La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atteindre les marginalisés Intervenant Événement, Date Rapport mondial de suivi sur lEPT 2 0 1 0.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atteindre les marginalisés Intervenant Événement, Date Rapport mondial de suivi sur lEPT 2 0 1 0."— Transcription de la présentation:

1 Atteindre les marginalisés Intervenant Événement, Date Rapport mondial de suivi sur lEPT

2 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Chapitre 1 Léducation en péril : limpact de la crise financière Apprendre dans ladversité : un enfant fait ses devoirs à Freetown (Sierra Leone)

3 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Léducation en péril : limpact de la crise financière Trois freins au progrès de léducation : le ralentissement de la croissance économique, la crise des finances publiques et laggravation de la pauvreté La crise économique nuit au financement de léducation En Afrique subsaharienne, les dépenses déducation pourraient diminuer de 4,6 milliards de dollars EU par an en 2009 et 2010… doù une baisse de 10% des dépenses par élève du primaire Laugmentation de laide est un impératif : généraliser lexemple de lAmerican Recovery and Re-investment Act Les mesures de relance ignorent les pays les plus pauvres Des mesures cosmétiques au lieu dun financement accru Le FMI privilégié au détriment de lAID Un sommet sur le financement de lEPT doit être convoqué durgence

4 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Chapitre 2 Les six objectifs de lEPT : un état des lieux

5 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Objectif 1 – Éducation et protection de la petite enfance La malnutrition touche 178 millions denfants de moins de 5 ans, soit un tiers dentre eux Le déroulement des grossesses (carences en iode, anémie) et les inégalités daccès aux soins sont la cause de difficultés dapprentissage précoces La gratuité des soins maternels et infantiles est nécessaire au développement de léducation LEPPE, qui pourrait réduire les inégalités, les renforce souvent En Égypte, les enfants riches ont 25 fois plus de chances que les enfants pauvres de bénéficier dune éducation pré- primaire

6 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Objectif 2 – Enseignement primaire universel Les progrès se poursuivent, avec une diminution de 32% du nombre denfants non scolarisés depuis 1999, mais… le mouvement, plus ou moins rapide selon les pays, sest enrayé : lobjectif de lenseignement primaire universel ne sera pas atteint dici à 2015 le nombre denfants non scolarisés est sous-estimé par les statistiques officielles certains pays à revenu intermédiaire sont peu performants (Turquie, Philippines) inscrire tous les enfants à lécole primaire nest quune première étape

7 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous millions 8 millions 23 millions Reste du monde Asie du Sud et de lOuest 39 millions Afrique subsaharienne 45 millions Enfants non scolarisés (millions) Asie de lEst et Pacifique millions millions Enfants non scolarisés États arabes Amérique latine et Caraïbes Objectif 2 – Enseignement primaire universel Asie de lEst et Pacifique États arabes Amérique latine et Caraïbes Le nombre denfants non scolarisés est en baisse, mais il pourrait sélever encore à 56 millions en 2015

8 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous Enfants en âge dentrer dans le primaire Taux net dachèvement par cohorte Taux net de survie en 5 e année par cohorte Taux net dadmission Objectif 2 – Enseignement primaire universel Lexemple du Nicaragua De nombreux élèves abandonnent lécole primaire Taux médian dabandon en première année en Asie du Sud et de lOuest : 13% Dans 50% des pays dAfrique subsaharienne, 1/3 au moins des nouveaux inscrits natteignent pas la dernière année du primaire Mesure de lenseignement primaire universel Les taux de scolarisation donnent une image incomplète Le taux net dachèvement par cohorte permet de mieux évaluer lefficacité du système scolaire Des trajectoires scolaires chaotiques

9 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous Compétences des jeunes et des adultes La crise mondiale donne une importance particulière aux compétences des jeunes et des adultes Il faut resserrer les liens entre lEFTP et lemploi 4. Alphabétisation Aujourdhui 759 millions dadultes sont dépourvus des compétences de base en lecture en écriture Les gouvernements négligent lalphabétisation Parmi les exemples de bonnes pratiques, le succès du programme Brésil Alphabète Objectifs 3 et 4 – Compétences et alphabétisation des jeunes et des adultes

10 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous Égalité des sexes Les écarts se réduisent mais il y a 39 millions de filles non scolarisées, contre 33 millions de garçons Parmi les enfants non scolarisés, les filles ont moins de chances de lêtre un jour Dans 28 pays lIPS de la scolarisation au niveau primaire est inférieur à 0,90 6. Qualité Beaucoup denfants quittent lécole sans avoir acquis les compétences de base Les inégalités dapprentissage sont encore plus marquées que les inégalités de scolarisation Lévaluation précoce de la lecture est indispensable 1,9 millions denseignants supplémentaires devront être recrutés pour atteindre lEPT en 2015 Objectifs 5 et 6 – Égalité des sexes et qualité de léducation

11 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 La qualité de léducation, une ligne de fracture mondiale À Singapour, les scores de 95% des élèves de 8 e année sont au- dessus du seuil inférieur Au Ghana, les scores de près de 90% des élèves de 8 e année sont en-dessous du seuil inférieur

12 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Le déficit de financement de lEPT Le déficit de financement de lEPT équivaut à 2% du renflouement des banques aux Etats-Unis et au Royaume-Uni 16 milliards Aide à léducation supplémentaire si les promesses de Gleneagles étaient tenues en 2010 Aide à l éducation de base actuelle 11 milliards Ressources actuelles estimées 12 milliards Mobilisables par les gouvernements Déficit de financement à combler par laide internationale milliards 4 milliards Moyenne des ressources annuelles nécessaires pour financer lEPT ( ) 36 milliards $ EU Offerts par la croissance 3 milliards 2 milliards Financement par les gouvernements nationaux Déficit restant

13 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Chapitre 3 Atteindre les marginalisés

14 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Définir la marginalisation en éducation Des inégalités extrêmes et persistantes au détriment de certaines populations « Ce qui nous émeut, ce n'est pas de constater que le monde ne parvient pas à être entièrement juste (...), c'est qu'il existe autour de nous des injustices manifestement réparables, que nous voulons éliminer. » Amartya Sen, LIdée de justice Points clés du Rapport 1. Mesurer la marginalisation à laide dune nouvelle base de données (DME) 2. Identifier les facteurs de la marginalisation : les causes telles que pauvreté, sexe, langue, lieu de résidence, handicap, se conjuguent et sont renforcées par les comportements sociaux 3. Proposer des solutions : Des politiques pour atteindre les marginalisés et leur ouvrir laccès à léducation

15 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Mesurer la marginalisation : un nouvel outil Les données sur le dénuement et la marginalisation en éducation (DME) mesurent : la « pauvreté éducative » : moins de 4 années détudes la « pauvreté éducative extrême » : moins de 2 années détudes La base de données DME permet de : mettre en évidence les variations de la pauvreté éducative en fonction des caractéristiques des groupes concernés identifier les « 20% les plus défavorisés » Au-delà de la durée de la scolarité, il est nécessaire danalyser les disparités des acquis dapprentissage

16 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous % 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Philippines Turquie Viet Nam Égypte Kenya Congo Inde Nigéria Yémen Népal Pakistan Maroc Sénégal Tchad Burkina Faso Part de la population ayant moins de 4 et moins de 2 années détudes Pauvreté éducative extrême Personnes ayant moins de 2 ans détudes Pauvreté éducative Personnes ayant moins de 4 années détudes Effet de linégalité entre les sexes Jeunes filles issues des ménages les plus pauvres en situation de pauvreté éducative Au Yémen, chez les 20% des ménages les plus pauvres le taux de pauvreté éducative est 2 fois supérieur à la moyenne nationale Et chez les filles issues des 20% des ménages les plus pauvres le taux passe du simple au triple Mesurer la marginalisation : le seuil de pauvreté éducative Effet de richesse Personnes issues des ménages les plus pauvres en situation de pauvreté éducative

17 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous % les + riches 20%les + pauvres Filles haoussa pauvres rurales Filles riches rurales Garçons pauvres urbains Filles pauvres rurales Nigéria Haoussa ruraux Garçons riches urbains urbains ruraux urbains ruraux Garçons riches, ruraux Rép. centrafricaine Tchad Bangladesh Cameroun Honduras Indonésie Bolivie Cuba Ukraine Nombre moyen dannées détudes Pauvreté éducative Pauvreté éducative extrême 3,3 ans 6,4 ans 3,5 ans 9,7 ans 0,5 ans 10,3 ans 2,6 ans 0,3 ans 6,7 ans 10 ans Marginalisation en éducation : inégalités au sein des pays Le cas du Nigéria

18 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Garçons riches urbains urbains 20% les + riches Garçons riches ruraux ruraux Garçons pauvres urbains urbains 20% les + pauvres Garçons kurdes pauvres Kurdes Filles kurdes pauvres Filles pauvres rurales Turquie ruraux Tchad Bangladesh Cameroun Honduras Indonésie Bolivie Cuba Ukraine Rép. centrafricaine Pauvreté éducative Pauvreté éducative extrême Marginalisation en éducation : inégalités au sein des pays Nombre moyen dannées détudes Le cas de la Turquie

19 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Au Kenya, 96% des filles somalies des zones rurales (17-22 ans) ont effectué moins de 2 années détudes. Chez les filles somalies, le taux net de fréquentation dans le primaire est actuellement de 30% seulement 20% 31% 17% 8% 25% 57% 73% 84% 96% 97% Nigéria Kenya Ghana Pakistan Inde Moyenne du groupe Moyenne nationale Pauvreté éducative extrême % des ans ayant effectué moins de 2 années détudes, filles haoussa pauvres, filles somalies rurales, filles rurales du Nord, filles rurales du Sindh, filles pauvres de lUttar Pradesh La pauvreté éducative résulte de laccumulation de circonstances défavorables Marginalisation en éducation : inégalités au sein des pays

20 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Identifier les facteurs de la marginalisation Quelles sont les causes de la marginalisation ? La marginalisation en éducation résulte de la combinaison de plusieurs types de désavantage Deux causes omniprésentes : la pauvreté et linégalité entre les sexes Cinq processus principaux aboutissant à la marginalisation 1.Pauvreté, précarité, travail des enfants 2.Discriminations à lencontre de certains groupes sociaux 3.Lieu de résidence et mode de vie 4.Handicap 5.VIH et SIDA

21 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous Pauvreté et travail des enfants 1,4 milliards de personnes vivent avec moins de 1,25 $ EU par jour 116 millions denfants travaillent Pour ces enfants et ces familles, les frais de scolarité et dautres coûts restent un obstacle majeur à léducation, en particulier en situation de crise 2. Groupes sociaux défavorisés Origine ethnique, appartenance à un groupe autochtone, caste, langue… 221 millions denfants parlent une langue qui nest pas utilisée à lécole Discrimination et stigmatisation affectent les enfants à lécole (exemple des castes en Inde) Identifier les facteurs de la marginalisation

22 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous Lieu de résidence et mode de vie 900 millions de personnes habitent des bidonvilles et nont quun accès limité à léducation Lisolement, la pauvreté et une offre scolaire inadapté limitent laccès à léducation dans certaines zones rurales. Un tiers des enfants non scolarisés vivent dans des pays en situation de conflit ; il y a environ 14 millions denfants déplacés 4. Handicap 150 millions denfants dâge scolaire sont handicapés, dautres vivent avec des proches handicapés La marginalisation varie selon le type et la gravité du handicap 5. VIH et SIDA 33 millions de séropositifs, dont 2 millions denfants La stigmatisation et la discrimination institutionnalisée, la pauvreté et le décès des parents limitent laccès à léducation et fragilisent lapprentissage Identifier les facteurs de la marginalisation

23 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Offrir des chances égales à tous Améliorer les conditions dapprentissage Faciliter laccès et laccessibilité financière Garantir le droit à léducation et la protection sociale Trois ensembles de politiques pour combattre la marginalisation Le triangle de léducation inclusive

24 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Chapitre 4 Laide à léducation : des engagements non tenus

25 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous ,00,10,20,30,40,50,60,70,80,91,01,11,2 Italie Grèce États-Unis Japon Autriche Nouvelle Zélande Espagne Australie Canada Allemagne Royaume-Uni Finlande Irlande Belgique Suisse France Portugal Pays-Bas Suède Luxembourg Danemark Norvège Total CAD Pays du CAD et de lUE APD en % du RNB Objectif pour 2010 Laction des pays donateurs : un bilan mitigé Laide est en hausse mais reste inférieure aux promesses de Gleneagles (en retrait 20 milliards $ sur une promesse de 50 milliards $) La crise financière pèse sur les budgets daide au développement La hausse du total de laide masque un bilan mitigé donateur par donateur

26 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous Milliards de dollars EU constants de 2007 Aide totale à léducation de base Aide totale à léducation Laide à léducation de base : une situation inquiétante ? Les décaissements sont en hausse mais... Les engagements daide à léducation de base ont baissé de 22% en 2007, à 4,3 milliards $ Engagements

27 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Laide à léducation : des questions récurrentes Un faible nombre de pays donateurs Une priorité insuffisante accordée à léducation de base (Allemagne, France et Japon) Le manque chronique de financement pour les pays en situation de conflit (R.D. Congo, Libéria) Labsence de modes de financement novateurs (par exemple, un prélèvement sur les recettes du football) Lefficacité de laide toujours en cause

28 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Lurgence de réformer larchitecture institutionnelle de laide multilatérale LInitiative de mise en œuvre accélérée (IMOA) a obtenu des résultats importants –De bonnes pratiques (soutien à la planification nationale) –Des décaissements dun montant de 491 millions de dollars via le Fonds catalytique Mais elle doit relever des défis de taille –Un piètre bilan en matière de décaissements, et un soutien politique insuffisant –Labsence de financements dorigine privée ou philanthropique –Une trop faible attention aux pays en conflit La réforme de lIMOA est une nécessité –Il faut tirer les enseignements des fonds mondiaux pour la santé –Un leadership politique plus fort est nécessaire –2010 offre la possibilité de renforcer la mobilisation en faveur de lEPT

29 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Chapitre 5 Être à la hauteur du défi de lEPT

30 Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 Être à la hauteur du défi de lEPT Définir des cibles déquité concernant tous les objectifs de lEPT, et sassurer quelles soient atteintes Déterminer les causes de la marginalisation de certaines populations et adopter des politiques intégrées pour y remédier Inclure les interventions des ONG dans les systèmes éducatifs nationaux et garantir les droits des personnes marginalisées Mobiliser des ressources fiscales supplémentaires et rendre plus équitable la répartition des dépenses publiques Tenir les engagements pris en faveur de laide à léducation et en renforcer larchitecture institutionnelle multilatérale Organiser une conférence de haut niveau, liée au Sommet de 2010 sur les OMD, destinée à lannonce de contributions supplémentaires

31 0 Rapport mondial de suivi sur l'EPT 2 0 1


Télécharger ppt "Atteindre les marginalisés Intervenant Événement, Date Rapport mondial de suivi sur lEPT 2 0 1 0."

Présentations similaires


Annonces Google