La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Aires Marines Protégées. Outil global, déclinaisons locales. Saïd-Chaouki Chakour, Boualem Chebira et Tarik Dahou Programme GOUVAMP Université de Jijel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Aires Marines Protégées. Outil global, déclinaisons locales. Saïd-Chaouki Chakour, Boualem Chebira et Tarik Dahou Programme GOUVAMP Université de Jijel."— Transcription de la présentation:

1 Les Aires Marines Protégées. Outil global, déclinaisons locales. Saïd-Chaouki Chakour, Boualem Chebira et Tarik Dahou Programme GOUVAMP Université de Jijel / Université dAnnaba / IRD (UMR patrimoines locaux IRD/MNHN)

2 Dynamique de création dAMP en Méditerranée Forte dynamique internationale à lorigine de leur création Objectifs centraux dans le cadre de la convention de Barcelone et CDB AMP des îles habibas à lOuest et Extension des parcs côtiers de lEst algérien (Taza et El Kala)

3 Les AMP dans le monde Les AMP ont deux objectifs principaux Conservation de la biodiversité et développement durable des espaces littoraux. 70 % des AMP dans le monde natteignent pas leurs objectifs du fait dune inadaptation des mesures de gestion aux contextes locaux (écologiques et socio- économiques)

4 Une diversité de normes et dacteurs Le « mille feuilles » administratif et juridique Une diversité des acteurs en interaction Des enjeux dallocation de ressources

5 1.Etat des stocks et raréfaction de la ressource selon les pêcheurs. Quant aux raisons de la raréfaction ?? la sur-fréquentation de certains sites, la pêche illicite (effets négatifs sur lécosystème marin La pollution, ne constitue pas la principale cause Les trois quarts des professionnels du secteur indiquent un fléchissement important de la production, ce constat est valable pour toutes les espèces. diminution des revenus suite à la raréfaction de la la moitié déclare lactivité de pêche pas « assez » rentable.

6 2- Un conflit sur laccès aux espaces ou un conflit sur les ressources ? La pêche au chalut : dans la limite des 6 Miles et des fonds dà peine 30 m ne respecte pas la période de fermeture du golfe, a des impacts négatifs sur les habitats qui diminuent la productivité des autres types de pêche. menée toujours dans les mêmes fonds (ou dans la nurserie ): affecte la biodiversité benthique Et limite la production de biomasse pélagique,

7 Les conflits dusages, La majorité des patrons de petits métiers considère que les chalutiers ont des effets négatifs sur lécosystème, la ressource et lactivité.

8 3- Les degrés de conscience de la communauté des pêcheurs quant à la nécessité dune exploitation durable et raisonnée de la ressource, la grande majorité : avoue que la pérennité et lavenir de leurs activités (la pêche) restent tributaires de la réglementation, de limplication de la communauté des pêcheurs et du contrôle de laccès à la ressource. atteste que la fermeture de certaines zones de pêche serait un bon outil de restauration voire damélioration de létat des stocks à moyen et long termes. * Il sagit là, dun indicateur qui nous permet destimer lacceptabilité et le degré dadhésion des patrons pêcheurs à lidée de création de zones marines protégés.

9 4- Le mode de gestion de lAMP. La majorité voit que la meilleure manière de gérer durablement la ressource est le recours au contrôle de laccès à la ressource : soit par la limitation de leffort de pêche en contrôlant les captures, soit en optant pour des réserves marines Par ailleurs, si la création dune AMP parait, dans un premier temps intéresser les principaux acteurs, son choix et sa gestion doivent être également être dégagés dune approche participative devant impliquer tous les acteurs locaux et les usagers de la zone en question.

10 Qui doit gérer lAMP ? La majorité préfère que lAMP soit gérée par un conseil qui regroupe les services des pêches, les gardes côtes le PNEK et les associations des pêcheurs. Par contre, la même majorité insiste sur la nécessité de confier lexécution et le contrôle aux gardes côtes, Par ailleurs, la majorité écrasante souhaite être représentée dans le conseil par les présidents dassociations. *Ces résultats sont dune grande importance, dans la mesure où lidentification et la caractérisation de la nature des relations entre différents métiers et la prise en compte des avis et desaspiration des principaux acteurs permet lorientation de lintervention publique en matière daménagement des pêches et de réglementation de lactivité.

11 Importance du tourisme dans la région dEl-Kala FrontièreCap Rosa Djebel El- Ghorra Eau salée Eau saumâtre Eau douce 9O kms de côtes uniques avec quelques 13 plages surveillées ( baigneurs/jour) Des écosystèmes uniques (faunistique, forestier, marin, dunaire) Un patrimoine écologique et historique riche Sources thermales Le tourisme est principalement balnéaire Il est aussi principalement familial (98% de familles) Il est principalement national (nationaux ou émigrés algériens) Quelques deux millions de visiteurs (plages) Les chiffres officiels annoncent une baisse de lactivité touristique dannée en année alors que les enquêtes montrent une stabilité voire une hausse.

12 Hébergement :activité informelle Infrastructure daccueil très faible avec 14 hôtels à El-Kala de classe très moyenne Environ 1000 lits auxquels il faudrait ajouter en saison estivale quelques 3000 lits des camps de toile et une demande importante (plus de lits en saison estivale en moyenne) Recours à la location dappartements chez le privé avec un taux de loueurs important (75% selon les enquêtes) Activité entièrement informelle, avec une complicité tacite des autorités, et génératrice de revenu conséquent (de 30 à 75% du revenu total avec une moyenne de 53%) Doù un développement de cette activité avec un impact sur lurbanisme (constructions à usage de location).

13 Impacts Pressions fortes sur la négociation des PDAU (plan directeur d'aménagement urbain) Le dynamisme urbanistique de la ville répond donc à une demande exogène, le rythme de croissance des logements dépassant largement la dynamique démographique de la ville. Impact aussi sur lassainissement des eaux usées (en inadéquation avec les équipements existants) Menace sur les écosystèmes marins (rejet des eaux usées directement en mer ou via les oueds) Impact sur lécosystème dunaire de par lextraction autorisée ou non autorisée de sable pour les constructions

14 Expansion touristique Des zones dexpansion touristique ont été créées et devraient à terme doubler loffre de résidence, mais les plans daménagement se concentrent autour de la plage la Messida, où la construction dune route côtière au sein de la zone sauvage du parc a déjà contribué à accélérer lérosion de la dune bordière Cependant sil semble que lactivité touristique et ses répercussions en termes de revenu sur la population locale, est appelée à croître, ses conséquences sur lenvironnement peuvent être négatives. La réglementation existante nest apparemment pas suffisante ou pas suffisamment appliquée pour assurer la protection et la conservation de la biodiversité du patrimoine existant. Nécessité dune réflexion et de mise en œuvre dune stratégie prônant lécotourisme et un développement durable

15 Biais du plan de gestion et du zonage Développement du tourisme aux dépens de la pêche Pêche artisanale est la plus affectée par le plan de gestion ( faible impact habitats et peu intensive ) Récifs coralliens non protégés

16 conclusion Controverses cognitives Controverses normatives et instrumentales Préfigure dune faible appropriation dans un contexte où les pouvoirs publics sont arbitres et parties


Télécharger ppt "Les Aires Marines Protégées. Outil global, déclinaisons locales. Saïd-Chaouki Chakour, Boualem Chebira et Tarik Dahou Programme GOUVAMP Université de Jijel."

Présentations similaires


Annonces Google