de lespace publicitaire). Le financement du secteur privé provient de différentes sources. Les agendas et les implications des fondations dentreprises sont très différents selon les organisations avec lesquelles elles travaillent. En 2005 : - Deux pour cent des participantes au sondage ont mentionné les fondations dentreprises comme source de revenue (par rapport à un pour cent 2000) - Les fondations dentreprises génèrent moins de un pour cent des revenus combinés des organisations participantes au sondage dAWID.

47 47 Les défis Il y a des préoccupations sur la possibilité de réconcilier les intérêts des entreprises avec les droits des femmes: - En certains cas les entreprises sont impliqués dans des pratiques d´exploitation des travailleurs ou de production qui affecte l´environnement et cherchent s´allier avec une ONG pour « nettoyer » leur réputation - De plus en plus entreprises cherchent augmenter leur participation dans le marché par l´association avec des « bonnes causes » - ceci est survenu par des expectatives du consommateur – et considèrent que faire « le bon » est bon - La plupart des programmes de dons d´entreprises ne sont pas liés à la responsabilité social général des corporations

48 48 Perspectives davenir Il y aura davantage dargent disponible et de nouvelles expériences intéressantes seront mises sur pied: –Gap, Nike, et Levi Strauss sont des exemples de fondations dentreprises qui ont choisi de cibler les femmes et les filles. –Les défenseurs de la justice sociale et les organisations collaborent avec les entreprises pour lancer des produits dont la vente générera des revenus pour des causes particulières ET aidera les entreprises à accroître leur part du marché. Les « produits rouges » pour lutter contre le VIH-SIDA, et les marques de commerce pour les femmes qui contribuent aux fonds pour les femmes, en sont des exemples. –Les petites fondations dentreprises de différentes régions au niveau national sont ouvertes à lidée de fournir des ressources et des dons en nature aux groupes de femmes sur le terrain.

49 49 En conclusion… Les perspectives davenir ne sont pas ce quil y a de plus simple. Les perspectives existent, mais elles doivent être adaptées aux réalités locales et nous devons leur porter une attention toute particulière en raison de la nature de notre travail et de lavenir des programmes des droits des femmes. Nous devons ouvrir notre esprit, être créatives, stratégiques et audacieuses quant à notre conception des problèmes et leurs conséquences sur lurgence de faire avancer les droits des femmes. La rencontre nous permettra de créer un climat essentiel pour amorcer une réflexion collective et élaborer des stratégies.

50 50 Où est l´argent pour les droits des femmes?


Télécharger ppt "1 Où est l´argent pour les droits des femmes?. 2 Une recherche-action de lAWID en collaboration avec Just Associates."

Présentations similaires


Annonces Google