La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Les enjeux de la modernisation du secteur mutualiste à lheure de lassurance maladie obligatoire » Lexpérience de la Mutualité Française: Acquis dhier,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Les enjeux de la modernisation du secteur mutualiste à lheure de lassurance maladie obligatoire » Lexpérience de la Mutualité Française: Acquis dhier,"— Transcription de la présentation:

1 « Les enjeux de la modernisation du secteur mutualiste à lheure de lassurance maladie obligatoire » Lexpérience de la Mutualité Française: Acquis dhier, Défis de Demain Daniel LENOIR Directeur Général de la Mutualité Française Rabat, 26 mars 2007

2 2 Présentation de la Sécurité Sociale en France Principaux risques couverts : La Vieillesse La Famille (et allocations) La Maladie Les Accidents du Travail et Maladies Professionnelles Depuis mai 2005 une Caisse Nationale de Solidarité et pour lAutonomie

3 3 Présentation du Régime dAssurance maladie CNAMTS : régime général des travailleurs salariés RSI : travailleurs indépendants, professions libérales (regroupe Canam, Organic, Cancava) santé + retraite Mutualité Sociale Agricole : exploitants et salariés agricoles Autres régimes spéciaux : (champ de population fermé) Les caisses sont regroupés au sein de lUnion des Caisses dAssurance Maladie (UNCAM) Organisation sur base professionnelle; Universalité de la couverture et Conventions communes avec les Professionnels de santé

4 4 Système dassurance maladie en France Principe constitutionnel Obligatoire et à vocation universelle Principe : la solidarité, la cotisation nest pas fonction du risque Financement : les cotisations et contributions sociales Recettes de lAssurance Maladie*: Cotisations sociales (employeurs/employés) : 50% - Contribution sociale généralisée : 36% - Autres contributions : 7,6% - Transferts et contributions de lEtat: 6,4% * Source: Assurance maladie, 2006

5 5 Lassurance maladie complémentaire en France : Un deuxième niveau de prise en charge Des origines historiques La mise en place du ticket modérateur Le développement de services associés (tiers- payant, réalisations sanitaires et sociales,…) Indispensable à la couverture santé (création de la CMU et de laide à la complémentaire)

6 6 Lassurance maladie complémentaire en France ACTEURS PRIVES EXCLUSIVEMENT Acteurs à but commercial Compagnies dassurances Acteurs à but non lucratif Institutions de prévoyance Mutuelles Lensemble de ces acteurs siège au sein de lUnion des Complémentaires dAssurance Maladie (UNOCAM).

7 7 La Mutualité Française Une fédération 700 Mutuelles santé agréées 38 millions de personnes couvertes salariés 2000 établissements et réalisations Cliniques Maisons de retraite Cabinets doptique, dentaire…

8 8 mutuellesassureurs institutions de prévoyance Cotisations santé collectées par les organismes complémentaires 24 Mds sources : fonds de financement de la CMU 2005 Les mutuelles représentent 59 % du marché de lassurance maladie complémentaire

9 9 mutuelles sociétés dassurance institutions de prévoyance Part des organismes dans le financement de lassurance maladie complémentaire (en % des prestations versées) sources : comptes nationaux de la santé Si leur contribution aux prestations versées enregistre une légère érosion depuis 2000, les mutuelles occupent toujours la position de leader sur la santé

10 10 santé épargne retraite et assurance vie incapacité invalidité assurance en cas de décès % exprimés en cotisations collectées Sociétés dassuranceInstitutions de prévoyance Mutuelles sources : fonds de financement de la CMU, Mutualité française, FFSA, CTIP 11% 5% 3% 81% santé 6% 84% 4% santé 8% 23% 21% 48% santé 6% Les mutuelles bénéficient dune très forte spécialisation en santé

11 11 Le développement de la concurrence Accentué par le rapprochement des conditions dexercice. Transposition des directives européennes. Harmonisation fiscale. Exigence de provisionnement et de solvabilité

12 12 Le risque de la banalisation. Généralisation et risques sur le TM, accentué avec la gestion du périmètre de soins. Banalisation du tiers payant. Relations avec les adhérents. Offensives marketing sur les prestations spécifiques Lenjeu : accéder à une complémentaire santé de qualité à un coût supportable

13 13 Mutuelles 30% des adhérents ont plus de 55 ans % de la population dans la tranche dâge Sociétés dassurance 22% des assurés ont plus de 55 ans source : enquête ESPS, Irdes La population couverte par les mutuelles est plus âgée que celle couverte par les autres organismes complémentaires

14 14 sources : enquêtes SSM, Irdes, enquête EPAS, Drees mutuelles assureurs institutions de prévoyance indice de dépenses (100 = moyenne de la population) Dépenses totales de soins et biens médicaux par personne protégée Dépenses de médicaments par personne protégée La pyramide des âges de leurs adhérents amène les mutuelles à porter un risque plus élevé que les assureurs et les institutions de prévoyance

15 dentistes médecins dont libéraux 50 groupes pharmaceutiques concurrence entre laboratoires … mais dont ladhérent profite peu sources : comptes nationaux de la santé milliards MédicamentsConsultationsSoins dentaires Les médicaments constituent de très loin le premier poste de dépenses des mutuelles

16 16 millions 1060 M soit 1,3% du CA 885 M (*) soit 2% du CA (*) hors visiteurs médicaux Sources : Sessi, ministère de léconomie, des finances et de lindustrie Parfums et produits de toilette Constructeurs automobiles MédicamentsSavons, détergents et produits dentretien Revues et périodiques En % du chiffre daffaires, les laboratoires pharmaceutiques dépensent plus en coût de promotion que les constructeurs automobiles

17 17 Qualité 21% source : enquête CSA TMO Raisons de la 1ère fréquentation Raisons des fréquentations suivantes prix 51% confiance 25% qualité 36% autres 3% Confiance 4% praticité 21% praticité 12% autres 7% prix 20% Les services de soins et daccompagnement mutualistes constituent pour les mutuelles un atout à valoriser

18 18 Vers un parcours de santé mutualiste Apporter des services de qualité à nos adhérents. En nous appuyant sur nos SSAM et nos partenaires. En favorisant laccès à linformation sur la santé. En proposant un appui personnalisé en cas de maladie

19 19 % de français jugeant la préoccupation prioritaire source : enquête TNS Sofres, 2006 Protection santé Education des enfants RetraiteEpargneRésidence principale Résidence secondaire Parmi leurs préoccupations financières pour lavenir, les Français donnent la priorité à la protection santé

20 20 rapports de consommation entre les ménages les plus riches et les plus pauvres Santé = 3ème plus forte inégalité source : Credoc Hôtels Restaurants Equipements et entretien de la maison Santé Loisirs et Culture Transports Habillement Alimentation Communications Enseignement La santé est lune des plus fortes inégalités de consommation entre les ménages les plus riches et les plus modestes

21 21 inégalités daccès aux soins inégalités de revenus % de français jugeant linégalité citée comme la moins acceptable source : enquêtes barométriques Drees, interpolations Linégalité jugée la moins acceptable par les Français est désormais celle de laccès aux soins

22 22 Une stratégie redéfinie. Participer à la régulation du système et peser sur les coûts. Développer des services solidaires daccès à des soins de qualité à travers le parcours de santé mutualiste

23 « Les enjeux de la modernisation du secteur mutualiste à lheure de lassurance maladie obligatoire » Lexpérience de la Mutualité Française: Acquis dhier, Défis de Demain Daniel LENOIR Directeur Général de la Mutualité Française Rabat, 26 mars 2007


Télécharger ppt "« Les enjeux de la modernisation du secteur mutualiste à lheure de lassurance maladie obligatoire » Lexpérience de la Mutualité Française: Acquis dhier,"

Présentations similaires


Annonces Google