La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ÉTAT DES LIEUX AU LIBAN PATRIMOINE VIVANT MÉDITERRANÉEN (MEDLIHER)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ÉTAT DES LIEUX AU LIBAN PATRIMOINE VIVANT MÉDITERRANÉEN (MEDLIHER)"— Transcription de la présentation:

1 ÉTAT DES LIEUX AU LIBAN PATRIMOINE VIVANT MÉDITERRANÉEN (MEDLIHER)

2 Introduction

3 Le Liban a adhéré à la Convention du Patrimoine immatériel en Les évènements politiques, qui ont suivi la signature, ont empêché le Gouvernement libanais et le Ministère de la culture de : o définir une politique de sauvegarde, de valorisation et de transmission du PCI; o diffuser les principes et les objectifs de la Convention; o élaborer des textes de loi concernant la sauvegarde du P.C.I. Létat des lieux effectué durant la Phase I de ce projet montre que les secteurs public et privé sont impliqués dans la mise en œuvre de projets de sauvegarde, de valorisation et dexploitation de ce patrimoine, en dépit de labsence dune politique nationale.

4 1. Enquête auprès des OG et ONG

5 Lenquête a comporté six activités principales : 1. Etablissement dune liste dà peu près 750 institutions publiques, des institutions privées et des ONG à enquêter : o Les administrations et les organismes publics; o Les institutions privées; o Les ONG internationales, régionales, nationales et locales. 2. Élaboration des questionnaires et du guide de lenquêteur o Un questionnaire adressé aux OG et aux ONG nationales et locales; o Un questionnaire concernant les programme et les projets des OG et des ONG internationales, régionales, nationales et locales ; o Un guide de lenquêteur.

6 3.Formation des équipes denquêteurs o Deux sessions de formation denquêteurs; o Cinq équipes denquêteurs dans les Mohafazats; o Dirigées par un sociologue résidant sur place. 4.Travail de terrain o 353 organisations locales et nationales ainsi que 20 ONG Internationales et grandes institutions libanaises ont été enquêtées; o 120 programmes ont été identifiés : 38 programmes dans les : ONG internationales; ONG nationales; Ministères; Universités. 82 programmes dans les ONG locales.

7 5.Contrôle et saisie des données des : o fiches denquête des ONG locales et nationales contrôle et retours sur le terrain; saisie sur un fichier Fox Pro puis transfert sur SPSS; tableaux à simple, double ou triple entrées; o fiches denquête des programmes: Tri des programmes ; Saisie qualitative sur Excell. 6.Analyse des résultats

8 2. Les difficultés de lenquête

9 Difficultés au niveau de létablissement de la liste des ONG internationales, régionales, nationales et locales à enquêter. Incompétence de certains membres de léquipe: o Un chef déquipe; o Deux enquêteurs. Difficultés rencontrées sur le terrain : o Associations fictives ou nexistant plus; o Fausses adresses ou faux numéros de téléphone; o Refus; o Interdiction denquêter dans un caza du Liban Sud; o Système de sécurité dans les grandes institutions et difficulté daccès.

10 3. Les apports de létat des lieux aux niveaux national et local

11 Au niveau national : Létat de lieux a permis de poser les premiers fondements de la section du PCI au ministère de la culture: o en mobilisant des ressources humaines « locales » provenant de plusieurs universités libanaises et en les initiant au PCI et aux principes et aux objectifs de la Convention ; o en établissant une base de données bien documentée (brochures, films, publications…) sur les institutions et les ONG sauvegardant le PCI; o en déterminant les domaines ou les éléments du PCI les plus vulnérables. Au niveau local : Il a procédé à la diffusion de lidée de lexistence dun PCI et de limportance de sa sauvegarde et de sa transmission.

12 4. Besoins et priorités

13 Besoins Au Liban, il nexiste pas de o cadre institutionnel susceptible de prendre en charge et de gérer le PCI; o lois régissant la sauvegarde du PCI; o politique nationale de sauvegarde des éléments du PCI.

14 Priorités Accélérer le processus de création de la section du patrimoine culturel immatériel au Ministère de la Culture ; Définir une politique publique nationale de sauvegarde et de valorisation du patrimoine culturel immatériel qui devrait : o donner la priorité aux domaines du PCI les plus menacés ou les plus vulnérables (traditions et formes dexpression orales et les connaissances relatives à la nature); o être orientée en se référant aux expériences déjà faites sur le terrain par les organismes publics ou privés, locaux ou internationaux ; o sappuyer sur des relais locaux comme le réseau de bibliothèques publiques ou les associations ou les clubs culturels ; Définir un cadre légal à la sauvegarde du PCI; Procéder à létablissement dun inventaire du patrimoine culturel immatériel à léchelle nationale ; Identifier et établir des listes des travaux de recherche et des publications ayant eu pour objet détude le patrimoine culturel immatériel.


Télécharger ppt "ÉTAT DES LIEUX AU LIBAN PATRIMOINE VIVANT MÉDITERRANÉEN (MEDLIHER)"

Présentations similaires


Annonces Google