La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« LES CHEMINS DE LEAU EN CAMARGUE » PROGRAMME DEDUCATION AU TERRITOIRE 2008 / 2009 BILAN ET PERSPECTIVES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« LES CHEMINS DE LEAU EN CAMARGUE » PROGRAMME DEDUCATION AU TERRITOIRE 2008 / 2009 BILAN ET PERSPECTIVES."— Transcription de la présentation:

1 « LES CHEMINS DE LEAU EN CAMARGUE » PROGRAMME DEDUCATION AU TERRITOIRE 2008 / 2009 BILAN ET PERSPECTIVES

2 Contexte général: Fiche - Action 2007 – A4 – 101 Dans la cadre de la future mise en oeuvre du Contrat de Delta « Camargue » et sur la demande de L'Agence de l'eau RM&C, le Parc naturel régional de Camargue a défini et réalisé un programme de sensibilisation sur la gestion de l'eau en Camargue, la complexité des milieux en zone humide et le jeu des divers acteurs sur le territoire. Le programme s'articule en 2 volets à destination de 2 principaux publics: - Grand public, usagers et professionnels de l'eau : « Les Samedis de l'eau » - Scolaires (écoles élémentaires) : « Les chemins de l'eau »

3 VOLET Grand public et usagers de leau « Les Samedis de leau » Samedi 22 novembre 2008 : pêche en étang et échanges biologiques (passe à civelles) Samedi 17 janvier 2009 : fonctionnement hydrologique général de la Camargue (Canal de Rousty – réseau de la triquette – Station de pompage dAlbaron)

4 VOLET Grand public et usagers de leau « Les Samedis de leau » Samedi 31 janvier 2009 : leau support de biodiversité (les milieux naturels et façonnés par leau à la Tour du Valat) / journées mondiales des zones humides Samedi 21 mars 2009 : la gestion de leau et les salins (exploitation du sel et gestion de leau pour lavifaune)

5 VOLET Grand public et usagers de leau « Les Samedis de leau » Samedi 28 mars 2009 : la riziculture et lélevage (lexemple des cultures biologiques) Samedi 18 avril 2009 : lEtang du Vaccarès, sanctuaire de la concertation (La Capelière / Salin de Badon) Samedi 2 mai 2009 : le Rhône est mis à lhonneur / festival de la Camargue et du delta du Rhône

6 Fluctuation du nombre de personnes inscrites et présentes Tendance générale à laugmentation Max 50 inscriptions – 46 participations (avec très forte demande non quantifiée pour la sortie du 21 mars 09 sur la Saliculture) Min 9 (1° Samedi – communication et bouche à oreille pas encore bien lancés) Total des inscriptions = 253 (dont 8 enfants) Total des participations = 223 (dont 23 sans inscriptions) Total des personnes sensibilisées = 173 (inscrites ou présentes); 137 (réellement présentes) A chaque sortie en moyenne 10% des personnes présentes sont venues sans inscription. Parfois l'effectif des présences dépasse les inscriptions, c'est le cas du 17 janvier ou du 21 mars. FORTE DEMANDE En moyenne, 80% des personnes inscrites viennent réellement. Par temps de pluie (le 31 janvier et le 28 mars), le rapport présence/inscription se réduit entre 52% et 68%.

7 Assiduité L'assiduité est un indicateur de fidélisation du public d'une sortie s0 à l'autre s1. Le Taux d'assiduité est défini comme le pourcentage de personnes présentes ou inscrites à la sortie s0 qui reviennent à la sortie suivante s1. On définit également le taux d'assiduité des personnes présentes ou inscrites à la sortie s0 qui se réinscrivent à la sortie suivante s1. En moyenne, le taux d'assiduité est égal à 27% : ¼ des personnes inscrites et/ou présentes à la sortie s0 reviennent ou en ont l'intention (inscription) à la sortie suivante s1 Pour les participations à une sortie des personnes déjà présentes à la sortie précédente, le taux d'assiduité évolue d'une sortie à l'autre,avec un maximum de 52% à la sortie du 28 mars. La sortie du 21 mars a eu beaucoup de succès, la moitié des personnes présentes sont revenues le 28 mars. De même pour le passage de la sortie du 17 janvier au 31 janvier avec 43%. On notera que vers la fin du programme, le taux d'assiduité diminue, en réalité on a une fidélisation d'un petit noyau d'une dizaine de personnes.

8 Fréquentation Sur les 173 personnes sensibilisées par le programme (inscrites et/ou présentes), 68% se sont inscrites qu'une fois, 53% ont participé une fois (dont 8% sans inscription) : la majorité est venue pour faire une sortie. Pour les personnes qui se sont intégrées dans le programme dans une logique de formation : la majorité est venue 2 à 3 fois (23%). Une personne a assisté à l'ensemble des sorties. Les sorties s'inscrivent dans un programme de formation à la découverte du territoire. Salin de Badon le 18 avril 09

9 Qui sont les participants ? Département d'origineSituation de participation Conseil de Parc (3 personnes); Comité de soutient du Parc (1 personne); Conseil scientifique (1 personne) (1 %) Grand public 2/3 Etudiants (6 %) Habitants sur le territoire du Parc (12 %) (Gimeaux, Sambuc, Salin, Saintes-Maries) Professionnels de l'environnement (15 %) (associations, naturalistes, chercheurs, pêcheurs et agriculteurs sur le territoire du Parc (3 personnes)), techniciens du Parc A quel titre viennent-ils?

10 Par quel moyen ont-ils été avertis du programme ? Le programme s'est installé dans le temps, au fure et à mesure des sorties le bouche à oreille est le moyen de communication qui a le plus fonctionné : Indicateur de bonne appréciation et de réussite du programme, les participants sensibilisés ont recommandé les sorties à leurs proches.

11 Communication Courrier au Conseil de Parc / CEDE / CGO Presse locale / Radio / internet / Agendas Parc / Pôle Relais Lagunes Mailing partenaires et structures daccueil du public / mailing participants / mailing école / 14 contacts en Mairies Distribution Flyers (décembre 2008 : conférence CPIE) Diffusion Affiches Plus de 100 structures averties une information largement diffusée

12 Intervenants 26 professionnels et experts + dégustation Complémentarité des interventions MRM SYMADREM SMASA Tour du Valat RN Camargue Desmid Marais du Vigueirat CFR et chambre dAgriculture 13 Professionnels (pêcheurs / agriculteurs-éleveurs) Musée du riz et Conservatoire des cuisines méditerranéennes Compagnie des salins et Ecomusée du Sel Parc naturel régional de Camargue La dégustation, un moment de convivialité appréciée de tous

13 Retour des participants et intervenants Lancement dun questionnaire dévaluation Retour participants : 13 / 45 (25%) Retour intervenants : 7 / 21 (30%) Bilan positif dans lensemble Plus – value du projet : -Visite de lieux pas toujours ouverts au public -Intervention sur site -Expertise de professionnels de la gestion du territoire Le projet a rempli les missions déducation au territoire, de fédération et médiation du Parc mise à disposition des connaissances du territoire et des acteurs à destination dun public intéressé et demandeur Forte implication des professionnels du territoire (agriculteurs, pêcheurs, etc.) lors des interventions

14 L'ambition initiale des « Samedis de l'eau » était de sensibiliser voire former les professionnels de l'eau et de proposer des sorties aux membres du Conseil de Parc à leur demande. Aux vues des résultats de fréquentation ces 2 cibles n'ont pas été atteintes par le programme proposé. Les sorties proposées étaient trop généralistes ouvertes à un trop large public pour sensibiliser les acteurs socioprofessionnels du territoire. Pour un futur programme, il faudrait prévoir 2 niveaux de sorties : - un niveau général de sorties « formation - découverte » à la base de la compréhension de lespace camarguais et des enjeux (comme celui de cette année) - un niveau de visites plus approfondi et plus technique, de manière ponctuelle et à destination d'un public plus restreint (sur invitation pour les professionnels sur le territoire) Aux vues du bilan positif (participations et retour) du programme, la demande du grand public est crée. Les acteurs du territoire ont connaissance du projet, de la formation que peut proposer le Parc, la demande de sensibilisation doit venir d'eux pour être plus efficace et mieux ciblée. BILAN Pour les professionnels : Pas le Samedi Pour le Conseil de Parc : Sortie plutôt ponctuelle sous la forme évenementielle?

15 Volet scolaire « les chemins de leau » Objectif général : sensibiliser les élèves à la gestion globale de leau en Camargue, aux spécificités des activités et à la dimension deltaïque du territoire -Les milieux naturels et leur préservation, le Rhône et risque inondation -Léquilibre entre les différentes pratiques humaines Projet déducation au territoire / de développement durable « Vivre à côté dun fleuve doit amener les enfants à cerner avec réflexion tous les avantages mais aussi les dangers de leur situation. Les animations et les sorties terrain ont permis cette mise au point dans un premier temps mais aussi ont su amener un questionnement sur les enjeux dun développement réfléchi »

16 Les chemins de leau Chiffres clés 5 classes sur le territoire (ou dans la nouvelle charte) du Parc 3 niveaux concernés (CE2 – CM1 – CM2) 8 animations pédagogiques (4 en classe et 4 sorties terrain) 7 animateurs (4 structures différentes : CPIE Rhône Pays d'Arles, La Palissade, Bureau des guides naturalistes, animatrice indépendante) 4.5 demie journées soit 13.5 heures par classe Au total : 22.5 demie journées soit 67.5 heures danimations 2 domaines scolaires concernés : Sciences et Géographie Restitution : 6 heures par classe soit au total 30 heures et 20panneaux + 1 maquette produits par les enfants Exposition au Village de l'Oiseau lors du Festival de la Camargue (1 – 6 mai 2009)

17 TOTAL DES DEPENSES POUR LE PROJET GLOBAL (avec le financement de la Région PACA et de L'Agence de l'eau) 4800 TTC Communication / Conception de supports / Défraiements des intervenants / logistique = 4800 TTC TTC Animations pédagogiques / Fournitures pour exposition / transports scolaires = TTC TTC Sur l'ensemble du projet = dépenses totales de TTC

18 L'ensemble du projet a demandé un investissement important des techniciens du Parc : * Apports scientifiques *Apports pédagogiques *Communication *Logistique Disponibilité Convivialité Enthousiasme des chargés du projet BILAN POSITIF

19 CONTRAT DE DELTA ET PERSPECTIVES Volet C : sensibilisation et communication sur le thème de leau et de la dimension deltaïque du territoire -Eau -complexité du territoire -Jeu des acteurs Grand public : -Cycle de sorties «formation – découverte » tous les 2-3 ans Professionnels : -Intervenants ou lieux daccueil -journées techniques plus spécifiques que les sorties nature -cycle de séminaires, colloques Au début, à mi-parcours (sur les réalisations dans le cadre du CDD), à la fin (sur les perspectives)

20 CONTRAT DE DELTA ET PERSPECTIVES Scolaires : -cycle de programmes pédagogiques tous les 1 ou 2 ans Plusieurs niveaux (primaire / secondaire) Formation des enseignants Autonomie en classe Accompagné dun support type mallette ou cahier technique…


Télécharger ppt "« LES CHEMINS DE LEAU EN CAMARGUE » PROGRAMME DEDUCATION AU TERRITOIRE 2008 / 2009 BILAN ET PERSPECTIVES."

Présentations similaires


Annonces Google