La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à l'évaluation clinique de la nutrition chez les PVVIH Module 8.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à l'évaluation clinique de la nutrition chez les PVVIH Module 8."— Transcription de la présentation:

1 Introduction à l'évaluation clinique de la nutrition chez les PVVIH Module 8

2 Comprendre les composantes de l'évaluation nutritionnelle et la façon dont elles sont mises en oeuvre Objectifs Comprendre ce qu'est une évaluation clinique de la nutrition et son rôle chez les PVVIH Comprendre ce qu'est un plan de prise en charge nutritionnelle (PPCN) Comprendre l'éducation et les conseils en matière de nutrition But

3 Qu'est-ce qu'une évaluation clinique de la nutrition ? C'est un processus dans lequel on porte un jugement sur l'état et la situation nutritionnels d'une personne. L'on juge la vulnérabilité d'un client à une mauvaise nutrition en prenant ses mesures et en lui posant des questions.

4 Pourquoi l'évaluation de la nutrition est-elle indispensable chez les PVVIH ? Pour identifier les clients ayant des besoins nutritionnels spécifiques Pour mesurer les changements dans l'état nutritionnel ; préconiser des recommandations personnalisées et inciter les clients à poursuivre des pratiques améliorées Pour détecter le plus rapidement possible les problèmes de nutrition et les infections en vue d'entreprendre une action rapide et d'éviter une aggravation de la situation Pour la prescription des posologies

5 Suivi et Evaluation de la nutrition chez les PVVIH Il est essentiel de procéder au suivi du poids à chaque visite médicale pour toutes les PVVIH Les évaluations périodiques de la nutrition sont importantes à tous les stades de l'infection à VIH

6 Quelles sont les composantes d'une évaluation de la nutrition ? Mesures anthropométriques, (taille, poids...) Apport diététique (rappel alimentaire...) Evaluation biochimique (hémoglobine...) Evaluation clinique (oedème, couleur des cheveux...) Capacités fonctionnelles (préhension, morbidité...) Sécurité alimentaire du foyer

7 Mesures anthropométriques Périmètre brachial (PB) et Indice de masse corporelle (IMC) elles présentent des seuils permettant de classifier l'état nutritionnel et de déclencher des actions spécifiques (orientation, traitement contre services) elles sont utilisées pour les admissions et autorisations de sortie des programmes comme l'aide alimentaire. Le pourcentage de perte de poids non voulue dans le temps peut également servir à déclencher des actions.

8 Photo : Médecins Sans Frontières Enfant faisant l'objet d'une mesure du PB

9 Mesure du PB pour les enfants Malnutrition sévère aiguë/rouge : Moins de 11 cm/110 mm Malnutrition modérée aiguë/Orange : 11 à 12, 4 cm/ 110 à 124 mm Malnutrition Malnutrition légère ou non aiguë/Jaune/Vert : supérieure ou égale à 12,5 cm/125 mm

10 Tableau IMC de l'adulte

11 Exercice N° 1 Calcul de l'IMC

12 Evaluation de l'apport diététique Que faut-il évaluer ? énergie (calories) et nutriments (protides, glucides, lipides, vitamines et minéraux), eau et apport liquide, habitudes alimentaires, consommation de drogue et d'alcool, méthodes de préparation des aliments et tout autre facteur affectant l'apport alimentaire.

13 Evaluation de l'apport diététique (suite) Comment évaluer ? Rappel alimentaire de 24 heures (ou de 3 jours), calendrier d'alimentation, étude de la fréquence d'alimentation, évaluation de l'appétit, évaluation de la diversité des aliments Qu'est-ce qui affecte l'apport alimentaire ? L'accès à l'alimentation, le goût des aliments, la maladie et les symptômes, le mode de préparation des aliments, les médicaments, le tabac, l'alcool, les tabous alimentaires, la dépression et la stigmatisation.

14 Evaluation biochimique Pourquoi un travail de laboratoire est-il important ? Il : - complète les autres informations et appuie les décisions relatives à une meilleure prise en charge du patient - fournit des indicateurs clairs de l'état nutritionnel, par exemple l'anémie, le taux de cholestérol élevé, l'état des micronutriments -permet de diagnostiquer les maladies telles que le diabète, les infections, le paludisme, les infections intestinales -permet de classer le stade de la maladie du patient (pour déterminer à quel moment commencer le TARV par exemple).

15 Evaluation des capacités fonctionnelles Quelles sont les composantes d'une évaluation fonctionnelle ? Evaluation de la force/puissance maximale$$ Aptitude fonctionnelle : auto-prise en charge et activité de la vie quotidienne Evaluation sur l'échelle ECOG Pourquoi est-elle importante ? Elle fournit des informations sur la capacité du patient à mener des activités quotidiennes

16 Echelle ECOG Nivea u ECOG 0Pleinement actif - Le malade peut exercer son activité normale d'avant maladie sans aucune restriction 1Patient limité dans les activités physiques fatigantes, mais ambulatoire, pouvant exercer une activité sans contraintes physiques importantes : activité domestique légère, travail de bureau. 2Patient ambulatoire et capable de s'occuper de lui-même pour ses soins personnels, mais incapable d'activité professionnelle ou domestique. Debout plus de 50 % de la journée. 3Patient ne pouvant faire que le minimum pour ses soins personnels. Confiné au lit ou à la chaise plus de 50 % de la journée 4Complètement handicapé. Ne peut s'occuper de lui-même tout seul. Totalement confiné au lit ou à la chaise 5Mort

17 Le plan de prise en charge nutritionnelle Qu'est-ce qu'un plan de prise en charge nutritionnelle (PPCN) ? Un PPCN est un plan que décide d'établir le praticien avec le/la client(e) pour l'aider à améliorer sa situation.

18 Le plan de prise en charge nutritionnelle (suite) Quelles sont les étapes de l'élaboration d'un PPCN ? Résumez les résultats de l'évaluation 2. Identifiez conjointement les problèmes clés que le client doit résoudre et comment procéder 3. Identifiez le soutien nécessaire 4. Surveillez et révisez au fil du temps.

19 Eléments de base d'un PPCN Sur quoi se base le PPCN ? 1. Résultats de l'évaluation de la santé/nutrition 2. Connaissances/expérience des patients ; leurs ressources 3. Tout objectif qu'ils ont fixé dans le passé et progrès réalisé en direction de sa réalisation ou problème connexe 4. Appui d'un prestataire de services de santé 5. Tout autre soutien/prise en charge auxquels ils peuvent avoir accès

20 Le plan de prise en charge nutritionnelle (suite) Comment le PPCN est-il mis en oeuvre ? Il est conjointement mis en oeuvre en tant que fruit des relations entre le praticien et le client Le praticien aide le client à étudier ses problèmes personnels et à prendre de bonnes décisions Le praticien applique les techniques en matière de conseil pour aider le client à faire face à ses préoccupations nées de l'infection par le VIH et qui affectent son apport alimentaire et son statut nutritionnel.

21 Exercice N° 2 : Utilisation d'une étude de cas pour établir un plan de prise en charge nutritionnelle

22 Qu'est-ce que l'éducation à la nutrition ? L'éducation à la nutrition est une méthode instructive de transmission d'informations, permettant aux personnes de prendre des décisions éclairées sur les habitudes alimentaires et la santé. Elle permet aux personnes d'apprendre de nouvelles informations et de développer les attitudes, les compétences et la confiance nécessaires pour améliorer la quantité et les types d'aliments consommés.

23 Education à la nutrition dans le cadre des services de nutrition pour les PVVIH Dans le cadre du processus de conseil, l'on fournit une éducation personnalisée en matière de nutrition. L'éducation à la nutrition peut également être dispensée collectivement. De nombreuses PVVIH ont quasiment les mêmes préoccupations en matière d'alimentation et de nutrition. Aussi, peut-il s'avérer plus efficace de mener les sessions en groupes. Les groupes peuvent également être utiles car les membres peuvent se soutenir et apprendre les uns des autres.

24 Qu'est-ce que le conseil en matière de nutrition ? Un fournisseur de soins formé travaille avec le client pour concevoir un plan d'alimentation personnalisé composés d'aliments localement disponibles, nutritifs et savoureux. Les préoccupations émanant de l'infection par le VIH (ou une autre maladie) et qui affectent l'apport alimentaire et l'état nutritionnel sont également prises en compte.

25 Compétences en conseils nutritionnels Créer une relation Ecouter le client Poser des questions au client Faire preuve d'empathie avec le client Clarifier pour s'assurer que le conseiller comprend la situation du client Fournir des informations pertinentes en matière de nutrition pour aider le client à faire des choix appropriés Aider le client à identifier les solutions appropriées à la situation Résumer les points convenus avec le client Discuter du suivi approprié avec le client

26 Exercice N° 3 Intégration de l'évaluation de la nutrition et du PPCN dans la programmation du VIH


Télécharger ppt "Introduction à l'évaluation clinique de la nutrition chez les PVVIH Module 8."

Présentations similaires


Annonces Google