La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, 24.03.091 Léducation thérapeutique Journées détude 24 et 25 mars 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, 24.03.091 Léducation thérapeutique Journées détude 24 et 25 mars 2009."— Transcription de la présentation:

1 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, Léducation thérapeutique Journées détude 24 et 25 mars 2009

2 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, La loi de santé publique Prévention surtout : vaccinations et dépistage Éducation thérapeutique Peu de mots sur léducation pour la santé et la promotion de la santé

3 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, Léducation thérapeutique comme priorité Décrit lespace de léducation, celui de la maladie chronique Assigne une place aux acteurs, une inégalité de structure, lun en position dautorité, lautre cherchant à se faire reconnaître

4 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, Pourquoi cette priorité de lETP ? La maladie chronique coûte cher il ne faut pas gaspiller des ressources rares, souci defficacité au service du fonctionnement social ? Lefficacité du soin nécessite la participation active du patient. LETP au service du corps « objet » ou du corps « sujet » ?

5 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, La santé dun « corps sujet » Le corps humain entre « être » et « avoir », Entre « vivre » et « exister » Une valse hésitation

6 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, LETP/LEPS Léducation thérapeutique une morale de la compliance qui protège la dimension biologique de la vie Léducation pour la santé propose une éthique du sujet, un « sujet divisé », à la fois sujet de la raison et sujet désirant, qui sinterroge sur sa propre existence et quil sagit daccompagner.

7 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, Le « sujet » comme trublion (1) Le « sujet » nest pas le « moi » Le moi, instance de conciliation entre le « ça » (linconscient), le surmoi (lieu des interdits exigeant soumission) et la réalité sociale. Le moi est une « unité unifiante » qui nous pousse à devenir un bon malade par ex.

8 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, Le sujet comme trublion (2) Le sujet interroge : suis-je libre ? Où est mon bien ? Dois- je me plier aux volontés de mon entourage, des soignants? Puis-je transgresser ? Le sujet est aussi responsabilité, se conçoit comme acteur devant répondre de ses actes Le sujet appelé aux compromis pour assurer le « vivre ensemble ».

9 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, Les trois issues possibles Le fanatisme moralisateur (Amos OZ) Labandon fataliste au nom de la liberté Laccompagnement du sujet: un « pacte de confiance » entre le patient « auteur » de sa vie et le soignant/éducateur

10 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, La santé comme capacité dun « sujet » singulier de vivre une vie possible pour lui

11 Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, Léducation thérapeutique Un pacte de confiance Entre le patient reconnu comme « auteur » de sa vie et le soignant qui laccompagne.


Télécharger ppt "Ph. Lecorpséd. du Patient Nantes, 24.03.091 Léducation thérapeutique Journées détude 24 et 25 mars 2009."

Présentations similaires


Annonces Google