La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EVALUATION FINALE DU PROJET « CORRALILLO » Restitution des résultats préliminaires Mavis Dora Álvarez André Prince.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EVALUATION FINALE DU PROJET « CORRALILLO » Restitution des résultats préliminaires Mavis Dora Álvarez André Prince."— Transcription de la présentation:

1 EVALUATION FINALE DU PROJET « CORRALILLO » Restitution des résultats préliminaires Mavis Dora Álvarez André Prince

2 Éléments de méthode

3 Résultats préliminaires 4 critères dimpact et de résultat Dautres points pertinents de processus et structure

4 Éléments de méthode Analyse documentaire Entretiens individuels et collectifs Observation directe

5 Localisation du projet

6 Localisation des communautés

7 observations critère A: Le projet répond à un besoin démontré –Bon processus de participation des partenaires et bénéficiaires à la conception du projet Lidentification de la zone et des lignes de travail son partagées par les différentes institutions Zone daccès difficile, processus de migration à cause des conditions de vie, affectée par les ouragans, faible production –Lactualisation du diagnostic et la définition des besoins à prioriser est participative –Existence dun processus qui implique lensemble de la population et des institutions

8 Bonne adéquation de la réponse aux besoins avec les problèmes de niveau de vie –Conditions de logement, de production et alimentation, demploi féminin, de transport, de bâtiments sociaux, de loisirs et culture et de participation et initiative locale Observations au sujet du cadre logique: –Formulation des indicateurs et sources de vérification Stratégie –Prioriser les activités

9 Recommandations : Le projet répond à des besoins démontrés –Diagnostic argumenté dans un document distinct du document de projet Analyse agro – socio – économique avec typologie des producteurs Identification des forces et faiblesses et particularités de chaque communauté avec une analyse fine (communauté par communauté, secteur par secteur) incluant les risques potentiels liés à lintervention –Cadre logique avec des indicateurs et sources de vérification réalistes et vérifiables –Prioriser les activités (Leau,..) –Suivi de lévolution des besoins et de la situation –Modalités du suivi (Rapports annuels = Espace danalyse, Animation dateliers internes, collecte périodique dinformations, indicateurs utilisés, etc.)

10 Critère B: Les objectifs du projet sont atteints –Complexité et envergure du projet Nombre dacteurs impliqués Diversité et complexité des actions Distances et moyens de communication –Limites importantes du contexte et des procédures Procédures longues et complexes Interférence avec dautres programmes

11 Organigramme du projet Corralillo

12 Localisation des communautés et entreprises de production

13 Mesure de latteinte des objectifs Résultats moyens pour laugmentation du pouvoir dachat –Augmentation de lélevage dans certaines communautés –Augmentation des emplois féminins –Peu daugmentation des productions végétales (eau, culture, partenariats) –(Augmentation salariale dans les entreprises)

14 Bons résultats dans lamélioration des infrastructures –Changement drastique de limage des communautés Maisons réparées et neuves, toutes avec toilettes Bâtiments sociaux en bon état Bonne utilisation des ressources –Plus de facilité de circulation pour certaines communautés Présence partielle dambulance –Réseaux deau en cours dinstallation Pompes manuelles en fonctionnement

15 Résultats partiels pour la durabilité –E–Existence et fonctionnement de 6 comités de gestion Dépendants de léquipe de projet Initiative et autonomie limitée –L–Les fonds communautaires nexistent pas Exemple des initiatives actuelles Volonté et nécessité Opportunités avec la décentralisation

16 Recommandations: les objectifs du projet sont atteints Anticiper: –Connaissance des procédures des bailleurs –Maîtriser les procédures pour les constructions –Rechercher et anticiper plus sur de possibles alternatives (fabrique de parpaings, fruitiers sans irrigation, utilisation des moyens, etc.) –Améliorer la documentation du projet (cartes, schémas,organisation et classification de données, clarté et précision de la rédaction, etc) –Détérioration à court terme dambulance réparée –Insatisfaction des communautés pour lemplacement dambulance (Manga Larga, Vesubio, …) Améliorer ladministration des modules de production: –Suivi et registres chez les producteurs et articulation entre administration et production dans les UBPC –Suivi des données de lemploi féminin et de la migration

17 Élargir les partenariats et échanges au niveau local pour influer sur les activités productives (agriculteurs paysans et coopérateurs producteurs employés et ubépécistes, etc.) Renforcer les Comités de Gestion –Appui conseil sur le fonctionnement et autonomisation –Systématiser et capitaliser le processus –Administration et documentation –Lien avec le gouvernement local au travers des Conseil Populaires

18 Fonds communautaires –Commencer avec lexistant Créer les habitudes de gestion dans les Comités de Gestion Définir le règlement et lutilisation des fonds Profiter et appuyer léquipe de projet Opportunité de la décentralisation Finaliser linstallation des systèmes dirrigation et cultures de fruits et céréales –Trouver les mécanismes (MINAG, MINAZ, Gobierno Municipal) pour laccès aux devises Absolue transparence dans lalimentation et gestion des fonds Fluidité de la communication avec les Comités de Gestion

19 Critère C: Le projet évite ou atténue les impacts négatifs –D–Début d« empowerment » des femmes dans un projet nayant pas eu une approche « genre » –I–Impact sur la réduction des vulnérabilités face aux ouragans –M–Mesures naissantes pour lutilisation des sous produits et résidus (possibilité dimpact sur lenvironnement) –M–Mesures pour éviter aux travailleurs la surcharge des actions du projet

20 Recommandations : éviter les impacts négatifs –Approfondir les aspects « Genre » –Processus et risques liés à lintroduction de nouvelles technologies et habitudes –Utilisation des résidus au niveau des producteurs (lombriculture, toilettes sèches, eaux savonneuses, etc.) –Resserrer les liens entre Comités de Gestion et la Défense Civile (visibilité des CG) –Bien identifier les limites de chaque acteur et la portée des partenariats

21 Critère D: Le projet vise un impact positif au-delà de lintervention Mobilisation sociale en fonction des intérêts locaux: –Participation des enfants, de personnes âgées, et de divers secteurs (médecin, instituteurs, etc.) Renforcement institutionnel: –Institutions: Resserrement des lien entre elles Expérience de travail avec des projets de coopération internationale Renforcement de la FMC (Affiliées, espace de promotion du genre) Renforcement du Gouvernement Municipal et des représentations du MINAZ et du MINAG –ACPA: Augmentation du N° daffiliés et dorganes de base Reconnaissance accrue (Gouvernement, commerce, MINVEC, MINAG, MINAZ, etc.) Augmentation des compétences de son personnel (gestion de projets et de la complexité, capacités dorganisation, …) Consolidation des sa stratégie institutionnelle –EGAME: Contribution a la génération indirecte demplois (18 au niveau provincial, 4 au niveau municipal) Augmentation du commerce de viande de petit élevage Accès aux devises Amélioration de la qualité génétique des troupeaux et de la viande

22 –Revitalisation («visualisation du décollage»): Sauvegarde de métiers manuels traditionnels Renforcement de la solidarité Début de la prise dinitiative locale Diversification de la production Augmentation du degré de confiance dans les relations: entreprise et représentants de létat avec les habitants des communautés Augmentation de lorganisation des producteurs –Partenariats (Cosude, etc.) –Opportune intégration dans la stratégie nationale de développement agricole: Augmentation de la production de lait et de viande Stabilité de la force de travail et inversion du flux migratoire Diversification de la production agricole et délevage Plus dappui aux initiatives locales Plus de coordination entre les institutions au niveau local

23 Recommandations: Impact positif au-delà de lintervention –Identifier les éléments dynamisants dans la relation travailleur entreprise (cohésion sociale + augmentation de la production) –Expériences des travailleurs – expérimentation –Responsabilité des modules de production et articulation avec ladministration –Aide mutuelle (parques, fonds, nettoyage,etc.) –Identifier les leaders naturels et exemples personnels à multiplier Critère pour ladjudication de terres, danimaux, etc. –Systématiser et capitaliser lexpérience du projet Connaissance du processus

24 Élargir les partenariats: institutionnels –ANAP, ACTAF, FMC, syndicats, universités, centres de recherche, –champs sociologique, productif, capacités techniques, etc. Locaux –Paysans – travailleurs –travailleurs sociaux Augmenter la visibilité Diffusion de la systématisation Des nouveaux acteurs locaux (comité de gestion) Inclure dans le budget du projet une ligne pour les frais à dédier aux partenariats

25 Pour conclure Projet complexe Résultats partiels Impacts sur les dynamiques de développement supérieures aux prévisions Renforcer lexistant, linsérer et le consolider dans les stratégies actuelles de développement agricole et délevage Systématiser, transmettre et diffuser lexpérience Améliorer le système de gestion de projet

26 MERCI


Télécharger ppt "EVALUATION FINALE DU PROJET « CORRALILLO » Restitution des résultats préliminaires Mavis Dora Álvarez André Prince."

Présentations similaires


Annonces Google