La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Serge Labelle, Entraide de la sécurité incendie des Basses-Laurentides Yvan Chassé, ministère de la Sécurité publique Congrès de lAssociation des chefs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Serge Labelle, Entraide de la sécurité incendie des Basses-Laurentides Yvan Chassé, ministère de la Sécurité publique Congrès de lAssociation des chefs."— Transcription de la présentation:

1 Serge Labelle, Entraide de la sécurité incendie des Basses-Laurentides Yvan Chassé, ministère de la Sécurité publique Congrès de lAssociation des chefs en sécurité incendie du Québec Montréal, le 20 mai 2007 Rapport détape du groupe de travail PROJET

2 Plan de présentation Organisation et travaux du GTANF Constats statistiques Solutions en développement Travaux à venir

3 Service de Sécurité incendie ADGMQ Contexte Constitué en octobre 2005 Composé de : Organisation du GTANF

4 Travaux du GTANF Mandat Réunions du GTANF –Objectifs –Comités techniques

5 Définitions pour les travaux Alarme non fondée (ANF) Alarme fondée –Début dincendie, incendie, gaz, fumées nocives, dégâts deau. Système dalarme relié Centre de télésurveillance –Communément appelé central ou centrale de réception dalarme, central ou centrale de surveillance ou centrale monitrice.

6 Source : Projet-pilote de collecte de données statistiques, 2006 Sondage 2006 : Constats Pourcentages d'alarmes incendie transmises par système dalarme incendie relié Par catégorie de risquePar usage de bâtiments

7 Alarmes (Source : Projet-pilote de collecte de données statistiques, 2006) Fondées : 9 % du total Non fondées : –Équipement : 57 % Dont fumées légères : 39 % du total –Causes humaines : 24 % –Causes diverses : 10 % 50 % des ANF : bâtiments à risque faible ANF : surtout en présence des occupants 30 % annulées Conclusions : Cause majeure : équipement défectueux ou mal installé –Fumées légères causent beaucoup dANF Activités humaines = plusieurs déclenchements fautifs Résumé des constats

8 Solutions pour lutter contre les alarmes non fondées Où? Cibler les bâtiments à risque faible Comment? Connaissance des causes dANF Stratégie concertée sur plusieurs fronts : –Services de sécurité incendie –Autorités municipales –Public Propriétaires de systèmes dalarme / occupants Installateurs / techniciens dentretien de systèmes Entrepreneurs en travaux de construction / rénovation

9 Coffre à outils : trousse de lutte contre les alarmes non fondées (ANF) Information sur les systèmes dalarme incendie –Présentation audiovisuelle Systèmes résidentiels par rapport à systèmes industriels et commerciaux Composantes Quoi faire lors dune alarme non fondée? –Guide daccompagnement Questionnaire / banque de données sur les ANF Services de sécurité incendie

10 Services de sécurité incendie (suite) Requête de réparation de systèmes dalarmes incendie –Liée à la réglementation municipale Lettres davis dANF Avis de réintégration (remise de propriété) Document de mise en œuvre dun programme de lutte contre les ANF –Avantages –Moyens suggérés Communiqué concernant la trousse Articles dans des revues spécialisées

11 Autorités municipales Document de sensibilisation des élus municipaux –Avantages dun programme intégré Réduction du nombre de sorties inutiles Économies potentielles Respect des normes canadiennes Meilleur fonctionnement des systèmes dalarme Amélioration de la qualité de la protection –Principaux moyens de mise en œuvre

12 Document dinformation sur des éléments de réglementation municipale proposés : –Principes généraux –Principes spécifiques : Réduire le nombre de sorties inutiles des SSI Mesures encourageant les citoyens à conserver ou à se munir dun système dalarme homologué Ne pas trop augmenter la responsabilité de la municipalité –Types de bâtiments visés Autorités municipales (suite)

13 Propriétaires de systèmes dalarme / occupants Dépliant dinformation Fiche – réflexe « Mémo » Requêtes de réparation / avis de réintégration Installateurs de systèmes dalarme et techniciens en réparation / entretien Dépliant dinformation Aide-mémoire pour les installateurs Public

14 Public (suite) Entrepreneurs en rénovation Dépliant dinformation Centres de télésurveillance Lettre dinformation sur la lutte contre les alarmes non fondées

15 Équipement des systèmes dalarme Pour une meilleure qualité des systèmes : Pièces homologuées et respect des normes ULC Délais entre lalerte et lenvoi du signal dalarme (30 s + 90 s) Remplacement suggéré des détecteurs à ionisation par des photoélectriques Inscriptions sur les détecteurs (I ou P) et date de fabrication Réunion des dispositions pertinentes des normes en un bulletin Demande de mise en œuvre faite par le MSP à ULC, mise en oeuvre en délibéré

16 Prochaines étapes Publier des trousses Faire connaître les travaux aux groupes concernés Échanges avec SI Montréal pour son programme de lutte contre les ANF –Types de bâtiments visés –Transposition éventuelle des solutions

17 Renseignements : Serge Labelle, Entraide de la sécurité incendie des Basses-Laurentides Téléphone : Courriel : Yvan Chassé, ministère de la Sécurité publique Téléphone sans frais : Courriel :

18


Télécharger ppt "Serge Labelle, Entraide de la sécurité incendie des Basses-Laurentides Yvan Chassé, ministère de la Sécurité publique Congrès de lAssociation des chefs."

Présentations similaires


Annonces Google